Point sur la disponibilité du matériel au 18 novembre

Depuis quelques semaines, vous avez de nombreuses questions sur la gestion du matériel qui a pour conséquences les trains courts. J'ai fait un point avec les services matériel et production. Toutes les explications ICI.

Valérie Chrétienne

Valérie Chrétienne

icon-email

Vous avez été nombreux à me poser des questions sur la disponibilité du matériel et les trains courts ces dernières semaines. Dans mon précédent article du 7 novembre, je vous ai expliqué pourquoi il y avait autant de trains courts sur la ligne.

Cependant, vous avez encore des questions sur cette situation qui perdure :

Super 6.56 train court, pourquoi le train était court? ..

Tout ce blabla n’explique pas pourquoi nous avons eu droit à 3 trains courts le 5 novembre jours de grève pour laquelle il n’y avait déjà qu’un train sur deux….Il devait donc bien avoir des rames disponibles ??

Je comprends que vous puissiez être énervés et fatigués de cette situation (trains courts, plan transport adapté, mouvement social..). J’ai contacté mes collègues du service production et matériel afin de répondre au mieux à vos interrogations de ces derniers jours.

Point au 18 novembre : Pourquoi y a-t-il eu autant de sous-compositions ce matin ?

Ce matin, vous avez noté  3 sous-compositions.

Tout d’abord, il y a eu des travaux sur le site du technicentre de Montrouge (ateliers de maintenance). Aucun matériel n’a pu entrer et  sortir entre vendredi soir et ce matin. Cette situation avait été anticipée. Par exemple, la maintenance légère avait été déportée sur un autre site « Vouillé » en entrée de Paris Montparnasse. Mais il y a eu de la casse plus lourde sur le matériel et des incidents en ligne  ce weekend. Des rames ont donc été immobilisées. Par conséquent, ce matin, 3 trains ont donc été fait en unité simple (court) afin d’assurer le plan de transport.

Quelles actions sont prévues ?

Dans mon dernier article, je vous ai expliqué que le centre de maintenance était en attente de pièce afin de pouvoir réparer certaines rames. Le correspondant matériel a fait le point ce matin et les pièces viennent d’être livrées. Les réparations vont être réalisées au plus vite par le centre de maintenance. Les délais restent variables en fonction de la pièce à changer et de son accessibilité.

Il faut noter que les problèmes d’humidité du moment affectent les pièces électroniques des rames (connecteurs qui prennent l’humidité). Ces pannes peuvent être difficiles à trouver pour les centres de maintenance.

Nicolas, notre correspondant matériel, fait  des points réguliers avec les centres de maintenance afin de suivre la disponibilité des rames.

Valérie Lallemand, directrice de ligne, suit également les sujets matériels avec les équipes de la direction régionale.

Pourquoi des trains courts un jour de grève ?

Il faut savoir que tous les trains qui circulent un jour de grève sont prévus longs à la base,c’est à dire  en  « Unités Multiples » en langage cheminot. Quelques trains hors pointe sur les trajets Nogent le Rotrou – Le Mans sont courts.

Les besoins en matériel sur un jour de grève sont les mêmes que pour une  journée normale.

La journée de grève du 05/11 dernier a été difficile comme vous avez pu le constater.

Il y a eu :

  • 1 problème de raccordement entre deux rames, aussi appelé « forcement ».
  • Les ateliers de maintenance de Montrouge n’ont pas pu nous fournir une rame (pas réparée donc indisponible)
  • De la casse sur le matériel Ter2N

Par conséquent, nous avons du composer des trains courts avec le matériel disponible. Cette situation n’était pas celle que nous avions initialement prévue.

Je suis tout à fait consciente du poids sur vos conditions de transport de ces incidents, et je vous assure que nos équipes travaillent à leur résolution la plus rapide possible. D’ici-là, je reste à votre écoute et continue à transmettre vos remontées à la direction de ligne et au service production. Je continuerai également à vous tenir informés de l’évolution de la situation.

 

 

 

 

 

31 commentaires pour “Point sur la disponibilité du matériel au 18 novembre”

  1. Vdmaveclasncf

    Remettons les bons vieux corail……il y avait rarement de problèmes il n y avait pas l excuse des feuilles de l humidité de la neige ect…..le profit toujours le profit vous avez de la chance que l on est pas le choix de prendre le train pour aller au boulot vous nous tenez….donc rien à faire, si l on voyage DS des conditions déplorables

  2. RICHARD

    Bonsoir
    Trains courts aussi le soir après une bonne journée de travail c’est habituel désormais
    Nous comprenons vos explications , vous êtes très diplomate mais vous ne réglez pas notre problème , celui de pouvoir s’asseoir le soir en rentrant ou le matin en partant
    Et pourtant je le prend tôt le matin et tard le soir
    La solution n’est elle pas dans l’achat de nouvelles voitures qui remplaceraient les anciennes qui sont trop souvent en panne lesquelles seraient conservés en cas de pépin pour reconstituer des trains longs ….

  3. 7cela8

    Un problème de « forcement » sur un Regio2N je suppose?!
    Si oui, depuis le temps que ce problème existe (à vrai dire depuis le départ) sur ce modèle, à quand un procès contre Bombardier ?

  4. ramerame

    Bonsoir,

    En effet les bons vieux corails robustes et très confortables par rapport aux regio2N feraient très bien l’affaire..

  5. Jojo28

    La région donne des millions pour cette ligne, le nombre d’usagers ne cessent d’augmenter donc cette ligne est ultra rentable en terme d’abonnement. Mais où va notre argent?????

  6. Abonné_SNCF

    « les problèmes d’humidité du moment affectent les pièces électroniques des rames » !!!!! Vous rigolez ou quoi ????

  7. Abonné_SNCF

    Je veux bien qu’il y ait de la casse (sangliers, malveillance, usure…) mais les Regio 2N se cassent tout seuls. Besoin de personne pour tomber en panne ! Sauf, peut-être, un conducteur et des voyageurs, mais ils sont prévus pour ça, non ?

  8. ramerame

    Bonjour,

    Désolée pour ce hors sujet mais j’avais fait une demande d’indemnisation pour la grève sans préavis du 19/10, je travaillais ce jour là et j’ai du payer pour un autre transport et une chambre la veille pour pouvoir aller travailler..voici la réponse de la sncf : « Toutefois, il ne sera pas possible de donner une suite favorable à votre demande.
    Je souhaite vous informer qu’un dédommagement est prévu lorsque 15% de l’ensemble des trains de votre ligne Rémi est supprimé, ou accuse un retard de plus de 10 minutes (hors plan de transport adapté). Ce remboursement est alors de 30% du montant de l’abonnement ; il est basé sur une analyse mensuelle de votre ligne. »
    Je trouve cela inadmissible…

  9. Vdmaveclasncf

    Alors on annule le 17.54 soit disant en raison d un manque de matériel, et le 17.39 par avec 15 mins de retard parce qu’il était en cours de préparation, donc un départ à 17.54!!
    Le 17.39 était à quai voie 19 depuis minimum 17.29, avant je ne peux pas dire je n étais pas là!
    Question combien de temps faut il pour préparer un train au départ???

    • 7cela8

      Comme le fut d’un canon: un certain temps 😁
      Et encore, c’était un TER2NG. Pour un Regio2N, ça dépend du temps de « forcement » d’après ce que j’ai compris: un long moment ou jamais

    • Valérie Chrétienne Valérie Chrétienne

      bonjour, je me renseigne, je reviens vers vous.

  10. Delahaut

    Ce soir 17h54 train supprimé…..cela devient une habitude. Par ailleurs nous avons froid dans les wagons. A croire que vous faites des économies…..c’est insupportable lorsque l’air froid vous tombe sur la figure (notamment vos merveilleux Bombardier).

  11. Blabla

    Et rebelote ce matin 3 trains courts et de plus des horaires élastiques. Les explications ne servent à rien en réalité, ce qu’il nous faut ce sont des solutions : augmenter le matériel disponible pour ne plus être en flux plus que tendu, et arrêter d’acheter des rames super électroniques connectées etc, ça ne cause que des ennuis. Quand j’entends que l’humidité peut retarder le départ d’un train, j’hallucine. En fait, les conditions météo idéales sont rarissimes du coup ?!!! Vous mettez toutes les chances de votre côté pour ne pas circuler !

  12. fguillon

    Hier a epernon 7:33 court et rempli jusqu’au plafond. Ce matin 8:33 court aussi.
    Vous le savez que la fréquentation augmente et que votre offre diminue ?

  13. Abonné_SNCF

    Bonjour Mme. Chrétienne,

    Quand vous avez embauché Benjamin comme community manager sur @RemiTrainPCLM, est-ce que vous avez pris en compte les qualités nécessaires pour remplir un tel rôle : sens de l’écoute, sens du contact, empathie, bonne dimension relationnelle. ? A priori, non, parce que j’ai l’impression que Benjamin n’a rien à faire (pour rester poli) des voyageurs. Un vrai maoïste de la communication « maison ». Il ne peut vraiment pas se mettre à la place des voyageurs.

    • Abonné_SNCF

      Je pose des questions et il répond, mais je trouve qu’il n’est vraiment pas proactif et qu’il se cache derrière « la discipline du parti ». Jamais une information de trop. Aucune empathie. Il faudrait voir ce que d’autres voyageurs en pensent.

    • Blabla

      D’accord avec vous. Dans ce cas, on peut mettre aussi dans le même panier la/les personne(s) qui communiquent au micro, quand ça leur arrive de se souvenir qu’il y a un micro, en gare PMP. Jamais un mot d’excuse ou de compréhension. Idem sur Twitter. Jamais un seul Community manager ne relaie des excuses pour les trains supprimés, retardés, courts,… Et après on s’étonne des manifestations d’incivilite. On récolte ce qu’on a semé, parfois en tout cas…

    • fguillon

      Il faudrait placer les community manager a l’intérieur des rrains de pointe. Quils se rendent compte. Un peu comme on avait carile ou Nicolas a bord de voitures « autoroute-fm » aux depart/retour de week end et vacances et qui donnaient les temps de parcours « réels ».

  14. pffff

    bonjour Mme Chétienne,
    Le 16752 est encore en retard ce matin à l’arrivée de Paris Montparnasse(un de plus au mois de Novembre)…. et aucune explication comme souvent! Mais bon on aura quand même dans les 90% de ponctualité alors ça va en fait.

  15. Vdmaveclasncf

    Surprise voilà ce que j ai trouvé des l ouest France
    Après on nous dit que c est un problème matériel, qui croire?

    Après vous vous plaignez que l on g…….!!!
    À bon entendeur

    Débrayage possible dans les technicentres

    Le réseau Atlantique à grande vitesse est perturbé (8 TGV sur 10 en circulation jusqu’à dimanche) par une grève déclenchée le 21 octobre au Technicentre de Châtillon (Hauts-de-Seine). Une trentaine de personnes se sont rassemblées vendredi devant ce centre de maintenance pour réclamer une amélioration des conditions de rémunération et de travail.

    « Probablement qu’en début de semaine nous allons organiser des débrayages dans les onze technicentres de TGV, mais aussi dans ceux des TER et du fret », indique Laurent Brun, qui déplore qu’« on continue de payer les gens au Smic » alors que leur « technicité s’est accrue ». Ces débrayages « d’une heure » seront une « mise en garde » sans « impact sur le trafic », selon le responsable syndical.

  16. Fredo28

    16h09 toujours en sous capacite.
    Aujourd’hui, le fameux corail de 15h06 (le vide mais qui arrange le chef de « production ») est reste a quai (panne)

  17. ilyarom12

    Bonjour, aujourd’hui le 21.11.2019 le train de 10h56 partant d’Epernon direction Chartres n’est pas s’arrêté correctement à quai en gare de Maintenon. Je pense franchement que cela est dû a une erreur de la part de conducteur et non à cause de manque d’adherence comme cela nous a été annoncée car ce même train est arrêté dans les autres gares sans problème. Cette histoire nous a fait perdre 30mn. Cela devient inadmissible vu que maintenant nous avons des retards et autres problèmes quasiment chaque jour ( 3 heures cumulées depuis début semaine ). Auriez -vous l’amabilité de faire le nécessaire? Merci d’avance. Cordialement

  18. Blabla

    Madame Chrétienne,
    Je vois qu’il y a encore 3 trains courts prévus pour demain matin lundi 25 novembre.
    Ça veut dire que rien ne change côté maintenance. Pouvez-vous nous tenir au courant ?
    Par ailleurs comment expliquer que l’application ne signale pas cette information ? Vois l’avez déjà la veille, l’application affiche tout normalement. Comme d’habitude, la mention train court ne sera mise qu’à la dernière minute, histoire qu’on ne puisse pas s’organiser si on n’a pas aussi vérifié sur ce blog. Qelqu’un pourrait-il coordonner la communication, si ce n’est pas trop demander ?…
    Personne ne réagit jamais quand on parle de cette fameuse application. Et pourtant il y en a des bugs et des infos manquantes ou erronées.

    • Valérie Chrétienne Valérie Chrétienne

      Bonjour blabla, je comprends votre remarque et elle est justifiée. Je vois avec ma collègue qui s’occupe de l’appli. Je fais le point également avec le correspondant matériel.

  19. Fabrice R

    Bonjour Madame

    J’ai mis du temps à répondre à ce post car il m’a fallu reprendre mon calme après la lecture de certaines informations….

    Point 1 :
    Depuis la rentrée le train que je prends l’après midi est court (le fameux 16H09), vendredi et ce matin c’est le train du matin qui est court (le 404).
    Merci pour ce nouveau bonheur ajouté à mes conditions de transport.

    Point 2 :
    Quand je lis ça : « Les besoins en matériel sur un jour de grève sont les mêmes que pour une journée normale. » et bien je ne comprends pas, je dois vraiment être bête…
    C’est à priori en heure de pointe que le besoin en matériel est le plus important, c’était en heure de pointe que l’on avait un tain sur 2 DONC ma conclusion idiote est que l’on a besoin de 2 fois moins de matériel ET NON le même besoin comme écrit dans votre post.

    Alors merci de m’expliquer comme à un enfant de 5 ans (ps : quel grand film…. pour ceux qui comprendront) pourquoi je me trompe.

    Point 3 : et c’est celui qui gagne le pompon de l’énervement quand je lis ça « Il faut noter que les problèmes d’humidité du moment affectent les pièces électroniques des rames (connecteurs qui prennent l’humidité). Ces pannes peuvent être difficiles à trouver pour les centres de maintenance »

    Heureusement que j’étais assis !!
    Soit la personne qui vous a dit cela vous ment soit il y a une somme d’incompétence à la SNCF et la région pour acheter des trains qui ne « résistent pas » à notre climat ??!!

    Quand on rédige un cahier des charges, les contraintes de fonctionnement font parties des bases, donc il y a forcément un chapitre qui parle de température extérieure, pluie, vent, humidité etc…
    Si le ou les rédacteurs ne l’ont pas fait, que le ou les relecteurs ne l’ont pas vu, alors il y a faute grave !! On parle d’un achat de plus de 100 millions d’euros quand même !!! pas de la machine à café de 3eme étage !!

    Ensuite dans la réponses des constructeurs consultés, il y a la définition du système (ici le train) et le système pour répondre au CDC comporte des Fonctions de Service (capacité, confort…, maintenir une température ambiante constante et agréable lol, fournir de l’électricité, du confort des sièges relol, etc…) et des Fonctions de Contrainte qui sont basiquement résister aux éléments extérieurs comme les variations de tension mais aussi au climat !!
    Il doit donc répondre au fameux chapitre dont je parlais plus haut.
    Si ce n’est pas le cas, lors de la comparaison des offres cela aurait du être vu par la commission qui a traité cet achat !
    Si cela n’a pas été vu ou mis de coté, c’est une faute grave
    Si le CDC répond au FC alors c’est au constructeur de corriger en urgence ses trains car ils ne correspondent pas à la demande (CDC) ni à leur caractéristiques techniques (FC).
    Donc mesures financières à exiger pour dédommager la région (donc nous) qui a payé ces trains.

    mes pavesques salutations

    • Fabrice R

      Et malgré la longueur de mon post j’oubliais le principal, que le fournisseur modifie ses connecteurs, ses faisceaux électriques pour que le problème ne reviennent plus !!

    • Gérard Menmacorrespondance

      Bonjour Fabrice,
      Je me suis renseigné auprès de Jean-Jacques du centre de maintenance, qui m’indique que la machine à café du 3eme étage est également en panne en raison de l’humidité. Le problème touche donc tous les appareils électroniques.

    • Fabrice R

      Lol
      Alors là !! Alors là c’est la cata !! gros chantier de réorganisation à prévoir pour tout le 3eme étage !!
      🙂

  20. VEROVERO

    Bonjour,
    Pour répondre à Pierre Renaudin,
    je pense que la Région n’en a rien à faire des conditions de transports des usagers dans les Region2N et qu’elle investit dans ce qui est le moins cher.
    Les décideurs ne prennent jamais le train et se foutent pas mal de savoir si les rames fonctionnement correctement ou pas.
    Si c’étaient les voitures de fonction des décideurs de la région qui ne supportaient l’humidité, alors là ils feraient le nécessaire… mais pour nous cela n’en vaut pas la peine….
    Si la Région faisait correctement son travail, elle se serait retournée vers le fabricant
    Pour rire : imaginons la limousine présidentielle qui ne supporterait pas l’humidité, qui déraperait sur les feuilles mortes, qui aurait les portes qui ferment mal, qui roulerait avec une climatisation polaire, qui arriverait exagérement en retard aux rdv du Président, qui serait raccourcie de moitié, dans laquelle le Président voyagerait debout, etc…. il faut bien s’amuser un peu pour résister à ce que nous fait endurer chaque jour la SNCF….

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles