De faibles chutes de neige intermittentes arrivent par le nord-est la nuit prochaine et se poursuivront demain en journée. Le sols pourront blanchir localement et temporairement au nord de la Loire.

Ces mauvaises conditions climatiques  peuvent  rendre les quais glissants et les accès aux trains difficiles , nous vous recommandons la plus grande vigilance lors de vos déplacements en gare ou à la descente du train.

Retour sur les incidents d’hier soir au départ de Paris Austerlitz.

Bonjour à tous,

la soirée a été très perturbée hier soir à Paris Austerlitz et vous êtes plusieurs à en témoigner ce matin.

Vers 17h30 un défaut d’alimentation caténaire a été détecté à proximité de la gare. Cet incident sur Austerlitz a engendré alors de nombreux retards et quelques suppressions. La reprise des circulations a pu se faire progressivement vers 20h30. En plus de cet événement le 14059 a subi un problème de locomotive et a du s’arrêter à Brétigny et les voyageurs ont été contraints de prendre un autre train. Aussi, au niveau de Juvisy il y avait une limitation de vitesse pour les trains en provenance de Paris due à la dilatation des rails conséquente aux fortes chaleurs.

Des travaux ont été effectués cette nuit pour réparer ce défaut d’alimentation. Cet incident n’a pas été sans conséquence ce matin au départ vers Paris et notamment pour le 14040 (défaut de matériel).

Partager cet article :

18 commentaires pour "Retour sur les incidents d’hier soir au départ de Paris Austerlitz. "

  1. MILLET Nicolas dit :

    OK, merci de ces éclaircissements.
    Mais quoiqu’il en soit, à chaque pique de chaleur ou de froid, vous avez ce type de problèmes sur les matériels, rails, caténaires, …
    Est-ce qu’un jour vous allez réellement faire de l’entretien et de la maintenance préventive sur notre ligne ???

    Mon grand père et mon oncle, retraités SNCF qui ont été roulants, n’arrivent pas à croire ni comprendre l’état de délabrement dans lequel se trouve le réseau et les matériels…

    Concernant le 14059, pourquoi avoir fait partir ce train, alors même que le problème électrique était survenu avant le départ, et avait déjà généré plus de 10mn de retard ?
    Vous avez préféré le faire partir, c’est peu compréhensible … vous n’aviez même pas une loco de secours à Austerlitz ???

  2. Camille Suzanne dit :

    Pourquoi ne pas dire tout simplement que le matériel est vétuste, que la ligne n’est pas rentable par rapport aux TGV, que malgré le coût prohibitif de ceux-ci, il n’y a pas de redistribution pour financer les autres lignes? Ce n’est certes pas très politiquement correct, mais au moins on n’aurait pas l’impression que personne ne maîtrise rien dans cette entreprise (encore) majoritairement publique… C’est triste de voir une telle entreprise se saborder.

    • Romain Breton dit :

      Bonjour,
      pour apporter des précisions et ne pas faire d’amalgame et tout mélanger. TER et Intercités sont sous une autorité organisatrice (la région pour le premier et l’État pour le second). TGV ne dépend d’aucune autorité organisatrice. Vous trouverez davantage d’informations sur les trains TET Intercités et son fonctionnement avec son autorité organisatrice qu’est l’État sur ce lien du ministère de l’écologie : http://www.developpement-durable.gouv.fr/La-convention-TET-un-engagement.html

    • moutonparis dit :

      Certes, TER, InterCités et TGV dépendent d’entités différentes au sein de la SNCF et de décideurs différents. Mais tout le monde sait que si le réseau classique français est dans cet état à ce jour (vétuste niveau infrasructures et matériel roulant) c’est parce pendant plusieurs dizaines d’années, la SNCF n’avait que le TGV dans les yeux ! Et aujourd’hui il faut urgemment tenter de rattraper le retard, en attendant nous usagers payont les erreurs du passé et devont prendre notre mal en patience.
      D’ailleurs concernant le matériel roulant, notre ligne bénéficiera-t-elle des nouvelles rames Regio2N commandées par la région Centre ?

    • Romain Breton dit :

      Bonjour,

      pour les questions relatives à TER Centre je peux vous inviter à vous rendre sur le blog TER de ma collègue : http://www.maligne-ter.com/orleans-tours/.
      Elle ne pourra en revanche vous apporter une réponse avant fin août car elle est en congé.

  3. RomainVe dit :

    Bonjour,

    J’ai eu la malchance d’être dans le 14059 avec une attente d’1h15, stationnés en pleine voie, sans pouvoir ouvrir les portes avec des RER, des trains de voyageurs et de fret a pleine vitesse qui nous frôlent, et surtout sans climatisation à bord du train !! (40°c au thermomètre dans le wagon).
    Je tiens à remercier les agents présents dans le train, qui ont tout fait pour que la centrale nous autorise à rejoindre la gare suivante et enfin pouvoir respirer, ce qui a été fait 1h30 plus tard. Car la centrale refusée de nous débloquer !
    Sur Bretigny, c’est le machiniste qui c’est battu par téléphone pour que nous obtenions de l’eau, car rien n’était prévu!

    Arrivée chez moi 22h au lieu de 19h !

    Cependant je déplore latitude du contrôleur de ce matin ou nous lui demandions simplement pourquoi il y avait encore des trains de supprimés. Il nous a répondu: Si vous n’êtes pas content, changez de Job ou aller travailler en voiture, j’ai autre chose à faire que de vous répondre… Bien dommage un tel comportement…

    Maintenant la grande question est: pourquoi avoir fait partir ce train, alors même que le problème électrique était survenu avant le départ?

    • Romain Breton dit :

      Bonjour,

      en fait vers 17h30 c’était « juste » une disjonction et après ré-enclenchement des trains ont pu partir « en marche prudente » mais hélas vers 18h20 les choses se sont aggravées sur la caténaire. C’est pourquoi le 14059 a pu partir (avec 18 minutes de retard) mais il a ensuite rencontré ce problème de traction qui vous a contraint de descendre à Brétigny.
      Sur le comportement du contrôleur, si tels étaient ses propos, ils ne sont bien sur pas tolérables.

    • Nelson dit :

       » Sur le comportement du contrôleur si tels étaient ses propos ils ne sont bien sur pas tolérables. » en résumé rien ne sera fait!! S’il y avait des sanctions cela se seraient…

      Dans chaque gare, il y a un carnet d’incident à disposition des clients, face a de tel propos, il pourrait être utile de laisser une trace dans ce carnet.

  4. Jojo dit :

    Et ce soir je regarde sur le site infolignes et surprise « Retard 5 mn Conditions climatiques exceptionnelles », c’est vraiment une blague… elles sont pas exceptionnelles les conditions climatiques… elles sont SIMPLEMENT de saison!

  5. Zenest dit :

    Encore des voitures à plus de 40°C ! Comment faites-vous pour ne jamais réussir à préparer le train suffisamment tôt ? Il part tous les jours à la même heure ! La SNCF fait des économies sur certaines prestations mais augmente toujours plus ses prix !

  6. Nelson dit :

    Et ce soir, nous attendrons 10mn sur le quai ( les voitures étant de vraies fournaises) pour voir enfin la locomotive « tomber » sur le train de 18h27! Le train de 18h27 partira avec 24mn de retard et arrivera à Orléans avec 28mn de retard !

    Quelle est la raison de cette mise à quai tardive? Apéro prolongé ( pourtant avec la chaleur les glaçons fondent plus vite ), laxisme, vétusté du matériel?

    Et ce matin, suppression du train de 07h28 au départ d’Orléans!

    Votre établissement public a le don de se faire haïr de sa clientèle!

    En juillet les retards de trains augmentent et au 1er aout c’est le second effet  » SNCF » avec une augmentation des tarifs !

    Suppression et retards… et le geste commercial c’est pour quand?

  7. MARTINE dit :

    Le forfait mensuel est à 360 euros pour la plupart des usagers et non à 250!! J’étais à Bretigny hier soir et pour le reste je suis complètement d’ accord avec Anji; et le jeune contrôleur, bien qu’agressé verbalement par certains voyageurs, a été très bien.

  8. gigi27 dit :

    Bonjour,
    Qd je vois les commentaires, je me dis que j’ai eu de la chance de travailler à domicile hier et aujourd’hui. Grace à la SNCF, je suis devenue une pro de la REORGANISATION. Obligée de trouver des solutions pour pouvoir etre chez moi à 19h30. Et oui Mr Breton, nous avons des vies apres nos galeres avec les trains.

  9. Nina dit :

    Bonjour,

    Monsieur Breton, vous voudrez nous apporter toutes les explications utiles à la compréhension de la mise à quai tardive du train de 18h27 du 26/07/2012.

    • Romain Breton dit :

      Bonjour,
      jeudi dernier (le 26) il y a eu des problèmes sur plusieurs locomotives ayant pour conséquence la sortie tardive du dépôt du 14065.

      Bonne journée.

  10. MILLET Nicolas dit :

    Moi ce qui me fait pitié à la SNCF c’est l’incohérence et l’incapacité à gérer globalement, et les réponses lénifiantes face aux problèmes conjoncturels et structurels.
    Je veux bien qu’il y ait des problèmes de locos ponctuellement, malheureusement c’est quasi quotidien !!!
    Mais vous n’êtes même pas foutus d’avoir (ou d’exiger à votre direction) quelques locos de secours à Austerlitz (et Orléans, et Tours) pour assurer le service au mieux, alors que vous en laissez pourrir 382 à Rouen dont 164 considérées comme neuves … (oui vous avez bien lu, 164 locos en état neuf !)
    Sur le lot, vous allez bien réussir à en trouver quelques unes qui sont électrique ou diesel/électrique, homologuée à 160 ou 200, bref en capacité de faire rouler nos bons vieux corails sur la ligne Paris-Orléans-Tours !
    Lire les articles et voir les photos des liens ci dessous, c’est édifiant et scandaleux …

    http://you.leparisien.fr/actu/2011/03/28/rouen-300-locomotives-ne-rouleront-peut-etre-jamais-plus-7445.html

    http://www.laurentvdbk.fr/article-sotteville-le-cimetiere-des-locomotives-2-71864281.html

    http://www.laurentvdbk.fr/article-sotteville-le-cimetiere-des-locomotives-71863912.html

    Voir cette photo, je compte au moins une quinzaine de BB22000 comme on en a sur nos corails quotidiens :
    http://a404.idata.over-blog.com/1/30/03/31/2011a/Cimetiere-locos-sotteville0009b.jpg

    • Romain Breton dit :

      Bonjour,

      pour apporter une précision : ces locomotives ne sont pas aptes à tirer des trains voyageurs et les transformations nécessaires seraient trop importantes ; ce n’est alors pas envisageable.