descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Firminy – St-Etienne – Lyon

plan de la ligne Firminy – St-Etienne – Lyon

vendredi 03 août 2018, 17:31

Panne d’un train de Fret près de Rive-de-Gier

par Frédéric Satre

Ce vendredi 03 août, peu avant 07h00, un train de fret est tombé en panne après la gare de Rive-de-Gier dans le sens Lyon vers St-Etienne.  Les conséquences ont été importantes avec plusieurs trains supprimés et parfois du retard pour ceux qui ont pu circuler malgré tout.

 Quelles sont les conséquences initiales ?

Les trains du sens Lyon Perrache/Ambérieu/Lyon Part-Dieu vers St-Etienne-Firminy ne peuvent plus circuler car le train de fret est en panne et bloque le trafic de la voie 2.

Les trains du sens Firminy/St-Etienne vers Lyon-Part-Dieu/Ambérieu/ Lyon-Perrache peuvent circuler sur la voie 1.

Grâce aux IPCS,  on évite le blocage des trains venant de Lyon

Encore une fois, grâce aux IPCS* on évite le blocage total des trains venant de Lyon qui dépassent le train de fret en panne sur une partie du parcours grâce au pas d’IPCS* en permettant la circulation alternée des trains  des deux sens sur une seule voie.

C’est ce qui a conduit en gare de Rive-de-Gier à ce que les trains du sens Ambérieu/Lyon vers St-Etienne passent sur le quai A au lieu du quai B habituellement.

Quelles sont les conséquences secondaires ?

Du fait de cette circulation alternée sur une seule voie, le débit de la ligne est réduit avec un  nombre de trains pouvant circuler beaucoup plus faible, et notamment ceux du sens Ambérieu/Lyon Part-Dieu/Perrache vers St-Etienne/Firminy qui doivent circuler à contre-sens sur une partie du parcours, ce qui conduit à supprimer des trains et à avoir des retards ( 20 min pour ceux qui roulent à contre-sens venant d’Ambérieu/Lyon.)

On a aussi des suppressions ou des gros retards dans les gares origine/terminus du fait de l’absence de la rame qui n’a pas circulé du train précédant  ou de son retard important : exemple réutilisation de la rame exemple la rame qui arrive à 07h10 à St-Etienne-Châteaucreux venant d’Ambérieu/Lyon Part-Dieu pour repartir  à 07h20 pour Lyon part-Dieu/Ambérieu.

Pourquoi a-t-il fallu autant de temps pour dégager le train en panne

Un train de fret qui suivait le train de fret en panne a été utilisé pour le pousser avec sa locomotive.

Mais du fait du tonnage élevé du train en panne et de celui qui devait le poussait, le train pousseur a dû laisser sur sa voie de circulation sa partie de train qu’il conduisait.

La locomotive de secours a donc laissé les wagons de son train en les immobilisant puis elle est parti pousser le train en panne jusqu’à St-Etienne-Pont-de l’Ane sans dépasser 30 Km/h, une fois le train en panne garée,  la locomotive est reparti chercher ses wagons laissés sur voie principale.

Tous ces mouvements de trains nécessitent des procédures strictes afin d’assurer une sécurité maximale : vérification de la libération de la voie, essai de frein, remise en marche.

C’est ce qui conduit à avoir une reprise de la circulation dans le sens Givors vers St-Etienne à 11h25 une fois que le train de fret pousseur a dégagé la voie 2 en arrivant à St-Etienne.

Pour avoir des informations en direct, une solution le fil Twitter

Pour avoir une inforamtion en direct, je vous suggère d’aller sur le fil Twitter SNCF TER AURA. Ce matin, l’opératrice Twitter a répondu à toutes les questions des clients  sur la circulation de leur train.

Je vous transmets l’article qui donne les informations pour y accéder :

http://maligne-ter.com/st-etienne-lyon/le-fil-twitter-arrive-sur-notre-ligne/

 

J’espère avoir été compréhensible et reste à votre disposition pour toutes questions

 

Lexique :

installations permanentes de contre-sens* et pas d’IPCS:

Sur une section de ligne ferroviaire à double voie, il s’agit d’aiguillages et de signaux permettant de faire rouler les trains deux sens sur une seule voie,  la circulation est alternée afin de permettre le passage des trains de chaque sens. Les trains qui circulent à contre-sens sont plus lents et moins nombreux que ceux qui roulent dans le sens normal; chaque section permettant de rouler sur une seule voie entre deux aiguillages et donc de passer d’une voie sur une autre puis d’en revenir est appelé un « pas d’IPCS ».