Les portiques en gare de Paris Montparnasse

J’ai pu assister à un embarquement sur un TGV  ce jeudi avec les portiques actuellement en test à Paris Montparnasse, ceux là même de la photo!

C’est un projet qui a déjà deux ans, nous avons sollicité des entreprises afin qu’elles nous proposent des portiques adaptés à notre problématique et nos contraintes.

 

4 entreprises ont développé pour nous 4 portiques, deux sont installés à Montparnasse, et deux à Marseille. Ils embarquent chacun des spécificités. Il y en a deux qui fonctionnent avec la détection de personnes grâce à des caméras. Ils fonctionnent tous avec une tablette tenue par un chef d’embarquement qui peu inverser le sens d’utilisation des portiques, les débloquer ou les verrouiller manuellement. Les agents d’escale présents sur le dispositif sont enchantés de ces outils qui génèrent moins de conflit que lors des accueils embarquement classiques.

 

Il faut que ces portiques soient capables d’absorber des flux très importants, en très peu de temps, qu’elles soient un barrage efficace contre les fraudeurs, faciles à utiliser, robustes avec un solide service de maintenance, capables de lire tous les types de billets existants et à venir. Les cabs devront être capables de lire les billets papiers, électroniques sans contact, sous quelles que formes que ce soit : sur les téléphones, la carte bleue, un code barre…

Les moniteurs en haut de la photo, indiquent le numéro de train, son horaire et sa destination. L’un d’eux indique le couloir réservé aux personnes en situation de handicap. On peut y faire passer des messages tels que: départ imminent, interdit de monter deux minutes avant…

Il faut en outre qu’ils soient réversibles et ne blessent pas les clients, même les fraudeurs. Les portiques serviront également à invalider les titres, le compostage ne servira plus à rien, une fois que le titre sera lu, il ne sera plus utilisable. La machine sera capable d’accorder la souplesse d’accès aux abonnés, de reconnaître tous les titres de transports y compris internationaux ou les billets groupe en comptabilisant le nombre de clients prévus sur le titre.

Le principe de fonctionnement est toujours le même : je scanne le titre, je détecte le nombre de clients et ensuite j’ouvre les portes aux clients en règle. Les portes battantes ne prennent pas trop de place, on doit adapter les portiques à la configuration du quai. Est-ce un quai dédié ? Et si j’ai deux départs en même temps ? Une arrivée et un départ ?

On teste ces lignes de cabs jusqu’en mars mais pas sur tous les trains. On choisit les trains et on dépêche un certain nombre d’observateurs pour voir les forces et les faiblesses de chaque outil. On mesure leur capacité à rendre fluide le passage des clients et surtout on ajuste en fonction des cas rencontrés. Que se passe-t-il au passage d’un client en fauteuil roulant, le dispositif est-il capable de distinguer un chien ou un jeune enfant ? Que se passe-t-il si je force le passage ou si je saute par-dessus. Beaucoup de ces tests ont déjà été réalisés en usine et en gare, ici,  on les teste en réel.

Une équipe de chaque entreprise est présente en gare pour ajuster, trouver des parades, modifier l’outil ou ajouter une signalétique.

En février, les portiques vont monter en puissance et être utilisés sur des trains très chargés, le but est qu’ils soient en capacité d’absorber en un minimum de temps toute la clientèle. L’objectif pour nous est que le portique puisse permettre l’embarquement de 1200 clients en moins de 18 minutes, c’est le défi lancé aux entreprises qui ont répondu à l’appel d’offre.

Installer ces portiques, c’est bien pour la lutte contre la fraude mais l’objectif de cette expérimentation est aussi de proposer de nouveaux  services à bord proposés par les contrôleurs et au sol par les  agents d’escale.

Les portiques seront toujours appuyés par des agents d’escale et de sécurité, il n’est pas prévu que ce dispositif soit complètement autonome.

J’imagine maintenant votre question, quand arriveront-ils à Austerlitz ? Cette réponse dépend complètement de l’expérimentation actuellement menée d’autant qu’à Marseille, on teste une de ces bornes sur le périmètre INTERCITES.

A Intercites, nous sommes convaincus que ces dispositifs ont de l’avenir. J’ai pu observer leur efficacité, les clients un peu perplexes au départ devant les bornes ont très vite réagi. Les machines sont très faciles à utiliser et ont dissuadé quelques personnes d’emprunter le train. A titre personnel, j’ai été très impressionné par le design et la fluidité des passages. Et vous qu’en pensez vous?

Si vous avez des questions, je suis à votre disposition !

Partager cet article :

50 commentaires pour "Les portiques en gare de Paris Montparnasse "

  1. CeDe dit :

    Bonjour Laurent,

    Je comprends mieux, avec ces explications que je sois toujours tombé sur des portiques en mode libre service.
    Je vais écouter un des blogueurs qui nous conseillait de prendre les trains en heure creuse, je pourrai les tester en fonctionnement 🙂

    Côté design, effectivement ils sont aussi sympa que les dernières générations de CAB du métro, et avec l’écran dans chaque ligne, l’assurance d’être sur le bon quai.

    Quelle que soit la conclusion de SNCF, j’espère au moins un test à Austerlitz rapidement, pour trouver le confort de voyager avec des gens aussi en règle que moi… Et le plaisir de voir le contrôleur contrôler, zen, parce qu’il n’aura plus grand chose à faire 🙂

    • Laurent Niquin dit :

      Bonjour Cede
      je vous rejoins complètement, je pense que tout le monde sera plus zen à bord d’un train préalablement filtré de manière automatique. Le personnel de l’escale ou de bord peut s’acquitter d’autres tâches et proposer d’autres services. Dans le courant du mois, on va tester ces portiques sur des trains de pointe afin de mesurer le flux grandeur nature mais ce que j’ai pu observer était vraiment positif.
      On m’a expliqué qu’avant toute implantation même pour un essai, il fallait compter 6 mois rien que pour le diagnostic donc pour Austerlitz, il va falloir se montrer très patient!
      Bonne journée

  2. Jeanb dit :

    Bonjour Laurent
    Serait il possible de faire passer l information aux différents contrôleurs du 14030 de cette semaine que les portiques ne sont toujours pas installés sur notre ligne…
    Parce que cela fait au minimum une semaine qu’ ils sont mode furtif. Ernest d’autant plus incomprenhensible, que réduit à 6 voitures il y a largement le temps de contrôler tout le train, peu fréquenté à cette heure matinale.
    Bon week-end

  3. nico dit :

    Opération sardine dans le 14044 de 08h28 avec les 6 voitures maintenant habituelles. Laurent, ça va durer longtemps cette opération « on se moque de vous, on ne vous prévient pas et on ne s’excuse pas » ?

    Bonne journée

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Nico
      j’ai fait part de votre remarque. Le 14044 est effectivement passé à 6 voitures en conception dans le cadre du remaniement du plan de transport. Le lundi il circule à 9 voitures contrairement aux autres jours de la semaine.
      Avec ce nouveau roulement, il y a désormais moins de manoeuvre, donc moins de risques d’erreur et plus de fiabilité. Le nombre de places vendues a été réduit de 140 (équivalent de 2 voitures) pour faire face à cette réduction de capacité. On sollicite les chefs de bord quotidiennement suite à vos retours pour connaître le nombre exact de clients et ajuster le nombre de places vendues en fonction des résultats. On m’indique que la solution sera mise en oeuvre courant février.

    • Marie dit :

      Bonjour,
      j’ai peut-être mal vu mais il me semble que ce matin (on est pourtant lundi) je n’ai vu passer que 6 voitures sur le 14044, pendant que j’attendais mon train sur le quai en face…
      Marie
      PS : histoire de relancer un vieux débat, je suis définitivement pour supprimer les voitures à compartiments ! Du temps où les portes fermaient, ça faisait sens, mais maintenant c’est juste bon à subir le bruit de groupes installés dans les compartiments voisins (par exemple des ados qui se racontent « joyeusement » leur we…). Déjà que sans tablette c’est pas facile de bosser, là… c’est peine perdue !

  4. nico dit :

    Ok mais il ne faut pas oublier les abonnés dans le comptage! Autre chose, il est normalement possible d’y mettre son vélo, ce matin seulement 4 places disponibles dans ce format. Réduire la voilure ok mais il faut tout prendre en compte.

    • Laurent Niquin dit :

      Nico,
      le 14044 est un train avec une majorité d’abonnés, c’est une constante prise en compte. Pour les vélos en revanche, c’est plus délicat, dans les voitures rénovées, il y a 4 places disponibles et c’est clairement difficile de savoir combien de vélos on doit embarquer par train. Je ne crois pas très franchement que cet élément soit bien pris en considération aussi je suis preneur de toute info utile.
      Bon après midi

    • nico dit :

      Merci Laurent
      Pour les vélos, tout dépend de l’horaire mais en moyenne je dirais que nous sommes entre 4 et 6 sur le 14044. Chaque wagon rénové permet d’en mettre 2. En général, 3 wagons rénovés suffisent pour ce créneau. Autre info, ce n’est pas très utile pour la 1ère, je n’ai à ma connaissance jamais vu un voyageur de 1ère descendre avec un vélo. Enfin, les anciens compartiments ne sont vraiment pas pratiques et sont à bannir (ils prennent bcp de place, le vélo n’est pas fixé et chute à chaque coup de frein, la manœuvre d’entrée dans le compartiment est rock’n’roll)

      Bonne journée

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Nico
      merci pour ces infos sur les vélos que je vais transmettre
      Bonne journée

  5. Raph dit :

    Bonjour,
    Quand est ce que le 14036 arrivera t-il enfin à l’heure ? ?? Il y en a marre de ces retards intempestifs!! On paye quand même pour un service qui est déplorable!si on additionne,au bout de 20 jours cela fait des heures de retard!!!

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Raph
      le 14036 est dans un horaire très tendu vis à vis de la ligne C et du TER 860502. Un seul retard de l’un de ces trains et le 14036 est touché. Au niveau de la régulation, les régulateurs sont sensibilisés aux problèmatiques de ce train. Pour les chefs de bord, je vais leur faire part de ce manque de communication mais il est peu aisé de faire un pronostic en Ile de France et d’obtenir une information fiable sur le motif du retard et sur la durée prévue. Nous sommes dans une zone particulièrement dense ou la moindre action du régulateur peut avoir des conséquences sur des dizaines de trains.

    • Benoit S. dit :

      Bonjour Laurent, vous souhaitez sensibiliser les CDB de ce manque de communication? Qu’y-a-t-il de nouveau dans cette demande pour que cette fois le message leur soit remonté? ou que manquait-il depuis 3 ans dans nos messages pour qu’ils restent au statu quo? Vous comprenez pourquoi je relance tous les sujets non clos et n’aurai plus besoin d’intervenir une fois ceux-ci résolus.

    • Laurent Niquin dit :

      Benoits
      je comprends bien votre question et ne doutez pas que je fasse suivre chacune de vos remarques. On progresse chaque jour un petit peu, cela ne va pas aussi vite que nous le souhaitons mais l’apprentissage c’est souvent synonyme de râbachage.

    • Benoit S. dit :

      14036 3 jours sur 3 en retard cette semaine et aucune explication ou tentative d’explication crédible ni rien qui permette d’anticiper ces retards. Pour rappel, et je ne suis pas le seul le retard du train est multiplié par deux sur mon heure d’arrivée au travail et je ne parle pas des conditions de transport déplorables dans la partie parisienne. (1 mn seulement pour le train = 20 mn de retard au travail, j’ai donc pu reprendre le 19.07 une dernière fois ce soir. Nous attendons toujours de connaitre la manière d’aborder ce train quand il n’y aura plus l’affichage des places réservées. Les voyageurs sans réservation attendent la dernière minute pour monter dans le train puis cherchent une place? Qui remboursera les 33 euros supplémentaires par mois soit près de 400 euros par an? Proposition si je prends ce train c’est que le 14036 est en retard le matin, vous me donnez un bon pour une réservation le matin à la descente du train et tout le monde est content.

    • Benoit S. dit :

      je trouve sympa de vouloir fermer mes sujets et découvrir que beaucoup traitent des mêmes thèmes : retard quotidien du 14036 et non information de la part des CDB (qui sont notre source d’information dans le train); Nous constatons que ce n’est pas pratique il serait temps de trouver une autre solution du genre information en direct de la salle opérationnelle.

    • Laurent Niquin dit :

      figurez vous BenoitS que c’est une piste que nous creusons…

    • Benoit S. dit :

      Bonjour, je viens aux nouvelles car beaucoup de pistes sont creusées sur de nombreux sujets : communication en direct, billet des retard avec des inscriptions à destination autre que la SNCF, réunions sur les causes du retard du 14036….mais toujours aucune visibilité sur des dates : Laurent pouvez-vous nous éclairer sur des trois sujets. Pour info le 14036 n’est arrivé que deux fois en retard cette semaine, c’est normal il n’y avait que 4 jours dont deux pendants des jours de grèves qui sont les seuls jours où il est arrivé à l’heure du reste.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour benoitS
      je vous propose de poser vos questions en direct lors du tchat à notre directeur de ligne, nous pourrons revenir sur le 14036 et sur la régularité en général. vous pourrez nous interroger sur la desserte et notamment sur le trou de desserte de 21h30. je reviendrai pour ma part sur les applications et sur le mode d’alimentation des informations dans un prochain article.
      bonne journée

    • Benoit S. dit :

      Laurent je ne suis pas sur d’être disponible le 13.04 , cela dépendra de mes activités de travail et de l’heure d’arrivée du matin; Je note néanmoins que les questions se répètent sur des thèmes abordés dès notre première rencontre avec Sean Clairin autour d’un repas.
      les thèmes retards du 14036, trous dans la soirée (entre 20.27 et 23.08), suppression des trains sans étude d’impact (dimanche matin), manque d’information en cas de perturbation, non production systématique de billet de retard à destination des patrons, et des nourrices) sont au point mort depuis cette période, si je suis présent le 13, ce seront de nouveaux les questions du jour, si les réponses pouvaient enfin aboutir à des choses concrètes et quantifiables nous irions dans le bon sens et le tchat pourrait être utile dans le cas contraire…

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour BenoitS
      je fais la caisse des sujets que j’espère voir abordés durant cette rencontre et nombre de ceux que vous citez devraient en effet être à l’ordre du jour, j’espère que vous serez présents pour les aborder.

    • Benoit S. dit :

      Bonjour Laurent, les sujets restent les mêmes malgré les années, nous allons donc les relancer pour avoir des réponses
      – où en est-on de la communication depuis la salle opérationnelle puisque cela ne fait plus parti des attributions des chefs de bord en cas de perturbation?
      – où en est-on des billets de retard systématiques et déjà imprimés que la SNCF devrait distribuer à chaque retard pour qu’il puisse justifier de son retard?
      Ce post ne sera clos qu’une fois les solutions effectives.
      Merci

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour benoitS
      la salle opérationnelle ou la salle de crise est l’endroit ou l’on réunit les entités impactées par un incident, on a des représentants d’Intercités, de TEr, de Transilien…mais aussi des représentants de l’infrastructure, des caténaires… C’est là que les décisions se prennent et sont ensuite adressées aux escales, aux personnels de bord…qui la répercutent aux clients de vive voix, sur les applications, les affichages… Il y a un projet de communication en situation perturbée depuis twitter sur Paris Austerlitz, je vous en parlerai le moment venu.
      Sur les bulletins de retard, je ne suis pas en mesure de vous promettre quoi que ce soit, les trains sans réservation sont un véritable casse tête pour l’organisation des escales, à ce jour, il n’y a pas de nouvelles.
      Bonne journée

    • Benoit S. dit :

      Laurent, je relance ce sujet concernant
      – les billets de retard à destination de nos employeurs qui devraient être systématiquement distribués à chaque retard de train, encore plus d’actualité ces jours
      – je ne vois pas l’interet d’avoir une application supplémentaire (ça en fait une tous les deux ans) si personne ne la met à jour. Néanmoins si c’est twitter qui devait désormais faire fois, merci d’envoyer un tutoriel.

    • Benoit S. dit :

      La relance du jour,
      Où en est-on concernant les billets de retards? automatiques? manuels? avec les nouvelles informations à destination des tiers (patrons, nourrices….)?

    • Benoit S. dit :

      Bonjour la relance du jour où en est-on de la distribution des billets de retard de manière systématique à destination des tiers auprès desquels nous devons nous justifier? dois-je aller rechercher dans la charte de la SNCF sur le fait que le transporteur doit tout mettre en oeuvre pour que le client ne soit pas trop impacté lors des dysfonctionnements? Ce sujet a été largement relancé mais ne génère que le mutisme, je vais donc changer d’interlocuteur si je dois le relancer.

    • Benoit S. dit :

      Relance du 06.10.2016
      au vu de la non volonté de faire arriver le 14036 à l’heure cette semaine, je souhaite savoir où nous en sommes dans la réflexion sur les billets de retard qui soit lisible par nos employeurs, Laurent vous travailliez dessus à une époque puis comme souvent les sujet a disparu. Je pense qu’une machine qui permette de les imprimer à la descente du train est la seule solution possible, le responsable de la gare d’Austerlitz nous dirait que ce n’est pas judicieux de vouloir faire travailler les gens de l’accueil. Dans l’attente d’un retour.

  6. Raph dit :

    En plus j’ai l’impression que c’est rentré dans les moeurs que ce train soit en retard:aucun commentaire sur le retard de la part des cdb????!!

  7. du45 dit :

    Bonsoir, pourquoi ne pas avancer le départ de ce train. Il fut un temps ou le 14036 partait des Aubrais à 6h58. On ne serait peut-être pas à l’heure pour autant mais on arriverait plus tôt.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Du45
      c’est une possibilité que nous avons étudié mais décaler cet horaire a trop de répercussions négatives sur les autres circulations

    • ras le bol dit :

      Et rebelote ce matin nous allons encore avoir au moins 20 mn de retard !! C’est infernal !!

  8. Raph dit :

    Bonjour, encore un énième retard du 14036 ce matin….du à des difficultés de circulation???il y en a assez d’entendre à chaque fois la même réponse! !! C’est trop facile….je vais encore devoir décalé mon retour de ce soir à cause de la mauvaise gestion du trafic!!!

  9. Raph dit :

    Pourquoi indemniser les clients à partir de 30 mn de retard???surtout pour gagner 5 euros??pourquoi ne pas changer cela et passer à 15mn par exemple??

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Raph
      je l’ai écrit souvent, l’Autorité Organisatrice a contractualisé avec SNCF le contrat Garantie Ponctualité et nous l’appliquons. De plus cette garantie s’inscrit dans des normes européennes qui encadrent le transport ferroviaire, on ne peut pas faire n’importe quoi. Cette garantie ponctualité est en phase d’évoluer conformément aux préconisations européennes, j’y reviendrai en temps utile.

  10. Raph dit :

    Et comme d’habitude juste avant d’arriver,arrêt en pleine voie juste avant le tunnel dans lequel passe les RER…..bref…..20mn de retard…..

  11. Raph dit :

    Le 14061 à du mal à partir aujourd’hui. …10mn de retard….pour l’instant…

  12. Raph dit :

    Bonjour, on prend les mêmes et on recommence.le 14036 est encore en retard et bien sûr à cause du fameux train qui le précède le TER 860502 qui est parti en retard d’Orléans à cause de l’absence d’un agent….

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Raph
      ma collègue, responsable de la production sur Paris Orléans Tours s’est saisie du sujet et recherche des solutions, je lui transfère tous vos messages concernant ce train.

    • Alex dit :

      Bonjour Raph,
      Pour vous rassurer (…) le train suivant a eu 30mn de retard à cause d’une panne électrique à Bretigny.
      Je reviens de Suisse ou j’ai eu la joie de tester la qualité du reseau ferroviaire, on se croirait dans un autre monde.
      Mlaheureusement le Lyria a subit la qualité du reseau français très rapidement après la frontière avec une panne de signalisation….

      Alex

    • Benoit S. dit :

      Laurent concernant le 14036 je serais curieux de savoir ce qui s’est dit lors de la réunion quotidienne sur nos retards, question qui risque de revenir quotidiennement elle aussi au vu du taux de ponctualité de ce train depuis quelques…..mois!!!! sans que cela ne gêne personne coté SNCF, les clients doivent juste composer avec, il suffit de regarder le taux de fréquentation du 14034.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour benoitS
      ne pensez surtout que l’on se détourne du sujet. Nous l’évoquons chaque jour et si une solution aisée était possible, elle aurait été mise en place depuis longtemps. Le responsable production d’Intercités est très souvent interpellé sur le sujet que ce soit par moi ou par mes collègues, évidemment, dès qu’une solution sera mise en place, je vous tiendrai au courant.

    • Benoit S. dit :

      je n’en doute pas croyez-le bien, c’est juste qu’au du résultat….nous n’attendons plus des tests mais des solutions je rappelle que ce train est en retard depuis septembre et que nous avons pris sur nous d’expliquer à nos patrons que ce temporaire durerait jusqu’au 11 décembre (difficile à avaler quand même) pour n’avoir vu ce train arriver à l’heure que moins de 5 fois entre aout et le 15 janvier et une petite poignée de fois maximum après cette date. Lundi nous étions bloqués derrière un train lui-même en retard pour ‘absence inopinée d’un agent’. Nous avons de quoi nous poser des questions surtout que nos forfaits sont payés en avance et non selon le service rendu, le financement du service est donc assuré et nous devrions en retour avoir droit à un minimum de considération de la part de la SNCF qui a des devoirs et non seulement des droits.

    • Benoit S. dit :

      Afin de clore ce post, est-on en direction d’une solution viable concernant le 14036 ou devons-nous faire face au fatalisme et nous tourner vers le 14034 que je prends de plus en plus régulièrement car le travail se moque de savoir qu’il existerait des réunions quotidiennes pour régler le problème.
      Au vu du nombre de voyageurs qui prennent désormais le 14034, je ne suis pas le seul dans le cas, je peux donc en conclure que cette situation impacte quelques personnes.
      Dans l’attente d’une réponse encourageante pour une fois.

    • Jiu dit :

      8h04, arrêt entre Juvisy et Athis-Mons… On roule à deux à l’heure depuis Étampes… Bon bah on repart sur les bases habituelles… En tant que client j’ai vraiment l’impression que vous n’en avez rien à faire… Plus de 6 mois pour essayer de trouver une solution et toujours aucune réponse.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour jiu
      le 14036 est au centre de toutes les attentions mais c’est vrai que le processus est long car il y a énormément d’intervenants qui participent à la résolution de cette problématique. Il n’y a pas qu’Intercités qui est impacté par la circulation de ce train, c’est long et douloureux et j’aimerai pouvoir vous dire qu’une solution va être mise en place très rapidement.

    • Benoit S. dit :

      Toujours aucune réponse à ce jour, beaucoup d’intervenants participent ok pourquoi pas, au vu des solutions apportées est-ce nécessaire? Pourriez-vous nous expliquer Laurent, histoire que nous comprenions tous, RFF fixe des horaires murement réfléchis (ainsi que des suppressions entre 20.27 et 23.08…) que nous devons subir et quand on vous le remonte on entend : c’est imposé par RFF; Avant le cadencement un train partait des Aubrais à 7.00 et un autre à 7.11 pour rejoindre la capitale. Depuis le cadencement ces deux trains ont été compressés en un seul on pouvait donc s’attendre à être plus à l’heure tant qu’à modifier nos habitudes sans consultation. Et bien non, ceux du 7.00 arrivent désormais après l’ex 7.11 et du 7.11 doivent justesse lever plus tôt pour arriver plus tard. N’est-il pas temps de dire on ne peut plus ajouter de rames RER sur notre ligne. S’il faut déménager à Paris pour arriver à l’heure merci de me donner les coordonnées du centre qui va financer mon nouveau logement et mon déménagement puisqu’on ne va bientôt plus avoir le choix.
      Dans l’attente de ces coordonnées.

    • Benoit S. dit :

      Relance du jour : 07.10.16
      les solutions des clients n’étant absolument pas lues, je me concentre sur les relances factuelles.
      Le 14036 cette semaine est arrivé tous les jours en retard, a-t-on une explication à défaut d’avoir eu explications, excuses et billets de retard comme devrait le faire systématiquement la SNCF dans pareil cas?

  13. Pierre B. dit :

    Bonjour
    Pour en revenir aux portiques de la gare Montparnasse, j’ai eu avant hier un de mes clients qui a eu affaire à ces barrières de contrôle.
    Il m’a dit que la voie du train n’ayant été affichée que 20 minutes avant l’heure du départ et celui-ci étant plein, cela s’était transformé en beau bazar avec tous les voyageurs chargés de bagages qui faisaient la queue pour pouvoir passer.
    A titre personnel je n’ai pas encore testé et je ne peux donc pas me prononcer.
    Mais en regardant la photo jointe à ce sujet il me semble que les accès sont assez étroits.
    Aussi je me permet la question suivante : sont ils cependant assez larges pour qu’un vélo, une poussette ou un fauteuil roulant puisse passer ? A moins, qu’il y ait au moins un passage plus large que les autres mais que l’on ne voit pas sur la photo ?
    Bonne journée
    Pierre

    • Laurent Niquin dit :

      Bonjour Pierre

      il est effectivement prévu un passage plus large pour les personnes en situation de handicap, avec fauteuil classique ou électrique, avec un chien mais aussi pour faciliter l’accès des vélos et des objets volumineux. Un agent d’escale est systématiquement présent pour faciliter le passage et orienter le client. Évidemment, si le train est affiché au dernier moment, portiques ou pas portiques, l’accès aux trains est difficile et désordonné.
      Bonne soirée