Ponctualité début 2018

Pascal Gaucher

Pascal Gaucher

icon-email

Pour répondre à votre demande fortement exprimée sur Twitter, voici les résultats ponctualité de votre ligne  Paris – Chartres – Nogent le Rotrou – Le Mans pour ce début d’année.

La demande se faisant insistante, ce que je comprends tout à fait, voici les résultats que je suis, aujourd’hui, en mesure de vous donner pour la ponctualité globale en fin de parcours en ce début d’année 2018 :

  • janvier : 90,4%
  • février : 84,4%
  • mars : 90,2%
  • avril : 93,2%

En ce qui concerne le mois de février, la garantie ponctualité n’était pas applicable car il n’y avait pas plus de 15% de trains supprimés ou avec un retard supérieur à 10 minutes (le 15,6% comprenant les trains ayant entre 5 et 10 minutes de retard et qui ne sont pas pris en compte dans le calcul des 15% ouvrant droit à indemnisation).

Je ne dispose pas, à l’heure actuelle, des autres résultats apparaissant sur les affiches qui vous étaient jusqu’alors communiquées (ponctualité en pointes, nombre de trains ayant circulé, sous compositions, suppressions).

Je reviendrai sur ces résultats lors d’un bilan en fin de semestre et je vous ferai parvenir les affiches ponctualité non publiées jusqu’alors.

Je vous présente mes excuses pour avoir tardé à vous communiquer ces informations, je préférais ne pas « alourdir » inutilement une actualité déjà assez difficile et je souhaitais avoir tous les éléments en main afin de vous répondre au mieux, ce que je ferai donc par la suite.

 

 

 

 

 

 

33 commentaires pour “Ponctualité début 2018”

  1. Delahaut

    Forcement avec la grève et la suppression au dernier moment de trains….les taux remontent…un économiste disait  » je ne connais que 3 sortes de mensonges, le mensonge, le fiéfé mensonge et la statistique… »😂😎

  2. Delahaut

    Fieffé….c’est mieux….😁

  3. Moi même

    Avec 2 trains par jour n’importe qui peut être à 93% de ponctualité en avril
    Quand au mois de février, une fois de plus vous prenez les chiffres qui vous arrangent pour ne pas indemniser les gens… bref

  4. Pierre Roger

    Ces statistiques sont biaisées. Faites par la sncf pour la sncf. Ne tient pas compte des trains supprimés et kid des stats des trains courts et des débarquements inopinés à Versailles chantiers ? Tu peux me le dire à moi que ton réseau il ne marche pas. Je suis en pass navigo et je ne toucherai rien. Vivement la privatisation pour une ouverture de à la concurrence pour enfin espérer un peu de compétence

    • Moi même

      C’est le but des différents gouvernements: on réduit le financement des entreprises publiques qui ne peuvent plus assurer un travail de qualité, les gens en ont marre et hop ouverture à la concurrence et augmentation des tarifs et suppression des petites lignes.
      Cela n’enlève en rien le fait que je trouve c’est statistique pourrie et biaisée mais il faut prendre du recul sur ce qui s’est passé et sur ce qu’il risque de se passer…

  5. LFAB

    En tout cas merci au contrôleur du train qui part à 7h25 de Chartres car celui-ci a cummuniqué sur le pourquoi on roulait au ralenti ce matin avant de passer Coignières (il me semble).
    Un qui a compris le mot COMMUNICATION.

    Les résultats de ponctualité d’Avril me font bien rire jaune avec la grève….qui se poursuit naturellement…trop dur de travailler pourtant il ne fait pas chaud.

  6. Fred

    La réduction à 1 jour de la durée de validité des billets TER annoncée hier dans l’Écho Républicain (https://www.lechorepublicain.fr/chartres/transport/2018/05/16/la-sncf-compte-13-de-fraudeurs-sur-la-ligne-paris-chartres-nogent-le-rotrou-le-mans_12850048.html#refresh) est un scandale! Encore une discrimination de plus dont sont victimes les malheureux provinciaux! En Île-de-France, les billets Transiliens n’ont pas de limite de validité. Il est possible d’acheter, à l’avance, des carnets de 10 billets (à tarifs préférentiels) sans avoir à programmer précisemment à l’avance ses voyages en TER!!!
    je suis personnellement abonné Fréquence et voyage en général 3 fois par semaine entre Chartres et La Défense. Avec cette mesure stupide, je ne pourrai plus acheter mes billets à l’avance…
    Et comment acheter des billets à l’avance lorsque l’on ne connait même pas le programme de circulation des trains???
    Voilà qui nous obligera à acheter nos billets juste avant de prendre le train et si ce n’est pas possible (machines cassées ou file d’attente!) à prendre le train sans billet!
    MERCI DE ME RÉPONDRE!

    • Fabrice R

      Bonjour

      J’ai aussi lu cet article et je suis aussi énervé par ce que j’y ai appris.
      Déjà j’aimerais bien savoir d’où vient ce chiffre de 13% de fraudeurs… Pour tous les contrôles auxquels j’ai assisté dans le train ou à quai, je n’ai jamais vu 1 personne sur 8 prise fraude !!

      Ensuite la « solution » de limiter à 24H les billets est une aberration totale qui ne fera qu’aggraver les statiques de fraudes…
      En effet :
      les gens qui ne prennent pas souvent le train ne pourront plus s’organiser à l’avance. Prendre le billet au dernier moment est un facteur de stress pour des personnes d’un âge certain et quand en plus la machine est en panne, il faut espérer être dans les heures d’ouvertures du guichet…
      (pour info la machine à Epernon est HS depuis début Mai coté gare…)
      ces mêmes personnes vont se dire qu’elles vont acheter le billet dans le train. Il n’y a encore pas si longtemps j’ai entendu le message dans un corail demandant aux personnes sans billet d’aller à la rencontre du personnel de bord. Je ne sais pas si cela à changé ? Mais pour els nouveaux trains il n’y a personne à bord !! A part de temps en temps 4 contrôleurs pour donner des PV mais pas vendre des billets…
      Conclusion : vous aller encore choper plus de vieux en fraude… cf un post précédant de M. Gaucher…

      Quand on lit en plus que vous allez mettre des portiques à Chartres puis à Maintenon et Epernon on comprends que vous êtes totalement à l’ouest à la SNCF et voici pourquoi :

      Quand j’étais gamin je prenais le train ave ma mère de Paris pour aller au Mans (ou ailleurs), elle réservait les billets bien à l’avance avec des places réservées à un guichet d’une gare parisienne.
      On se faisait contrôler dans le train, normal, des fois on allait au wagon bar. Bref le voyage était agréable et avec des contacts humains avec la SNCF.

      Les gens aimaient la SNCF à cette époque car il y avait un lien « affectif » avec cette société par le biais de son personnel.

      Aujourd’hui, vous prenez un billet dans un distributeur ou sur internet, pas de place réservée, plus de wagon bar. Nous n’avons plus aucun lien direct avec la SNCF sauf pour quelques contrôles…

      De plus bientôt je ne pourrais plus aller sur le quai aider ma mère à porter sa valise quand elle vient me voir ou d’autres personne de ma famille à cause des futurs portiques !!

      Du coup la SNCF est devenue un objet sans âme, technocratique et donc juste une source de coût que certains essayent donc de diminuer en fraudant. Logique puisque l’on est pas certain, contrairement à avant, d’être contrôlé à coup sûr.

      Et pour diminuer ces fraudes vous allez donc dépenser des sommes folles dans des portiques… toujours dans la déshumanisation…

      Bref vous n’avez pas compris votre problème mais vous continuez dans la même logique.

      Vous êtes des winners.

      Ne vous plaignez pas, alors, du bashing que vous avez vous même générez.

    • Pr LORIÉBAT

      Parfaitement d’accord avec le témoignage et le constat de Fabrice R.

      Moins avec les deux phrases de conclusion, disons qu’il faut viser les décideurs, responsables de cette déshumanisation, et non les agents qui, je pense, en pâtissent également et la déplorent.

    • Gérard Menmacorrespondance

      J’entends tous ces commentaires, ceci dit aujourd’hui il devient très facile d’acheter son billet le jour même sans passer aux guichets ni aux bornes.
      Et j’imagine qu’il restera possible d’acheter un billet au guichet pour un voyage planifié quelques jours après (sous forme du fameux billet électronique qui n’est plus à composter).

      Quant à la déshumanisation du service qui provoque la fraude, là je ne vous suis plus du tout…

    • Pr LORIÉBAT

      Mais Gérard, c’est peut-être facile dans une grande gare d’acheter son billet pour le jour même quand on y arrive à pied. Mais :
      – Si on est déposé par un bus 5 minutes avant l’embarquement ;
      – S’il s’agit d’une petite gare avec seulement des guichets automatiques et qu’on n’est pas pourvu d’une carte bancaire…
      c’est déjà moins évident.

      Le fait d’enlever du personnel provoque bien de la fraude :
      – Volontaire : le passager se dit qu’il a de grandes chances de ne pas se faire contrôler, effectue un calcul rationnel et économique et passe outre ;
      – Involontaire : le client de bonne foi qui n’a pas eu le temps et/ou les moyens d’acheter son billet se retrouve à bord et même s’il se dirige vers les contrôleurs pour régulariser, est vu en premier lieu comme quelqu’un de malhonnête ; d’ailleurs il paiera plus cher.

      Et comme le décrivait Fabrice R, le fait d’avoir des contrôles systématiques à une certaine époque dissuadait d’envisager la fraude. Il renforçait la notion de contrat passé entre le voyageur et la compagnie. Ah mais oui, effectivement, cela demande des moyens humaine et le personnel coûte cher.

      Cordialement.

    • Abonné_SNCF

      En gare de Nogent le personnel « commercial » remplit dorénavant des rôles de sécurité (par exemple, contrôle des trains en terminus à Nogent) ce qui veut dire qu’on ne peut pas tjrs acheter un billet au guichet. De plus, il n’y a aucun distributeur Grandes Lignes (jaune), juste une petite machine TER. Plusieurs types d’achat sont donc impossibles !

      Toutefois, j’ai entendu parler de qqn qui n’a pas acheté de billet avant de monter dans le train, mais qui en a acheté un par smartphone quand les contrôleurs se sont manifestés.

    • Gérard Menmacorrespondance

      Aujourd’hui avec un smartphone et une carte bleue vous pouvez effectivement acheter facilement votre billet juste avant le départ du train.
      Par contre je doute que ce soit possible une fois dans le train (à moins peut être de prendre un billet au départ de l’arrêt suivant…)
      Sur la question du personnel, il ne me semble pourtant pas que la SNCF soit aujourd’hui sous dotée en personnel « clientèle » quand je vois les armées de blousons rouges en gare.

    • duong

      J’ai une question : ça sera impossible d’acheter un billet en avance ? parce qu’a priori quand je lis la phrase du monsieur du conseil régional, « la durée de validité limitée à une journée », ça me semble quand même possible d’acheter en avance : il suffit que la journée concernée soit inscrite sur le billet. Vous êtes sûrs que ça ne permettra pas d’acheter le billet quelques jours avant ?

    • claire Panier-Alix

      Je bosse le weekend sur la région parisienne (3j 3 nuits non stop) et n’ai donc comme possibilité que la carte weekend. Avec elle je suis obligée d’acheter mes billets à l’avance, et l’AR en plus. Pour info : je suis à Nogent, là, pas de machine pour acheter les billets carte weekend, obligée d’aller au guichet retirer mes billets acheté sur le net ou en direct. En fonction des horaires d’ouverture et de la présence du personnel. Bref, c’est déjà une galère. VOUS ALLEZ CONTINUER LONGTEMPS A INVENTER DE NOUVEAUX TRUCS POUR NOUS POURRIR LA VIE ?????????

    • Fred

      On pourra certes acheter son billet à l’avance mais puisqu’il ne sera valable qu’une journée il faudra être sûr de l’utiliser SINON IL SERA PERDU (et 16€ de perdu c’est beaucoup!). Il faudra programmer ses voyages à l’avance. Il sera impossible d’avoir toujours des billets d’avance dans la poche comme on peut avoir des tickets de métro à Paris… Après tout, je décide de prendre le TER, comme le métro, je vais à la gare et je monte dans le prochain train au départ après avoir composté mon billet… POURQUOI NE POURRAIT-ON PAS FAIRE COMME CELA?? Pourquoi ne pas simplifier l’utilisation du TER comme cela existe pour en Île-de-France pour le Transilien: Carnet de 10 tickets moins chers que le billet à l’unité, pas de limite de validité????
      En région Centre-Val de Loire on veut la même chose!

  7. hs80

    Encore une grande soiree façon SNCF ce soir………merci de choisir pour nous comment occuper nos soirées……….

    • fguillon

      Oui le nogent *long!* de 17:24 avait un panne de portes. Supprimé donc. Le Chartres suivant était court et donc vite pris d’assaut. Plus qu’à se rabattre sur le chartres suivant… 30 minutes c’est une moyenne de temps en retard en heures de pointe a rajouter sur le temps annoncé de voyage. Il faudrait ajouter aux fiches horaires +15 minutes de temps de trajet. Et préciser +/-15 minutes comme marge d’incertitude.

      Le % de ponctualité ne peut pas refléter ça.

  8. fguillon

    Superbe ce matin le 862412. Court. Deja bondé a Maintenon. En mode boite de sardine dès Rambouillet… c’est donc pire de rajouter deux trains dans ces conditions. Revoyez votre copie!!!

    • Pr LORIÉBAT

      Y a-t-il eu accoutumance conduisant à l’inverse à ce que le 862410, pas en service habituellement pendant les grèves, soit loin d’être plein ?

    • fguillon

      Probable. Mais possible aussi qu’à 30 minutes d’écart le report se fasse vers le train de 8:15 pour des raisons pratique de compatibilité (plus proche horaires ecole et accueil periscolaire acec arrivée sur vc / pmp raisonnable.
      Peut être vaudrait il mieux rétablir le 862462 au lieu du 2410?

  9. Pascal Gaucher Pascal Gaucher

    Bonjour,
    Concernant les statistiques, je suis conforté, en lisant certains commentaires ainsi que ceux postés sur twitter, sur le fait que les publier en ce moment ne ferait qu’envenimer les échanges … ce que je souhaitais éviter.
    Effectivement elles peuvent ne pas refléter votre ressenti actuel et j’en suis vraiment conscient.
    Cependant, elles reflètent ce qu’elles mesurent, au regard de notre convention :
    – Un taux de ponctualité global à l’arrivée pour un retard inférieur à 6 minutes,
    – Des suppressions de trains uniquement en opérationnel, les annulations suite aux travaux ou grèves n’étant pas comptabilisées puisqu’annoncées au préalable et dans des délais réglementés.

    Pour la garantie ponctualité, nous n’avons pas changé la règle non plus, une indemnisation est déclenchée à partir du moment où 15% des trains ont un retard supérieur à 10 minutes ou sont supprimés (et non pas annulés pour grèves ou travaux).
    Les 15.6% du mois de février contiennent donc un nombre majoritaire de trains ayant un retard inférieur à 10 minutes.

    Pour ce qui est des modalités de lutte contre la fraude, elles sont mises en place après validation de notre Autorité Organisatrice qui subit, tout comme nous, les pertes financières importantes liées à ce taux de fraude conséquent sur la ligne.
    Ce taux a été mesuré par des enquêtes réalisées en 2017, sur le même modèle reconnu et utilisé partout en France par des entreprises de sondage externes à la SNCF.
    Je ne souhaite pas débattre d’avantage de la baisse de personnel à la SNCF depuis plusieurs décennies, il s’agit de choix sur lesquels je n’ai pas de prise et un avis qui reste très personnel.
    Concernant l’achat des billets à l’avance, il sera toujours possible aux guichets et sur distributeurs pour un jour désigné, autre que celui de départ.
    Concernant les moyens de distribution, nous en développons d’avantage pour répondre à l’absence temporaire ou permanente de personnel dans nos gares : distributeurs, sites internets, application SNCF, …
    Pour ce qui est de l’achat d’un billet à bord d’un train sur smartphone, après départ de celui-ci et après avoir vu les contrôleurs à bord, il s’agit évidemment d’un cas de fraude verbalisable.

  10. claire Panier-Alix

    M Gaucher,
    Avant de mettre en place comme ça une mesure aussi contraignante et pénalisante que le billet 24H (moi par ex, je dois acheter l’AR vendredi-lundi d’une semaine sur l’autre, et comme les trains sont annulés (n’en déplaise à vos statistiques) c’est déjà compliqué, surtout avec un train toutes les 2h.
    Pourquoi ne bénéficions-nous pas de l’e-billet comme l’intercité ou le TGV ? votre histoire de fraude est autant valable pour eux, non ? pourtant ça résoudrait ce pb de guichets, machines etc.. dans nos petites gares si mal (des)servies. La différence avec intercité c’est quoi ? quand j’habitais Blois je trouvais ultra pratique l’e-billet sur ma carte Voyageur… Votre truc, ce ne serait pas pour nous forcer à prendre des abonnements ?

  11. Fred

    Il nous faut des carnets de 10 tickets à tarif préférentiets sans limite de validité comme en Île-de-France: ÉGALITÉ POUR TOUS LES CITOYENS, pas de discrimination envers les usagers du TER par rapport au Transilien!
    Merci

  12. claire Panier-Alix

    sauf que tout le monde ne peut pas se payer un carnet de 10 billets à 25€ d’un coup.

  13. Manu28190

    Bonjour M. Gaucher. Question bete: quand le 16754 débute son trajet a chartres au lieu de Nogent le rotrou, est ce qu’il est considéré supprimé ou comptabilisé comme un trajet normal dans vos statistiques?
    Merci

    • claire Panier-Alix

      il a dit que les grèves n’entraient pas dans le calcul lol…

    • Moi même

      Sauf que je me rappelle d’une journée de grève au mois de mars où justement Mister annonçait tout fier que 2btrains sur 3 circulaient….
      Il comptait dedans les trains qui d’habitude partaient du Mans et qui pour être journée partait de Nogent ou de Chartres comme des trains normaux…
      Belle escroquerie de ce M pour qui le mot statistique se résume en une addition de chiffres ou de pourcentage sans savoir à quoi cela correspond…. On.se croirait sur bfm

  14. Beubeu28

    Ce nouveau billet permet à la SNCF de se préparer à la concurrence, d’ailleurs je ne vois pas où sera benefique l’ouverture à la concurrence pour les usagers, puisque c’est la région qui choisira un opérateur et l’usager n’aura pas le choix… Et connaissant le monde merveilleux de la politique, un président de région choisira sûrement un de ces amis pour exploiter une ligne TER…

    • LFAB

      Il faut bien placer les copains comme toujours….

    • Fabrice R

      Ca n’a juste rien à voir.
      La fraude n’est pas une conséquence de la mise en concurrence

      Et pour ce billet valable seulement 24H également. Quelque soit la société choisi pour faire circuler les trains on pourra l’acheter n’importe où en France dans une gare SNCF.

      Mais bon vous n’êtes plus à un « à peu prêt » de plus pour essayer d’empêcher l’inéluctable.

    • Beubeu28

      Je n’ai jamais dis que la fraude était une conséquence de la mise en place de la concurrence, ne transformé pas mes propos… La fraude est dû à une réduction du personnel, en supprimant le contrôleur qui était présent dans chaque train, en diminuant les contrôles car moins de contrôleurs, et pour acheter un billet ça devient la galère, entre les machines en pannes et les fermetures de guichet, certains n’ont pas de billet par faute de moyen de vente, est-ce comptabilisé en fraude??
      Bref, tout ces problèmes disparaîtront avec une autre société…

  15. Jojo28

    Bonjour
    Ce matin arrêt non prévu a rambouillet.
    Pourquoi?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles