49

Le transport des vélos

Bonjour

Je reçois régulièrement des questions sur le transport des vélos dans les trains et vous êtes de plus en plus nombreux à adopter ce compagnon de voyage un peu plus encombrant que la patinette dont on a parlé récemment. J’ai justement reçu la question de Julia sur ce sujet :

Je souhaiterais connaître les conditions d’accès au train pour les vélos de taille standard sur la ligne Paris – Orléans – Tours, en particulier les intercités 14041 et 14064. »

Commençons déjà par distinguer le type de vélo: plié, démonté et rangé dans une housse, on le considérera comme un bagage. Votre vélo est accepté gratuitement, dans la limite des places disponibles, à bord de tous les trains. Considéré comme un bagage à main, le vélo sous housse doit être étiqueté et ne doit pas excéder les dimensions maximales autorisées : 120 cm de hauteur pour 90 cm de largeur. Attention toutefois, seuls les vélos standards sont acceptés à bord des trains. Le transport des vélos couchés, des tricycles, des tandems et des remorques de toute nature n’est pas autorisé.

Quelles sont les règles d’embarquement ?

Vous êtes responsable de votre vélo pendant tout votre trajet en train, vous le chargez et le déchargez vous-même. En cas de forte affluence, vous ne pouvez pas accéder au train avec votre vélo, afin de préserver le confort et la sécurité des voyageurs.

Le transport des vélos varie selon le transporteur, on va donc les passer en revue :

En TGV

ll faudra réserver son emplacement lors de la commande de votre billet, il vous en coûtera 10 euros quel que soit le parcours. Vous trouverez ici la carte des TGV ou les vélos sont accessibles.

En OUIGO et IDTGV

Votre vélo est accepté à bord des trains Ouigo et iDTGV à condition qu’il soit plié ou démonté et rangé dans une housse n’excédant pas 120 cm de hauteur pour 90 cm de largeur. Considéré comme un bagage, votre vélo vous sera facturé 5€ sur Ouigo, et ne sera payant sur iDTGV qu’au-delà de deux bagages.

En Intercités

Selon le type de train avec lequel vous voyagez, la réservation d’un emplacement pour votre vélo dans un espace dédié peut être requise. Elle doit impérativement se faire en même temps que l’achat de votre billet :

Dans les trains de jour à réservation obligatoire, vous devez réserver un emplacement lors de l’achat de votre billet. Ce service s’élève à 10€ (exception faite de la ligne Paris-Bordeaux ou Paris Nantes 100% éco qui ne disposent pas d’emplacement vélos).

Dans les trains de jour sans réservation obligatoire, il est possible de voyager avec son vélo dans certains trains équipés d’espaces vélos, et ce sans réservation (exception faite de la ligne Quimper-Nantes-Bordeaux-Toulouse sur laquelle la réservation à 5€ d’un emplacement vélo devient obligatoire dans certains trains).
Concrètement, dans un train Paris Orléans Tours ou Paris Bourges Montluçon, vous pouvez embarquer votre vélo gratuitement sous réserve de places disponibles. Sur voyagesnscf.com, vous cochez critère supplémentaire lorsque vous cherchez votre trajet et vous cochez ensuite que vous voyagez avec votre vélo. Celui-ci vous indiquera alors : Espace vélo : Gratuit. Emplacement libre dans la limite des places disponibles.

Est-ce qu’un chef de bord peut vous refuser l’accès avec votre vélo ?

Oui, si le train est plein, idem en Ter et si votre vélo entrave le libre accès à bord du train.

Pourquoi est-ce qu’on ne propose pas le transport du vélo payant comme sur TGV ?

Parce que le matériel Intercités est en cours de rénovation et que le nombre d’emplacement dépend du type de matériel présent dans la composition du train.

  1. Dans les trains de nuit, un espace est aménagé pour permettre de transporter son vélo. La réservation de cet espace est obligatoire, doit être faite en même temps que l’achat du billet, et coûte 10€.

En TER

À bord de TER, votre vélo voyage gratuitement, suspendu ou placé dans un espace prévu à cet effet. Ces emplacements sont accessibles dans la limite des places disponibles, et n’offrent pas de possibilité de réservation. Selon les régions, des modalités d’embarquement spécifiques peuvent être mises en place. Nous vous invitons à les consulter sur votre site TER régional

En Transilien

En Île-de-France, vous pouvez voyager gratuitement avec votre vélo, dans la limite des places disponibles :

– du lundi au vendredi avant 6h30, entre 9h30 et 16h30 et après 19h30

– les samedis, dimanches et jours fériés sans restriction

– sans restriction si votre vélo est plié et ne gêne pas les voyageurs

Toutefois, en cas de forte affluence, vous ne pouvez pas accéder au train avec votre vélo, afin de préserver le confort et la sécurité des voyageurs.

Votre vélo est aussi accepté à bord des bus Transilien (y compris Noctilien) dotés d’une soute à bagages.

En Eurostar

Au départ de Paris, Londres et Bruxelles, trois options s’offrent à vous pour emporter votre vélo à bord d’Eurostar :

– pliez votre vélo et transportez-le dans une housse

– utilisez notre service d’enregistrement des bagages le jour du départ

– réservez à l’avance une place dans le train pour votre vélo 

En Thalys

Votre vélo est accepté dans les trains Thalys s’il est plié ou démonté et rangé dans une housse n’excédant pas 120 cm de hauteur pour 90 cm de largeur. Selon le nombre de bagages que vous avez, il peut vous être facturé.

En TGV Lyria

Deux options s’offrent à vous pour emporter votre vélo à bord de TGV Lyria :

– dans les espaces bagages, démonté puis rangé dans une housse (dimensions maximales : 120 cm de long par 90 cm de large),

– votre vélo vous accompagne gratuitement et sans réservation sur un emplacement réservé avec le service Train + Vélo : pour en profiter, il vous suffit de réserver ce service en même temps que l’achat de votre billet TGV Lyria.

Disponible sur la plupart de nos lignes, il vous permet de transporter votre vélo non démonté.

Pour conclure, si vous avez envie de vous balader avec votre vélo le weekend, je vous recommande d’aller sur ce site qui vous propose des idées de balade à vélo et des itinéraires.

Partager cet article :

49 commentaires pour "Le transport des vélos "

  1. ABRM dit :

    Bonjour,

    Ne manque t-il pas des informations et des liens à la fin de votre article?

    Je ne vois pas de quel site vous parlez

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour ABRM, c’est exact, un lien n’avait pas fonctionné, merci de votre retour
      Bonne journée

  2. ABRM dit :

    Bonjour Laurent,

    Suite à l’annonce du contrôleur, je viens de voir que le 14036 arrive maintenant à 08:12 au lieu de 08:07 sans que le TER précédent soit modifié.
    Est-ce à long terme ?
    Pourquoi encore ce changement ?
    Encore 5 min de trajet en plus, cela devient fatiguant.
    Merci de votre réponse.

    • MRLR41 dit :

      Même question pour le 14038 qui passe de 8h22 à 8h27. Pourquoi? Et est-ce définitif?
      Bon, en même temps, on arrivait plus souvent à 8h30 qu’à 8h22 mais parfois cela arrivait. Ne nous enlevez pas cette petite source de satisfaction, ce n’est pas sympa. D’autant plus que si on passe à 8h27 heure officielle, on risque en réalité d’arriver à 8h32… et donc boum, 10 minutes dans la vue minimum! Alors, rassurez-nous Laurent, dites nous que ce n’est que pour la durée des travaux de printemps!

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour à tous, oui il y a des modifications horaires du 9 mai au 30 juin sur les 14036 et 14038 suite aux travaux de régénération des voies en particulier à Juvisy et Toury, cela correspond à un allongement de temps de parcours de 5 minutes.

  3. Toutletempsenretard dit :

    Bonjour Laurent,

    Pourquoi les temps de trajet sont ils rallongés svp? Pourquoi l’heure officielle d arrivée du 14036 est elle fixée à 8h12? C’est du délire Laurent. Puis après on attend que ca passe à 1h30. 1h45?

  4. edge dit :

    Bonjour Laurent,
    Question qui n’a rien à voir avec le sujet,

    Depuis le début de la semaine,
    Pourquoi sur le train 3913 il n’y a qu’une seule voiture de première?

    Deuxième question:

    Depuis environs trois semaines, il n’est plus possible, de pouvoir éteindre les lumières du train (14030)?
    Et, ça sur toutes les voitures, soit en seconde ou en première.
    Es ce,des nouvelles consignes de votre direction?
    de bloquer les interrupteurs afin que les trains restent allumés jour et nuit.
    Merci de vos réponses
    Bonne journée

    • Pif dit :

      Hello

      Pour la deuxieme question :

      Allumé ou éteint est une source de conflits entre les passagers. Il fallait donc trancher.

      La position jour a été choisi pour des raisons de sécurité : les agents et les passagers doivent pouvoir circuler en toute sécurité.

    • jeanB dit :

      A chaque décision, une régression pour le client. SNCF, c’est En Marche vers le pire.

      Comme si l’eclairage de sécurité ne suffisait pas pour se déplacer en toute sécurité… La mauvaise foi est un art de vivre à la SNCF

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour JeanB
      Cette question est au cœur de nombreux accrochages avec les chefs de bord, il ne sera bientôt plus possible de manipuler la lumière, cela mettra tout le monde d’accord. A l’époque ou nous vivons ou il faut être vigilant aux sacs oubliés, aux comportements dangereux…cette mesure va dans le sens de la sûreté à bord, vous pouvez toujours porter un masque si vous souhaitez terminer votre nuit.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Edge, Pif vous a donné la raison pour la lumière. Toutes les rames passent progressivement au technicentre pour y être modifiées, il ne sera bientôt plus possible de voyager dans un train sans lumière. C’est une source de conflit que nous avons souhaité traiter définitivement et bien entendu le contexte actuel de sécurité a renforcé ce choix. Les chefs de bord comme les clients doivent pouvoir circuler en toute sécurité dans le train.
      Pour le 3913, nous n’avons pas changé la composition du train, simplement quand une voiture est réformée suite à avarie, on la remplace par une voiture disponible le temps de la réparation. Bonne journée

    • PierreB. dit :

      Dans le 14030 si vous voulez vraiment voyager dans le noir il faut aller dans la voiture de tête.
      En effet, même si le contrôleur allumé la lumière il y a souvent un de ses collègues travaillant dans un autre service qui après son passage se précipite vers l’extrémité de la voiture et comme il possède les outils adéquats, va trafiquer dans les armoires électriques pour nous remettre dans le noir total.
      Je l’ai vu faire les deux dernières fois que j’ai pris ce train.
      Sinon, sans avoir les illuminations de Versailles la mise en position « éclairage de sécurité » avec les lampes des plafonniers centraux et une lampe latérale sur 3 ou 4 allumées me semble un bon compromis qui satisfait le plus grand nombre. C’est ce qu’avait fait les contrôleurs les deux jours où j’ai pris le 14030 récemment avant que leur collègue dormeur ne passe derrière eux.

    • MRLR41 dit :

      Cette histoire c’est un peu comme les rideaux. Personnellement, surtout le soir, je cherche la lumière naturelle histoire d’en profiter après avoir passer ma journée sous de la lumière électrique. C’est bon pour le moral, c’est bon pour les yeux quand on lit, et perso, ça ne m’empêche pas de dormir non plus. Mais régulièrement, je me retrouve avec des personnes qui sans demander l’avis de la personne à côté, se permette de fermer le rideau, voir même ceux de l’autre côté de la rangée. Soit parce qu’ils sont sur leur ordi, soit pour dormir… Bon, personne n’a plus raison qu’une autre. Mais effectivement, pour deux passagers souhaitant voyager dans le noir, il y’a en a autant qui souhaiterait la lumière. Et ce n’est jamais très agréable de se voir plonger dans le noir subitement…

  5. Pif dit :

    Laurent,

    Serait il au moins possible de donner la zone de départ (1-7 ou 8-21) avant l affichage de la voie comme cela se fait à gare de Lyon?

    Les mouvements de foule provoqués par les retards quotidiens sont nombreux et dangereux.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Pif, je trouve que l’idée est plutôt bonne, je ne sais pas en revanche si techniquement c’est faisable, j’ai posé la question à l’escale.

    • Laurent Niquin dit :

      Pif, le responsable de l’escale m’a répondu au sujet de votre suggestion d’afficher la zone de départ. En fait, il a lui même soumis l’idée à son arrivée sur son poste mais n’a pas obtenu gain de cause, la modification du logiciel d’affichage de la voie est très délicate et le flux clients de la gare d’Austerlitz ne justifierait pas une telle opération. C’est une question que vous pourriez soumettre le 14 juin pour notre prochaine rencontre regards croisés!

  6. Pif dit :

    Ce matin j ai vu la pub Paris Rennes en 1h25.

    La prochaine campagne d affichage sera Paris Orléans 1h25 comme en 1920 !

  7. PierreB. dit :

    Opération contrôle ce matin dans le 14050.
    En dernière voiture les 4 contrôleurs ont commencé leur travail avant Etampes et ils viennent tout juste de terminer à Juvisy !
    Il n’y a pourtant qu’une vingtaine de voyageurs dans la voiture mais plus de la moitié d’entre eux n’étaient pas dn règle…
    Affligeant🙁.
    Mais comme il faut voir le bon côté de la situation, cela m’a laissé le temps d’admirer à loisir les beaux yeux de la jolie contrôleuse qui a fait un PV à un autre voyageur installé un peu plus loin. Un vrai régal.
    Bonne journée.
    Pierre.
    Qui a apprécié ce petit rayon de soleil dans une journée qui d’après la météo deviendra pluvieuse en cours d’après-midi.

  8. NicolasJ dit :

    Bonsoir,

    J’essaie d’acheter des billets train et vélo sur Paris – Tours.

    Problème : la recherche avec un critère de vélo non démonté n’affiche que des TGV, avec un nombre de places vélo très restreint.

    Apparemment un bug, est-ce que j’aurai plus de succès en agence ?

    Cordialement,

    Nicolas

    • Stéphane Ascoët dit :

      Quels trains espérez-vous voir apparaître?

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour NicolasJ
      non, vous aurez la même info en agence, dans certains trains IC, on ne sait pas à l’avance si le matériel en circulation sera composé de rames rénovées ou non, donc difficile de prévoir le nombre de places dispo pour les vélos. sauf en période de forte affluence, vous pouvez sans problème emporter vos vélos. bonne journée

  9. RudyB dit :

    Bonjour,
    l’information pour les vélos non plié sur la ligne intercité prais orléans tours n’est pas claire.
    Par exemple : “Dans les trains de jour sans réservation obligatoire, il est possible de voyager avec son vélo dans certains trains équipés d’espaces vélos, et ce sans réservation ”

    Hors selon l’information sur la fiche horaire des trains un seul train de la ligne semble pourvoir acceuillir les vélos. Est ce vraiment le cas? Ou est ce uniquement le train pour lequel une réservation est possible?
    Par exemple le train intercité paris saint pierre des corps du dimanche accueille t il les vélos?
    Merci par avance pour votre réponse.
    Cordialement

    • Avit dit :

      Bonjour,

      Je partage exactement la même question. La fiche horaire n’indique que très peu de train permettant le transport de vélo.
      En particulier, qu’en est t’il de l’IC n° 14064, notament en date du 6 juin ?

      Merci d’avance.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Avit, même réponse que pour les précédentes questions, il est tout à fait possible de prendre son vélo sur le 14064 mais pas de possibilité de réserver à l’avance compte tenu de la rénovation en cours du matériel.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour RudyB
      Tous les trains IC accueillent les vélos dans la mesure des places disponibles et il n’est en effet pas toujours possible de réserver les emplacements car le matériel est en cours de rénovation.

  10. NicolasJ dit :

    Suite à la question de Stéphane Ascoet : je souhaite emprunter l’Intercites 100% Éco Paris Tours. Sur la fiche horaire, pas de picto vélo … il n’apparaît d’ailleurs sur aucun Paris Tours en Intercites.

    Et en TGV, avec 4 vélos … c’est impossible. Reste le TER … 4h30 avec correspondance à Orléans, pas super pratique.

  11. Antoine Mathey dit :

    Bonjour!

    D’après le site SNCF, tout train intercité offre un emplacement vélo, or j’arrive à Paris gare de l’est avec mon vélo à 21:30 et doit me rendre à Orléans ce samedi 01/07/2017. Il y a cet intercité 14081 partant de paris austerlit à Orléans à 23:08 donc je me dis parfait ca fonctionne! Or il m’est impossible de réserver l’emplacement du billet Online « avec vélo ». Où est l’erreur!?!? Les vélos sont ils alors gratuit sur cette ligne!? (Vélo non démonté!)

    Je voudrais faire la loire à vélo et en aucun cas rester une nuit à Paris très cher pour une erreur de site ou de communication… J’ai déjà contacté plusieurs fois la SNCF via telephone et email (j’habite en Allemagne) et personne n’a su me donner une réponse…
    Il semble qu’ici vous serez plus en possibilité de me donner une réponse!
    Merci d’avance !

    Antoine Mathey

    • Stéphane Ascoët dit :

      Oui, le transport des vélos est gratuit.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Antoine, oui vous pouvez embarquer votre vélo à bord gratuitement. Notre matériel étant en cours de rénovation, nous ne sommes pas en mesure de dire combien d’emplacements de vélos seront à votre disposition sur le train. Dans les trains très fréquentés, le chef de bord peut refuser d’embarquer les vélos s’il estime que cela va poser un problème de sécurité mais il faut vraiment qu’il y en ai beaucoup et ce n’est pas le cas sur le 14081. Bonne journée

  12. Marguerite Sigwalt dit :

    Bonjour !
    Nous (4 filles) souhaitons aller sur les îles Jersey et Guernsey et donc prendre le TGV de Stuttgart à St Malo AVEC nos vélos.J’ai lu sur le site de la SNCF:
    «  » »- Pendant mon voyage, je suis placé(e) à côté de l’espace vélo. » » »
    Que faut-Il comprendre sous cette information?
    Est-il vraiment possible dans la pratique, de faire le trajet à 4 avec 4 vélos et comment cela se passerait-il concrétement? où serions-nous assises pour un tel -long- voyage??
    Merci de me conseiller à ce sujet.
    Cordialement

    • Stéphane Ascoët dit :

      La gestion des cyclotouristes par le réseau ferroviaire français est plus que déplorable et les choses ne font que s’empirer, pour ne parler que ce point précis. Venant du Baden Wurttenberg, ça va être la douche froide pour vous, vous allez avoir l’impression de reculer d’au moins 50 ans dans la prise en compte des questions écologiques(et de plein de détails évident pour se faciliter la vie) dans la vie quotidienne. Toutes mes condoléances…

  13. Erwan dit :

    Bonjour Laurent,
    Je vous remercie pour cet article de qualité.

    Je prends le train N°4175 de Paris à Angers le vendredi 14 juillet à 7h03 et j’aurai voulu savoir si il était possible de prendre mon vélo à bord ?

    Je n’ai trouvé aucune contre-indication sur mon billet.

    Merci d’avance,
    Erwan

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Erwan,
      il n’y a en effet pas de contre indication à transporter son vélo dans les trains 100% Eco. Ils ont des emplacements dédiés à bord mais en nombre limité donc on n’en fait pas trop la promotion mais il est tout à fiat possible de l’emmener avec vous. Bonne balade à Angers.

  14. Philippe Perves dit :

    Bonjour,

    Puis je prendre mon vélo non plie à bord de l’Inter cité 14033 de Paris Austerlitz vers tours à 07h38 le 6 août 2017 en réservant enligne au prix de 15 €.
    Merci

    • Stéphane Ascoët dit :

      La réservation est inutile sur les Intercités réguliers aussi bien pour les personnes que les vélos. Par ailleurs, acheter son billet sur Internet participe à la dégradation du service public.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Philippe
      l’embarquement de votre vélo à bord du 14033 est gratuite et aucune réservation n’est requise.

  15. Taoufik dit :

    Bonjour Laurent,
    Je suis un grand cyclotouriste qui voyage à vélo et rentre à bord des trains (plus de 10 000km à vélo sur toute la France en un an et demi).
    Je ne suis pas du tout satisfait du fait que la réservation de places à vélos à bord des Intercités Paris Orléans Tours ne soit pas possible.
    En effet, quand je viens du nord ou de l’est de la France, je suis dans l’obligation de prendre à train (TGV ou Intercités à réservation obligatoire de places à vélo) et de faire une correspondance à Paris. Grand bémol, le nb de trains proposé par jour est très restreint pour la destination de Blois. généralement, ce qui m’est proposé est 50% plus cher que le tarif standard et ça met beaucoup plus de temps.
    Seule solution: acheter un billet jusqu’à Paris puis un autre entre Paris et Blois. En procédant ainsi, mon billet me coute en moyenne 20% plus cher car ne prend pas en compte la correspondance et donc la suite du voyage.
    Je trouve que cette pratique est très machiavélique car le cyclotouriste se fait entuber mais en douceur (je suis désolé pour cette dernière phrase, j’en ai marre des pratiques non claires et contradictoires de la SNCF).
    Etant donné que c’est la région qui reprend la gestion des Intercités en région Centre Val de Loire, que ces lignes seront équipés à horizon 2021 en totalité de nouvelles rames, ça serait aberrant d’appliquer une taxe sur les vélos dessus tout en proposant 3 à 4 places par train contre 2 places par voiture!!
    Je suis très bien satisfait du service proposé par la région Normandie qui a décidé de prendre les reines des Intercités dans la région sans appliquer de surcout pour le cycliste, contrairement à l’Intercité Paris Troyes Belfort pour qui le transport de vélo est devenu payant depuis le 1er Avril 2017 et que aucun renvoi officiel de la part de la SNCF informant le changement des conditions de vente pour le cycliste[et je vous laisse le plaisir de nous en trouver un :)]
    Je tiens aussi à vous informer que la réservation de place à bord des Intercités est ridicule sur la ligne Paris Tours. Plus aucun respect de la part des agents de la composition des voitures.
    Merci

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Taoufik
      Merci pour votre témoignage, c’est un sujet qui revient très régulièrement et qui montre que la politique en matière de prise en charge des vélos sur le périmètre Intercités n’est pas toujours connue et cohérente. J’ai fait suivre votre commentaire très complet sur cette problématique et je pense que cela va nous aider à comprendre vos besoins et à mieux communiquer sur le sujet. Bonne soirée

    • Stéphane Ascoët dit :

      Taoufik, je ne suis pas d’accord, je suis pour ma part violemment opposé à la réservation sur les trains de journée. Venant de l’est ou du nord, vous n’êtes pas obligé d’utiliser des trains à réservation obligatoire, vous pouvez cumuler les TERs, c’est même souvent la seule façon de faire, car, réservation ou pas, ce sont bien souvent les seuls trains autorisant le transport des vélos non-démontés. Alors c’est sûr que c’est plus long…

      Le nombre de trains pour Blois n’est pas si réduit que cela si vous comptez les TERs(changement à Orléans-centre en général).

      Le tarif standard est 100%, il n’est donc pas possible d’être 50% au-dessus…

      Beaucoup plus de temps que quoi?

      Je ne comprends pas pourquoi vous ne pouvez pas acheter le trajet complet et ainsi bénéficier de la réduction kilométrique… à moins que vous les achetiez hors-guichet… dans ce cas, effectivement, la gestion des correspondances est erratique… encore un problème qui va rester sans solution quand les guichets seront supprimés…

      On est actuellement loin(très en-dessous) des deux places vélos par voiture sur les trains Paris-Fleury-(et au delà)!!!

    • MRLR41 dit :

      Utilisatrice quotidienne des Blois Paris, je ne démentirai pas qu’un ou deux trains supplémentaires directs ne seraient pas de refus (surtout l’après-midi où rien ne se passe entre 14 h et 17h38) et non Stéphane Ascoët, passez par un changement par Orléans au quotidien ne compte pas vraiment (j’ai testé, en partant une heure et demie à deux heures plus tôt qu’avec un direct, j’arrive à Blois à peine une demie heure plus tôt, si on a la chance que la correspondance ne soit pas supprimée ou partie sans nous). Personnellement le moins je vois Orléans le mieux je me porte, désolée.
      Par contre, véto total de mon côté sur la réservation obligatoire. Ce système ne fonctionne pas, d’ailleurs même certaines personnes avec résa ne respectent pas leur places (pour cause sûrement le nombre restraint de prises accessibles, le sens de la marche, etc). La seule chose à laquelle servent ses résa obligatoires sont de créer des frictions entre voyageurs occasionnels et abonnés. L’intercité n’est pas le tgv ou alors il va falloir penser à revoir l’organisation et le standing général. Quant aux places vélos sur ces trains, je crois n’en n’avoir quasiment jamais vu…

    • Stéphane Ascoët dit :

      MLR41 je ne vois pas pourquoi vous me dites « non » alors que nous sommes bien d’accords!

    • Taoufik dit :

      Re bonjour
      Je reviens sur mon commentaire et ainsi les vôtres.
      Quand j’ai spécifié « avec réservation vélo », ce n’ai pas forcement en payant un supplément ou limiter le nb de vélo à bord du train à 3 ou à 4. Non non, c’est juste pour permettre aux cyclistes qui viennent des contrées lointaines de faire une réservation avec un vélo et avec correspondance sans que cela ne pose problème. c’est tout.
      Pourquoi pas suivre l’exemple de la Normandie.
      et en plus, les billets d’un point A à un point B sont limités à 2 correspondances!!!
      Perso, quand je fais le paris Blois, je transporte mon vélo sans le déclarer. Par contre, quand je vais au-delà de Paris, c’est là ou ça se complique. Je vous invite à faire un test 🙂

  16. chris dit :

    bonjour, comment bénéficier de cette réduction kilométrique que je ne connais pas ?

    • Stéphane Ascoët dit :

      C’est automatique: plus le trajet est long, moins le kilomètre parcouru coûte cher. Mais pour cela il faut que tout rentre dans un seul trajet, par exemple si Taoufik fait Bruxelles-Blois, il faut que sur ses billets il soit bien écrit « Bruxelles-Blois » avec un même numéro de dossier, il ne faut pas que ce soit un premier dossier « Bruxelles-Paris »+ un second « Bruxelles-Orléans »+ un troisième « Orléans-Blois ».

    • chris dit :

      d’accord, merci pour l’info.

  17. Fran64 dit :

    Bonjour,
    Je ne voyage habituellement pas sur la ligne concernée, mais je profite de ce blog sympathique pour vous livrer mes impressions concernant le politique de la SNCF vis à vis des vélos…
    Je le dis dés maintenant, elle est absolument lamentable. Avec ma famille (4 personnes) on garde de très mauvais souvenirs de nos débuts et fins de vacances dans le train avec nos vélos, alors qu’on souhaitait en faire tranquillement (du vélo) dans des lieux éloignés de chez nous, sur des pistes cyclables, dans des régions qui ont compris l’intérêt touristique d’accueillir dignement les cyclistes. À chaque fois ça a été un énorme stress, de se voir refuser l’accès au train à cause d’un chef de gare (ah non, désolé, on ne dit plus ça!) tatillon, ou parce que les espaces trop peu nombreux étaient tous pris pas des touristes (beaucoup de hollandais, anglais ou allemands qui sont eux aussi effarés par les trains français). Le seul moment où on a vraiment respiré, c’est en prenant le TER de « la Loire à vélo », le seul moment où on a eu l’impression qu’on était accueillis comme des gens normaux par la SNCF, et pas comme des emmerdeurs qui risquaient de retarder le départ du train : ce TER a en effet une voiture dédiée au transport des vélos (enfin, avait en 2009), avec 2 employés qui installent des rampes à l’arrêt du train, et prennent en charge vos vélos, y compris quand on a une remorque. De même dans les gares, pas d’escalier à descendre avec vos vélos surchargés !
    Bref, aujourd’hui ma famille est recomposée, et on est maintenant 7. On a prévu de partir (de Pau) faire le tour de l’île d’Oléron, et déjà on flippe à mort à l’idée du trajet en train ! Quelle tête vont ils faire sur le quai en nous voyant arriver avec nos 7 vélos  à Bordeaux, où la réservation est obligatoire et va donc nous coûter 70 € pour le trajet Bordeaux Rochefort (alors qu’on a des cartes famille nombreuse 50 %, mais bien sur, cette réduction ne s’applique pas à la réservation des vélos…) ? Vais je tenter, malgré l’interdiction, de prendre la carriole (eh oui, on a 3 enfants trop petits pour porter des sacoches sur leur vélo), carriole qui une fois pliée, ne prend pas plus d’espace qu’une planche de contreplaqué? Ah, qu’il est loin le temps où je pouvais prendre mon vélo couché qui, debout, prend bien moins de place qu’un vélo droit dans son logement, quand on en avait encore le droit!
    Comment va se passer le trajet Pau-Bordeaux en TER ? Y aura-t-il la place pour nos 7 vélos ? Une partie de la famille devra-t-elle prendre le train suivant, et arriver avec 5 heures de retard sur les autres à Rochefort ?
    Vous l’aurez compris, je le pense, quand on veut faire du vélo pendant ses vacances, les bons moments c’est une fois descendu du dernier train, et ça se termine au moment de remonter.

    Ajout : je viens de faire une simulation avec la réservation de 7 vélos payants (départ dans une semaine), la réponse est « Nous ne trouvons pas de train où il est possible de voyager avec votre vélo non démonté. Veuillez modifier votre recherche », et ma crainte est confirmée… On ne partira pas cette année à Oléron… Merci la SNCF !

  18. Alexis31 dit :

    Bonjour,

    J’ai acheté il y a longtemps des billets de train vers Paris-tours le 04/11 (TGV, 07h38) et retour le 06/11
    Mais je n’ai pas fait attention que je devais réserver pour mon vélo en même temps.

    Puis-je réserver séparément une place pour mon vélo maintenant?

    Merci!

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Alexis31
      oui vous avez pour vos billets des références dossier qu’il faut rappeler pour échanger, modifier vos titres ou les compléter.
      bonne journée