descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Paris – Chartres – Nogent

plan de la ligne Paris – Chartres – Nogent

lundi 04 juin 2018, 16:16

Un nouveau départ …

par Pascal Gaucher

Après cinq années en tant que Responsable de Lignes TER Centre – Val de Loire en Eure et Loir, je change de fonctions au sein de la SNCF …

C’est avec une certaine émotion que j’ai quitté vendredi 1er juin 2018, mes fonctions de chargé de la relation avec les voyageurs sur votre ligne et donc, entre autres missions, d’animateur de ce blog.

Depuis le 1er mai 2013, quasiment 5 ans jour pour jour, beaucoup de choses se sont passées sur l’une des plus importantes et des plus fréquentées des lignes TER de France … et des souvenirs remontent à mémoire :

La gare d’Epernon

Peu après mon arrivée, le 9 juillet 2013, j’ai eu le plaisir d’inaugurer la mise en accessibilité de la gare d’Epernon, qui devenait alors la « vitrine » de votre ligne en termes d’équipements : ascenseurs, borne audios, bandes podotactiles, guichets surbaissés, élévateurs à l’usage des agents …

Un peu moins de deux ans plus tard, le 18 mai 2015, c’est la halle rénovée par la Communauté de Communes du Val Drouette qui était inaugurée. Achevant ainsi l’ambitieux projet de Pôle Gare Multimodal réalisé en partenariat entre les collectivités locales et la SNCF.

Epernon est aujourd’hui une gare qui sert de modèle, dans sa catégorie en terme de fréquentation, au regard de ses équipements et de l’intermodalité développée.

L’arrivée des Régio2N

Événement un peu repoussé par rapport au calendrier initial, c’est en décembre 2014 qu’était présentée la nouvelle rame Régio2N qui viendra équiper progressivement votre ligne et remplacer les rames VO2N, dont les voitures et les engins moteurs montraient des signes de fatigue …

C’est au total 14 rames, financées à hauteur d’environ 145 millions d’euros par la Région Centre – Val de Loire qui furent déployées à partir de 2015.

Ces rames offrent aujourd’hui un sang neuf au parc matériel utilisé sur votre ligne et un équipement plus moderne en terme de prise en charge des personnes en situation de handicap, d’adéquation par rapport à la hauteur réglementaire des quais, d’équipements intérieurs (climatisation, toilettes, information des voyageurs …).

Si tout ne fut pas parfait au début de leur mise en place, lors de leur période de « rodage » ou lors des premières campagnes automnale et hivernale, leur fiabilité s’améliore aujourd’hui pour entrer dans les normes attendues par rapport à leur utilisation intensive.

Vous m’avez souvent fait remonter des sujets sur ces rames, encore aujourd’hui … chacun de ces sujets a été porté à l’attention de la Région Centre – Val de Loire.

L’éboulement du talus à Epernon

le 31 mai 2016, votre ligne connaissait un épisode climatique sans précédent en termes de conséquences sur la circulation de vos trains.

Des pluies importantes inondaient le poste d’aiguillage de Rambouillet, fragilisaient un mur de soutènement à Meudon, inondaient des voies ou faisaient tomber des arbres un peu partout mais, surtout, emportaient une partie du talus sur lequel reposent nos voies près d’Epernon.

S’en suivront plusieurs jours d’interruption partielle de la circulation puis une circulation sur une seule voie entre Epernon et Rambouillet durant plusieurs jours, réduisant à 20% le nombre de trains restant en circulation … du jamais vu sur la ligne.

Je retiendrais de cet épisode la compréhension dont plusieurs d’entre vous ont fait part à l’époque ainsi que la mobilisation des équipes de SNCF Réseau pour réaliser des travaux importants en un temps record.

La gare de Chartres

Le projet phare de la ligne ! Mené en partenariat avec Chartres métropole, la ville de Chartres, la Région centre – Val de Loire, le Conseil Départemental d’Eure et Loir et les transporteurs Filibus et Rémi (ex Transbeauce).

C’est une redéfinition complète du quartier gare qui s’opère et prend forme dès novembre 2015 avec le lancement officiel des travaux.

S’en suivirent la destruction des ailes du bâtiment, la fermeture du bâtiment pour rénovation complète durant seize mois, la destruction de plusieurs sites SNCF vendus à la ville et reconstitués sur d’autres parcelles …

Pour ma part, c’est en tant que Chef de Projet pour l’Agence des Mobilités que j’apporte ma pierre à l’édifice, de juin 2014 jusqu’à son ouverture, le vendredi 25 mai 2018.

C’est la première Agence SNCF de ce type, en France, dans laquelle nous vendons des titres de transports routiers urbains, périurbains et bientôt interurbains.

Dans mes nouvelles fonctions, je deviendrai l’exploitant, entre autres missions, de ce site et des autres gares d’Eure et Loir.

Les prochaines étapes immédiates du projet, dès 2019, seront la construction de la passerelle – qui viendra mettre les quais en accessibilité – et celle du complexe culturel et sportif.

L’ouverture de la ligne Chartres – Voves

Après plusieurs années d’études et de travaux, la ligne Chartres – Voves est rouverte à la circulation des trains voyageurs en décembre 2016, réalisant ainsi la première partie d’une liaison ferroviaire envisagée entre Chartres et Orléans, notre « capitale » régionale.

C’est une ligne qui offre une liaison ferroviaire de bout en bout entre Chartes et Tours, ce qui ne se faisait que par car auparavant. Une nouveauté prisée par nos étudiants.

Au quotidien, cette ligne ne demande qu’à s’étoffer et accueillir une nouvelle clientèle loisir ou professionnelle entre Chartres et Voves, avant une probable prolongation vers Orléans …

Des partenariats culturels

Dans la continuation de mon prédécesseur, j’ai assuré le lien partenarial entre le TER Centre – Val de Loire et des événements culturels locaux, Percheval à Nogent le Rotrou et la Fête de la Pomme à La Loupe en premier lieu.

J’ai également développé d’autres partenariats afin de participer à la visibilité de certains évènements accessibles en train ou mettant en avant la richesse culturelle du département d’Eure et Loir :

  • Le Festival Jazz de Mars
  • La Foire aux Laines et La Grande Épopée à Châteaudun
  • Le Festival d’aquarelles du Perche
  • Le Festival de BD de Luisant
  • Le Festival Paille à Sons à Chartres
  • La Fabuleux Noël du château de Maintenon

Des services en gare

J’aurais également eu le plaisir de participer à la mise en place de différents services dans vos gares :

  • Les paniers fraicheurs en gare de Chartres, qui, je l’espère, reviendront à la fin des travaux
  • Les paniers fraicheurs à Epernon, qui rencontrent un franc succès et seront bientôt disponibles à Maintenon …
  • Des distributeurs de baguettes à Epernon et Maintenon
  • Des boites à livres à La Loupe et à Maintenon

Et bientôt des espaces de retrait de vos colis commandés sur internet à Chartres et à Epernon …

Et maintenant …

Maintenant, je suis appelé à prendre de nouvelles fonctions au sein de SNCF Mobilités, en tant que « Dirigeant Opérationnel Services et Traction », à Chartres.

J’assurerai donc le management de 250 agents produisant chaque jour une grande partie de vos trains, sur la ligne et dans les gares d’Eure et Loir.

Mon équipe sera « multi métiers », et c’est un peu une révolution chez nous, dans le monde du TER, car nous allons « regrouper » ensemble les conducteurs de train basés à Chartres, les agents de bord basés à Chartres, Paris Montparnasse et Le Mans, les vendeurs des gares d’Eure et Loir et le personnel d’escale de Chartres et de Nogent le Rotrou. Le but de ce regroupement étant de gagner en réactivité et en efficacité, dans le respect de la Convention TER qui nous lie à la Région. Le tout avant une probable ouverture à la concurrence dans les années à venir.

J’assurerai donc, en quelques sortes, une continuité dans le traitement de vos besoins et exigences légitimes, que j’ai pu recueillir durant cinq ans, et que je porterai devant mes équipes comme des priorités en matière de satisfaction de notre clientèle.

Et je garderai toujours un œil sur ce blog que j’ai eu grand plaisir à animer depuis 2013…

Dans les jours qui suivent, le blog continuera d’être alimenté pour ce qui est des plans de transport des jours de grève. Une personne viendra ensuite prendre ma place pour échanger avec vous, certainement dans une nouvelle formule, fin juin ou début juillet 2018. C’est pourquoi il ne sera peut-être pas assuré de réponses à vos commentaires, qui seront, bien entendu, lus et remontés aux personnes concernées.

Aujourd’hui, je tiens à vous remercier, chacun d’entre vous, pour les échanges et débats que nous avons pu avoir durant ces cinq années, parfois animés mais toujours constructifs. J’espère avoir répondu à vos attentes, à vos questions, à vos besoins. Comme je vous le disais au début de cet article, je garderai un souvenir précieux de cette expérience professionnelle qui m’aura permis de me rendre encore plus compte de vos besoins, de vos attentes, et des raisons fondamentales pour lesquelles nous faisons circuler chaque jour plus de 70 trains sur votre ligne.

Merci pour votre fidélité et à bientôt peut-être dans vos trains !