Pré-alerte grève 24 septembre 2019

Les ralentissements au niveau d’Artenay suite à la hausse des températures et les travaux de « libération des rails ».

Romain Breton

icon-email
Beaucoup d’entre vous ont subi les conséquences des ralentissements au niveau d’Artenay à cause de la dilatation du rail suite aux augmentations de température de ces dernières semaines et vous êtes nombreux à vous interroger sur ce phénomène.

La pose du rail devrait idéalement se faire à une température moyenne de l’ordre de 25°C pour éviter toute déformation de la voie due aux variations de température. En effet, quand la température est élevée elle l’est encore plus sur le rail et ce dernier voit son volume augmenter à cause du phénomène de dilatation (effet inverse à température faible) entrainant des difficultés pour circuler normalement.

La température lors de la pose du rail à Artenay l’hiver dernier était bien en dessous des 25°C et vous l’aurez compris, la hausse des températures ces dernières semaines a dilaté le rail qui s’est alors allongé.

Il faut alors « libérer le rail » c’est-à-dire lui donner une longueur correspondante à la température de référence de 25°C (à 25°C l’amplitude de température est suffisante pour éviter les problèmes de dilatation). C’est donc en ce moment que cette opération est possible et des travaux ont donc débuté de nuit début mai et devrait se terminer à la fin du mois.

Les rails sont alors tronçonnés, désolidarisés des traverses, étirés à l’aide de vérins hydrauliques puis soudés. Grâce à cette opération, le rail pourra recevoir des variations de température allant de -20°C à +60°C.

26 commentaires pour “Les ralentissements au niveau d’Artenay suite à la hausse des températures et les travaux de « libération des rails ».”

  1. david

    bonjour, avec les travaux de la pentecote est les abonnements mensuels seront prorogés de deux ou trois jours ?

  2. Montenegro

    Vous nous assurez donc qu’à partir du 20 mai nous n’aurons plus de ralentissement à Artenay ????
    Ce qui est étrange c’est que des trains qui partent avec 20 minutes de différences ne rencontre absolument pas les mêmes soucis techniques … Je ne pense pas que les rails soient doté de ventilateurs mais à priori la température chute de manière radicale en région centre

    • Romain Breton

      Bonjour Mme Montenegro,

      les travaux s’étant terminés le 20 mai, il n’y aura plus de ralentissements suite aux variations de température au niveau d’Artenay.

      Pour reprendre votre exemple de deux trains qui partent avec peu de différence de temps, cela est tout à fait possible que l’un ait été impacté et pas l’autre, il faut bien un premier et un dernier.
      En effet, quand le rail avait une certaine température, l’ordre était donné au conducteur du train de ralentir. Il est alors tout à fait plausible que pour le train suivant la température soit passée sous ce seuil d’alerte et cet ordre de ralentir alors pas donné.

  3. CDO

    Bonjour,

    Pour reprendre le cas précédemment cité, comment expliquez-vous qu’on nous ai balancé tour à tour les excuses habituelles (malaise d’un voyageur, colis suspect…et même, vraiment très culoté, « le train nous précédent a déraillé »)?

    N’est-ce pas un manque de respect vis à vis des usagers de la ligne, pour rester poli?Et ce blog a-t-il pour but de servir les mêmes excuses?Dans ce cas,cessons de dilapider les millions d’euros que la Région Centre vous verse chaque année pour assurer un service que vous vous permettez de suspendre pendant 3 jours!

    Cordialement,
    CdO

    • Yann

      Tout à fait d’accord.
      Je donnais de meilleurs info que les contrôleurs (eux même ne devaient pas avoir l’info et au lieu d’être honnête, ils nous sortais une excuse bidon).

  4. CDO45

    Bonjour,

    Comment se fait-ce que, pendant la période de ces travaux, nous ayons eu droit à toutes les excuses possibles et imaginable de la part des services de la SNCF (malaise d’un voyageur dans un train nous précédent, colis suspect, et même, ma préférée, très « audacieuse » : « le train nous précédent à déraillé »)? Est-ce là la preuve de l’honnêteté de la SNCF envers ses clients?

    De plus, je souhaitais connaître le but de ce blog: si ce n’est que pour resservir les habituelles pirouettes et autres tour de passe-passe dont la votre entreprise aime se servir, je trouve que ce n’est pas très correct comme moyen de gâcher les 125 millions d’euros que la Région Centre vous verse chaque année (tout comme le compte Twitter qui n’aura, lui, duré qu’une journée).

    Cordialement,

    CdO

    • Romain Breton

      Bonjour et merci pour vos commentaires,

      Je ne sais pas quel train en particulier vous prenez, je vais donc vous répondre de manière assez générale.
      Les difficultés au niveau d’Artenay n’ont hélas pas empêché d’autres problèmes et les raisons des retards ne sont alors pas toutes liées aux fortes chaleurs (je publierai prochainement les chiffres de régularité de mai et les faits significatifs). L’information à la clientèle est au cœur de nos préoccupations de qualité de service et nous avons la ferme volonté de nous améliorer mais il est vrai que ce n’est encore pas parfait.

      Ensuite, vous abordez le blog et la raison de son existence et ses objectifs, je vous invite alors à lire mon billet de présentation http://maligne-intercites.com/tours-orleans-paris/je-me-presente/ ainsi que celui de Christine Cagneaux http://maligne-intercites.com/tours-orleans-paris/bienvenue-sur-notre-blog/ directrice de la ligne.

      Enfin je tiens à vous signaler que les trains Intercités sur Paris – Orléans ne sont pas financés par la région Centre mais, dans le cadre des Trains d’Équilibre du Territoire, par l’État.

  5. Charlotte

    C marrant mais ce soir nous avons encore ralenti entre Artenay et Chevilly !!!! Les joints de dilatation sont-ils déjà HS ?

    • Romain Breton

      Bonjour,

      pouvez-vous me dire quel train vous avez emprunté mercredi soir afin que je regarde les raisons de ce ralentissement?

      Merci.

    • Romain Breton

      Bonjour,

      le train 14055 du 1 juin est parti avec 10 minutes de retard (retard de 9 minutes à l’arrivée à Tours), le ralentissement que vous évoquez est un ralentissement de circulation comme cela arrive parfois. Ce dernier est en aucun cas lié aux problèmes de dillatation des rails rencontrés les semaines passées et réglés depuis la fin des travaux le 20 mai.

  6. MONTENEGRO

    Le train qui part à 16h32 de paris austerlitz

  7. Yann

    Alors non, le train 14055 du 1er Juin n’avait pas connu de retard à cause des problèmes de voies entre Chevilly et Cercottes (provoquant des ralentissements au niveau d’Artenay)

    Le problème de ce jour là était qu’on n’avait pas de motrice en gare d’Austerlitz (pourquoi? ça nous ne savons pas).
    De plus, il est assez regrettable que la SNCF n’avait pas prévu l’affluence sur ce train. Beaucoup de personne le prennant s’arrêtant à Orléans, ils auraient du aiguiller ces voyageurs vers le train partant à 16h28.
    Mais rien n’a été fait, et nous nous sommes retrouvé, debout ou assis au sol. De plus, certaines voitures connaissaient des problèmes de ventilation. Avec la chaleur, certaines personnes avaient très chaud.

    Alors merci de réfléchir, et de prévoir soit plus de voitures, soit de conseiller aux voyageurs de prendre un autre train pour éviter ces problèmes de manque de places.

    Merci

    • R37

      Bravo Yann,
      Une solution pour mieux anticiper l’occupation d’un train : la réservation obligatoire et limiter la souplesse d’accès au train. Avec tout ce que ça implique, un peu comme quand on prend l’avion. On prend celui indiqué sur le billet et pas un autre et pas de possibilité de « surcharger ». Dernière conséquence? Il va falloir limiter l’accès libre au quai.
      Personnellement je suis plutôt pour, mais est-ce que la majorité y est prête?

  8. Nelson

    Décret n°83-817 du 13 septembre 1983 portant approbation du cahier des charges de la SNCF,article 9:
     » Les trains de voyageurs doivent contenir des places en nombre suffisant pour faire face aux besoins normaux du trafic. Ces places peuvent consister en places debout pour les trajets à courte distance. La S.N.C.F. prend les mesures nécessaires pour répondre dans les meilleures conditions possibles aux besoins des usagers sur les liaisons qu’elle dessert, lors des pointes de trafic quotidiennes et hebdomadaires… « .

    • R37

      Le decret stipule bien que les voyageurs peuvent voyager debout. Maintenant la notion de durée ou distance est subjective.

  9. Yann

    1 heure debout, cela fait beaucoup. Surtout au prix du billet/abonnement. Si on voyage debout, on devrait avoir une remise sur le ticket…

    Et non, il ne faut pas de réservation, mais une bonne conscience tout simplement.
    Si le voyageur est discipliné, qu’il voit qu’il a 2 trains qui ont 5 minutes d’écart, que le 1er est bondé, et le 2nd vide, alors autant en changer.

    La SNCF devrait prévoir tout simplement. Le soir avant le weekend, et le matin après le weekend, je ne vous apprendrez pas que beaucoup de gens rentrent chez eux, voyagent, ou alors ce sont les étudiants.
    Non, la SNCF ne prévoit pas, ou ne réfléchit pas?

    Train 14040 en ce 14/06/2011, reprise de trafic après les travaux de la pentecôte, le train était plus court que d’habitude. Et donc surchargé.

    Alors encore une fois, le bon sens des voyageurs et de la SNCF seraient les vraies solutions…

    • R37

      Bonsoir Yann,
      Une heure debout c’est certes long. Vous connaissez beaucoup de voyageurs qui ont de la conscience, qui sont disciplinés? Combien vois-je de personne qui laissent délibérément leur sac sur la banquette pour que personne ne prenne place à côté d’eux, laissant des gens debout? Comment expliquer qu’un handicapé a fait le voyage debout sur une plateforme, la bonne conscience des voyageurs? Je suis désolé mais la bonne conscience, le respect, la discipline dont vous parlez, je ne la vois pas ou de moins en moins en France (ailleurs certainement mais pas ici). C’est pour ça que la réservation je suis plutôt pour…
      Concernant la composition du train, avec les travaux, comme la ligne était « coupée », le matériel n’a peut-être pas pu être mis en place au bon endroit. On aurait peut-être (à prendre au conditionnel) pu forcer la composition mais cela aurait été au détriment d’un ou plusieurs autres trains. Hélas pour les clients, il faut parfois faire des choix, même si c’est difficilement tolérable pour vous, et pour la SNCF.
      Enfin, sans vouloir polémiquer sur votre remarque concernant les tarifs, je me permettrais de préciser quelques données sur les abonnements:
      Prenons un abonnement X (dans les 400€ par mois pour arrondir).
      1/ l’employeur est tenu d’en prendre en charge la moitié au moins, en application du décret 2008-1501 du 30/12/2008
      2/ la région en prend parfois une partie,
      3/ dans le cadre de la déclaration de revenus, celui-ci est « déclarable » (frais réels).
      Prenons les 200€ restants, si on considère en moyenne 20 jours de travail par mois, cela revient à 10€ par jour, soit 5€ le trajet.
      Alors 5€ le trajet pour voyager debout, en retard, je conçois que ça peut « peser », mais 5€ pour effectuer une centaine de kilomètres en une heure (voire plus hélas….) c’est quand même tout sauf cher (ramené au kilomètre cela représente 0.05€, 5 centimes d’€uro). Et je n’ai pas quantifié l’économie sur les impôts sur le revenu.
      Mais pour conclure, je vous rejoins sur le bon sens. Mais que peut le bon sens quand on est devant « pas le choix »?

    • Yann

      L’employeur qui est tenu de rembourser la moitié, ça ne marche pas partout.
      Dans le public, c’est la moitié avec un plafond de 77€. En gros, personnellement, j’ai 300€ qui sortent de ma poche tous les mois pour aller travailler. Et pour aller vers Paris, pas d’aide de la Région (ça arrivera enfin en 2012).
      Je préférais bien travailler à coté de chez moi (même si c’est pour prendre la voiture) mais avec le public, on ne tombe pas toujours là où on veut.

      Et quand bien même 5 centimes du km, c’est un transport en commun (avec beaucoup de monde, donc au final pas mal d’argent au km pour la SNCF). Mais où est ce que l’entreprise gagne le plus d’argent? Sur les longs trajets sans abonnement! J’ai déjà comparé les prix, et y se trouve que l’avion est souvent moins chère que le train. De même que la voiture (essence et péage compris). Mais ces modes de transports sont très polluants…
      A quand une récompense pour les utilisateurs des trains?

      Moi même je laisse mon sac sur la banquette, pour que les gens soient polis et demande avant de s’assoir (oui beaucoup s’assoient sans dire le moindre mot ou demander s’il y a quelqu’un)
      Et évidement quand c’est bondé (comme c’est le cas en ce moment) je laisse la place disponible.

  10. Nelson

    Il faut aussi évoquer la question des agents SNCF autorisés à voyager gratuitement en seconde classe et qui s’autorisent à voyager en 1ere?

    La région prend en charge une partie des frais de transport vers Paris, ce n’est pas encore une réalité!

    • R37

      Bravo Nelson. Dans les annees 40 vous auriez eu la francisque avec de tels propos.
      Les cheminots n ont pas le droit de prendre le train? En veetu de quel principe?

  11. Nelson

    Avec vos raccourcis rapides qui vous arrangent bien, je vois R37 que votre provocation cache en réalité un faible niveau de compréhension et que le crétinisme est votre fort.

    Mon propos étant clair, celui-ci ne demande pas d’explication de texte, alors je vous invite rapidement d’envisager une greffe de neurones.

  12. R37

    Non. Et vous n’avez pas répondu à ma question.

    • Yann

      Il n’a pas dit que vous n’aviez pas le droit de ne pas prendre le train. Il a juste fait la remarque (très justement) que vous pouvez voyager en 2nd classe gratuitement, mais que vous vous prenez le droit de voyager en 1ère classe.
      Si nous nous faisons cela, on nous renvoie illico presto en 2nd, ou alors on paye la différence.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles.