descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Firminy – St-Etienne – Lyon

plan de la ligne Firminy – St-Etienne – Lyon

jeudi 27 septembre 2018, 16:44

Pourquoi le train de 17h02 au départ de Perrache est-il toujours en retard ?

par Frédéric Satre

Depuis début septembre, vous avez été nombreux à vivre les retards récurrents ou suppression, notamment pour celles est ceux partant d’Oullins, du train de 17h02 au départ de Lyon-Perrache, 17h07 à Oullins, pour St-Etienne.

Les chiffres du mois de septembre pour le 17h02

Ce train a été 9 fois en retard et 1 fois supprimé sur 18 jours de circulation en septembre.

On a un taux de ponctualité au départ de 41 % pour ce train.

Pour celles et ceux partant d’Oullins, le train est passé une fois par la rive-gauche, via Saint-Fons, ce qui équivaut à une suppression car les gares de la rive-droite ne sont pas desservies.

Une rame qui vient à vide avec une autre rame depuis le Technicentre de Vénissieux

Habituellement pour ce train de 17h02 au départ de Lyon-Perrache pour St-Etienne-Châteaucreux, il s’agit de son premier parcours.  Ce train débute donc sa journée de roulement.

La rame vient à vide depuis le Technicentre de Vénissieux avec une autre rame vide.

Ces deux rames Regio2N sont accrochées ensemble dans le Technicentre après avoir été entretenues dans la journée puis elles partent sur Lyon-Perrache à vide.

Une fois arrivées à Lyon-Perrache, elles sont décrochées :

  • Une Regio 2N reste sur se voie de réception pour faire le train 887 341 pour St-André-le-Gaz qui part à 16h56.
  • Une Regio 2N va sur le pont de Saône, côté Vaise sur une voie en impasse, afin d’effectuer une manœuvre de rebroussement pour revenir sur les voies J/K afin de faire notre train de 17H02 pour St-Etienne-Châteaucreux.

4 causes majeures identifiées pour ces retards hors incidents exceptionnels

  • Dans le Technicentre : Sortie de maintenance tardive ou difficultés d’accroche

La maintenance obligatoire de sécurité n’a pas été terminée dans les temps.  Sans cela, la rame ne peut partir.

L’accroche entre les deux rames pose un problème, soit généralement du fait de la saturation des voies du Technicentre de Vénissieux, soit de façon plus ponctuelle de la reconnaissance informatique entre les deux rames.

  • Pour sortir du Technicentre  :  un seul point de sortie et plusieurs rames

A ce moment de l’après-midi, plusieurs rames vides sortent du Technicntre de Vénissieux pour aller sur Lyon-Perrache et Lyon Part-Dieu.  On dispose d’une seule sortie ce qui provoque des retards avec des trains se suivant et attendant que le train précédent parte pour se mettre prêt au départ.

  • En acheminement entre le Technicentre et la gare de Lyon-Perrache

Les voies principales qui passent devant le Technicentre sont empruntés par divers trains : TER de la ligne de Grenoble, train de fret, TGV sud-nord. Les rames vides ne sont pas prioritaire et ne peuvent sortir et entamer leur parcours que lorsque les autres trains sont bien passées.

Une fois sur son parcours, les rames vides subissent les aléas du trafic intense entre Vénissieux et Lyon-Perrache avec des trains venant du sud de Lyon.

  • Une fois à Lyon-Perrache : un décrochage parfois difficile puis une manœuvre

Une fois arrivé en gare de Lyon-Perrache, il est nécessaire de décrocher les deux rames afin que chacune fasse son train, parfois il y a quelques difficultés pour remettre chaque rame en autonomie totale.

La manœuvre du train ne peut se réaliser que lorsque les autres trains au départ de Perrache sont bien partis. Il faut donc s’intercaler entre les trains commerciaux pour réaliser ce parcours jusqu’à la voie en impasse et revenir sur les voies J/K.

Quelles solutions possibles pour résoudre ces difficultés ?

Quelques pistes sont à l’étude.

  • Faire sortir les rames plus tôt du Technicentre de Vénissieux pour les garer en attente sur un faisceau de garage de l’autre côté du Rhône :

Deux difficultés :

Le temps d’entretien et de révision qui sera réduit pour les visites de sécurité obligatoires.

Le fait de pouvoir avoir une voie de libre sur ce faisceau de garage bien utilisé.

  • Acheminer chaque rame indépendamment l’une de l’autre

Difficulté

Avoir un sillon horaire disponible pour deux trains dans le noeud ferroviaire de Lyon ultra-saturé.

Des difficultés spécifiques  à Oullins

Pour ceux qui partent d’Oullins, il s’est produit à plusieurs reprises des informations déficientes sur le quai, notamment lorsque le train est passé par la rive-gauche via St-Fons en en ne desservant pas Oullins.

L’information en gare d’Oullins est mies à jour par l’agent gestionnaire de l’info du centre opérationnel TER , ainsi que toutes les gares de la ligne jusqu’à St-Etienne, excepté les gares de Lyon Part-Dieu, Lyon-Perrache et Châteaucreux.

Lorsqu’un retard est signalé la gare de Lyon-Perrache met à jour ses tableaux de départ.

Elle doit alors aviser le centre opérationnel qui met à jour les tableausx de la ligne.

Il n’y a que 5 minutes entre Perrache et Oullins, cette proximité impose que la mise à jour soit très rapide afin que le départ du train sur le quia ne s’efface pas pour afficher le train suivant.

Je vous prie de bien vouloir accepter mes excuses pour ces difficultés dans vos trajets quotidiens.