descriptif de l'image SNCF

Le blog maligne-TER

Firminy – St-Etienne – Lyon

plan de la ligne Firminy – St-Etienne – Lyon

jeudi 26 avril 2018, 15:47

Vos signalements, remarques et suggestions

par Frédéric Satre

Ces derniers jours, vous m’avez signalé plusieurs choses dans vos commentaires que vous souhaitiez améliorer. Je vous propose de les énumérer et d’y apporter des réponses, des éclairages, des explications.

Correspondance demandée pour Montbrison

Certains d’entre vous continuent leur trajet au delà de St-Etienne en venant de Lyon sur d’autres lignes de l’étoile stéphanoise.

Vous m’avez demandé que le train de 18h08 pour Montbrison puisse attendre le train arrivant de Part-Dieu à 18h10 en gare de Saint-Etienne-Châteaucreux. C’est le seul train qui circule en fin de soirée et le car suivant part à 19h30 pour Boën.

L’autorisation m’a été donnée par la responsable du pôle Production de pouvoir faire cette correspondance provisoire. Ma collègue s’est adressée au responsable du Plan de Transport Perturbée afin d’avoir son aval et ce sont mes collègues de l’Escale de Châteaucreux qui feront le nécessaire sur le terrain.

Le délai d’attente du train de Montbrison a été fixé à 10 minutes lorsque le train venant de Part-Dieu est en retard.

Train de 16h24 avec une seule rame.

Vous êtes plusieurs à m’avoir signalé le fait que le train de 16h24 au départ de Part-Dieu pour Châteaucreux soit constitué d’une seule rame de 160 places au lieu d’une rame Regio 2N de 390 places.

Cette situation est reliée à la difficulté d’avoir du matériel bi-mode suffisant et qui permette d’assurer tous les trains entre les jours de grève « maxi ». En effet, nous utilisons  ce train bi-mode qui circule en mode électrique et thermique pour réaliser un train au départ de St-Etienne pour le Puy. Les jours de grève « maxi » sont les 2 jours de grève annoncés et les jours de grève « Mini » sont les 3 jours entre chaque période.

Donc cette rame sort du technicentre de Lyon-Vaise, part de Lyon Part-Dieu et va jusqu’à St-Etienne puis assure un autre train pour le Puy.  Cela permet de réviser la rame et de faire circuler le train sous caténaire jusqu’à Firminy puis en mode thermique jusqu’au Puy. Il s’agit du train de 17h17 pour le Puy.

ll n’est pas possible de modifier ce roulement parce qu’à ce moment là, il ne serait pas possible d’assurer ce train pour le Puy.

Des annonces sonores efficaces dans les gares du Gier

Dans vos gares sur le Gier, vous avez été plusieurs à me dire tout le bien qu’il y avait d’entendre des annonces réalisées à la voix par des agents en en direct (et non en mode automatique comme habituellement). Il s’agissait de confirmer un départ, annoncer un retard, donner le matin les trains de retour au départ de Lyon Part-Dieu.

Ces annonces sont réalisées, soit par des « gilets rouges » venus en renfort, soit par les encadrants de l’équipe commerciale du Gier. C’est une bonne pratique peut-être à généraliser si les moyens sont là.

Pourquoi n’avons-nous pas trois rames  Regio 2N les jours de grève maxi entre Châteaucreux et Part-Dieu ?

Plusieurs de vous se sont émus du fait que nous n’ayons pas trois rames Regio 2N au lieu de deux pour les jours de grève Maxi entre St-Etienne et Lyon ?

Il y a deux causes à cela :

  • La première est liée à la longueur des quais : avec 3 rames Regio 2N, on est hors-quai sur certaines gares entre St-Etienne et Ambérieu.
  • La seconde est que pour le moment nous n’avons pas l’habilitation du département matériel pour faire circuler 3 rames Regio2N ensemble.

Des anomalies identifiées sur les affiches de circulation et l’appli SNCF

Vous m’avez aussi sollicité sur des anomalies sur les affiches de circulation et l’appli SNCF.

Suite à cela, j’ai fait un article sur le fait de bien utiliser les affiches de circulation.

Des demandes d’explication sur les éventuelles compensations

Vous avez bien sûr eu de multiples questions sur les compensations envisagées et les mesures d’après-ventes prévues.

Je vous informerai au fur et à mesure des informations reçues.

Il faut pouvoir estimer les conséquences définitives de la grève dans sa durée et son importance pour proposer des mesures compensatoires.