Toutes les informations sur le plan de transport adapté sont disponibles la veille dès 17h  sur le site TER – Centre Val de Loire.

La circulation de vos trains pour le 19 juin :

Affiche générique

Orléans Vierzon Argenton Limoges

Tours Orléans Paris Montluçon Bourges Paris

 

 

111

Affichage du plan de transport pour le 22 février

Bonjour à tous,

De nombreuses déclarations d’intention de grève ayant été levé, le plan de transport sera diffusé demain pour essayer d’y intégrer le plus possible de circulations. Les équipes de programmation y travaillent actuellement.

 

 

Partager cet article :

111 commentaires pour "Affichage du plan de transport pour le 22 février "

  1. Mistymountains dit :

    L’IC 14059 est parti avec 5 minutes de retard et bizarrement, pas un mot de la part du CDB pour l’expliquer ou même le signaler…

  2. Raph dit :

    Donc il n’y aura pas de grève puisque qu’il faut un préavis de 48h!

  3. Breit dit :

    Sans aucune raison le 17h55 est toujours à quai, voie 4!

  4. YannXIII dit :

    Une grève !? Ça faisait longtemps aussi… Ah bah en fait non, c’était jeudi 15 février 2018. Donc en gros tous les jeudis c’est grève !
    Ça fait parti de la fiche de poste du cheminot de faire grève régulièrement ?

    • Stéphane Ascoët dit :

      Le gouvernement envisage juste la fin du peu de service public ferroviaire qui subsistait encore… ce n’est donc que le tout début d’un mouvement de grève massif.

    • vincent C dit :

      Oui, la grève est hélas un dernier recour pour protéger des droits. Des droits qui devraient surement étendus a nombre de professions. Comme une loi, la grève doit avoir une force obligatoire, sinon elle n’a pas d’impact dans le rapport de force. Elle n’est pas la pour vos embêter. et encore une fois, vu le prix d’une grève sur un salaire, les gens ne la font pas par plaisir, loin de là. Prenez en conscience d’autant que le droit de grève est aujourd’hui compliqué dans un nombre croissant d’entreprises, ce qui est un danger pour tout le monde. Enfin, vu les motifs de grève, en tant qu’usagé, je crois que vous pourriez soutenir le mouvement, en y réfléchissant un peu, tant les enjeux pour le ferroviaire sont grands et pour votre mobilité, celle de vos enfants aussi…Bien à vous.

    • YannXIII dit :

      Ce n’est pas le droit de grève que je critique, c’est la répétition mensuelle. Pour nous autres voyageurs, ces grèves ne rimes plus à rien. Est-ce que vous obtenez toujours gain de causes dans vos revendications grâce à ces grèves ? Une chose est sûre, ça excède les voyageurs, nos familles, nos patrons. Vous également car d’après vos propos vous perdez des journées de salaire. Je vais donc vous proposer un moyen qui saura satisfaire tout le monde, sauf votre direction. Les voyageurs vous soutiendrons et vous ne perdrez pas de salaire. Je vous donne le tuyau, c’est cadeau :
      Venez travailler et ne faites plus payer les voyageurs. Venez travailler mais ne contrôlez pas les voyageurs. Venez travailler mais n’encaissez pas les mensualités des abonnés. Une chose est sûre, ça va bien embêter votre direction, seulement vous, comme nous, y trouverons notre compte. Alors, ça vous convient ?

    • vincent C dit :

      Je parle absolument pas de moi, je ne suis pas un cheminot. Je suis un usager des lignes SNCF qui se rend au boulot tout comme la plupart d’entre vous.

      Cela ne m’empêche pas de comprendre, contrairement à la plupart d’entre vous, qu’un service public, pour fonctionner doit avoir du personnel qualifié avec des moyens techniques, financiers et humain pour bosser correctement et le tout avec un objectif clair pour tous qui va dans le sens de l’amélioration de l’institution. Ceci n’est pas le cas à la SNCF qui subit depuis 40 ans l’abandon des infrastructures, le non renouvellement du matériel, le désengagement financier et politique de l’état dans la totalité des dessertes du territoire et le non remplacement des agents. Avec un cap défini par des patrons énarques qui consiste clairement à tout faire pour que le service public marche pas, je vois pas comment ces pauvres cheminots peuvent s’en sortir. Ainsi, quand il font grêve contre tout cela et bien au lieu de penser  » vivement la privatisation pour les punir » et bien je les comprends et je soutiesn leur action, car je sais que in fine, c’est pour nous tous qu’ils perdent autant de journées de boulot. Après vos actions me semblent intéressantes, même si en tant qu’usager, je pense que les contrôleurs devraient plus contrôler, et que nous si nous sommes pas content, a nous de manifester pour refuser ensemble le contrôle ou le paiement des abonnement. un train entier qui refuse de montrer son abo cela c’est déjà vu. Bref, j’espère que mes propos permettront a tout le monde de passer outre le ressenti humain et de comprendre un peu mieux les enjeux.

    • YannXIII dit :

      « c’est pour nous tous qu’ils perdent autant de journées de boulot. » En quoi cela joue sur mon quotidien de partir plus tôt à la retraite ?w

    • Stéphane Ascoët dit :

      Ça contribue à limiter le risque que vous deviez faire plus de trois heures de déplacements quotidiens jusqu’à vos 80 ans

  5. YannXIII dit :

    Mme NADAUD,
    Outre le fait qu’il existe le droit de grève,la SNCF est très coutumière du fait. Pouvons-nous, nous aussi, faire temporairement grève du règlement de notre cotisation mensuelle ? La SNCF doit fait grève en moyenne chaque mois. Personnellement, je propose juste de ne pas honorer un seul mois sur mon année. C’est envisageable ? Cela me semblerait cohérent car si nous avons tous fait le choix de prendre ce transport, c’est que sur le papier les promesses nous conviennent (horaire de départ, d’arrivée, gares désservies, voyager assis, etc.). Si vous venez à nous contraindre, cela change donc l’offre qui nous était proposée et qui nous a fait acheter votre prestation. Je vais même plus loin en indiquant qu’elle m’a fait acheter mon lieu de domiciliation. Étant contraint de ne pas utiliser mon véhicule et de ne pouvoir utiliser que le moyen de transport ferroviaire, que proposez-vous pour nous dédommager de ce problème récurent ?

    • Stéphane Ascoët dit :

      Euh moi même le service offert quand tout va bien ne me convient déjà pas, et pourtant il faut bien que je paye mon abonnement…

  6. PierreB. dit :

    Ça sent le roussi et pas qu’un peu pour le 3917 de 19h05 vers Montluçon.on est en panne à BFM.
    A mon avis on est bien parti pour un gros foutoir.
    Vont-ils penser à faire arrêter le 19h24 pour nous prendre en charge.

  7. PierreB. dit :

    Essieu bloqué

  8. PierreB. dit :

    Au moins 10 minutes d’arrêt supplémentaires vient de nous dire le contrôleur.

  9. gg. dit :

    PAZ 19:05. Le chef de bord fait le boulot, mais le train est néanmoins à l’arrêt à BFM. En cause: un essieu; autrement dit la vetusté ou le défaut d’entretien du matériel. Juste une de plus dans une trop longue série noire.

  10. PierreB. dit :

    Et voilà.
    0 pointé à la régulation qui n’a pas pensé à faire arrêter le 14071 de 19h24 aux Aubrais pour nous prendre en charge, du moins pour les voyageurs à destination d’Orléans.

  11. PierreB. dit :

    On est reparti

  12. PierreB. dit :

    Mais on se traîne

  13. gg. dit :

    Et on s’arrête à nouveau.

  14. PierreB. dit :

    Quelles andouilles de ne pas avoir fait un transfert de voyageuts à BFM.
    Mais quelles andouilles !
    Maintenant ça va se terminer par une demande de secours et en pleine voie en plus.
    Si c’est par l’avant il va falloir emmener une loco à Choisy-le-Roi puis la faire refouler à contresens jusqu’à nous.
    On est bien parti pour un retard fleuve qui va se compter en heures.
    Ah et le contrôleur a oublié d’ouvrir les toilettes.

  15. Pif dit :

    Le CdB du 16.23 était super … il a meme contrôlé avec le sourire…

    Pas de bol poir nous, il est muté sur TGV

  16. BeneBM dit :

    BeneBM
    20 février 2018 à 19 h 43 min
    Me voici dans le train de 19h05…bloqué à Bibliothèque François Mitterrand et il est 19H30. Une fois de plus, je ne verrai pas ma fille en rentrant chez moi. Comment concilier vie pro et vie perso quand il faut ajouter l’élément SNCF ? Je ne peux ni demander à mon employeur d’être compréhensif concernant mes éventuels retards du matin, ni demander à ma famille de comprendre que mes absences pour le dîner son du fait de la SNCF. il y a quelques années le slogan publicitaire de la SNCF était « c’est possible » À croire que soit plus rien n’est possible ou que la seule chose qui l’est est bel et bien de se moquer totalement des voyageurs et de leur satisfaction au travers des « sorties tardives du dépôt » des « problèmes lors de la conception du train », des « notre appareil de traction dysfonctionne » et que sais-je encore.
    Les conditions climatiques, quelles qu’ elles soient posent un problème! Entre la neige, les feuilles, la chaleur… à croire que dans les pays où il fait chaud ou très froid, le train n’existe pas !
    Pour ma part, je n’en peux plus !!!

    • LERMA michel dit :

      Bonsoir

      En ce qui concerne cet incident qui est récurrent la véritable question est de savoir qui descend réellement,car voici quelques années déjà je voyais une personne de la SNCF descendre à cette station…qui est la ligne 14 et qui va sur Saint Lazare.
      Bien sur,il y a aussi tous les autres qui en profitent pour ouvrir les portes et descendre et donc générer un retard important aux clients.

      Toutefois ,je suis certain que si au lieu de choisir de s’arrêter avant la « gare Mitterrand / Ligne 14… » ,le train ne perdrait pas autant de temps !

      Il faut soulever ce problème car je l’ai vu plusieurs fois ce produire et je lance un appel à témoignage

  17. BeneBM dit :

    BeneBM
    20 février 2018 à 19 h 48 min
    19h46… bloqué à Vitry…à ce train là, je vais devoir prendre le train directement dans l’autre sens pour retourner travailler demain matin !

    Répondre

  18. BeneBM dit :

    19h55: plus de mouvement, plus d’infos, …..PLUS DE PATIENCE!!!

  19. Sophie45 dit :

    Ic3917 pourquoi nous avoir fait partir alors que la loco à présenté des signes des les premiers mètres de notre départ ???

  20. PierreB. dit :

    Très communicatif au début le contrôleur est désormais aux abonnés absents.

  21. PierreB. dit :

    Ah on a fait 10 mètres!

  22. PierreB. dit :

    Et on s’est arrêté…

  23. PierreB. dit :

    Ça repart.

  24. PierreB. dit :

    TER : Train Escargot Régional !

  25. PierreB. dit :

    30 à l’heure

  26. PierreB. dit :

    Youpi les toilettes sont ouvertes.
    Et on accélère.
    On va tenir combien de temps ?

  27. PierreB. dit :

    Environ 100 km/h.
    La locomotive va-t-elle tenir le coup ?

  28. PierreB. dit :

    Là on est plutôt à 60.

  29. PierreB. dit :

    Et on ralenti de nouveau.

  30. PierreB. dit :

    Juvisy.
    On s’arrête.
    Va-t-on enfin être intelligent et nous transférer dans le 14073 qui part de Paris à 20h25 ?
    Mystère

  31. BeneBM dit :

    Mais pourquoi faire simple ? Ces alternatives auraient dû être envisagées des la BFM !

    • PierreB. dit :

      Nous on suggère et on ils gèrent.
      Enfin ils font semblant.
      Remarquez ils ont peut-être lu le blog et ils disent que cette suggestion venant des voyageurs n’est sans doute pas idiote.
      Reste à trouver le cadre d’astreinte (il doit probablement roupiller chez lui) pour qu’il donne son accord.
      Et le temps qu’il se réveille vous allez voir que le 14073 va nous passer sous le nez à Juvisy.

  32. David B dit :

    Bonsoir, Sur le compte Twitter @TERCentreTrafic, le CM a annoncé « L’#IC3917 repart à vitesse prudente. Prévoir +50 minutes de temps de trajet. ». Il y a un train en détresse, mais dès 20H il a fermé boutique pour rentrer chez lui. J’espère pour lui qu’il ne prend pas le train…

  33. Sophie45 dit :

    Comme dit Flo en attendant que les voyageurs pètent un Câble, ce qui ne serait tardé….c est la loco qui pète un essieu

  34. PierreB. dit :

    Alors on fait quoi ?
    On nous l’arrête ou pas le 14073 ?
    Plus aucune info.

  35. PierreB. dit :

    J’ai faim…

  36. PierreB. dit :

    Allo la terre.
    Il y a quelqu’un ?

  37. NathJ dit :

    Le 20h25 départ austerlitz n’est pas prêt de vous secourir on est encore à quai….pour un problème de ligne nous dit-on..

  38. NathJ dit :

    Ah bonne nouvelle pour vous on nous annonce qu’on va s’arrêter à juvisy pour vous récupérer mais d’abord on doit nettoyer le train donc on attends l’équipe de nettoyage!!! Cette blague! Depuis quand on nettoie les trains???

  39. PierreB. dit :

    NathJ vous nous tenez au courant.
    Nous on se gèle sur le quai à Juvisy

  40. PierreB. dit :

    Et elle est bonne la dame au micro à Juvisy.
    Elle nous parle du train de Limoges alors qu’on va à Montluçon.

  41. NathJ dit :

    Ça y est on Part!!! Avec un train propre !! Arrêt exceptionnel à juvisy

  42. NathJ dit :

    Par contre attention train terminus LES AUBRAIS

  43. ArnaudB dit :

    Quand tu rentres chez toi un seul soir dans la semaine et que tu va te coucher direct en arrivant…
    Merci SNCF!

  44. LERMA michel dit :

    Un appel citoyen
    ================

    Exigeons du Président MACRON,un référendum pour l’abrogation du statuts des « fonctionnaires de la SNCF » et des statuts particuliers des cheminots.
    Les avantages de ce personnel qui méprisent totalement la notion de service public a amener les différents gouvernements à accepter l’ouverture à la concurrence pour contourner ce pouvoir de nuisance que représente ce corporatisme digne du régime de Pétain,car c’est Pétain qui a inventé le corporatisme.

    Aujourd’hui nous exigeons le changement et non la régression et cela passe par une politique de gestion des ressources humaines radicales à la SNCF.

    Disponibilité + performance = qualité du service

    Nous faisons tous des métiers différents et nous sommes attachés à la notion de service et un service public se doit d’être à la hauteur des attentes des citoyens.

    mais cela dure depuis trop longtemps de voir ces individus qui se considèrent en territoire conquis et méprises totalement les clients qui eux utilisent le train pour aller travailler ou voyager.

    Ne laissons pas l’occasion passer ,utilisons cette journée « de gréve » pour interpeller les médias et donc,le gouvernement et le Président.

    • gg. dit :

      Bonsoir michel. Vous êtes un crétin.

    • LERMA michel dit :

      GG.
      Nous ne sommes pas des moutons ou du bétail ,il suffit de lire ici les commentaires et c’est dramatique car cela dure depuis des années

      Si tu considère ta condition sociale parfaite,alors tu es libre de le penser…mais moi je te traite pas d’imbécile heureux.

      Serais tu un pseudo « sncf » ?

    • Eric dit :

      il semblerait que gg aie une vision toute particulière de la notion de dialogue…

    • Pif dit :

      gg,

      Quels sont selon vous les motifs qui nécessitent de maintenir un statut particulier pour les cheminots ?

    • Benoit S. dit :

      Un des motif est de pouvoir se servir du train comme taxi (arrêt hors gare) dans l’indifférence totale de tous les collègues.

    • Stéphane Ascoët dit :

      Le status compense les difficultés du métier. Ce qu’on oublie aujourd’hui c’est que si un nombre de métiers ont un status que certains qualifient de « priviligié », c’est pour attirer les meilleurs éléments, qui pourraient par exemple être mieux rémunérés ailleurs.

      D’autre part, ce n’est pas supprimer les avantages sociaux qu’il faut faire, ce qui accélérerait le nivellement de l’ensemble du droit du travail vers le bas, mais au contraire rediriger les profits créés par la hausse fantastique de la productivité qui a été observée pendant un siècle vers le peuple et non vers des rentiers.

    • Pif dit :

      J’ai l’impression de relire Zola et la Bête Humaine… Cela fait bien longtemps que les conditions des employés de la SNCF ne méritent plus un statut particulier.

      Donc je reformule ma question : Quelles sont les difficultés du métier par rapport à d’autres qui ont les mêmes contraintes et qui ne bénéficient pas de ce statut ?

    • Eric dit :

      la question n’est pas d’évaluer la qualité de leurs acquis sociaux mais plutôt de récriminer la façon dont ils les défendent…en emmerdant ceux qui n’ont pas tous ces avantages !

    • Benoit S. dit :

      D’accord avec Eric,je rajouterai que tant qu’ils n’atteindront pas les décideurs rien ne changera. D’ailleurs que changent-ils dans leur méthode par rapport au dernier trimestre (grève hebdomadaire) pour penser que cette fois ils auront gain de cause?

    • Stéphane Ascoët dit :

      Vous connaissez tant que métiers que cela dans lesquels on doit avoir une attention soutenue(je parle des conducteurs) dans une pièce bruyante et inconfortable, sans pouvoir faire de pause, aller aux toilettes, etc.? Et où on a des horaires incompatibles avec une vie sociale considérée comme normale? Où on ne rentre pas chez soi tous les jours?

      Quant aux méthodes employées, pour la millième ce sont les seules autorisées. Au lieu de vous battre contre le droit de grève, battez-vous alors pour le droit de ne pas percevoir l’argent des usagers!

    • Pif dit :

      Il y a plein de jobs pénibles qui ne permettent pas de partir à la retraite à 52 ou 57 ans…

      Refuser de participer à l’effort collectif est une démarche égoïste.

    • Stéphane Ascoët dit :

      Quel effort collectif?

    • Eric dit :

      Stéphane,
      je pense que les conducteurs des trains Orléans Paris ne doivent pas être abattus après avoir bossé…1h30 d’affilée ! un petit pipi au départ et un autre à l’arrivée, ça doit pouvoir se gérer non ? et pour ce qui est de l’atmosphère bruyante et inconfortable, je peux citer une bonne dizaine de métiers pas très glamours…les gens présents sur les marchés au petit matin, les opérateurs téléphoniques,…

    • Eric dit :

      et les nombreux salariés des bars et restaurants ?…travailler le soir et le week end quand tout le monde s’amuse…j’ai connu ça…payé au SMIC !

    • MK dit :

      Bonjour a tous,
      Bon il semble qu’il y a une grosse différence de compréhension entre les pro SNCF et les Excédés par ce qui se passe quotidiennement.
      Je suis le premier a penser que les artères principales de notre pays comme la santé, la sécurité et les transports doivent rester publique afin que cela soit un service et non un business donc qu’il y ait des fonctionnaire ne me choque pas mais il faudrait être aveugle pour ne pas voir le décalage que les années ont creusées entre les cheminots et la société actuelle. Si on se limite aux point abordés plus haut comme la retraite, cela ne vous choque pas cette différence? Il y a pourtant bon nombre de métiers difficiles et pénibles autres que cheminot, un maçon par exemple part a la retraite comme tout le monde et croyez moi quand il y est, il est sérieusement abimés par ces années de cotisation et ceci n’est qu’un exemple. le deuxième point est ce fameux droit de grève, c’est effectivement un droit que l’es Français ont et c’est tant mieux mais comme il a été dit plus haut, il y a exercer sont droit de grève et en abuser, on ne se bat pas contre le droit de grève, que certains arrivent a exercer dans le privé aussi( au risque de se voir perdre leur job par la suite il faut être réaliste) mais on se bat contre l’abus qui en est fait. Toutes les semaines … ou est le gain mis a part se mettre la société a dos et a force de crier au loup plus personne n’écoute. Vous nous dites que c’est le seul moyen légal pour vous et bien creusez vous un peu la tête pour en trouver un autre. les infirmières quand elles font grèves ne laissent pas leurs malades mourir dans un coin le temps de manifester par exemple. Ne contrôlez plus et l’argent ne rentrera plus dans les caisses, le porte monnaie est plus sensible pour les dirigeant de la SNCF que de voir des voyageurs mécontents.
      Et GG c’est très sympa comme commentaire le vous êtes un crétin mais ce n’est en rien constructif. Apportez des explications et des réponses plutôt.

    • Stéphane Ascoët dit :

      Et bien accordons des droits aux autres métiers pénibles… Les maçons, personnels de restauration, etc. n’iront pas mieux si on nivelle tout par le bas, bien au contraire! Ce sera une barrière en moins contre les dérégulations à tout va. Et quant aux formidables méthodes des infirmières, on peut constater à quel point c’est efficace…

    • Eric dit :

      toucher le porte monnaie pourrait être efficace et populaire…les greves des agents des guichets d’autoroute ont eu un soutien massif en laissant passer les automobilistes gratuitement…je ne sais pas s’ils ont eu gain de cause mais la greve n’a pas duré bien longtemps…à méditer.

    • Benoit S. dit :

      Alors Stéphane je ne peux laisser passer la partie infirmière. Elles travaillent en effectif réduit avec obligation d’assurer un service dont personne ne se plaindra de la continuité (si vous ou un de vos proches êtes hospitalisé et que l’infirmière vient le jeudi vous dire à lundi, je suis en grève vous vous débrouillez pour manger, vous injecter les médicaments et désolé pour ceux qui ne peuvent pas se lever on essaye de suivre l’exemple de la SNCF ». Quelle différence entre une infirmière et une personne de la SNCF. ça s’appelle de la conscience professionnelle.
      Quant à me parler du résultat des grèves d’infirmière, la SNCF en ayant fait grève tous les jeudis de septembre à décembre en ne respectant pas le service minimum un jeudi, sans aucune communication vers les clients voudrait nous donner des leçons d’efficacité. Elle qui est incapable de faire rouler des trains à l’heure et de d’informer les clients alors qu’elle est encore seule sur les rails? Jamais je n’ai vu un gréviste SNCF avec un pins ‘En grève’, contrairement aux hopitaux.

    • Pif dit :

      Stéphane,

      Effectivement ce serait louable d’accorder des droits supplémentaires aux salariés mais il faut voir le monde tel qu’il est. La concurrence est féroce avec les pays en voie de développement et chaque droit supplémentaire accordé va soit creuser encore plus le déficit des finances publiques soit pousser les entreprises à délocaliser.

      C’est peut-être injuste mais c’est un fait. On ne peut pas contraindre les autres pays à avoir le même système social que le notre.

    • Stéphane Ascoët dit :

      Donc Benoît votre objectif c’est que tout le monde bosse dans des conditions merdiques comme les infirmières?

      Pif faut arrêter TF1 et BFM. Si votre objectif c’est qu’on s’aligne sur les chinois, autant se suicider directement, ce sera moins douloureux.

    • vincent C dit :

      ohlalala, les gens, un peu de hauteur….

      Comment peut-on dire qu’il faut abroger un statut sous prétexte qu’il est meilleur que celui de nombre de professions pour ensuite se plaindre de sa propre condition et d’avoir eu a trimé, dans des conditions merdiques pour un salaire de misère…. un sacré paradoxe. On pourrait même penser que c’est une jalousie générale d’un grand nombre de leurs mauvaise conditions. Je vous conseille vivement de prendre de la hauteur et de réfléchir a ce que l’on se souhaite pour soi et pour les autres. C’est par parce que ils auront plus ce statut que votre propre conditions et celles de vos transports s’amélioreront.
      D’ailleurs j’appuie mes dires par la privatisation en cours et le recours très large actuel de la sncf a des sociétés privées pour tout un tas d’activités. Avez vous vu le service s’améliorer en parallèle…je crois pas. C’est donc d’une bêtise sans nom de penser que la privatisation plus la fin du statut est une bonne chose.

      Je ne reviendrais pas sur la pénibilité du travail des Agents SNCF ( pas des cadres) qui est réellement pénible, les 3/8 et irrégularités des horaires sont réellement des facteurs de risques pour l’espérance de vie…plus que le métro boulot dodo, même si ce dernier est chiant.

      En tout cas, les politiques d’austérités injustifiés et de coupes sur le service public ont de beaux jours devant elles quand je vois vos réflexions.
      MK, l’exemple des infirmières est d’une bêtise sans nom, car entre se rendre a son boulot et la vie, c’est loin d’être la même importance. Et puis je vous invite a vous rendre dans les hôpitaux, des gens que l’on laisse mourir ou a qui l’on a pas donner toutes les chances de vivre, c’est tout les jours, même sans grèves. Enfin, je vous signale également que nombres d’infirmières se retrouvent aujourd’hui en burnout ou autre dépression a cause de la charge de travail, et que leurs grèves sans force obligatoire ne sont pas très entendus.

      Pif, replongez vous dans Zola, grâce aux retards en plus vous avez le temps ! il y’a matière pour vous à retrouver une vue d’ensemble qu’il semble vous manquer.

      GG, c’est dommage d’insulter quelqu’un de crétin, même si visiblement, le commentaire manque terriblement de recul sur tout un tas d’éléments et qu’il est toujours enervant et navrant de constater le manque de reconnaissance d’un intérêt commun pour plus de 90 % des français.

    • Benoit S. dit :

      si j’ai un problème avec mon patron je ne bloque pas l’autoroute (sinon je dois recommencer toutes les semaines), vous voyez moi aussi je peux détourner vos propos.

    • vincent C dit :

      @ benoitS : Beh vous devriez ! la preuve est même dans vos propos, merci.

    • MK dit :

      Mr Vincent C,
      Vous dites que les certains manquent de recul et bien je pense que vous en faites partie.

    • Pif dit :

      Vincent,

      Si votre caisse de retraite était auto-suffisante, que vous bossiez jusqu’à 52 ans voire même 45 ans, nous n’aurions rien à dire. Mais vous demandez à la collectivité de maintenir à flot un système de pension déficitaire pendant que cette même collectivité doit elle même se serrer la ceinture. Comme dit plus haut, je trouve ça égoïste.

      Sinon comme MK, je pense que les fonctions stratégiques d’un état doivent rester publiques. Malheureusement

    • Pif dit :

      certains fonctionnaires abusent de leur capacité à utiliser le droit de grève.

    • Benoit S. dit :

      Vincent continuez à faire vos grèves mais allez jusqu’à 5 jours sur 5 de la même manière (sans aucune information) et dans 5 ans vous serez toujours à manifester dan la rue avec vos pancartes. Comme vous êtes celui qui détient la vérité on finira par vous écouter, on n’est pas encore prêt mais ça va venir, gardez confiance.

    • ABRM dit :

      Bonsoir,

      Du temps de Laurent, vos posts auraient été supprimés MK, PIF et Benoît… Comment osez vous dire tout ça ? Comprenez que oui, le charbon à bien été remplacé par l’électricité, oui le segway remplace les jambes ou encore que oui tous ces cheminots ont comme nous des téléphones portables pour rester en contact avec leur famille quand ils ne peuvent être chez eux en étant dédommagés. Mais non, le cheminot ne peut se défendre seul alors aidez les; car moi, malheureusement avec tous ces retards et cet égoïsme de leur part, en particulier de ceux de Masséna, je n’ai même plus le plaisir de voir chaque soir mes enfants.@Stephane ou GG, ouvrez les yeux et vous verrez que toutes les grandes entreprises qui avancent et évoluent restent de belles entreprises… La SNCF était un fleuron français, chaque jour, vous la détruisez. Ne vous étonnez pas d’être cédé un jour après rachat de la dette par un groupe concurrent et vous aurez cette fois ci tout gagné… Ou plutôt tout perdu car vous serez les premiers à être remerciés gentiment. Bonne soirée.

    • Stéphane Ascoët dit :

      ABRM je ne comprends rien à votre intervention, tout en approuvant évidemment totalement celles de Vincent.

    • Benoit S. dit :

      ABRM je vous laisse savourer les grèves expliquées par les deux penseurs.

  45. PierreB. dit :

    Vous êtes nombreux dans le 13073 ?
    Car le 3917 était plein.

  46. Dine45 dit :

    Bon courage à tous

  47. BeneBM dit :

    21h07… je gèle sur pied mais vu l’affluence on risque de se tenir chaud quand le train arrivera

  48. PierreB. dit :

    21h21.
    Transfert effectué et on repart enfin.
    Trouvé une place en voiture 2 et mon vélo dans la voiture d’à côté dans un compartiment pour vélos dqns lequel il y a 0 crochet et dont le couloir d’accès est plus étroit que mon vélo.
    Où sont les coffrets repas distribués en cas de retard ?
    Infos dqns le 14073 pour la correspondance vers Tours qui se fera aux Aubrais, sur le fait qu’il faudra prendre le tram pour aller à Orléans-Centre et que le 14073 va aller à Bourges au lieu d’Orléans.
    Mais rien pour ceux qui vont à Montluçon (et oui je pense à eux moi, contrairement à la SNCF).

  49. Martou45 dit :

    21h23 récupérés à juvisy (2h20 de galère avant solution) tant d alternatives possibles a cette galère (vérifier essieu avant de partir, s arreter a bfm en constatant que c était vraiment défectueux (mieux lire le guide de dépannage peut-être ? et faire arrêter le 19h25…) bref..encore une belle demo des facultés intactes de la sncf à rendre une situation problématique carrément insupportable mais cool on a droit a un bilket de tram aux Aubrais ! (Bus pour les voyageurs vers montlucon c est royal!)

  50. PierreB. dit :

    Ah si ça y est : Bourges – Montluçon en car !
    Ils sont pas près d’arriver à destination les gens de Montluçon…

  51. PierreB. dit :

    Atyention demain matin.
    La rame du 14073 paetant finalement sur Bourges il risque de manquer un train demain matin au départ d’Orléans vers Paris.
    Surveillez l’appli SNCF au cas où.

  52. PierreB. dit :

    Arrivée aux Aubrais à 22h12 au lieu de 20h05 pour les voyageurs du 3917 et 21h28 pour ceux du 14073.
    Et pas de chance pour ceux qui rejoignent Orléans en tram.
    Celui-ci venait de passer et il leur a fallu attendre 25 minutes de plus.
    C’est ce qui s’appelle la double peine.
    C’est d’ailleurs à cause de ce genre de correspondances régulièrement loupées et pour le manque de coordination entre la SNCF et Keolis Orléans (qui dépend pourtant de la SNCF) que je prends mon vélo. Et pourtant le tram s’arrête en bas de chez moi !
    Youpi repos trois jours.
    Il va bien me falloir cela pour m’en remettre.
    Bonne nuit.
    Pierre

  53. PierreB. dit :

    Tiens une question en passant :
    À Juvisy le contrôleur du 14073 a dit à des collègues qu’il a rencontrés sur le quai d’aller dans son compartiment qui lui est réservé en voiture 4 pour qu’ils soient sûrs d’avoir une place assise.
    Donc des voyageurs ayant payé leur billet et subissant un gros retard ont le droit de voyager debout et les cheminots sont tranquillement et confortablement installés dans un compartiment ?
    Est-ce normal ?
    Personnellement je ne le pense pas.
    D’autant qu’un vieil ami de mon père, qui fut contrôleur sur les Trans Europ Express du réseau Est dans les années 1950 et qui était un spécialiste de la réglementation, m’avait dit qu’en cas d’affluence un contrôleur se devait de céder son compartiment de service aux éventuels voyageurs debout.
    Mais c’était une autre époque aujourd’hui totalement révolue…

    • Eric dit :

      bonjour Pierre
      il m’est arrivé il y a quelques années de faire le forcing du compartiment « contrôleurs »…on s’est installés de force et les cdb n’ont pas pu nous déloger. ils argumentaient que le compartiment réservé était intimement lié à leurs conditions de travail !

    • Monteno dit :

      oui Pierre. Ce sujet a été maintes fois évoqué sur ce blog avec Laurent…. Question de code de déontologie interne à l’entreprise…
      Normalement, en cas d’affluence TOUS les agents SNCF (qui voyagent, on le sait, gratuitement) doivent céder leur place aux clients (qui eux payent un billet)…
      cela voudrait dire que tous les personnes debouts sont de la SNCF (si on suit ce code et son application…)
      Malheureusement dans la pratique on sait très bien que ce n’est absolument pas le cas (quoi qu’en disait l’animateur précédent de ce blog..)

  54. romain45000 dit :

    Pour en revenir au sujet initial, on découvrira demain matin en direct quels sont les trains supprimés ? A ce rythme, vous faites monter sciemment la pression et c’est dangereux, irresponsable…

  55. Raph dit :

    Bonjour
    D’après le site de TER la circulation serait normale demain sur notre ligne.

  56. cristyn24 dit :

    Bonjour,

    Lien TER Centre-Val de Loire pour les infos grève de demain… notamment pour ceux concernés par les correspondances car certains TER sont supprimés !

    https://www.ter.sncf.com/centre-val-de-loire/horaires/info-trafic-greve-sncf-ter

    Bon retour !

  57. YannXIII dit :

    Truc et astuce pour mieux revendiquer auprès de votre direction, sans incommoder le voyageur. Même mieux, en ralliant à vous les voyageurs :
    Venez travailler et ne faites plus payer les voyageurs. Venez travailler mais ne contrôlez pas les voyageurs. Venez travailler mais n’encaissez pas les mensualités des abonnés.
    Une chose est sûre, ça va bien embêter votre direction. Seulement vous, comme nous, y trouverons notre compte.

  58. Mécontent dit :

    Pour revenir sur les rencontres à PAZ de ces trois soirs derniers (cf. sujet Un mouvement social perturbe votre circulation) afin de s’organiser pour que les usagers exaspérés puissent utilement passer des mots à l’action, il a d’abord été décidé de se servir de la structure de l’association qui existe déjà, AUTTOP. Une A.G. sera prochainement convoquée et un plan d’action réfléchi (nous avons une idée de la première). Cette association est connue et reconnue et a, par le passé, obtenu des résultats.J’invite ceux qui sont motivés à la retrouver via Facebook dans un premier temps. Merci aux motivés avec qui j’ai échangé.

  59. Tchou-tchou-Use dit :

    Ai-je le droit d’être un tantinet désobligeant ? Après tout, pour 400 € par mois et des excuses robotisées, je pense pouvoir me le permettre. Depuis septembre 2017, tout déraille sur cette ligne vétuste qui sent la sueur et la clim empoussiérée. Les trains sont rarement à l’heure, les contrôles des voyageurs quasi inexistants, de sorte que grève ou pas, on ne voit pas de différence. Si vous voulez qu’on vous aime, laissez-nous voyager gratuitement. Vous ferez preuve d’une haute solidarité, attendu que vous aimez le service public.

  60. LERMA michel dit :

    Je persiste à dire que si nous sommes tous attachés à un service public fort,nous devons exiger la suppression de ces privilèges d’une autre époque d’une ultra minorité qui nécessite pas à mettre en difficulté les usagers (les clients !)

    Un peu plus de « culture d’entreprise » ,un peu plus de respect du client,un peu plus de « services aux clients ».

    En votant sur un référendum pour abroger ces privilèges ,les français ouvrent la voie non plus à la « privatisation de la sncf » mais à sa modernisation et à sa productivité au sein du service public.

    Les véritables fossoyeurs du service public,ce sont ceux qui en font parti et qui ne respectent pas « le client » ou l’usager comme vous voulez l’appeler.

    Ces fossoyeurs n’ont qu’un seul objectif : le corporatisme exacerbé
    Eux et rien qu’eux,le reste n’est que poussière.

    J’espère que le Président MACRON nous donnera le pouvoir de dire OUI !
    OUI ! OUI ! OUI !

    • Stéphane Ascoët dit :

      Le président est un banquier qui ne se préoccupe que de satisfaire financièrement les copains qui l’ont aidé à être élu, vous pouvez donc être sûr qu’il s’emploie à aligner notre niveau social sur celui de la Chine. Vu la vitesse avec laquelle il va(les ordonnances et les députés inexpérimentés aux ordres sont plus rapides que les référendums!), dans quatre ans il y sera arrivé

    • Usagermaltraité dit :

      Pourquoi avoir obligatoirement un parti capitaliste ou anticapitaliste sur la SNCF…

      Si l’on arrivait à penser à autre chose qu’à sa petite personne et que l’on pense un peu à l’intérêt général (par uniquement à celui de la SNCF), une vraie réforme s’impose (du statut et surtout du fonctionnement de la SNCF).

      On peut être anticapitaliste, il n’empêche que s’endetter n’est pas une solution et malheureusement certaines lignes doivent disparaitre car n’étant pas rentable et/ou n’apportant pas assez à l’intérêt général (oh le vilain, il attaque un « ex-fleuron français)… Cela permettrait de recentrer les investissements.

      On peut être capitaliste, mais l’unique suppression des avantages de la SNCF (qui serte pour la plupart n’ont plus lieu d’être), n’améliorera pas les conditions des équipements, la ponctualité des trains ainsi que la qualité de service.

      Par contre la où je vous rejoins Michel, c’est que l’on sent globalement (ne pas faire de généralité et merci à ceux qui essaient de bien faire leur job) une détérioration de la qualité de service par manque de compétence, de volonté et de respect du client / usager.

      L’être humain à beaucoup de mal à se rendre compte de ses avantages et il souhaite toujours plus, jusqu’au moment où le fil casse (ex. France télécoms).

      À ne pas vouloir évoluer toute société / entreprise est vouée à mourir, même si celle-ci est publique et d’intérêt général.

      La cocotte ne va pas tarder à exploser et chercher les fautifs(politiques, dirigeants, cheminots…) n’arrangera rien.

      Cela sera mieux si les commentaires ne dérivaient pas dans la sphère partisane et politique (la SNCF ça part en cacahouète depuis plusieurs dizaines d’années…).

      PS: merci au contrôleur du train 14067 de 18H35 de nous avoir tenu informé pour le retard au départ (ça devient rare malheureusement d’être bien informé sur la ligne aujourd’hui…)

    • Stéphane Ascoët dit :

      Usagermaltraité vous êtes typique du courant actuel qui met tout sur le même niveau, se laisse manipuler et passe à côté des vraies causes des problèmes. En particulier concernant la dette, qui n’est pas celle de SNCF mais de l’état.