Point sur les trains courts de cette semaine

Pourquoi y a t'il eu autant de trains courts cette semaine? J'apporte des réponses à vos questions ICI !

Valérie Chrétienne

Valérie Chrétienne

icon-email

Je fais suite à vos commentaires et observations. En effet, du 30 septembre au 2 octobre, nous avons eu beaucoup de casse et de pannes sur le matériel. Nous avons été obligé de mettre des trains courts même en pointe.

« Est-il normal d’avoir QUATRE trains COURTS en heure de pointe?! (17h39, 17h54, 18h09 et 18h24!). »

Pourquoi avons nous utilisé des trains courts ?

Comme  je l’ai évoqué plus haut, il y a eu beaucoup de pannes et des dégradations sur le matériel. Par conséquent certains trains sont partis  en réparation, au centre de maintenance à Montrouge. Nous avons donc eu moins de matériel disponible.

Combien de rames ont été endommagées ?

Je me suis renseignée auprès de Nicolas, Correspondant Matériel, qui m’affirme que cette situation est exceptionnelle. Au total, 6 rames ont été envoyées en maintenance dans la semaine du 30 septembre au 2 octobre. Une semaine noire avec 6 immobilisations non prévues, c’est à dire trois fois plus que la normale !

Que s’est il passé le 2 octobre ?

La journée d’hier nous a réservé des surprises… Effectivement, 6 trains  étaient en sous composition dont quatre trains  en pointe. Le train N°862462  a été supprimé de Chartres à Paris  pour des raisons de malveillance. Effectivement, nous avons été surpris de constater plusieurs vitres brisées ainsi que de nombreuses dégradations sur ce train entre Nogent le rotrou et Chartres. Ce train a donc été supprimé partiellement et envoyé en réparation.

Voici un récapitulatif des incidents de la journée :

  • Une panne de « rétrovision » sur le train N°862437, de 18H39au départ de Paris Montparnasse. Qu’est ce que cela signifie? Le conducteur du train n’avait plus de caméra pour avoir une vision des voyageurs qui montent et qui descendent du train. Les caméras sont un élément de sécurité indispensable, ce train a du être supprimé.
  • Une panne de « convertisseur ». Cela permet de convertir l’énergie de la caténaire pour la rame.
  • Deux immobilisations pour un problème de « coupe-accroche ». Il s’agit d’un problème au niveau de l’attelage.
  • Détection d’anomalies électriques.
  • Un défaut anti-enrayeur.  ( freinage sur le train).

Je peux comparer avec une voiture récente. Nous disposons maintenant d’un ordinateur de bord et de nombreuses autres technologies (électronique)… et c’est un système complexe ! Sachez que dans le train c’est exactement pareil. Le train est lui aussi  plus sujet à des pannes de type électronique.

Je comprends que cette situation n’a pas été de tout repos pour vous.

Mais depuis ce matin, nous avons récupéré toutes nos rames et pouvons couvrir tous nos trains.

 

27 commentaires pour “Point sur les trains courts de cette semaine”

  1. Jojo28

    Oui toujours de bonnes excuses et bientôt tu vas voir que ça va être de la faute des usagers malveillants !
    En attendant nous on paye notre abonnement et nos impôts donc on remplit notre part du contrat ce n’est pas le cas de votre entreprise! Sans compter la mauvaise foi incroyable dont vous faites tous preuve!

  2. Fabrice R

    Bonjour Madame

    Je n’accepte pas l’excuse des caméras en panne.

    Vous avez du personnel en gare de Montparnasse à minima des contrôleurs

    Quand là problème arrive il faut faire monter un contrôleur avec un sifflet dans le train et roule !!

    Vous savez le faire pour les corails alors qu’attendez vous pour avoir de la réactivité plutôt que de supprimer des demi train ?

  3. Phil 78

    Bonsoir,

    Il n’y pas seulement des problèmes sur le matériel roulant, ce soir pour accéder au TER départ 20h09 de PMP à destination de Chartres, les deux valideurs sont en maintenance ! Donc impossible de valider. Il n’y a donc pas intérêt à ce que je sois verbalisé !
    Pour reprendre sur le sujet des défaillances du matériel roulant et des trains courts, quand on privilégie un constructeur d’avion pour des commandes de trains, et que le nombre de rames commandées est insuffisant, je pense qu’il faut en tirer les conséquences et assumer ses responsabilités. Le moins qu’on puisse dire, le marché des trains canadiens est loin d’être inondé par Alstom, et quand on signe le CETA et le TAFTA, cela ne risque pas de s’améliorer. Les régio 2 N sont toujours en « phase d’essai » alors que payés à Bombardier, et en exploitation commerciale, et doit de ce fait, doit une compensation financière à ses clients, la Région Centre Val de Loire entre autres.
    Dès mauvais choix ont été faits, il faut en tirer les leçons.

    Bonne soirée.

  4. Phil 78

    J’ai répété deux fois le verbe « devoir », mais bon ! C’est une évidence.

  5. Vdmaveclasncf

    Bonjour,
    Rien à voir avec le reste, mais comme il n y a pas d autres endroits pour poster ce commentaire,
    Plusieurs fois, dans le train de 6.56, départ maintenon, il y a un individu qui se balade dans le train, insulte les voyageurs, agresse verbalement, fait peur aux gens, relève les accoudoirs en passant, et j en passe il monte à Rambouillet…..
    Merci de voir ce problème….

    • Valérie Chrétienne Valérie Chrétienne

      Bonjour, je transfère votre message à la sureté ferroviaire. Je vous contacte prochainement.

  6. Jojo28

    Semaine premier train de la semaine 30 minutes de retard tout va bien chez vous normal

    • Valérie Chrétienne Valérie Chrétienne

      Bonjour Jojo28, Une personne a été aperçu sur les voies vers Sèvres, ce qui a largement perturbé la circulation des trains tout au long de la matinée. (mesures de sécurité : arrêts et ralentissements)

    • Jojo28

      Ça je le savais merci
      Mais y a toujours une bonne excuse a nous servir!mesure de sécurité tt est dit! Et a Brétigny ça a donné quoi ces mesures?
      Ça va finir pareil sur cette ligne qui tombe en ruine matériel, panne, feu etc etc etc

    • Usager_usagé

      Si seulement y’avait qu’a Bretigny 🙁

  7. A Girouard

    Bonjour,
    Le 6h57 de Chartres, du 08/10, déjà que bien rempli (on repassera pour le confort) se paie le luxe d’être en retard (toujours les mêmes causes, mais bon), mais cette fois ci en ayant des entrées wagons condamnées et dans la voiture de queue, où j’étais, aucune annonce n’a été formulée. « Heureusement » que le compte Twitter est là, mais est-ce vraiment à nous de chercher l’information ? J’en doute très fortement.
    Avec 20 minutes de retard à PMP, ça fait beaucoup en deux jours.
    Et une petite révision des hauts parleurs ne ferait pas de mal non plus, juste en passant.
    En vous remerciant de votre prise en compte.
    Cdt.

    • Valérie Chrétienne Valérie Chrétienne

      Bonjour, : Il y a eu une panne (batterie HS sur la rame de queue) du train 862406 qui a retardé, de fait, d’autres trains. Votre train de 6H57 numéro 16752 a bien eu 20 minutes de retard à l’arrivée car il a du garder des distances de sécurité. Pour ce qui est de l’information voyageur manquante, je remonte ce sujet aux équipes de contrôles et de conducteurs.

  8. Philippes

    Je rappelle cette publication de Pascale Gauche du 3 octobre 2017 sur le parc de matériel sur la ligne (déjà à l’occasion d’une situation catastrophique) (il ne parle pas des rames Corail)
    http://maligne-ter.com/paris-chartres-nogent/point-materiel-a-ce-jour/
    « Le plan de transport nominal est réalisé avec un besoin de 10 rames Régio2N et 10 rames TER2NNG (11 le vendredi soir).
    Avec un parc de 14 rames Régio2N et de 12 rames TER2NNG, nous disposons normalement d’une réserve sur chaque type de matériel.
    Nous mettons donc à disposition du centre de maintenance 4 rames Régio2N et 2 TER2NNG afin de réaliser les maintenances préventives et curatives chaque nuit. Ceci car le besoin de maintenance préventive est supérieur sur les Régio2N par rapport aux TER22NG, au regard du programme de maintenance établi par les constructeur. »
    Vous avez donc (hors Corail) un taux de réserve très élevé de 30%, et même un taux de réserve énorme de 40% pour les Regio2N seulement. Et avec ça, la SNCF est incapable d’assurer correctement le service nominal…

  9. Jicé

    RTL.fr: La SNCF coûte 905 euros par an à chaque foyer imposable, relève la Cour des comptes.
    https://www.rtl.fr/actu/conso/la-sncf-coute-905-euros-par-an-a-chaque-foyer-imposable-releve-la-cour-des-comptes-7798389971

    Il faut espérer qu’un jour les pouvoirs publics, qu’ils soient nationaux ou régionaux, diront stop à cette gigantesque arnaque. Combien de fois doit on payer cette entreprise pour un « service  » qui se dégrade continuellement ?

  10. Phil 78

    Bonjour,

    Tant que la cession continuelle des activités SNCF vers le privé sera la règle, cela coûtera toujours plus cher aux contribuables. Il faut arrêter cette gabegie initiée par les politiques et lobbies depuis plus de 30 ans. Si des grèves ont lieu prochainement, vous saurez tous à qui il faudra demander des comptes.

    Bonne soirée.

    • Jicé

      Pas d’accord avec vous mais peut-être ne payez vous pas d’impôts ni même en plus le billet ? Quoiqu’il en soit le modèle actuel de la SNCF est dépassé et pour ma part, je n’attends plus que la privatisation de cette ligne et accessoirement ne plus perdre du temps dans ce blog qui ne sert qu’à nous enfumer. Bien à vous.

  11. Delahaut

    Pourquoi y a-t-il autant de retard cette semaine, le matin le soir…..régulation? C’est drôle car chaque jour de la semaine il y a le même nombre de train qui circulent sur les voies…..vous régulez quoi exactement ?

  12. bruno11

    Bonjour,

    A part un service lamentable …..trains plus que surchargés! les gens tombent ceci étant du au fait que nous sommes debout et aux secousses du train lors du trajet pour Chartres. Bref c est devenu invivable ! depuis le retour des congès. A cela il faut ajouter les incivilités encore plus nonbreuses il faut dire que les conditions de trajet n arrangent rien !!!
    Mais bon désormais les usagers savent très bien ou sont vos priorités et ce n ‘est certainement pas leur confort !

  13. Usager_usagé

    Attentions aux commentaires trop vrai ici on préfère la censure ….

  14. Abonné_SNCF

    Bonjour Mme. Chrétienne,

    Je n’accepte pas votre assertion que vos trains tombent en panne parce qu’ils sont bourrés d’électronique. J’ai l’impression que les Regio 2N exploitent des technologies qui ne sont ni testées ni éprouvées. Pour continuer votre analogie avec les voitures, un Regio 2N est comme une « concept car ». L’électronique à bord est au niveau v 0.5.6 quand les besoins d’un train du quotidien demande un niveau v 1.5.9 ou v 2.4.6. Je paie un abonnement pour aller bosser, pas pour être cobaye dans un labo d’essai.

    • Usager_usagé

      Mon dieu il y a de plus en plus d’éléctronique dans les fusées pourtant on a moins de pb que pour faire paris versailles …

    • Valérie Chrétienne Valérie Chrétienne

      oui mais la fréquence des fusées est moins importante:)

  15. Jojo28

    Allez encore un nouveau problème le 19h06 de PMP Direction le Mans est bloqué 10 minutes à la Villette saint prest pour une question de signalisation! Je vous dis pas une journée sans 1 problème! En plus j’ai faim !!!!

  16. y_en_a_marre

    Merci pour le train court de 17h56 à Versailles-chantiers…
    Nous étions entassés les uns sur les autres, on avait aucune place ne serait-ce que pour bouger…
    Nous avons là une confirmation que nous sommes revenus au temps du tiers-états dans la mesure où nous autres usagers payons pour un service qui se dégrade de jour en jour et où le personnel de la sncf ne paie pas les transports et bénéficie d’un meilleur service que nous autres.
    Ceci en plus de pouvoir partir plus tôt à la retraite et d’avoir tout un tas de privilèges.

  17. Phil 78

    Bonjour,

    Pour répondre à @Jicé :Je paye mon titre de transport, et milite contre la fraude, justement pour ne pas payer à la place des autres, je paye des impôts comme tout le monde, et suis de ce fait, bien placé pour savoir que la privatisation, hormis le fait qu’elle coûte plus cher, qu’elle me coûte plus cher, en tant que contribuable, comme je l’ai déjà dit, avec un modèle d’inneficacité qui n’est plus à démontrer, à l’origine des déboires des voyageurs au quotidien, et donc de @Jicé, qui visiblement soutient un système, qui n’apporte aucune amélioration mais l’inverse, et qui croie au Père Noël, et que j’invite à se réveiller. La catastrophe de Bretigny, le crash du TGV d’essai près de Strasbourg, quelques exemples des « flops » du privé, lié à la cession permanente des activités du ferroviaire à celui-ci, sur fond de casse du service public ferroviaire. Les collisions de trains dans les années 90 en Angleterre, ont eu lieu sous une privatisation à marche forcée de British Rail, modèle vers lequel les pouvoirs politiques ainsi que lobbies pétroliers, en France, sont en train de faire évoluer la SNCF. J’ose penser que @Jicé ne serait pas aussi naïf de soutenir cela.

    Bonne soirée.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles