Les raisons du cadencement et les conséquences sur notre ligne.

Vous êtes nombreux à me demander ce qui motive ce changement et quels seront concrètement les conséquences sur la ligne.

Le cadencement est organisé par RFF ; il est motivé par les travaux de rénovation du réseau ainsi que l’ouverture de la ligne grande vitesse Rhin – Rhône. L’idée est de simplifier les circulations, de permettre plus de trains (en particulier FRET), de fluidifier le trafic, de faciliter les correspondances et d’avoir des horaires plus visibles. Les trains auront alors toujours le même itinéraire, les mêmes arrêts, le même temps de parcours, ils circuleront à intervalles réguliers et les horaires seront coordonnés pour permettre des correspondances et faciliter l’inter modalité.

 Concrètement sur notre axe Tours-Orléans-Paris le changement principal sera la séparation des axes Tours ? Orléans et Orléans ? Paris dans la mesure où l’on aura :

 –         des directs Orléans ? Paris (avec arrêt systématique aux Aubrais) en train TET Intercités en 1h05 avec un train par heure en pointe et un train par demi-heure en hyper pointe.

–         des Tours ? Blois ? Paris (avec comme seuls arrêts Saint Pierre des Corps, Amboise et les Aubrais) en train TET Intercités en 2h00 de Tours et 1h22 de Blois.

–         des Tours ? Orléans avec des arrêts dans les « gares intermédiaires » en train TER et en correspondance à Orléans avec les trains TET Intercités pour Paris.

 Les trains qui partiront directement d’Orléans ne subiront plus les problèmes rencontrés en amont ou les difficultés rencontrées lors de la phase de changement de locomotive à Orléans. Avec cette nouvelle desserte, les navettes deviennent alors inutiles et seront retirées de la circulation.

Le temps de trajet pour les voyageurs de Tours et de Blois en direction de Paris est quant à lui raccourci.

Pour ceux d’entre vous qui montent dans une « gare intermédiaire », comme Beaugency par exemple, il faudra prendre un TER et vous aurez un changement à Orléans (pour prendre alors un train direct TET Intercités) pour aller jusqu’à Paris (correspondance dans les 10 minutes).

 Je vous rappelle que vous pouvez consulter le projet de grille horaire en cliquant ici.

Partager cet article :

40 commentaires pour "Les raisons du cadencement et les conséquences sur notre ligne. "

  1. Ro dit :

    Bonjour

    Vous dites que les trajet vers Blois et Tours seront raccourcis mais en revanche celui entre Orleans et Paris est rallongé de 5 à 7 minutes.

    Pour revenir à nos petits problèmes pourquoi le train de 06h29 au départ des Aubrais était si peu long ?

    Ensuite, est-ce les travaux qui ont engendrés tous les retards de jeudi soir ???? ou est-ce la gestion des planning de vacances ????

    Enfin pour l’incident du 12/07 dois je vous envoyer la facture pour la demi-journée que j’ai perdue ???

    • Romain Breton dit :

      Bonjour,

      à la lecture du projet d’horaires le temps de trajet entre Orléans et Paris ne me semble pas être rallongé (environ 1h05). Ensuite, nous sommes passés en composition estivale début juillet et certains trains ont donc moins de voiture ; le 14034 a lui normalement 9 voitures.

      Jeudi soir ce sont des mises à quai tardives qui ont mis le 14059, 14061, 860513 et 3661 en retard au départ. Mises à quai tardives dues à un dysfonctionnement à la sortie du dépôt des locomotives.
      Enfin sur votre dernier point, vous pouvez si vous le souhaitez faire une lettre au service national relation clients mais je ne puis vous assurer qu’une réponse positive vous sera faite. (Services relations clients SNCF 62973 ARRAS cedex 09).

  2. Ro dit :

    Bonjour

    Merci pour vos réponses mais un petit bémol sur les temps de trajet :
    Certes en ce moment les durées prévues sont de 1h15.
    Lundi 25/07 départ initial d’Austerlitz 17h51 : Mise en place tardive de la motrice.
    Départ réel 18h01 ==> arrivée 19h01 et nous avons ralenti car nous pouvions arrvier plus tôt.
    Semaine précédente même train, nous avons ralenti après Artenay car nous avons ralenti car trop en avance. Habituellement 7 min d’Artenay aux Aubrais et là 20 minutes.
    Que pouvons nous en déduire ?
    Que vous pouvez tout à fait tenir un temps de trajet largement inférieur à 1h….

  3. Jérémy dit :

    Il est bien sur possible de faire le trajet en 55 minutes.
    Mais en prévoyant 10 min de marges, les trains serons moins souvent en retard.
    Alors comment faire ?
    Prévoir un trajet de 55 min avec un train en retard 1 jour sur 2 ou un trajet de 1H05 moins souvent en retard?
    Surement la deuxième solutions, elle évite de trouver des solutions aux problèmes de circulation et permet de réaliser des beaux tableaux sur la régularité, avec les indicateurs au vert, en fin d’année .
    A ce rythme la, dans 10 ans, il faudra 1H30 pour faire Paris – Les Aubrais.

  4. Nina dit :

    Bonjour,

    Concernant les conséquences du cadencement, vous voudrez nous préciser l’état d’avancement des discussions sur la gratuité du trajet Orléans-Les Aubrais en Tram (géré par KEOLIS dont l’actionnaire majoritaire est la SNCF)?

    Sauf erreur de ma part avec un bénéfice net multiplié par 7 à 558 millions d’euros au premier semestre 2011 sur un an, la SNCF peut prendre à sa charge le coût dudit trajet en tram pour les abonnés!

    • Laurence dit :

      Nina, êtes vous sure qu’un projet de gratuité sur Orléans-Les Aubrais en Tram est en discussion actuellement ???
      Merci.

    • Nina dit :

      Comment pourrait-il en être autrement puisque les abonnés payent déjà un abonnement Orleans-Paris.

      Si le tram n’est pas gratuit, les abonnés Orléanais qui souhaitent prendre un train au départ des Aubrais devront soit acheter un billet de tram, soit payer le stationnement, soit prendre leur Vélo ou leurs baskets. Et en hiver, il faudra anticiper parce que la neige entraîne souvent la suppression des trams, de même pendant les vacances scolaires. A la descente des trains arrivés vers 21H, 22H, 23h … il faudra vous armer de patience pour avoir un tram.

      La SNCF n’a pas audité les abonnés, avez-vous vu des questionnaires distribués dans le train? La SNCF et l’agglo se rejette la balle.

      Le cadencement a pour conséquence la suppression des navettes et donc l’absence de liaison ferroviaire entre Orléans-Paris pour les trains au départ des Aubrais alors que nous payons un abonnement pour ce trajet.

      M. BRETON a évoqué, sauf erreur de ma part, qu’il y avait des discussions entre la SNCF et l’Agglo.

      Et pour information, le TRAM sera géré par KEOLIS qui est détenu majoritairement par la SNCF.

      M. BRETON et les représentants de l’agglo détiennent plus d’informations qu’un simple abonné.

    • Romain Breton dit :

      Bonjour,

      oui effectivement Nina comme je l’ai dit des discussions sont en cours entre les différentes parties prenantes et je vous tiendrai bien entendu informé dès que j’en saurai plus.

      Bonne journée.

  5. Métro 5 dit :

    Bonsoir
    Si je puis me permettre, il ne faut pas confondre le temps de trajet entre Paris et Orléans et celui entre Paris et Les Aubrais et il me semble que c’est le cas au vu des messages ci-dessus.
    Grâce à quelques infos en ma possession (vitesses limites autorisées sur la ligne), voici ce qui peut être fait au mieux de Paris aux Aubrais :
    Train à vitesse maximale de 160 km/h :
    Paris – Les Aubrais en 52 min + 3 minutes de marge/100 km, cela donne donc un temps de parcours possible de 56 minutes, ce qui est régulièrement réalisé quand tout va bien. Pour rejoindre Orléans, on rajoute 2 minutes d’arrêt aux Aubrais puis 4 minutes de trajet entre les deux gares, ce qui pourrait donner un temps de parcours d’1h02 entre Paris et Orléans.
    Train à vitesse maximale de 200 km/h :
    Paris – Les Aubrais en 48 min + 3 minutes de marge de régularité/100 km, ce qui donne un temps de parcours de 52 minutes, ce qui est le cas d’un train ou deux sur la ligne, le Paris – montluçon de 19h03 par exemple. Pour Orléans, cela nous donnerais un temps de trajet global de 58 minutes.
    La dégradation des temps de parcours au fil des ans :
    Elle est réelle et sur l’ensemble du réseau ferré national.
    Elle est même parfois importante et elle concerne même les TGV !
    Dans ce domaine, la relation Paris – Orléans n’est pas la plus mal lotie, loin s’en faut.
    Exemples :
    Paris – Le Havre en 1h45 en 1975, en 2h02 en 2011.
    Paris – Limoges : 2h50 au temps du « Capitole » dans les années 1970, 2h47 au début des années 2000, 2h56 en 2011 et 3h02 au prochain service en 2012 !
    TGV Paris – Bordeaux : 2h54 à l’ouverture de la ligne à grande vitesse Atlantique au début des années 1990, 3h01 en 2011.
    Les marges de régularité ont été régulièrement augmentées. Mais malgré ces mesures, les trains sont encore plus en retard qu’avant.
    Je ne travaille pas à la SNCF. Je ne la défend donc pas particulièrement quand il y a des dysfonctionnements et on sait tous qu’ils sont nombreux. Mais j’aime les trains et je crois que de temps à autre, il est bon de préciser certaines données ou de les compléter.
    Amitiés à toutes et à tous.
    A binetôt
    Pierre

  6. Yann dit :

    Et bien, je trouve que les informations et explications de Pierre sont plus intéressantes que celles fournies par les agents SNCF eux même…

    Comme quoi, avec un peu de bonne volonté, on pourrait peut être avoir un meilleur service de la part de la SNCF… ou pas

    • Métro 5 dit :

      Bonsoir
      Merci Yann !
      Je l’ai déjà dit dans un autre commentaire de ce blog il y a quelques semaines, je pense que la qualité de l’information en cas de situation perturbée est primordiale et donner une explication précise et claire en cas de problèmes permet de résoudre bien des conflits, même si le train est tout de même en retard. Mais au moins on sait pourquoi ! Et la SNCF se fait parfois du tort elle même car l’origine de l’incident n’est pas toujours de son ressort et indépendante de sa volonté (suicide, par exemple, ou chute d’une voiture sur la voie comme cela fut le cas à Choisy-le-Roi fin 2009).
      Je suis moi-même conducteur de métro sur la ligne 5 et en ce moment nous avons un ralentissement pour travaux à 15 km/h entre la gare du Nord et la gare de l’Est quand on circule en direction de la Place d’Italie. Je crois que je dois être le seul conducteur de la ligne 5 à informer les voyageurs des raisons de ce ralentissement, en l’occurence le changement d’un aiguillage !
      Autre exemple concret de deux cas similaires avec soit aucune information donnée, soit des explications fournies aux voyageurs :
      – décembre 1982, à Melun en Seine-et-Marne, j’avais alors 11 ans, mais je me souviens très bien que notre train est resté bloqué en gare pendant plus d’une heure sans aucune explication de la part des agents SNCF de la gare ou du train. Ces derniers se sont faits traiter de tous les noms et la situation s’est rapidement envenimée au point que certains ont failli en venir aux mains. C’est en lisant le journal local le lendemain que nous avons appris qu’en fait il y avait eu un suicide à Fontainebleau, donc une cause tout à fait indépendante de la volonté de la SNCF.
      – Quelques années plus tard, vers 1987 ou 1988 lorsque j’étais étudiant, toujours à Melun. Dans la gare voisine de Bois-le-Roi, un adolescent a bêtement jeté le sac d’une camarade sur la voie en lui disant qu’elle n’était pas capable d’aller le chercher. Malheureusement pour elle, elle y est allée, juste au moment où un rapide Clermont-Ferrand – Paris passait à 160 km/h… Ce jour-là, nous avons été immédiatement informés qu’une jeune fille venait d’être percutée par un train et que le trafic était interrompu. Pour rallier le sud de la Seine-et-Marne vers Fontainebleau et Moret-sur-Loing, les trains ont été détournés par la vallée de la Seine et Montereau, ce qui a provoqué, compte-tenu du trajet plus long et des rebroussements (changements de sens de circulation) à effectuer, d’importants retards de plus d’une heure à tous les trains durant toute la soirée. L’information ayant été correctement donnée, tout en évitant les détails macabres, je ne me souviens pas avoir vu un seul voyageur ronchonner de ce contretemps. Et pourtant, nous sommes tous rentrés chez nous fort tard.
      Cela prouve donc qu’une bomme information arrage bien des choses.

      Quoi qu’il en soit, il faut tout de même reconnaitre que ce blog a le mérite d’exister.
      Certes, il n’est pas parfait, loin de là. On n’y obtient pas forcémment les réponses que l’on attend. Il y a pas mal de langue de bois de la part de la SNCF avec des discours pré-établis et pas toujours en concordance avec nos récriminations de voyageurs/usagers/clients. Il sert aussi parfois de défouloir anti-SNCF.
      Mais cela étant dit, je dois avouer que je n’aimerais pas être à la place de Monsieur Breton, que je ne connais pas, mais dont les oreilles sifflent régulièrement ! Il ne faut pas oublier qu’il dit simplement ce que sa direction veuille bien qu’il dise et que souvent il n’a pas lui-même les informations nécessaires pour nous apporter des réponses claires et précises, notamment sur la possibilité ou non de prendre le tram avec un billet SNCF entre les Aubrais et Orléans lorsque les navettes seront supprimées en décembre prochain.
      Voila.
      C’est tout pour ce soir.
      A bientôt
      Pierre

    • Yann dit :

      C’est justement le problème avec la SNCF
      Les agents n’ont pas vraiment de liberté.

      Exemple de l’action d’AUTTOP.
      Une partie des agents sont en total accord avec notre action, mais ne peuvent le dire, ils le dissimulent quand ils nous voient.

      Nous ne sommes pas contre les agents (ou Mr Breton) mais contre la politique général de la SNCF qui est de dissimuler, mentir, ou même profiter.

      Il faudrait surement couper les têtes d’en haut pour que tout cela change… Mais ce sont les plus difficiles à couper

  7. MB dit :

    Bonjour,

    en consultant le projet grille Horaire, je me rends compte que les TET intercites dessert Amboise , gare situé entre Tours et Blois,
    Pourquoi ne pas aussi desservir une gare entre Blois et Orléans? Tel que Mer; Beugency ou Meung sur Loire? ce qui arrangerait surement plus de monde et éviterai le changement obligatoire à orléans.

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Romain Breton dit :

      Bonjour et merci pour votre commentaire,

      il y a plusieurs raisons qui peuvent expliquer cela : le volume de clients est très important à Amboise (et beaucoup vont à Paris) avec notamment le 14042 qui aujourd’hui dessert cette ville et ne s’arrête alors uniquement à Blois et aux Aubrais (comme demain). Ensuite, à Mer par exemple, la majorité des clients descendent à Orléans et c’est donc du TER qui convient (train qui entre à Orléans). Enfin, il y a dans ce projet beaucoup plus de TER entre Blois et Orléans que entre Tours et Blois or il convient de desservir Amboise où le volume de voyageurs est très important.

      Je comprends tout à fait qu’un changement de train puisse être gênant et notamment par rapport à la situation actuelle et c’est pour cela que la correspondance sera la plus simple possible (en 10 minutes et même quai en face dès que possible).

  8. Yann dit :

    C’est surtout que les élus d’Amboise ont râlé…
    Pour les autres communes, nous l’auront dans le baba…

  9. Benoit S. dit :

    Dans les idées d’horaires qu’ils ont prévu comme ils compressent des trains (le matin le 7.00 et le 7.11 seront désormais fusionnées), je ne sais pas encore s’ils prévoient des trains à deux étages ou une baisse significative des tarifs. Ce qui rassurant c’est de se dire que ça a été réfléchi (en faisant des stats), et validé (je pense par la même personne assise derrière un bureau à la moquette épaisse). Quoiqu’il en soit ce n’est tout simplement pas raisonnable.

  10. MB dit :

    oui je prend le 7h11 et je pense que quand ils auront fusionnés ces 2 trains on risque fort de se retrouvé debout, nous pauvre voyageurs qui devront subir ce changement. Peut t’ont nous dire de combien de wagons sera composé ce nouveau train, le 7h11 est composé de 12 wagons, et si le 7h00 aussi… j’espère que les voies seront assez longues…

  11. Métro 5 dit :

    Bonsoir
    A ma connaissance, les principales gares ont des quais d’une longueur de 400 m, ce qui correspond à peu près à 15 voitures.
    Longueur d’une voiture = 26,40 m
    Longueur de 15 voitures = 396 m
    Ne pas oublier la locomotive = environ 20 m.
    Avec une BB 26000 de 5600 kW cela devrait le faire.
    Par contre, avec une BB 7200 de 4400 kW (les « nez cassés »), cela devrait être un peu juste au point de vue de la puissance, même si c’est faisable et cela a déjà été fait par le passé. Mais risque pour la régularité, car la montée en vitesse est plus lente. A voir.
    Amitiés
    Pierre

  12. Nina dit :

    Sauf erreur de ma part, il me semble que M.BRETON avait précisé le nombre de voitures pour le futur train de 06h59 (06h50 + 07h06).

  13. MB dit :

    Oui, après relecture du post sur le cadencement, la SNCF « envisage » de mettre 15 voitures, ce qui d’après M.Breton fait je cite « beaucoup de Place », Permettez moi d’être quand même septique sur ce sujet.

    Bonne journée

    • Romain Breton dit :

      Bonjour,

      effectivement le projet nous présente pour ce train 15 voitures (le fait de « découper » l’axe en 2, Orléans-Paris et Tours-Paris, permet d’allonger le train a 15 voitures par rapport à aujourd’hui car il est autorisé de le faire sur le tronçon Orléans-Paris mais pas dans le Val de Loire en raison de la longueur des quais).
      Après certains préféreront aussi prendre le train projeté à 6h36 ou celui de 7h25 aux Aubrais.

      Bonne journée.

    • Nina dit :

       » Après certains préféreront aussi prendre le train projeté à 6h36 ou celui de 7h25 aux Aubrais  » n’ayant pas audité la clientèle comment pouvez-vous écrire cela! Les clients du 6h50 à Orléans ( navette) et du 7h06 vont prendre le même train, à savoir le 6h59! Pensez-vous que 15 voitures permettront d’absorber les deux trains ?

      Croyez-vous que les clients des trains de 6h50/7h06 vont prendre le 6h36 ou le 7h25, si c’est le cas c’est que vous n’avez jamais pris les transports en commun pour vous rendre au travail!!

    • Benoit S. dit :

      prendre le train 1/2 plus tôt le matin n’est pas vraiment neutre sur l’organisation de la journée et tous les patrons/clients ne nous permettent pas d’arriver trop tôt au travail (je vous rappelle que c’est de Paris qu’on parle), le 7.25 par contre est trop tard car il faut décaler sa journée le soir. J’estime qu’être chez soi à 20.00 en étant parti le matin à 6.45 faisait déjà une bonne amplitude et limite les activités du soir, la vous nous grillez aussi la vie sociale du soir et sans avoir consulté une seule fois les voyageurs….

  14. Bleue dit :

    On n’a pas fini de voyager debout, d’être exédés et de s’en prendre aux contrôleurs. De belles conditions de voyage en perspective…

  15. Métro 5 dit :

    Bonsoir
    Capacité des voitures Corail :
    Il y a de nombreuses versions dûes aux multiples rénovations qui ont concerné ce matériel fabriqué entre 1975 et 1985.
    A l’origine c’était simple :
    – 2ème classe : 88 places en version nationale et 80 places en version internationale
    – 1ère classe : 60 places en version nationale et 54 places en version internationale.
    Aujourd’hui il y a par exemple des voitures de seconde classe avec 72, 76, 78, 80 et 88 places en seconde classe, tout dépend des réaménagements réalisés (distibuteur de boissons, espace vélos, espace fauteil roulant, etc.
    Pour faciliter les calculs on va admettre 80 places en seconde classe et 60 places en 1ère classe.
    Si il y a 3 voitures de 1ère classe on obtient : 60 x 3 = 180 places
    Si il y a 12 voitures en 2ème classe on obtient : 80 x 12 = 960 places.
    Total 1ère + 2ème classe : 180 + 960 = 1 140 places

    Ne soyez pas étonnés par l’âge du matériel : une voiture particulière s’amortit, pour employer le terme comptable, en 5 ans, le matériel ferroviaire est prévu pour fonctionner au moins 30 ans, voir plus.
    Par exemple, les premiers TGV Sud-Est datent de 1980 et vont encore rouler quelques années.
    Les BB 9200 qui ont circulé sur notre ligne jusqu’en décembre 2010 ont été retirées de l’esploitation après plus de 50 ans de bons et loyaux services, sans problèmes majeurs et avec plus de 10 millions de km au compteur de chaque engin !
    Voila les explications d’un conducteur de métro parisien, usager de la ligne Paris – Orléans, et je pense que vous l’avez compris, également passionné de trains.
    Sachez que je ne défends pas la SNCF.
    Je la critique même souvent.
    J’essaye à mon niveau de vous fournir les plus simplement possible (du moins je l’espère), les informations que j’ai en ma possession.
    Après, ayant des horaires décalés, je voyage surtout en hreures creuses et je ne peut donc pas vous dire si 15 voitures suffiront.
    A bientôt
    Amitiés
    Pierre

    • Nelson dit :

      Pierre (Métro 5),

      Merci pour vos informations pratiques et toujours précises.

      L’ancienneté du matériel n’est pas un souci dans la mesure où les voitures sont conforatbles et révisées.

      Les amménagements les plus récents ne sont pas les plus fonctionnels: pas de porte bagages au dessus des rangées de siéges, perte de place avec des distributeurs fantômes, banquettes incurvées paralléles à la voies ferrées, aquarium « acceuil-contrôleurs » de 3 places fermé et jamais utilisé par le contrôleur qui utilise un compartiment (avec des sièges plus confortables) de 8 places comme local de service!

      Et encore merci pour toutes vos infos.

  16. Yann dit :

    Et bien, c’est toujours les fans des trains qui en parlent le mieux.
    Les agents SNCF ne doivent pas être fans des trains pour en parler avec langue de bois…

  17. Métro 5 dit :

    Bonsoir
    Yann, je crains que vous ne soyez dans le vrai.
    J’ai en effet un ami, passionné de chemins de fer, qui n’a surtout pas dit qu’il aimait les trains quand il est entré à la SNCF en 1999 ! Et s’il l’avait dit, il n’aurait sans doute jamais été embauché…
    Mais je crois que l’on s’éloigne du sujet initial concernant le cadencement, dont j’approuve entièrement le principe, déjà pratiqué avec succès deans de nombreux pays d’Europe depuis de longues années, mais qui a décidémment bien du mal à s’imposer en France, d’autant que sa mise en application est des plus cahotiques et mourle moins bâclée.
    Amitiés
    Pierre

  18. MICHELE dit :

    Montoyo Michèle
    SNCF Intercités
    13 rue Edouard Vaillant
    37042 TOURS CEDEX 1

    A l’attention de Madame CAGNEAUX.

    Paris, le 16 août 2011

    OBJET : Ligne PARIS-AUSTERLITZ – LES AUBRAIS – ORLEANS – SAINT-CYR-EN-VAL
    Projet de cadencement de décembre 2011.

    Madame,

    Dans le cadre de notre travail, nous sommes plusieurs dizaines de voyageurs, la plupart habitant en banlieue, à emprunter quotidiennement :
    – Le matin :
    o le train Corail INTERCITES 3903 de 6h56 au départ de PARIS-AUSTERLITZ,
    o puis le TER 61311 de 8h08 aux AUBRAIS pour arriver à ST-CYR-EN-VAL à 8h16.
    – Le soir :
    o Le TER 61338 de 17h38 au départ de ST-CYR-EN-VAL,
    o Puis le Corail INTERCITES 14070 de 18h00 aux AUBRAIS pour arriver à PARIS-AUSTERLITZ à 18h59.

    Ces horaires de train nous permettent d’une part de respecter nos horaires de travail et d’autre part d’atténuer l’impact que ces trajets ont sur notre quotidien.

    Or d’après le projet de grille horaire PARIS-AUSTERLITZ – ST-CYR-EN-VAL (publié en juin sur le blog http://www.maligne-ter.com/orleans-tours), votre projet de cadencement 2012 sur cette ligne se traduirait pour nous de la façon suivante :
    – Le matin :
    o Le train Corail INTERCITES 14031 de 6h26 au départ de PARIS-AUSTERLITZ pour arriver à ORLEANS à 7h29,
    o Attente de 19 min à ORLEANS,
    o Le TER 861423 de 7h48 à ORLEANS pour arriver à ST-CYR-EN-VAL à 7h54,
    o Attente de 22 min pour prendre le travail à 8h30.
    – Le soir :
    o Le TER 861322 de 17h35 au départ de ST-CYR-EN-VAL pour arriver à ORLEANS à 17h45,
    o Transfert de ORLEANS aux AUBRAIS par nos propres moyens, et avec un coût financier supplémentaire (abonnement SEMTAO), dans la mesure ou les navettes seront supprimées en décembre 2011
    o Attente de 25 min aux AUBRAIS (en se basant sur 15 min de transfert),
    o Le train TET 14072 de 18h25 aux AUBRAIS pour arriver à PARIS-AUSTERLITZ à 19h19.

    Nous vous informons que ces changements nous contraignent à :
    – Un départ avancé de 30 min le matin à une heure déjà très matinale,
    – Une attente de 19 min en gare d’ORLEANS le matin,
    – Une attente de 22 minutes avant l’embauche le matin,
    – Un transfert de 15 min entre la gare d’ORLEANS et la gare des AUBRAIS le soir, avec outre le désagrément quotidien :
    ? Un coût supplémentaire (abonnement SEMTAO),
    ? Un risque de défaillance accru sur le trajet en cas de grève, d’accident, etc…
    – Une attente de 25 min en gare des AUBRAIS le soir,
    – Une arrivée retardée de 20 min en gare de PARIS-AUSTERLITZ le soir.

    Actuellement –hors disfonctionnement-, les usagers résidant à proximité de la gare d’Austerlitz empruntent le réseau SNCF 2h56 par jour. Le projet de cadencement de la SNCF, tel qu’il est proposé, passerait notre temps de trajet à 3h48 (et beaucoup plus pour les personnes empruntant des correspondances RER/bus/métro). Notre temps passé dans les transports augmenterait alors au minimum de 30%.

    Beaucoup d’usagers ont organisé leur vie autour de ces horaires qui sont en place depuis au moins 30 ans. Aujourd’hui, en bouleversant ces correspondances, vous bouleversez aussi la vie de ces mêmes usagers, qui vont être obligés de choisir entre changer de travail et déménager, ce qui est aujourd’hui difficile, voire impossible pour certains.

    Nous comprenons bien les enjeux du cadencement, comme on peut le lire sur le blog http://maligne-intercites.com/tours-orleans-paris.

    C’est en ce sens, qu’il serait opportun d’établir un consensus entre :
    – nos besoins en tant qu’usager
    – les contraintes socio-économiques du territoire (cf. ci-dessous),
    – la démarche de développement durable partagé par tous
    – leur traduction en terme de transport, qu’est le projet de cadencement 2012 de la SNCF.

    Ceci afin de :

    • De permettre aux usagers de la région Centre empruntant la ligne les Aubrais- Saint-Cyr de continuer à utiliser les transports en commun plutôt que d’avoir à reprendre notre voiture et contribuer un peu plus à l’engorgement des ponts sur la Loire,

    • continuer d’avoir un accès facilité depuis Paris au pôle scientifique (Réunions, conférences) et universitaire de La Source et inversement

    • rester cohérent avec la démarche qui semble adoptée par tous, qu’est le développement durable.

    • Satisfaire vos usagers, ce qui est l’une de vos priorités les plus prégnantes.

    Si le tramway constitue une alternative à la suppression des navettes, il n’en demeure pas moins que ce mode de transport est beaucoup trop contraignant entre Fleury-Les-Aubrais et Orléans-La Source pour être quotidiennement emprunté pour aller travailler mais aussi pour les usagers ayant des réunions sur Paris.

    C’est pourquoi, nous vous demandons de bien vouloir prendre en compte nos revendications d’usagers quotidiens et depuis de nombreuses années, à savoir :

    • Un cadencement adapté aux horaires de travail avec l’ajout des horaires suivants (en rouge).

    Orléans-Fleury-Les-Aubrais-Vierzon
    6h48 7h15 7h48 8h15 (1) (2) 8h48 (2) 9h15 …10h48
    12h15 12h48 13h15 (1) 14h48

    A noter que dans l’autre sens ( Limoges-Orléans) les horaires à Saint-Cyr du matin sont 7h05 7h35 8h05 8h35 9h05 9h35. Pourquoi ne pas avoir la même densité dans le sens Orléans-Limoges à Saint-Cyr?

    Vierzon-Fleury-Les-Aubrais-Orléans
    13h05 14h05 16h05 (2) 16h35 (1) 17h05 (2) 17h35 18h05 18h35 19h05 19h35

    A noter que dans l’autre sens (Orléans-Limoges ) les horaires à Saint-Cyr du soir sont 16h23 16h53 17h23 17h53 18h23 18h53 19h23. Pourquoi ne pas avoir la même densité dans le sens Limoges-Orléans à Saint-Cyr?

    (1) horaires existant actuellement approximativement
    (2) horaires compatibles avec les trains en provenance ou à destination de Paris

    • La desserte de Fleury-les-Aubrais comme il l’est de toutes les gares du parcours.

    Ce dernier point nous permettrait d’une part de maintenir la correspondance vers Saint-Cyr au départ des Aubrais et d’autre part pour vous, de minimiser les impacts du report des usagers empruntant la navette actuelle Les Aubrais-Orléans sur les transports en commun et le recours à la voiture avec toutes les impacts négatifs qui en découle pour une ville et ses habitants.

    De plus, cette option est largement envisageable dans la mesure où vos trains TER effectuant ce trajet possèdent deux têtes. Les problématiques de logistiques et la perte de temps suscitée par le changement de locomotive à la Gare d’Orléans en cul-de-sac pour ces TER ne remettraient pas en cause le projet de cadencement.

    Nous vous proposons donc les trajets suivants pour la ligne PARIS-Orléans (les Aubrais- Saint-Cyr), en cohérence avec nos demandes ci-dessus :

    Le matin

    Train 3903
    Départ de Paris à 7h08
    Arrivée aux Aubrais à 8h04

    Correspondance avec le train Orléans-Saint Cyr de 8h15

    Départ des Aubrais à 8h08
    arrivée à Orléans à 8h13
    Départ d’Orléans à 8h15
    Arrivée à Saint-Cyr à 8h23

    Train 14033
    Départ de Paris à 7h41
    Arrivée aux Aubrais à 8h37

    Correspondance avec le train Orléans-Saint Cyr de 8h48

    Départ des Aubrais à 8h41
    Arrivée à Orléans à 8h45
    Départ d’Orléans à 8h48
    Arrivée à Saint-Cyr à 8h53

    Si ce schéma se révèle difficile à mettre en œuvre, on pourrait envisager d’abord un passage par Orléans puis les Aubrais puis Saint-Cyr comme ce qui est le cas aujourd’hui (cf. train 861411 par exemple). Le projet de cadencement ne serait décalé que de quelques minutes.

    Le soir

    Départ de Saint-Cyr à 16h05
    Arrivée à Orléans à 16h12

    Correspondance avec le train Orléans-Paris de 16h31 n°14066 à faire circuler du lundi au vendredi.

    Départ de Saint-Cyr à 17h05
    Arrivée à Orléans à 17h12

    Correspondance avec le train Orléans-Paris de 17h31 (n°14070)

    Départ de Saint-Cyr à 18h05
    Arrivée à Orléans à 18h12

    Correspondance avec le train Orléans-Paris de 18h31 n°14074 à faire circuler du lundi au vendredi.

    Départ de Saint-Cyr à 19h05
    Arrivée à Orléans à 19h12

    Correspondance avec le train Orléans-Paris de 19h31 (n°14076)

    Vous trouverez ci-joint une liste non exhaustive des personnes concernées signataires de ce courrier ainsi que leur numéro d’abonnement.

    Dans l’attente d’une réponse que nous espérons positive et rapide, ce train étant l’unique moyen de transport nous permettant de rejoindre notre lieu de travail, nous vous prions d’agréer, Madame, nos sincères salutations.

    Les usagers de la ligne Paris-Austerlitz-St-Cyr-en-Val et Orléans-Les Aubrais-Saint-Cyr

    NOM Prénom N° abonné N° Grand Voyageur
    AMINOT Steven 29090112298878128
    BETELU Stéphanie 29090111256295499
    BLUM Ariane 29090112105561255
    BONLEU Solène 29090109569368060
    CARIO Marie 63HBV5AH5
    CASTILLO Christelle 29090111189161313
    CHARLES Elodie 29090101175224134 29090109943970029
    COULON Stéphanie 29090101045032246 29090109438907940
    DUPRAZ Sébastien 29090102316557044
    GARCIA Hélène 290901112316618803
    GARCIA Luis 29090111249016002
    IGNIATIADIS Ioannis 29090101007297951 29090109939186994
    LEDARATH Thao 29090101160817108 29090109127391505
    LOCRE Frédéric 29090101233389044
    MONTOYO Michèle 29090101230826196 29090109002399524
    MOULOUDI Raja 29901112566783498
    N’GUYEN DUY Luc 29090101125538542
    PHILIPPE Pierre 29090101156112647 29090109751785378
    SALA Patricia 29090112208508385
    VONG CHAN Quang 29090101165113875
    YATES MICHELIN Marissa 29090112267202177 29090109006431356
    MERTES Laurence 63296
    DELARUE Sylvie

    • Romain Breton dit :

      Bonjour,

      Je comprends bien la situation et le problème que vous exposez ici et dans les courriers que vous nous avez transmis. Il s’agit ici de la coordination des horaires entre Intercités, qui est en charge de la liaison Paris Austerlitz Orléans, et TER qui assure les correspondances derrière et notamment pour Saint Cyr en Val.

      Le nœud de correspondance le plus naturel et celui d’Orléans, or aujourd’hui il est aux Aubrais, le travail avec RFF va permettre de le repositionner à Orléans mais effectivement dans votre cas le temps de parcours et les conditions de voyage (attentes et correspondances) semblent dégradés par rapport à la situation actuelle.

      Le problème principal étant l’interconnexion des correspondances avec TER je n’ai pas manqué de voir que vous aviez également publié votre lettre sur le blog TER et cela à juste titre ; sachez aussi que j’en ai informé les porteurs du projet.

  19. Nelson dit :

    Ce matin, le 14040 ne rentre pas en gare d’Orélans donc navette jusqu’au Aubrais. Aujourd’hui, pour vous permettre de faire arriver un train à l’heure en gare terminus, vous faires réguliérement sauter l’entrée en gare d’Orléans.

    Avec le cadencement, lorsque sur le tronçon Tours-Orléans le train aura 5mn de retard, pouvez-vous nous garantir que le train au départ d’Orléans pour Paris (6h59) n’attendra pas les passagers du train en retard?

    Dans l’affirmative, comment allez vous gérer la contestation des passagers débarqués en gare d’Orléans qui vont devoir prendre le tram pour rejoindre les aubrais et à leur frais et patienter +/-15mn aux aubrais!

    Merci de me répondre concrétement. A l’aube du cadencement, nous voulons des réponses concrétes!

  20. Nina dit :

    Bonjour,

    Pourriez-vous nous préciser si les horaires des trains dans projet de cadencement sont définitifs?

    • Romain Breton dit :

      Bonjour,

      nous n’avons pas encore les horaires définitifs qui devraient prochainement arrivés. Je vous en tiendrai bien entendu informé.

      Bonne journée.

  21. JulienM dit :

    Bonjour,

    Quid de l’extension possible entre Orléans Tours si la fréquentation venait à augmenter ?

    En effet le raccordement Orléans Tours (voir http://osm.org/go/0BImmTZC?way=68188813 ) n’est que sur une seule voie.
    Déjà actuellement, il y a toujours et systématiquement des ralentissements et/ou des arrêts importants à cet endroit.
    Découper la ligne en 2 et augmentant par ce fait la desserte de la gare d’Orléans impliquera donc plus de passages sur ce raccordement… un goulet d’étranglement…

    La situation est-elle vraiment viable ? Si oui, je me pose vraiment la question sur la viabilité d’une augmentation de voyageurs sur cet axe !

  22. VARELA dit :

    Bonjour
    La grille TOURS-ORLEANS proposée ne me permet pas (sauf erreur de ma part pas de couleur) de voir la différente TET/TER
    En effet je ne comprends pas ce que vous entendez pour des TER à partir de BEAUGENCY alors qu’il semble qu’un arrêt est prévu à 6H02 par exemple du train au départ de TOURS à 5H04
    Vraiment agacé d’être informé non pas par la SNCF mais par des amis et découvrir que vos informations s’adressent uniquement aux internautes et pas à tous vos usagers qui ne surfent pas…
    Dans l’attente de vos précisions
    Un CLIENT Grand Voyageur qui paye un service et pas un USAGER qui l’utilise uniquement

  23. Benoit S. dit :

    Il serait bon par contre que les horaires dit définitifs soient discutés avec les personnes concernées et je ne parle pas de ceux qui sont dans les bureaux de RFF ni de la SNCF mais avec des études de terrains en prenant des données chiffrées collectées à commencer par les comptages des agents d’accompagnement pour regarder la faisabilité de ce projet qui s’avère déjà voué à l’échec et mettant en péril l’économie puisque l’impact concerne des milliers de personne qui ne pourront plus aller travailler ou plus faire d’activité hors travail et trajet domicile travail.

  24. Marie P. dit :

    Bonjour,
    Je ne vois nulle part de TER ou Intercité circulant entre Paris et Orléans qui s’arrête à Etampes en ce moment. Lorsque l’on nous dit que le trafic est normal les jours non grevés tels les 16 et 17 mai çà ne semble pas être le cas. Peut-on m’expliquer pourquoi ou me dire où je peux trouver les horaires de ces trains. Merci d’avance.

    • Ludivine Mantin dit :

      Bonjour Marie P., la circulation de ce jour et de demain est prévue normale. Pour vendredi, je viens de mettre les affiches en tête du Blog, vous pouvez également trouver sur cet en-tête un lien vers le site TER où se trouve toutes les affiches et fiches horaires de votre ligne. J’espère que cela pourra vous aider.