abonnement forfait échu de moins de 2 mois

J’ai reçu ce jour une question de David sur une règle d’après vente qui permet de bénéficier de billets à 50% pendant deux mois pour peu que l’on soit titulaire d’un abonnement forfait avant le 1er avril 2009.

Voici la question de David :

Je voyage depuis 10 ans sur la ligne Orleans-Paris. Je prends régulièrement un abonnement forfait mensuel (parfois au guichet, parfois au distributeur). Lorsque mon forfait est échu, je profite, pendant une période de 2 mois, de la possibilité de prendre des billets Fréquence à 50%. ce jour, un contrôleur m’a opposé que mon forfait était valide pour avoir ce type d’avantage hors j’ai l’ancien forfait au tarif dégressif et que je ne pouvais pas bénéficier de cette possibilité.

…et la réponse qui pourra intéresser beaucoup de monde. Je vous joins la règle en vigueur.

  1. 1.      Forfait échu :
  • ·         La règle générale :
    • Les forfaits échus ne s’appliquent plus que :
      • pour les abonnés ayant souscrit un abonnement avant le 1er avril 2009
      • et ayant respecté les obligations de consommation annuelle minimale pour conserver la dégressivité des prix.
      •  
    • Elle s’applique sur l’ensemble des lignes à tarification SNCF et donc sur tout le parcours INTERCITÉS entre Nevers et Paris (dans les deux sens).

Dans ce cadre, il est en effet possible pour un abonné d’acquérir des titres de transport complémentaires au forfait sous réserve :

  • du respect de la consommation annuelle minimale dans le cadre de son abonnement (le non respect des obligations de consommation annuelle minimale faisant perdre définitivement à l’abonné concerné le droit à des titres de transports complémentaires Forfait ) ;
  • ·         dans la limite de deux mois suivant l’expiration d’un forfait mensuel, sur la relation et dans la classe de ce forfait, (…) de voyager avec des titres de transport aux conditions suivantes :
    • o   Dans les trains à réservation obligatoire : Réduction de 50 % calculée sur le tarif Pro de la classe empruntée.
    • o   Dans les trains à réservation facultative ou sans réservation : Réduction de 50 % calculée sur le Tarif Normal de la classe empruntée.

  ·         L’émission du titre de transport à tarif réduit se fait sur présentation par l’abonné, du forfait mensuel expiré depuis moins de deux mois.

 

  • ·         Ce forfait est également à présenter lors des contrôles.

 

  • ·         Par ailleurs, l’utilisation de ces titres de transports complémentaires Forfait en complément d’une Carte Orange ou Carte Intégrale est interdite. »

 

Source : « Les Tarifs voyageurs _ janvier 2014 (extrait) Volume 2 _ Gamme Tarifaire pages 20 et 21 »

 

 

  1. 2.      Rappel de la dégressivité tarifaire :

Depuis le 1er avril 2009,  les abonnés Forfait à parcours déterminé sans parcours sur Ligne(s) à Grande Vitesse ne bénéficient plus de la dégressivité des prix.

 

  • ·         Sauf pour les abonnés ayant souscrit à un forfait mensuel à parcours déterminé sans parcours sur ligne(s) à grande vitesse avant le 1er avril 2009 sous réserve du respect de la consommation annuelle minimale.

 

  • La fin de la dégressivité des prix a mis fin au forfait échu quelque soit le parcours sur les lignes classiques SNCF pour les nouveaux abonnés et pour les anciens n’ayant pas respectés la consommation annuelle minimale

 

  • ·         L’utilisation de ces titres de transports complémentaires Forfait en complément d’une Carte Orange ou Carte Intégrale est interdite. 

 

 

Source : « Les Tarifs voyageurs _ janvier 2014 (extrait) Volume 2 _ Gamme Tarifaire pages 20 et 21 »

 

 

  1. 3.      Cas particulier :

 

  • ·         Une particularité s’applique pour la relation Souppes <> Montargis :
    • o   les forfaits échus ne sont plus valables depuis la mise en œuvre des prix pré-chargés. La dégressivité tarifaire a de ce fait disparu quelle que soit l’ancienneté des clients.

 

  • ·         La tarification spéciale est reprise au volume 6 des « Tarifs voyageurs ».

 

Source : « Les Tarifs voyageurs _ janvier 2014 (extrait) Volume 2 _ Gamme Tarifaire pages 20 et Volume 6_ Recueil des prix »

Partager cet article :

16 commentaires pour "abonnement forfait échu de moins de 2 mois "

  1. Monteno dit :

    Bonsoir Laurent,
    désolé mais je ne retrouve pas le fil du post concernant la suppression des étiquettes au dessus des sièges indiquant que la place est réservée (cela concerne les trains PARIS BOURGES MONTLUÇON)…
    Peut-être faudrait-il créer un sujet sur cette décision car bon nombre d’entre nous souhaiterait surement communiquer sur ce point….

    Surprise ce soir pour moi dans le 17H07 au départ de Paris….
    Il y a des autocollants sur les portes d’accès et des affiches sur les plateformes… « POUR VOTRE INFORMATION CERTAINES PLACES SONT SUSCEPTIBLES D’ETRE RESERVEES DANS CETTE VOITURE »….
    Bonne idée mais il y en a sur toutes les voitures…. donc impossible pour nous de savoir les voitures n’ayant pas de places « susceptibles » d’être réservées…. On en met partout et on se dédouane… c’est vraiment se moquer de nous…. En clair, débrouillez-vous !!!!! Qui peut avoir de telles idées…
    J’interroge le chef de bord qui découvre les stickers et l’affiche… il n’est pas au courant de la suppression des étiquettes et ne voit absolument pas comment il ne peut plus y avoir de moyen de signaler une place réservée…
    Bref même en interne la communication n’est pas passée, c’est vraiment pas sérieux…. mais ça on y est habitués !!!!

    Laurent, ne nous sortez pas qu’une énième étude (fantôme) a été réalisé … que le décideur de telles inepties connait notre quotidien…

    Laurent quelles sont vos solutions pour éviter de changer de places plusieurs fois si par malchance on se met à chaque fois sur une place réservée…? Il est hors de question pour nous de mettre la main au portefeuille pour acquitter une réservation… l’abonnement est suffisamment onéreux vu la qualité des services proposés…

    Merci de votre réponse

  2. Jeanb dit :

    Sans parler de ceux qui n’ont tout simplement pas le droit même avec un forfait de réserver…

    Bonsoir

    Mettre ces étiquettes sur toutes les voitures d’une rame, c’est du grand art. Mais même à ce niveau là SNCF est encore capable d’être inefficace au possible. Il eut suffit de mettre un panneau au début du quai plutôt que de gaspiller notre argent en affiches inutiles et insultantes.
    Car oui, moi aujourd’hui, je me sens insulté par la SNCF qui me traite tous les jours comme un abruti qui ne comprend rien et qui est tout juste bon à payer pour prendre le train dans des conditions de plus en plus précaires. Et je ne dis surtout pas ça pour vous, Laurent, ou la majorité du personnel croisé sur notre ligne, qui êtes j’en suis maintenant sur, laissés aussi seul face à tous ces problèmes qui s’accumulent.
    Au restaurant une table réservée est indiquée. Au concert une place réservée est indiquée. Sur le parking de la SNCF, la place de l’imbécile qui a pondu cette nouvelle régle est très certainement indiquée. Si on commençait par lui supprimer cette étiquette…

    Au fait Laurent elle vient d’ ou cette décision, et elle va rapporter combien ?

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Jean, bonjour Monteno
      j’ai adressé vos questions au service marketing de la direction Intercités pour élément de réponse
      je reviens vers vous dès que j’ai une réponse
      Bon week end

    • Monteno dit :

      excellent jeanb la comparaison avec la place de parking….
      Imaginons un parking payant.. on paye à l’entrée sa place mais ensuite sur le parking il y a des places réservées mais pas signalées…juste une pancarte à l’entrée qui indique que sur le parking des places sont susceptibles d’être réservées… Bref, on se gare au hasard et à tout moment on peut nous demander de bouger notre véhicule…. vite ingérable et vite énervant si on doit déplacer son véhicule….
      Laurent, pouvez-vous soumettre cet exemple à votre « excellent » service marketing de la direction Intercités ?
      Sur cet exemple, comment envisagerait-il de gérer la situation ?
      Merci d’avance

    • Benoit S. dit :

      Je ne vous trouve pas très respectueux de ceux qui travaillent au marketing hors SNCF car en tant normal on essaye de vous montrer un aspect positif à votre nouvelle dépense, ici qui va gagner quoi? La SNCF va gagner 10 euros à ne pas faire déplacer un collégien payer au SMIC qui mettrait une heure à positionner les étiquettes dans les 6 voitures (notez que je suis large 10 minutes par voiture) et installation des webcams pour voir les échanges sympathiques entre clients. Laurent nous sommes toujours dans l’attente des explications le 15 février arrive vite, et le sujet a été dénoncé depuis 1 semaine sans réponse, j’invite donc chacun à alimenter la rubrique quotidiennement jusqu’à obtention d’une réponse. Qui doit-on contacter pour obtenir un arrêt de cette action pendant qu’il en est temps? Sean Clairin? Françoise Coulon?

    • Benoit S. dit :

      Laurent nous sommes toujours en attente de réponse, nous sommes à une semaine tout juste de cette idée lumineuse. Qui refuse de vous répondre que nous puissions tous contacter cette personne, le temps presse.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Monteno, benoits
      La réponse s’est fait attendre mais c’est pour la bonne cause, je pense que la décision vous satisfera.
      Bonne journée

    • Monteno dit :

      Bonjour,
      en effet le temps presse et aucune réponse…
      Sur le lien du blog Paris Amiens cité plus haut par Cede, il y a un commentaire intéressant d’un usager…
      Je pense que la suggestion de ce client est à creuser et je pense que je vais adapter l’idée…
      Si je dois me déplacer car un client aura réservé la dite place et qu’aucune aucune place n’est dispo, je m’adresserai au Cdb pour lui demander de faire déplacer un agent SNCF (on se cotoie depuis de nombreuses années donc on les connait) car je crois qu’au niveau déontologie et savoir vivre pronés par leur chère entreprise ils doivent libérer leurs places aux clients ayant PAYE leur titre de transport en cas d’affluence…
      Bonne journée à tous

  3. JJ dit :

    Voilà des tarifs ont peu plus clairs!! Quel est le prix d un billet aujourd hui? Nul ne sait…même pas nos aimables cheminots
    Bonne journée à tous.
    Un aimable client

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour aimable JJ
      le prix d’un billet de train est variable selon l’abonnement que vous pouvez avoir, selon les horaires du train et selon le moment ou vous décidez d’acheter votre titre. Ce modèle est utilisé dans l’aviation depuis des lustres. Vos aimables cheminots sont prêts à vous l’expliquer au guichet dans des termes on ne peut plus clairs!
      Je transmets cette information qui me semble susceptible d’intéresser nos clients, vos sarcasmes n’apportent rien à personne sauf peut être à vous défouler?

  4. Alex dit :

    Bonjour Laurent, merci pour ces infos.
    Je comprends pourquoi les valises des CdB sont tellement lourdes ;-). Ce ne serait pas « rentable » de simplifier la grille tarifaire? Je ne vois pas comment les agents s’y retrouvent…a transmettre au service marketing, puisqu’apparement ils n’ont pas que des bonnes idées…

    Autre question : deux fois de suite (2 trains différents) j’ai eu droit à la scène « j’avais un e-billet pour le train précédent mais je l’ai loupé… » et il y a eu 2 réponses différentes :
    1 – ça vous fera 7€ ma petite dame!
    2 – c’est pas grave Monsieur, comme c’est un train sans réservation on ne vous dis rien.

    => Je veux bien que chaque agent applique comme il veut les règles (c’est un fait, pas un droit ;-)) mais 7€ de supplément pour un train sans résa je trouve ça vraiment dure…

    Cordialement,
    Alex

    • Laurent Niquin dit :

      Bonjour Alex
      c’est le 1 qui a raison. Le chef de bord doit appliquer un redressement lorsque le ebillet n’est pas valable sur le bon train. Je vous accorde que si l’on est de bonne foi, cela peut paraitre cher mais les conditions d’emprunt d’un train avec un ebillet sont clairement définies. Il n’est valable que sur un trajet défini et un seul horaire.
      Bonne journée

  5. eric dit :

    bonjour
    …comme mon voisin qui s’est trompé il y a peu : il a acheté un Paris=>Fleury pour un aller vers Paris …7€ de « pourboire »…personne n’y comprenait rien dans le compart’

    • JJ dit :

      Il faut bien payer le blog et le service marketing…L autre jour un jeune femme voyageait à côté de moi. Lors du contrôle, elle dit ne pas avoir de billet. Le contrôleur va chercher le chef de bord qui, à la vue de la jeune femme a décidé de ne pas verbaliser….paradoxale non? Ils grattent 7 € d’un côté pour ne pas verbaliser un client qui voyage sans aucun titre de transport.

  6. JJ dit :

    Bonjour aimable Laurent Niquin.
    Si vous estimez que faire part de la réalité quotidienne d’un client de la SNCF est du défoulement…libre à vous. Je pourrais effectivement baver d’admiration devant vos envolées lyriques ou celles de Pierre. Mais votre blog explique souvent comment et pourquoi nous, aimables clients, sommes de moins en moins bien traités. Par ailleurs, je conseille à chaque client de s’équiper d’une bonne dose d’humour, d’ironie ou encore de sarcasme. Bref de ne surtout rien prendre au premier degré ni au sérieux (c’est valable pour nos aimables cheminots aussi) lorsqu’il voyage avec la SNCF. Ça permet de garder son sang froid et préserver sa patience. Parfois même sa santé mentale…je me souviens avoir attendu 6h dans un train censé faire le trajet paris-Orléans en 1h. Les termes : »bientôt » « imminent » « 10 minutes » ont alors pris une signification bien différente. Dédommagement: 20 euros….3,33 € l heure de retard….c’est comme ça me direz vous…
    Bon week-end aimables clients et aimables cheminots.