descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Firminy – St-Etienne – Lyon

plan de la ligne Firminy – St-Etienne – Lyon

jeudi 08 mars 2018, 16:33

Bilan et analyse du 17h10 départ Perrache/ 17h15 Oullins

par Frédéric Satre

Vous trouverez dans ce billet l’analyse des causes de retard du train 886 233/2, départ 17h10 de Lyon-Perrache, 17h15 Oullins, qui subit de nombreux retards répétitifs depuis janvier 2018.

Vous pouvez consulter deux billets déjà parus sur le sujet de ce train  :

Perrache : 16h40 en retard provoque le détournement du 17h10 rive-gauche

Train de 17h10 : départ de Lyon-Perrache sous surveillance

Comment est formé ce train de 17h10 au départ de Lyon-Perrache

La rame du train de 17h10 vient à vide du Technicentre de Vénissieux, celle-ci vient avec une autre rame qui fera un train pour St-André-le-Gaz. Le but est de gagner un mouvement (sillon de passage) à une heure de trafic très forte, au lieu de deux trains on en a 1 seul.

Une fois arrivé à Lyon-Perrache, sur une des voies A à I, on coupe les deux rames, la première rame côté nord/Vaise va manoeuvrer sur le pont de Saône pour revevenir voie J/K, la deuxième côté sud/Jean-Macé reste sur place pour faire le train pour St-André-le-Gaz.

 

Bilan de la régularité au départ de Lyon-Perrache

Il s’agit bien des chiffres de ponctualité au départ de Lyon-Perrache.

Régularité à 5’ du 01/01 au 06/03/18 => 71,74 %

Régularité à 5’ sur janvier => 81,82 %

Régularité 5’ sur février => 70,00 %

Régularité 5’ sur mars => 25,00 %

On constate bien une baisse continue et très importante depuis le mois de janvier

Un passage par la rive-gauche lorsque le retard est vraiment trop important

Lorsque son retard est vraiment trop important, le 886 233/2 passe par la rive-gauche via St-Fons et ne dessert pas la gare d’Oullins.

Cet itinéraire par la rive-gauche a deux objectifs :

  • Ne pas accentuer le retard du train par la manœuvre de rebroussement sur le pont de Saône, côté Vaise, pour ramener le train voie J/K
  • Ne pas provoquer le retard d’autres trains suite à l’occupation d’une voie en gare puis une manœuvre au moment où la gare de Lyon-Perrache est bien remplie.

Quels sont les causes de ces retards ?

  • Un départ de la rame vide au départ de Vénissieux trop proche de la fin de journée de la maintenance : risque de restitution tardive pour finir l’entretien et peu de marge pour la formation du train avec les deux rames vides par le service logistique.
  • L’impact de la saturation du site du Technicentre de Vénissieux : c’est compliqué de former une unité multiple de 2 Regio 2N dans un dépôt saturé, de plus si la maintenance les rends tardivement.
  • C’est compliqué de s’insérer dans le trafic ferroviaire très dense en sortie de Vénissieux (TGV, TER Grenoble), surtout si on est en retard et pas complètement calé dans le sillon prévu.
  • La coupe des deux rames et la manœuvre à prévoir à Lyon-Perrache : ces deux actions sont compliquées s’il y a du retard en sortie du dépôt de Vénissieux ou suite à la gestion des circulations entre Vénissieux  et Lyon-Perrache et aussi la gestion de l’occupation des voies à cette heure-là sur Lyon-Perrache avec de nombreux trains.

Quelles solutions pour remettre le train à l’heure ?

Une première solution immédiate est de pouvoir faire arriver la rame du 17h10 toute seule du Technicentre Vénissieux, ce qui facilite tout le processus, plus de d’accroche à Vénissieux et plus de décroche à Lyon-Perrache

L’autre rame pour St-André-le-Gaz est amené plus tôt.

Pour cela, il faut pouvoir disposer de suffisamment de rames Regio 2N, ce qui n’est pas toujours le cas actuellement.

C’est ce qui va être fait ce jeudi 08 mars.