les volants marque place disparaissent le 15 février sur la liaison Paris Bourges Montluçon

Je réponds à la demande de certains d’entre vous d’ouvrir un chapitre consacré à la disparition des volants marque place sur les trains de Paris Bourges Montluçon.

Vos commentaires sont lus et partagés, j’en veux pour preuve la réponse que j’ai obtenue : « Tous les trains de pointe sur la relation Paris-Bourges Montluçon ne sont pas concernés par cette mesure. »

 

Les trains de cette ligne sont depuis longtemps à réservation facultative contrairement à vos trains Paris Orléans Tours ou il n’est pas possible de réserver.

 

Au 15 février, les trains de pointe de l’axe Paris Bourges Montluçon seront à placement libre, à savoir sur les trains 3913 (départ de Paris 17h07), 3915 (le vendredi), 3917 (départ de Paris 19h07),  et 3904 (arrivée à Paris 8h53) .

 

Ainsi vous aurez toujours la possibilité d’emprunter ces trains en pointe sans réservation. Des autocollants et des affiches précisent à bord des trains et en gare: “POUR VOTRE INFORMATION CERTAINES PLACES SONT SUSCEPTIBLES D’ETRE RESERVEES DANS CETTE VOITURE” parce que le matériel effectue des rotations à toutes heures de la journée.

Partager cet article :

44 commentaires pour "les volants marque place disparaissent le 15 février sur la liaison Paris Bourges Montluçon "

  1. Monteno dit :

    Bonjour Laurent,
    merci de la réponse… mais je voudrais y voir un peu plus clair car votre texte me laisse dubitatif… (je suis peut-être un peu lent à la détente…)

    Vous citez :

    Au 15 février, les trains de pointe de l’axe Paris Bourges Montluçon seront à placement libre, à savoir sur les trains 3913 (départ de Paris 17h07), 3915 (le vendredi), 3917 (départ de Paris 19h07), et 3904 (arrivée à Paris 8h53) .

    Cela veut-il dire qu’il n’y aura AUCUNE réservation dans ces trains ?

    • Monteno dit :

      petit complément Laurent…
      Je viens de tester la réservation d’un billet à la date du 15/02 sur le train 3913 (départ 17H07 de Paris…)… et bien un N° de place m’est bien proposé….
      S’agit-t-il d’un bug du système de vente ou bien des personnes se présenteront bien avec des résa sans signalement de la place… et alors votre post n’apporte aucune réponse à nos soucis quotidiens…
      J’espère me tromper…mais je crains un beau numéro de claquettes de votre part…
      Cela rajoute à ma colère…

    • Laurent Niquin dit :

      Monteno, je ne sais pas danser les claquettes! La décision d’enlever la possibilité de réserver dans l’un de ces trains est toute récente, il faut un peu de temps pour que le logiciel prenne ces infos en compte.

    • Laurent Niquin dit :

      Monteno
      on s’est renseigné auprès du service de vente, la mise à jour devrait être effective à compter de vendredi prochain.
      Bonne fin de journée

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Monteno
      vous pouvez prendre un billet train désigné pour l’un de ces trains mais vous ne pouvez pas résever une place précise dans ces trains. Ils seront en placement libre.

    • Monteno dit :

      OK Laurent mais si j’en prends un aujourd’hui on me donne un N° de siège…donc si les réservations n’existent plus dans ces trains à partir du 15/02 il aurait peut-être fallu anticiper le truc sur la vente des billets car nous pourrons donc rencontrer des personnes qui auront bien une réservation (si achat aujourd’hui par exemple…) alors que vous nous annoncez ce jour que cela n’existera plus…
      Vous imaginez la cacophonie dans le train alors que le détenteur de la réservation sera de bonne foi….
      Dans ce cas là on fait comment…
      Faites le test aujourd’hui pour acheter un billet avec réservation Laurent…
      Ceci est encore un bel exemple du manque de coordination entre les différents services de la SNCF…

    • Laurent Niquin dit :

      Monteno,
      je me décarcasse pour faire suivre vos remarques, argumenter auprès de mes collègues, je porte le sujet depuis quinze jours et quand on obtient satisfaction, vous me parlez de manque de coordination. Cette décision n’était pas gagnée d’avance et n’a pas fait l’unanimité. Est ce que pour une meilleure coordination, nous aurions du ne rien bouger d’un iota?
      Je vous l’accorde, il y a quelques billets vendus sur le 3913 avec une place de réservée mais le nécessaire a déjà été fait sur les autres trains. Quand on réserve un billet de train, on ne laisse pas nécessairement ses coordonnées pour être recontacté donc impossible pour nous de prévenir les clients ayant acheté leur titre.

    • Monteno dit :

      Laurent,
      ok pour faire suivre nos remarques… mais admettez que ce sujet est venu sur la table grâce à un bloggeur qui a entendu cette discussion autour d’une table et qui vous a interrogé…. Sans lui, comment aurions nous eu cette info..et dans quel délai avant mise en oeuvre ce qui empêchait toute modification …Nous avons donc manifesté nos mécontentements rapidement …
      Merci d’avoir fait bouger les choses mais de là à vous féliciter sur la coordination de vos services il y a un pas que je ne peux actuellement et honnêtement franchir.

    • Laurent Niquin dit :

      Monteno
      je vous l’accorde, on aurait du prendre les devants et je le ferai savoir à qui de droit. L’important, je crois, c’est que nous soyons parvenus à vous satisfaire.

    • Monteno dit :

      Bonjour Laurent,
      pour votre information, j’ai questionné plusieurs controleurs du 3913 sur la disparition des etiquettes de réservation à compter de LUNDI 15 FEVRIER… Et bien AUCUN n’était au courant de ce changement… Ils m’ont tous dit : Vous êtes plus informé que moi…
      A quelques jours de cette mise en place, vous ne trouvez pas étonnant que les agents de terrain ne soient pas informés… Ils ne savent pas pourquoi des autocollants ont été mis sur toutes les portes…
      Et en OFF, ils ne voient pas comment faire si les étiquettes disparaissent… Ils me disent qu’ils vont se renseigner auprès de leur chef…
      Vous comprenez aisément que j’émets des réserves quant au niveau de coordination de vos services…
      Bonne journée

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Monteno
      A la suite de votre information, j’ai questionné les établissements de contrôle. Une communication leur avait été adressée appuyée de l’information transmise par les responsables d’équipe et par le biais de sms. Nous avons demandé aux établissements de communiquer à nouveau sur cet aspect. Les agents ne sont pas toujours sur une même ligne, il se peut que l’information leur ait échappé jusque-là.

    • Monteno dit :

      Ok Laurent.
      En espérant que l’info redescende rapidement car les contrôleurs ne savaient pas quoi me répondre…
      Pas facile pour eux face à la clientèle…
      En tout cas, merci pour avoir secouer le cocotier et avoir obtenu une solution très satisfaisante pour nous.
      Je ne manquerai pas de vous remonter la situation à partir du 15 Février… pour je l’espère de bonnes infos…
      Bonne soirée

  2. Benoit S. dit :

    Bonjour laurent je pensais que vous répondriez à nos questions et à part ouvrir un post à nos demandes dans différents sujets et la je ne vois rien :
    – que va gagner la SNCF à supprimer ces affichages? 2 feuilles A4 et 1 heure de travail d’un stagiaire pour répartir les affiches dans les 6 voitures?
    – Qu’est-ce qui justifie cette situation alors que des clients circulent régulièrement debout dans le 19.07 comme en témoignent les clients et les controleurs mais qui ne sont pas des références pour vous?
    – Comment les clients sans réservation devront gérer cette situation, attendre le dernier moment pour monter dans le train et trouver des places vides?
    – Qui va rembourser aux clients les 1.5 euros de réservation par trajet soit 33 euros d’augementation en moyenne par mois?

    En bref nous avons toujours les mêmes questions, sans obtenir de réponse de personne depuis deux semaines. Qui devons-nous contacter pour que cette ineptie n’ait pas lieu puisque passer par le blog ne sert à rien à ce sujet?
    Dans l’attente de vos réponses

    • Benoit S. dit :

      Je ne vois aucune réponse aux questions soulevées, quid de la personne qui a réservé et fera valoir sa place? Pourquoi le 17.07 est déjà dans sa cette configuration alors que nous sommes que le 09 et que les personnes qui ont réservées commencent déjà à ne plus trouver leur place ou occupée et qu’ils doivent déloger les méchants qui ne paient pas de surcout?
      – Quel est le réel objectif de cette manoeuvre?
      – pourquoi ne pas avoir installer les réservations dans une seule voiture (sur 6 à 19.07 c’est déjà énorme, espérons que ce soit celle où les chefs de bord occupaient jadis 8 places même si des clients étaient debout (ah non on me dit qu’aucun client n’est debout dans ce train ce sont juste des voyageurs qui veulent se faire plaindre, ok, désolé c’est imparable)

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour benoits
      il se peut en effet qu’il y ait quelques réservations dans ce train au début de cette mesure mais ce sera marginal et les agents sont avertis. Le fait qu’il n’y ait plus de réservation possible dans ces trains de pointe vous permettra de les emprunter à votre guise, cela me semble être la réponse aux questions soulevées.
      Bonne soirée

    • Benoit S. dit :

      Laurent,
      est-ce que les clienst auront une formation pour lires les billets savoir où se trouve la date et le numero de la place?
      Si les cas des personnes à réservation étaient margianux, les autocollants auraient été à destination des personnes à réservation en les interdisant à la vente, ce n’est absolument pas les propos ni des affiches en gare ni des autocollants, c’est pourquoi nous sommes dépités qu’une seile personne soit suffisamment puissante à la SNCF pour ne devoir de compte à personne, penser de telles inepties et les mettre en place sans aucune consultation.

    • Benoit S. dit :

      Laurent, je propose donc au vu de votre réponse que tous les autocollants soient retirés et l’affiche en gare des Aubrais supprimée puisqu’il n’y aura plus de réservation possible dans ces trains qui sont clairement des trains de pointe. Cela répond à toutes les demandes effectivement. Donc si une personne nous demande de trouver une autre place parcequ’elle l’a réservée on lui dit qu’elle s’est trompée de train et qu’elle s’est fait avoir par la SNCF, tout ça dans le calme le plus absolu. C’est parfait.

    • Laurent Niquin dit :

      Benoits,
      ces étiquettes sont utiles dans les trains qui ne circulent pas en pointe.

    • Benoit S. dit :

      dans les voitures qui ne sont pas des trains de pointe, je peine néanmoins à voir un seul avantage pour le client, pour la SNCF ok 10 euros de non décplacement du technicien à positionner les étiquettes amis pour le client? Surtout qu’aux heures de non pointe, nous sommes avec des personnes qui prennent la peine de ne pas encombrer les trains de pointe (je pense notamment aux retraités et vacanciers) qui viennent avec bagages, en avance et qu’une personne viennent les déloger juste parcequ’un énarque estime qu’il est abusif d’aider la personne qui a réservé sa place à la trouver me semble une décision surprenante et inadaptée à la vie réelle. Pourrions-nous en savoir plus sur cette mesure? Le technicien déposera désormais un chocolat sur chaque place?

  3. Edge dit :

    Bonjour Laurent
    ma question est simple,
    que se passe t’il si je prends le 3913,a compter du 15/20/2016,
    et que je suis installer en première classe a une place réservée,
    (train que je prends tout les soirs avec un forfait mensuel).
    qui est en charge de me trouver un place non réservée?
    merci de votre réponse
    cordialement

    • Edge dit :

      Pas très claire

      Ainsi vous aurez toujours la possibilité d’emprunter ces trains en pointe sans réservation. Des autocollants et des affiches précisent à bord des trains et en gare: “POUR VOTRE INFORMATION CERTAINES PLACES SONT SUSCEPTIBLES D’ETRE RESERVEES DANS CETTE VOITURE” parce que le matériel effectue des rotations à toutes heures de la journée.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Edge
      les rames circulent toute la journée parfois en pointe parfois en dehors des pointes. En pointe, vous empruntez le train sans pouvoir réserver une place assise, en dehors des pointes, vous pouvez réserver votre place assise d’ou les affiches et les autocollants.

  4. Victorien45 dit :

    He bien c est une sacrée nouvelle.
    Merci.

    Victorien

  5. CeDe dit :

    Bonsoir,

    Si j’ai tout compris… Au final nous sommes gagnants ?
    A verifier sur la durée (des fois que vos collègues changeraient d’avis sans vous le dire)
    Et merci de vous êtes décarcassé Laurent.
    Cédric

    • Laurent Niquin dit :

      Cédric
      oui clairement, vous êtes gagnants et nous serons attentifs à vos réactions dès la mise en application du projet. Si vous êtes encore dubitatifs, moi je suis sur le sujet plutôt optimiste.

  6. Olivier Ca dit :

    C’est une bonne nouvelle, merci Laurent. Sauf que je ne comprends pas vraiment le concept de réservation facultative du coup.

    L’intérêt de réserver est de pouvoir disposer à coup sûr d’une place libre dans un train potentiellement bondé. Reserver une place dans un train hors pointe n’a aucun intérêt, ou je me trompe ?

    Je pense surtout ici aux voyageurs se rendant à Bourges et Montlucon, possiblement chargés de bagages et pouvant se retrouver par terre jusqu’à Orléans. Ces gens empruntent un train « grandes lignes » (et oui) pour se rendre au fin fond du pays et auront le confort d’un train de banlieue. Pour nous, usagers du Paris – Orléans, c’est une victoire certaine.

    Bref, l’équation est délicate et ne contentera pas tout le monde.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Olivier
      En effet, il se peut que cette décsiosn ne contente pas tout le monde mais elle a le mérite de satisfaire au moins 25% de notre clientèle sur Paris Orléans que sont nos abonnés.
      La difficulté du marketing avec les trains sans réservation, c’est qu’ils ont du mal à savoir qui sont nos clients, à quel tarif ils voyagent, quelles sont leurs habitudes de déplacement…
      Leur permettre de réserver donne la possibilité de recueillir davantage d’informations et de possibilité pour offrir à nos clients des tarifs avantageux et c’est susceptible de capter de nouveaux clients.
      Bonne soirée

    • Benoit S. dit :

      si le problème du marketing est de connaitre sa clientèle, on ne peut rien pour cette profession. Tous les jours des personnes voyagent dans des trains où peut-on donc les joindre? Ils passent par des gares où peut-on les joindre? Ils ont communiqué leur adresse, leur mails, leurs téléphone pour recevoir des alertes. Effectivement comment peut-on contacter les clients? il semble évident qu’interroger des clients qui descendent d’un train en retard sans information n’est pas le moment idéal mais la SNCF réfléchit à faire arriver des trains à l’heure (genre le 14036 cette semaine encore) l’équipe marketing sera donc sauvée.

  7. CeDe dit :

    Bonjour Laurent,

    En quoi à consisté l’absence inopinée de personnel sur le 14034 (10/02) , dont on ne se rend compte qu’à l’heure de départ du train ?
    S’il s’agit d’un agent ne doivent-ils pas prendre leur service quelques dizaines de minutes avant l’heure du train pour éviter ce genre de désagrément ?
    Est-ce l’excuse bidon toute faite qui est utilisée ?
    Ou un agent s’est retrouvé malade au moment du départ ?

    Bonne journée,
    La nôtre commence avec minimum 20min de retard par 2 degrés…

    Cedric

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Cédric
      Nous regrettons cette erreur de commande dont on s’est aperçu tardivement, le temps de trouver un chef de bord disponible, le 14034 est effectivement parti avec 20 minutes de retard.
      bonne soirée

  8. JeanB dit :

    Bonjour Laurent
    C’est effectivement une super nouvelle, qui peut être est dû entre autre à notre mobilisation sur ce bloc, et à son relais par vous auprès des personnes concernées. Merci encore.
    Par contre, côté com interne… Le Cdb ce soir dans le 3913 nous a annoncé le contraire avec j imagine les éléments de langage prévus par les communiquants de la SNCF. Ça fait un peu bizarre d être considéré comme des sous voyageurs parce que l’on a pas de resa.
    Heureusement que ce n’est qu un couac. C’en est un Laurent ?

    Bonne soirée

    Jean

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Jean
      Pouvez vous être plus précis? Qu’a t’il été annoncé à la sono? j’ai besoin d’élément précis pour aller à la pêche aux infos dans l’établissement, merci de votre retour

    • Monteno dit :

      Bonsoir,
      Je confirme les propos de JeanB
      en effet annonce sono dans le 3913, qui de mémoire indique que depuis le 15 février les étiquettes de réservation n’existent plus. Dans ce train, des voyageurs seront munis de réservation et cette dernière sera indiquée sur le billet. Les voyageurs sans réservation devront donc libérer leur place et sont invités pour leur confort à réserver leur place dans les train Intercités….

      Nous nous sommes tous regardés… Certains, qui n’étaient pas au courant de cette mesure, ont hoché la tête et même soupiré … Bref, cela a été mal ressenti dans le wagon d’après moi….
      Les réservations n’étant plus d’actualité dans ce train, est-ce un raté du Cdb ?
      Bonne soirée

    • JeanB dit :

      Bonsoir Laurent.
      Je confirme la teneur des propos, courtois, évidemment mais dans le contexte actuel, un poil vexant surtout pour ceux qui ne peuvent de toute façon pas réserver.
      Je concède également que je n’ai pas interpellé les 2 agents qui nous ont contrôlé à ce propos…
      Il est vrai que du coup, j’ai un peu douté et le temps de retrouver ce post, il était trop tard.
      Pour ce qui est de la fréquentation du 3913, il ne me semble pas que nous soyons trop tassé, je voyage régulièrement seul à ma place. Mais je suis sur qu il ne supporterait pas 3 voitures de moins.
      Merci

    • Laurent Niquin dit :

      Bonjour Jean, Monteno
      Je pense que ce n’est pas simple pour les chefs de bord de faire passer le bon message. En effet, les étiquettes de réservation ne sont plus posées sur les sièges et en effet, il n’est plus possible de réserver une place précise à bord de ce train mais le dispositif de vente a pu laisser pendant quelques jours la possibilité à certains clients de réserver sur ce train. On l’a vu la semaine dernière avec Monteno, il y aura quelques jours de flottement ou les clients ont pu obtenir une réservation via voyagesncf.com donc le message adressé par le contrôleur a encore du sens pendant quelques jours.
      bonne journée

    • Benoit S. dit :

      Bonsoir l’objet de mon passage sur le blog ce soir encore lorsque mon épouse a écouté ce discours qui allait à l’encontre même de ce qui avait été évoqué sur le blog, Laurent nous sommes bien d’accord que le 17.07 ET le 19.07 sont des trains de pointe et qu’il s’agit juste d’une information non remontée à temps à ces chefs de bord. La semaine ils ont découvert les autocollants et cette semaine ils sont sensés savoir que cela ne s’applique pas à certains trains. Je verrais bien des flyers distribués aux clients pour expliquer le principe et qu’ils puissent aisément se faire comprendre des chefs de bord et des clients qui ont réussi à payer une réservation alors que le système est bloqué.
      Merci d’avance.

    • Laurent Niquin dit :

      BenoitS
      comme pous npous l’étions écrit la semaine dernière, il y aura quelques jours de flottement ou quelques clients ont pu prendre une réservation sur ce train, l’annonce des chefs de bord a encore du sens aujourd’hui, tout devrait rentrer dans l’ordre très rapidement. J’ai avisé l’établissement pour plus de prudence.

    • Benoit S. dit :

      Nous ne sommes plus à des semaines de flottement mais à des mois juste parce que la personne qui aurait du faire une étude a préfére pondre un texte sans étude de l’existant, je crois qu’on peut aisément dévoiler son nom pour que chacun puisse le joindre. Il est totalement anormal que cette personne ait autant de pouvoir dans vos services, retirer son texte puis le sanctionner serait un minimum. Qui devons-nous octroyer puisque le sujet n’avance absolument pas depuis un an voire régresse cet été, heureusement Sean Clairin doit avoir fait le nécessaire cette semaine pour les trains de pointe. A vérifier la semaine prochaine.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Benoits
      le problème a été corrigé la semaine dernière.

    • Benoit S. dit :

      Merci Laurent on déplorera néanmoins le manque d’étude avant mise en place de cette ‘idée’.

  9. Benoit S. dit :

    Merci Laurent.

  10. Jean-Pierre C. dit :

    Bonjour,
    Je ne suis pas utilisateur de Paris-Bourges, mais de Paris-Tours et Tours -Paris. Lundi 16, j’ai utilisé l’Intercité de 15H56 au départ de Tours, sans réservation obligatoire. J’ai trouvé une place voiture 15 (1° classe). les emplacements pour marquer les places étaient vides. A Blois, une personne très aimable m’a dit qu’elle avait une réservation (par e-mail) sur cette place, mais qu’elle se mettait ailleurs sans problème. D’où ma question: s’il n’y a pas de marquage des places réservées, comment fait on pour savoir que la place que l’on prend ne l’est pas?
    Merci de votre réponse, et merci aussi pour ce blog.

    • Laurent Niquin dit :

      Bonjour Jean Pierre C
      En effet les réservations ne sont plus visibles, les volants marque place ont disparu. La seule façon aujourd’hui de voyager en ayant la garantie de ne pas être dérangé, c’est de réserver soi même ou d’utiliser sur les trains de pointe qui restent sans réservation possible.
      Bonne soirée

  11. eric dit :

    hier dans le 17:37 au départ d’Austerlitz, train bondé à 17:15 ; 3 étrangers ( hollandais ? ) rentrent et désignent les places qu’ils ont réservées…bronca dans le wagon et les 3 hommes redescendent sur le quai, perplexes et se demandant bien quel vilain tour on leur a joué !