De faibles chutes de neige intermittentes arrivent par le nord-est la nuit prochaine et se poursuivront demain en journée. Le sols pourront blanchir localement et temporairement au nord de la Loire.

Ces mauvaises conditions climatiques  peuvent  rendre les quais glissants et les accès aux trains difficiles , nous vous recommandons la plus grande vigilance lors de vos déplacements en gare ou à la descente du train.

95

Blog en pause

Je serai de retour après les vacances de la Toussaint. Quelques éléments sur l’info pendant mon absence.

J’ai programmé la publication d’un article que je vous ai préparé sur la Convention TER. Il s’agit d’un sujet présenté lors des derniers « groupes miroirs » et que je souhaitais également partager avec vous.

Vous pouvez bien entendu continuer à poster des commentaires, j’en prendrai connaissance à mon retour.

À mon retour, je vous parlerai de la lutte anti-fraude, autre sujet abordé lors des groupes miroirs. Et on reparlera également du métier « d’Agent de Service Commercial Train » (appelé plus communément contrôleur).

Je prévois aussi d’aller visiter la partie nettoyage du Technicentre de St Pierre des Corps (sujet évoqué par Victorien45). J’y reviendrai mais si déjà vous avez des questions là-dessus, ça sera l’occasion de les poser aux agents qui y travaillent.

Pour terminer, je voulais aussi vous prévenir qu’un préavis de grève a été déposé sur la région pour la période du 23 octobre 20h jusqu’au 25 octobre 7h55.

Vous pouvez retrouver toutes les informations dont vous avez besoin sur le site TER Centre Val de Loire à partir de dimanche.

Et pour les informations en direct, il y a le compte Twitter TER Centre trafic.

Je souhaite de bonnes vacances aux chanceux qui sont en congés, plein de courage pour ceux qui vont travailler. Et on se retrouve à la rentrée !

Partager cet article :

95 commentaires pour "Blog en pause "

  1. PierreB. dit :

    Bonnes vacances à vous.
    Mais je suis quand-même étonné car vous semblez avoir vraiment beaucoup de congés à la SNCF, en tout cas bien au-delà des 5 semaines auxquelles obt droit tout un chacun !
    Bizarre.
    Quoi qu’il en soit profitez en bien.

  2. Usager41 dit :

    Bonjour Ludivine.

    Merci pour toutes ces informations, bonnes vacances.
    Dernière petite question, par rapport à la grève justement : est-ce qu’une personne d’astreinte publiera les fiches horaires en entête de ce blog comme pour la

  3. Usager41 dit :

    Bonjour Ludivine.

    Merci pour toutes ces informations, bonnes vacances.
    Dernière petite question, par rapport à la grève justement : est-ce qu’une personne d’astreinte publiera les fiches horaires en entête de ce blog comme pour la précédente session ?

    Bien cordialement.

  4. Usager41 dit :

    Ludivine, une petite remarque, c’est mercredi 24 qu’il y a le préavis et c’est lundi 22 qu’il y a diffusion (et non dimanche, qui est le 21 soit le dernier jour pour poser les DII).

  5. Shane dit :

    19h55, 14076 (Orléans>PAZ) en arrêt en pleine voie au niveau de Boisseaux suite à une panne d’un aiguillage, le conducteur doit descendre sur la voie pour voir si il peut repartir ou pas…
    Le contrôleur nous avait prévenu de l’arrêt bien 10/15 min avant.
    Je ne sais pas si cela touche l’autre sens aussi. J’espère qu’on va repartir -_-

  6. Benoit S. dit :

    Bilan de la semaine 42,
    le 15 octobre une grève ou un grave incident interne a paralysé les départs de train et le service communioation (quand les deux sont touchés on sait que ce n’est pas un incident). Bilan retards pour tous les clients et incapacité d’anticiper nos retours dans nos foyers. Vivement que la nouvelle cellule qui est mise en place en décembre en même temps que les résultats de l’audit de Masséna arrivent. Nous pourrons peut-être de nouveau avoir des vies normales.

    • Usager41 dit :

      Bonjour.

      En l’absence de Ludivine pour congés, je donne l’information rapide que j’ai pu obtenir (d’ailleurs, j’étais avec elle le matin même pour rencontre petit déjeuner à Orléans/Aubrais) : il s’agit de travaux ayant eu lieu dans la nuit du 14 au 15 octobre qui ont été restitués tardivement. Cette restitution tardive a occasionné de nombreux retards et des suppressions en pointe du matin, cependant certaines rames ayant circulé très en retard en pointe du matin n’étaient pas à la bonne place pour assurer les missions du soir, ces missions ayant alors pu soit être retardées d’autant, soit être supprimées.

      Bonne semaine.

  7. Jerôme dit :

    Bonjour Ludivine,
    Une petite question : à quoi servent les gilets rouges en Gare d’Austerlitz ?
    Nous les voyons bien souvent (au choix) :
    1- regroupés à rigoler grassement en cerle à l’entrée des voies 1 à 7
    2- adossés à un pilier à consulter indéfiniment l’écran captivant du smartphone
    3- occupés à regarder avec insistance les jeunes femmes (privilège partagé avec les mécaniciens de la gare d’Orléans, particulièrement réputés pour cette attitude)
    Il n’y aurait rien à dire s’agissant d’une entreprise privée, chacun gère bien comme il veut ses petites affaires, mais s’agissant d’une entreprise publique, on peut se poser la question de la pertinence de l’utilité et de l’attitude de ces personnes, vous ne trouvez pas ?

    • Usager41 dit :

      Attention, pour le point 2, cela ne signifie pas que les agents concernés ne travaillent pas. L’entreprise leur fournit un accès illimité à Internet sur les smartphones pour pouvoir avoir les renseignements sur les correspondances dans les autres régions, les incidents, etc…
      Pour le point 1, c’est une occupation quand ils n’ont pas d’affectation, et effectivement c’est dommageable.
      Pour le point 3, déjà beaucoup d’hommes ont ce défaut de regarder avec insistance les femmes. Sauf que cela fait cliché, quand on sait que des femmes gilets rouges regardent aussi parfois avec insistance des hommes. Il aurait fallu être plus général. Ensuite, ce comportement reste malgré tout une sorte de harcèlement, donc interdit par la charte de l’entreprise. Après, cela reste « au petit bonheur la chance », soit l’agent n’est pas vu, pas sanctionné, soit il est pris sur le fait, après, comme me le disait un contrôleur vendredi soir, dans ce cas, il faut savoir reconnaître ses torts, si on a triché, et ne pas être mauvais joueur…

    • Jérôme dit :

      Vous êtes impayable, Usager 41. Les gilets rouges, nonchalamment adossés aux piliers des voies 1 à 7 (avec une connexion internet mauvaise par définition), sont tous seuls devant leur écran. Vous allez me faire croire qu’ils apprennent par coeur tous les incidents de circulation pour, le cas échéant, renseigner les pauvres voyageurs inconscients des ennuis auxquels ils seront exposés ?
      Du haut de leurs écrans tombent tout un tas de jolis bonbons !
      Pour le point 3 si vous voulez, ajoutons-y les gilets rouges femmes qui harcèlent les hommes, si votre soif d’exactitude est à ce point inassouvie.
      Dans tous les cas cela n’exonère pas les gilets rouges hommes et leurs congénères mécano de la gare d’Orléans d’arrêter de se comporter de manière inappropriée.

    • Usager41 dit :

      Je cite, j’explique :
      « Attention, pour le point 2, cela ne signifie pas que les agents concernés ne travaillent pas. L’entreprise leur fournit un accès illimité à Internet sur les smartphones pour pouvoir avoir les renseignements sur les correspondances dans les autres régions, les incidents, etc… »
      Je n’ai nullement dit « c’est le cas » mais « c’est possible ». Après, je ne vous cache pas qu’il y a effectivement des dérives, du Candy Crush et du Facebook, mais certains sont consciencieux et utilisent cet outil comme le prévoit SNCF (c’était notamment le cas du CDB vendredi dans le 860515, alors qu’il aurait pu utiliser le smartphone pour appeler truchemuche, il s’en servait pour renseigner un usager sur sa correspondance).
      Enfin, certes votre terme « bolchévique » est qualifiable, cependant nous sommes « clients » SNCF mais « usagers » des lignes que nous empruntons (définition selon l’entreprise, mais pour éviter tout amalgame, le terme « voyageur » est utilisé dans les annonces).

    • Ludivine Mantin dit :

      Bonjour Jérôme, pouvez vous me donner plus de précisions sur le jour de votre constat pour pouvoir faire les remontées utiles ?

  8. Jérôme dit :

    Ludivine,
    Deuxième réflexion du jour, après l’incident de la vitre brisée du 14040 en fin de semaine passée : nous avons vu le conducteur de la locomotive descendre de sa machine pour inspecter sur les quais de la gare d’Etampes la voiture impactée.
    Aucun problème jusque-là, sauf quand on voit l’accoutrement de l’homme en question : t-shirt débraillé, jean, grosses baskets.
    On ne s’imagine pas des pilotes d’Air France, ou des conducteurs de train de Japan Railways (je suis allé deux fois au Japon cette année, quel décalage avec la SNCF!) dans un accoutrement pareil.
    Image d’entreprise et respect des clients ne sont pas des concepts inconnus, vu que les contrôleurs de la SNCF sont habillés correctement. Les conducteurs font-ils partie d’une caste supérieure peut-être ?
    Une âme charitable de ce forum m’avait fait la réflexion qu’il faisait chaud en été dans la cabine, que le bermuda des années 90 pouvait donc être autorisé, et qu’il ne fallait pas leur tomber dessus en période de grève, mais là l’été est fini, non ? Ok la grève ça continue…

    • Usager41 dit :

      Attention, les ADC n’allant pas à la rencontre des clients/usagers, leur mode vestimentaire n’a pas vocation à être celui des agents au contact des clients/usagers.
      La tenue dont vous faites mention est applicable spécifiquement aux commerciaux, gilets rouges, et CDB/contrôleurs.
      Les agents de maintenance et de nettoyage sont habillés avec un gilet orange (ou bleu pour le nettoyage en gare et non dans les rames), les ADC ont une tenue dite « libre »…

    • Jerôme dit :

      Usager 41,
      Que signifie ce bel acronyme « ADC » que vous semblez manier avec tant d’aisance ? Votre rigueur n’aurait pas dû vous autoriser à utiliser ce terme avec un néophyte, allons allons…

    • Peha dit :

      Agent De Conduite :p

    • Jerôme dit :

      Merci Peha !
      Bon, alors je vais tourner ma question différemment : Ludivine, pourquoi a-t-on le privilège d’être conduits par des ADC habillés commes les charlots des Bronzés en été et en hiver comme des gars qui vont rendre visite à mémé ?
      Conduire des milliers de passagers est une responsabilité lourde, et par égard aux clients, sans parler des problèmes de sécurité, il me semble qu’un minimum de correction vestimentaire, via le port d’un uniforme, serait bienvenu.
      C’est un problème similaire sûrement à nos chauffeurs de taxi parisiens qui, après des années à conduire leurs clients dans la tenue de visite à mémé (et encore elle mériterait qu’on soit bien habillé, pauvre mémé :)) , ont finalement été poussés à mieux se vêtir avec la concurrence des VTC, dont les chauffeurs étaient eux bien sapés…

    • Usager41 dit :

      1/ Oui, ADC = Agent De Conduite, CDB = Chef De Bord (il assure les missions de sécurité et celles de contrôle dans les trains). Si vous voulez, je peux vous sortir le dico approprié…
      2/ La tenue du CDBn’est pas climatisée, la rame est « en principe de facto », même si après ce n’est pas toujours le cas dans la pratique, climatisée. Le CDB est de surcroît quasiment tout le temps en contact avec des clients. Au contraire, l’ADC est en principe quasiment jamais en contact avec les clients, et lorsqu’il est dans une locomotive, elle n’est pas climatisée. Donc, en été, quand la clim est en panne et qu’il fait 40°C dans la rame, c’est environ 55/60°C dans la locomotive (ce qui explique Les Bronzés 1), et en hiver, quand la clim est en panne et que vous glacez sur du 0°C, eux ont dans les -5°C en locomotive (ce qui explique Les Bronzés 2 font du ski).

    • Jerôme dit :

      Ok alors un uniforme version été (bermuda élégant, chaussettes sncf), et un autre version hiver (anorak sncf). Ce sera mieux que le style charlot !

    • Stéphane Ascoët dit :

      On risque de les confondre avec des ferroviphiles. Ils sont surnommés « anorak(s) » en Anglais!

    • Ludivine Mantin dit :

      Bonjour Jérôme, les conducteurs n’ont pas de tenue SNCF mais en effet celle que vous décrivez me semble inappropriée…;-) On y viendra peut-être, il faudra qu’elle soit adaptée à leurs missions. Ce n’est pas d’actualité à ce jour.

  9. Jérôme dit :

    Usager 41, justement si, vu que nous les voyons rentrer et sortir de leur locomotive, les conducteurs devraient être en uniforme. Les pilotes d’AF ou les conducteurs de Japan Railways n’ont de même pas vocation à aller à l’encontre des clients (et non usagers, merci d’oublier ce terme bolchévique), et pourtant, ils sont habillés correctement, car oui les clients les voient.

    • Jérôme dit :

      L’uniforme sur les conducteurs permettrait par exemple de distinguer quel type de personnes rentrent dans la cabine des conducteurs… En l’absence d’uniforme, n’importe quelle personne en civil peut rentrer dans la cabine, sans que l’on sache si c’est un conducteur ou pas. Il y a mieux en termes de prévention et de gestion des risques…

    • Usager41 dit :

      Si on part comme cela, je ne suis pas agent SNCF. Cependant, comme ma tenue y ressemble fortement, lorsque je vais sur un quai, et ce simplement pour prendre un train, on me prend pour un CDB…
      Par ailleurs, oubliez le terme « civil » avant de me dicter quelque chose, puisque tout le monde est civil, même un agent SNCF. La qualification appropriée est « toute personne étrangère au service »…
      Enfin, si ce problème vous agace, c’est SNCF qui dicte les règles, donc je vous invite à les consulter…

    • Jérôme dit :

      Usager 41, on distingue très bien les uniformes professionnels des costumes lambda, ne vous inquiétez pas. J’admire votre toute-puissance lexicale en outre, cette rigueur m’éblouit. Quelle rigueur, quelle précision ! Tout le contraire de notre chère SNCF en somme.
      Pour en revenir à la question de l’uniforme, bien évidemment, je souhaitais avoir une réponse de la SNCF à ce sujet, d’où mon post à Ludivine. Vous avez décidé d’intervenir, soit, mais ne venez pas diluer la conversation, pour finalement me renvoyer à la SNCF…

    • Usager41 dit :

      Oh, non, je vous explique les faits. Ludivine, à son retour de congés, vous donnera une autre réponse.
      Mais c’est vrai quand même que si la tenue ne vous plaît pas, Ludivine ne pourra pas plus faire changer les choses, d’où le renvoi vers SNCF.
      Après, même avec ce renvoi, cela ne fera pas forcément apporter un changement de point de vue de la direction, mais au vu des explications fournies ci-dessus, la direction part d’un bon sentiment (sinon, on leur impose la tenue vestimentaire SNCF et le droit de retrait s’ils ont -5°C ou +60°C dans la cabine, donc suite à ce que j’ai entendu récemment, attendez-vous à 12 mois de droit de retrait, du 1er janvier au 30 avril en -5°C, du 1er mai au 31 octobre en +60°C et du 1er novembre au 31 décembre en -5°C…).
      Et pour le lexical, vous avez commencé à me reprocher mes termes, sauf que ce sont ceux justement utilisés par SNCF, donc je vous ai retourné ce même problème.

    • Jérôme dit :

      Que la tenue me plaise ou pas, là n’est pas le problème. Il s’agit juste d’une question de considération d’une société envers ses clients. Soit on fournit un boulot en tenue de charlot et on s’en fout, soit on fait les choses un peu sérieusement, quitte à fournir des uniformes version été/hiver. Cela dit, même dans les cabines de conduite climatisées des rames automotrices, les conducteurs ont tout de même une tenue de charlot…

  10. Shane dit :

    Vous avez vu les trains du jour de grève ?
    Le 14032 circule bien alors que le 14035 est supprimé mercredi.
    Sauf que pendant les travaux de novembre le 14032 est supprimé aussi…

    • Usager41 dit :

      @Shane, le plan de transport adapté demain et celui de novembre ne sont pas comparables…
      On va démêler le problème ensemble, si vous le permettez :
      – En ce qui concerne le 14030, les agents nécessaires pour faire circuler la rame ont déposé leur DII.
      – En ce qui concerne le 14032, il circule car la personne effectuant le trajet avec le même matériel la veille au soir n’a pas de DII et que celle du matin n’a pas de DII non plus + pour assurer un service de compensation du 14030 supprimé.
      – En ce qui concerne le 14034 et 14036, pareil, le personnel n’a pas de DII.
      – En ce qui concerne le 14035, même si les rames 14034/14036 sont arrivés à Paris, le CDB concerné ayant posé sa DII, il n’y a pas le personnel nécessaire pour la circulation de la rame.

      Maintenant, pour novembre, ce qu’il faut retenir, c’est que la rame devant servir pour assurer le 14032 sera provisoirement en station au dépôt côté Paris (Masséna) et non au dépôt d’Orléans, ce qui explique sa suppression (demain, par contre, il part d’Orléans car le service concerné ce soir est assuré et que la rame sera bel et bien garée à Orléans).

    • Ludivine Mantin dit :

      Bonjour Shane, je me suis renseignée et en effet il est très rare que le 14032 soit supprimé. Il est quasiment systématique sur les plans de transport grève. Nous avons fait remonté ce point pour les prochaines périodes travaux et essayer de le maintenir sur les prochaines phases travaux.

    • Usager41 dit :

      Ludivine, dans ce cas, profitez-en pour insister sur le maintien aussi du 14035 pour arranger tout le monde 😉

  11. Shane dit :

    Tient autre chose sur la libre circulation entre les gares des Aubrais et d’Orleans en tram avec notre abonnement SNCF pendant les travaux de novembre
    Je viens de découvrir un PDF sur des travaux de remplacement de 3 aiguillages en sortie d’Orléans sur le raccordement de Vierzon.
    Qui indique :
    « COMMENT CIRCULER ENTRE LES GARES D’ORLÉANS ET LES AUBRAIS DU 5 AU 27 NOVEMBRE ?
    Pour les abonnés des axes Orléans-Vierzon-Bourges-Nevers et Orléans-Vierzon-Châteauroux, il sera possible d’emprunter le tramway entre Orléans et Les Aubrais pendant cette période, sur présentation d’un courrier d’autorisation reçu à leur domicile. »

    Donc c’est possible !! Pourquoi ne pas le faire aussi pour les clients du 14035 qui seront obliger de prendre le 14033 qui ne passe qu’aux Aubrais ?
    LIEN PDF : https://www.ter.sncf.com/medias/PDF/centre_val_de_loire/Info%20Travaux%20Orl%C3%A9ans%20du%205%20au%2027%20novembre_tcm56-207353_tcm56-207352.pdf?_ga=2.20572792.1569365810.1540198195-1736543978.1535552137

    • Usager41 dit :

      Attention, vous voyagez habituellement dans un train en direction d’Orléans dessservant les Aubrais et Orléans Centre.
      En ce qui concerne ces voyageurs, leurs trains sont habituellement Origine Orléans et ne passent pas par les Aubrais, mais pendant les périodes de travaux, la voie d’accès directe d’Orléans à St-Cyr en Val sera fermée, par conséquent certains jours, les trains seront détournés par Les Aubrais pour accéder à St-Cyr, l’arrêt étant pour éviter le « pleine voie » en attendant le signal d’accès à la voie concernée ; d’autres jours ces trains seront au départ des Aubrais sans passer par Orléans Centre.

    • Shane dit :

      Non, c’est pareil !
      Mon train est origine Orleans Centre, en novembre le train n’ira pas plus loin que les Aubrais.
      Je suis donc pénalisé et ne peux me rendre à mon terminus indiqué sur mon billet de train. Je subis donc un préjudice.
      La SNCF trouve bien notre adresse pour nous faire parvenir les bons de réductions, la même chose pour les trains d’après 8h, serait de nous faire parvenir une lettre d’autorisation à nous aussi.

    • Usager41 dit :

      Non Shane, eux, ce n’est pas du tout pareil.
      Vous avez un train qui d’habitude dessert Les Aubrais + Orléans.
      Eux ont un train qui d’habitude dessert uniquement Orléans.
      Pendant les travaux, on leur impose soit une desserte aux Aubrais soit un départ aux Aubrais (alors que ces usagers n’ont pas forcément nécessairement d’abonnement tram) ; on vous impose de changer aux Aubrais alors qu’en temps normal, vous pouvez aussi descendre aux Aubrais et si problème emprunter un tram…

    • Shane dit :

      Oui donc comme vous dites « on m’impose » un arrêt au Aubrais alors que mon abo est prévu pour Orléans, c’est à la SNCF de acheminer jusqu’à ma destination inscrite sur mon billet, soit Orléans et pas les Aubrais. Et je n’ai pas forcement d’abonnement TAO aussi.
      Il y a d’ailleurs une différence de prix pour un abo Paris-Aubrais et un Paris-Orleans. Sinon j’aurais souscrit un abo pour les Aubrais pour novembre, mais si il y a contrôle a quai à Orléans je serais en faute car je n’ai pas le bon abo.
      Donc, je paie pour Orléans, je dois me rendre à Orléans SANS surplus à mon abonnement.

    • Usager41 dit :

      Oui mais comme je le dis votre abo prévoit Orléans sur un train qui dessert Orléans et Les Aubrais, alors que leur abo les achemine à Orléans dans un train qui ne s’arrête pas et ne va pas aux Aubrais…

    • Shane dit :

      Et comment je me rends à Orléans alors ?

    • Usager41 dit :

      En tram, mais en payant.
      C’est pourtant clair, vous avez un train qui habituellement dessert Les Aubrais et Orléans. Vous venez de Paris, donc déjà en temps normal, si ce train est supprimé, vous avez encore la possibilité via votre abonnement d’emprunter un train ne desservant que Les Aubrais et de finir en tram ; ces usagers-là ont un abonnement limité à Orléans car leur train n’a pas vocation à aller aux Aubrais, cependant, en raison des travaux, leur train aura exceptionnellement en fonction des jours soit vocation à être détourné par Les Aubrais (ce qui allonge leur temps de parcours) soit être rendu Origine Les Aubrais sans desserte d’Orléans.

    • Oriane NICOLE dit :

      Bonjour à tous,
      En l’absence de Ludivine, je me permets de vous répondre sur la possibilité d’utiliser le tramway entre Orléans et Les Aubrais durant la période de travaux.
      Pour les abonnés de la ligne Orléans-Vierzon, ils vont effectivement recevoir un courrier leur précisant qu’ils peuvent emprunter le tramway entre Orléans et Vierzon du 5 au 27 novembre. Il faut comprendre que l’ensemble des abonnés de la ligne sont concernés car de nombreux trains seront origine ou terminus Les Aubrais au lieu de Orléans.
      Nous avons bien entendu également demandé à ce que les abonnés Paris-Orléans empruntant le train 14035 et devant se reporter sur le train 14033 terminus Les Aubrais puissent également emprunter le tramway. Je vous confirme donc l’accord obtenu de TAO. Les abonnés devant emprunter le train 14033 pourront utiliser le tramway entre Les Aubrais et Orléans (et seulement sur cette portion) et devront présenter leur abonnement en cas de contrôle afin de justifier que celui-ci est valable jusqu’à Orléans. Attention, cet accord n’est valable que le matin à la descente du train 14033 sur les périodes suivantes : du 29 au 31/10, du 5 au 7/11 et du 12 au 23/11. Il est prévu que des annonces soient faites dans le train 14033 pour informer les voyageurs.
      Un article dédié sera publié sur le blog lundi prochain.

    • Shane dit :

      Oh merci Mme Nicole pour cette information très importante et utile !
      Merci de l’accord 🙂
      Votre réponse va mettre à mal les excuses farfelues de notre ami Usager41, mais qui je n’en doute pas trouvera une autre histoire pour s’en défendre…

    • PierreB. dit :

      Bonjour Madame Nicole.
      Même si à titre personnel je ne suis pas concerné, je me permets de vous dire que c’est une bonne nouvelle (notamment pour notre ami Shane)
      Et il faut espérer que cette mesure soit reconduite automatiquement pour les prochaines phases de travaux et qu’elle s’applique aussi en cas de perturbations telles que des grèves ou des retards.
      Bonne journée.
      Pierre

    • Usager41 dit :

      Merci pour cette bonne nouvelle égalitaire Orianne.

  12. Shane dit :

    Et comment je me rends à Orléans alors ?

    • Shane dit :

      ** oopps je voulais repondre au fil juste au dessus **

    • Shane dit :

      Oui Peha, c’est tellement ça malheureusement (pour les 2 remarques)

    • Usager41 dit :

      @Shane : voir réponse ci-dessus.
      @Peha, j’ai rencontré Mmes MANTIN/NICOLE au petit déjeuner des Aubrais le 15/10, elles estiment mes interventions pertinentes.
      Et lorsque vous donnez des infos fausses ou qui ne me conviennent pas, je vous insulte pas et je ne relève pas la remarque, et c’est tout.
      Alors soit on se respecte (parce que les termes que je viens de lire ne me plaisent pas du tout), soit vous continuez, et quelques autres aussi, et on va discuter du hors-charte avec Mme MANTIN par mail…
      Pour la problématique, la réponse SNCF est simple (point de vue position) : les travaux sont prévus à l’avance, et la SNCF assure son contrat, car elle vous achemine sur Les Aubrais avec correspondance par sa filiale pour Orléans déjà en temps normal si votre train est supprimé. Comme en temps normal, pour une suppression, vous allez payer un ticket de tram, la SNCF estime que le temps des travaux, vous pouvez bien suivre la même logique.
      En ce qui concerne le second axe, à l’exception de Salbris, Vierzon et Bourges, qui ont le TER Orléans et l’Intercité Aubrais, et par conséquent un abonnement pouvant être pris pour l’une ou l’autre ou les deux destination, pour l’ensemble des autres gares de l’axe Orléans – Bourges – Argenton, la gare habituelle de départ/arrivée est bel et bien Orléans sans Les Aubrais. Je suis désolé, mais je trouve qu’avant d’estimer que j’ai tout le temps raison (car j’admets aussi quand j’ai tort), vous devriez apprendre à lire des fiches horaires…

    • Jérôme dit :

      Toujours est-il Usager 41 que vos explications sont bien souvent hors-sujet, erronées, ou diluent le sujet. Je partage le diagnostic de Pierre, malheureusement. La SNCF ayant aussi le syndrome du White Spirit (diluons pour effacer les problèmes), pas étonnant que vos commentaires soient de son goût.
      Pour les travaux, et les sempiternels ajustements/suppressions/extensions de parcours bla bla, je vous invite à sortir de France et aller voir comment est faite la maintenance du réseau ferroviaire (et des trains) à Tokyo, autrement plus dense et plus complexe que notre minable tronçon Orléans-Paris. Les travaux sont faits de nuit et n’impactent JAMAIS leur clientèle.

    • romain45000 dit :

      Comment se fait-il que le message de Peha ne soit plus visible ?!

    • PierreB. dit :

      Je parierais pour une censure de la part de la responsable relations clients de la ligne.

    • Peha dit :

      yes ça doit être la censure, rien de grave, mais bon, tant qu’on laissera l’autre venir polluer les discussions sans que Mme Mantin ou Mme Nicole ne fasse quelque chose, ça sera le même combat 🙂

      alors dans ce cas, il s’agit donc peut être d’une personne de la SNCF cette chère personne usager41 car il n’y avait rien d’insultant dans mes propos 🙂

      @Mme Nicole : info : cette semaine, le 14032 (mardi) et hier et ce soir le 14055 étaient en sous composition. le compte twitter me dit « non ce n’est pas vrai » (pour ce soir le train était affiché en gare en sous compo, donc si vous n’avez pas les mêmes infos bravo) mais ça veut dire que votre entreprise ment donc effrontément auprès de la région en lui annonçant de fausses informations.

      Pourriez-vous me confirmer que le 14032 et 14055 étaient bien en sous compo ou les gens debout dans le train ne sont qu’une illusion ?

    • Usager41 dit :

      1/ @romain45000 => Message censuré pour attaque personnelle sur un autre blogueur, suite à la réponse que j’ai faite. Effectivement, @Peha avait bien mis une remarque, mais on doit rester dans le débat, ou a minima courtois les uns envers les autres. C’est la raison pour laquelle le message de Peha a été supprimé.
      2/ @Pierre, bien malheureusement pour vous, j’ai rencontré Ludivine et Orianne le 15/10 (voir réponse au message « disparu » de Peha. Tant que mes interventions sont constructives et ne sont pas hors-charte, il n’y a aucune raison de me censurer.
      3/ @Jérôme, plus souvent hors-sujet ou diluantes qu’erronées (même si cela reste parfois le cas). Mais ne nous arrêtons pas à ce problème. L’important est d’échanger, même si je vous avoue publier ce qui me passe par la tête, ce qui rend souvent mon idée/explication confuse et la fait sortir du sujet. Et il m’arrive d’oublier des choses, ce qui donne ce côté « dilué » de mes informations.
      Je n’ai pas besoin d’aller sur Tokyo (oui, je reviens encore sur ce qui ne sert par ici), car en allant sur le forum SADUR dont je suis toujours membre, je retrouve tous les sujets sur les trains à Tokyo (oui, là-bas aussi, on en parle), je les lis et je comprends ce que vous me dites.
      4/ @Peha, je finis par vous : ce sont les termes de votre commentaire censuré que je n’ai pas apprécié. Qu’on me qualifie d’agent SNCF, je ne le suis pas (bien qu’ayant des connaissances dans le métier, et connaissances ne s’apparente pas au « savoir »), mais cela n’est pas gênant (mon métier fait que ma tenue est proche de celle de SNCF, et ce matin encore, des voyageurs m’ont pris pour l’un des agents de gare).
      Après, je ne viens pas dire que vous polluez le blog, je vous laisse discuter, donc chacun d’entre vous sait aussi que j’ai librement le droit de m’exprimer, même si vous estimez que je pollue le blog, tant que cette pensée reste intérieure et qu’on ne se lance pas dans ce genre de débat.
      On critique tous SNCF, mais si en plus on est discourtois entre usagers, on n’en finira jamais. Autre moyen, tirer un trait sur ce qui s’est passé, repartir sur de bonnes bases, discuter en disant poliment « je pense cela », « tu as tort je t’explique pourquoi », « pourtant il me semblait que »… 😉

    • Usager41 dit :

      @Peha (partie 2) : pour le 14055 d’hier, non, ce n’était pas une illusion d’optique. Il avait la même composition que le 860515 en temps normal, ce qui fait qu’à 17h35, quand il est passé en sans arrêt à Chevilly (normal, c’est dans le plan de transport), plusieurs voyageurs inhabituels ont cru qu’il s’agissait du 860515 qui avait justement grillé l’arrêt.
      Pour le 14032, je n’en ai aucune idée, cependant SNCF pourra te sortir le truc malin style « il n’y avait pas assez de voitures, on en a 7 qui ont déposé leurs DII pour le mouvement social régional…).

    • Stéphane Ascoët dit :

      Peha: oui, ce favoritisme est insupportable. Usager41 a insulté vertement au moins deux fois les autres intervenants sans qu’il soit censuré… Par contre, effectivement, difficile de le censurer sur ses autres interventions: il n’est pas interdit d’écrire des messages à rallonge sans intérêt remplis de trolls… m’enfin vu comme nous sommes nombreux à être saoulés, il y a un risque de désertion quand même. J’avoue que j’appréhende chaque jour la découverte de la salve quotidienne venant du Loir-et-Cher ! Mercredi soir, le 14055 n’était pas en sous-composition, mais surchargé en raison du report des passagers du 14053 supprimé suite à la grève. Toutefois, Pierre que j’ai alpagué à la descente à Fleury m’a dit que le 14055 aurait dû être renforcé(je ne sais pas où il avait eu l’informations), ce qui visiblement n’était pas le cas.

      Et je ne réponds pas aux interventions d’usager41, qui comme d’habitude ne méritent pas qu’on perde du temps avec.

    • Usager41 dit :

      Non, pas de favoritisme, s’il y a des publications de mon chef à censurer car insultants, faites passer, et Ludivine ou Orianne les suppriment. 😉
      Par contre, oui, Stéphane a raison, personne n’a de limite de longueur de publication.
      De plus, les fake news ne sont pas interdites… sauf que déjà le ferrivophile qui n’a pas de connaissances internes dans la société et le non ferrivophile qui a des connaissances internes dans la société ont souvent des désaccords, et ensuite nous n’avons pas forcément l’obligation de tout lire-savoir-connaître-interpréter-relever…
      Chacun se doit juste de prendre ou donner l’information qui l’intéresse et/ou intéresse les autres…

    • PierreB. dit :

      Stéphane : pour mercredi et le 14055, l’information était tout simplement dans l’application SNCF que j’avais consultée pour connaître les places non réservées.
      Et elle indiquait une composition à 12 voitures.
      Mais il n’y en avait que 6, d’où des voyageurs cherchant désespérément leurs places dans des voitures qui n’existaient pas.
      Combiné à la suppression du train précédent (le 14053), cela a donné un train surchargé et des voyageurs debout.

  13. Oui et non dit :

    Bonjour, qui arrive a se connecter sur le plateforme de réservation pour les abonnés ? Depuis quelques mois, lorsque je essaie de me connecter avec les logins, j’ ai ce message: « vous n’avez aucun coupon pour cette période.  » Faux.
    Et pourtant,de mémoire, en juillet et août, cela fonctionnait

    • romain45000 dit :

      Éternel sujet revenant sur le tapis très régulièrement depuis des années. Il est insupportable en tant que voyageurs abonnés de subir les aléas des réservations, tant par la gestion calamiteuse des voitures (l’ordre étant souvent inversé de la première à la dernière voiture et conduisant à des incompréhensions pour les voyageurs occasionnels) que par le bazar que cela crée en situation. Comme à l’accoutumée, et malgré les remontrances des habitués de la ligne, la SNCF n’a pas jugé bon de revoir le process et de revoir cette disposition qui nuit à tout le monde sur un trajet théorique d’une bonne heure…

    • Pif dit :

      Surtout qu’une réservation gratuite n’existe pas dans les CGV de la SNCF!

      Situation compliquée également pour certains voyageurs occasionnels qui ne se voient pas attribuer un No de siège.

    • Oui et non dit :

      Ok mais on fait comment ? Cela créé des tensions entre voyageurs et je n’ai pas le temps de e prendre la tête avec un personne qui a une réservation.
      Le système fonctionnait bien mais là plus rien.
      En période de grève , je ne peux avoir de place, les trains sont bondés

    • Stéphane Ascoët dit :

      Pif, il ne s’agit pas d’une réservation gratuite. Il s’agit d’un changement de type de tarification : ce sont des billets vendus hors convention de service public(qui de toutes façons n’existerait plus sur Intercité d’après Ludivine). Ils sont en tarif de marché, comme depuis des années sur les Teoz, ex-TGV devenus Inoui…

    • Pif dit :

      Merci de cette information Stéphane.

      Pourriez-vous me dire si ces CGV sont trouvables sur le net ?

    • Pif dit :

      Merci Stéphane!

      J’avais déjà consulté ces CGV.
      L’item relatif à la réservation dans le volume 4 stipule :

      « Les opérations de réservations donnent lieu au paiement, pour chaque place selon son type
      et pour chaque train emprunté, d’une somme dont le montant est indiqué au Recueil des prix. »

      Je ne trouve pas d’exception à cet article ni de référence aux billets vendus hors convention.
      Si vous pouviez me mettre sur la voie, ce serait super 🙂

      Bon WE et/ou bonnes vacances.

    • Stéphane Ascoët dit :

      Si, mais il faut savoir déchiffrer ce document imbitable(la séparation en volumes, sans liens hypertexte ni numérotation cohérente est une merveille n’est-ce pas?) avec ses formules probablement volontairement obscures pour masquer la réalité.

      D’abord, page 35, il est bien différencié « le prix de base général au barème kilométrique »: c’est le prix définit par l’état et appliqué selon une équation détaillée un peu plus bas dans le 1.2 et dans le volume 6. C’est l’équivalent du tarif réglementé pour les énergies. Il est en voie de disparition, même les TER peuvent maintenant s’en écarter.

      « Les prix de base particuliers »: c’est derrière ce terme que se cache la magouille des prix de marché. Effectivement, dans les 1.2 et 1.3, il n’est pas mentionné que les Intercités sans réservation obligatoire peuvent être extraits du prix réglementé. Oubli? Ou enfumage volontaire… par contre c’est bien mis par ailleurs dans le volume 6.

      Le point 1.7, toujours dans le volume 1, par exemple n’est pas clair du tout. Que veulent-ils dire par « le voyageur a le choix de l’itinéraire »? On pourrait comprendre que ça signifie que le prix est déterminé par la distance la plus courte pour rallier les deux gares et que peu importe le trajet réellement effectué entre les deux, comme en Île-de-france. Or en pratique c’est faux. Si je fais Orléans-Brest via la dorsale bretonne sud ou la dorsale nord, je ne paie pas le même prix. Selon ce que je choisis il est calculé en fonction du kilométrage réellement parcouru.

      Autre bizarrerie juste en dessous(en haut de la page 36): il est indiqué que si on traverse différents tarifs particuliers, la réduction kilométrique s’applique quand même sur tout le trajet. Ce n’est absolument plus vrai dans bien des cas. Mon amie intime et moi-même l’avons vérifié depuis la libéralisation des tarifs TER: chaque section régionale devient indépendante, ce n’est plus considéré comme un voyage unique, je ne vois donc pas comment la réduction peut-être appliquée. D’ailleurs dès l’achat de mon premier billet subissant ces nouvelles conditions, j’ai tout de suite été surpris de la hausse du prix… que je n’ai donc comprise, furieux, que plus tard, lorsqu’une agente de vente de Brest m’a dévoilé le pot aux roses!!!

      Revenons à notre recherche d’indice concernant notre ligne:
      Volume 4 1.1, vous avez raison, on essaie encore de nous enfumer. Toutefois, on trouve la partie « Pour l’accès à certains trains[…] connaissance de la clientèle » qui ouvre la brèche.

      Mais l’essentiel de la magouille se situe donc volume 6, point 1.2 où sont très vaguement définis les tarifs particuliers. Seuls de très vagues limites de prix sont indiquées, on a aucune idée du calcul réel. Ceux-ci sont déterminés en réalité par une sorte de « bourse des places disponibles en fonction de l’offre et la demande », sur le modèle de l’aviation. Il y a eu des articles et reportages sur le sujet ces vingt dernières années permettant de confirmer le raisonnement, mais jamais les formules de calcul exactes n’ont été divulguées par SNCF. En même temps, elles doivent être tellement compliquées que seuls des ordinateurs doivent pouvoir les gérer. Le prix de base est indiqué en dessous, dans la section « trains à réservation obligatoire ». Il semblerait donc que nos trains aient le double status à réservation facultative/obligatoire. Pour Paris-Fleury on obtient un prix minimal à 24 Euros. Mais les autres destinations n’ont pas été ajoutées à ce tableau qui traite en fait des ex-Teoz. Il manque donc Orléans en particulier. Donc en fait il y a bien un énorme manquement mais qui ne concerne pas seulement le coût éventuel de cette réservation: ces formules n’existent tout simplement pas. On vend aux voyageurs des billets qui ne sont pas au catalogue.

    • Ludivine Mantin dit :

      Bonjour Oui et non, je n’ai pas eu d’autres retours de mon côté, je vais essayer de me renseigner auprès de mes collègues…

  14. Violinne dit :

    Bonjour, nous recevons des sms pour les retards mais pas pour les préavis de grève alors que c’était le cas avant.
    Pouvez-vous demander à ce que les sms pour prévenir des grèves soient à nouveau envoyés ?
    En effet le personnel de gare nous dit que c’était affiché sur les panneaux sauf que comme pour le blog nous ne les regardons pas tous les jours.
    J’ai pris le train tous les jours de ce début de semaine et rien n’a été annoncé au micro non plus..
    Les sms ce serait vraiment une solution ..
    Merci pour votre aide

    • Usager41 dit :

      D’ailleurs, ce n’est pas forcément affiché dans toutes les gares…
      J’en reparlerai à Mme MANTIN à la prochaine occasion.

    • Ludivine Mantin dit :

      Bonjour Violinne, je pose la question et je reviens vers vous la semaine prochaine ! A très bientôt

  15. eric dit :

    bonjour
    contrôle dans le 14034 ce matin …un seul Cdb efficace, qui se permet de chasser les fraudeurs dans les couloirs…du bon boulot ! comme quoi, c’est possible 🙂

    • Usager41 dit :

      Il s’est mis en forme, un jour de grève régionale…
      Mais c’est positif, puisqu’hier, à l’identique, 1 seul CDB/contrôleur dans le 860269 et efficace également.

  16. diga dit :

    il n’y a pas que le blog qui est en pose !!!
    apparemment les voitures de 1ere classe ont été oubliées dans le train de 18h23 de ce jour (24/10) !
    nullisime

  17. Nicolas45 dit :

    Donc si je comprends bien tous les vendredi le 14063 est plein ya plus de place mais rien est fait et on remet ça la semaine suivante ? On vaut vraiment pas mieux que du bétail… quand je pense que certains paient 25€ pour ça… ya pas meilleur pub pour la covoiturage que la sncf

    • Nicolas45 dit :

      Bon les gens sont debouts dans l’allée comme d’habitude. Seront ils contrôles pour leur appliquer une réduction sur leur billet ? J’en doute…

    • Stéphane Ascoët dit :

      Et bien sûr ce matin, train Fleury-Paris de 6h34 en longueur normale plein à craquer, pas assez de places pour tout le monde, et malgré les passages de voyageurs en recherche désespérée, d’autres qui laissent leurs sacs sur des sièges… Rien de neuf ni de surprenant…

  18. Dominique dit :

    Ludivine,
    Bonjour,
    A votre retour de congés, vous trouverez mon suivi chiffré concernant mon abonnement Forfait du 24/09 au 24/10 inclus : sur un total de 42 trajets, 2h30 cumulées de retards (voir détails ci-dessous), soit une « amélioration » par rapport à la période précédente qui cumulait 6 h de retards.
    Et seulement 3 contrôles sur la période (1 sur le 14049 et 2 sur le 3917), soit 7 % de mes trajets…
    Bien cordialement.
    Dominique.

  19. Dominique dit :

    Détails :
    24/09/2018 14036 + 5 min
    02/10/2018 14071 + 30 min
    03/10/2018 14036 + 5 min
    03/10/2018 3917 + 10 min
    05/10/2018 14036 + 5 min
    09/10/2018 3917 + 25 min
    11/10/2018 14038 + 10 min
    11/10/2018 14071 + 10 min
    15/10/2018 14036 + 5 min
    15/10/2018 14071 + 30 min
    16/10/2018 14036 + 5 min
    19/10/2018 14036 + 5 min
    22/10/2018 14036 + 5 min

  20. Vivi dit :

    Bonjour à tous !

    Ancienne navetteuse, je me permets de vous solliciter.
    J’ai vu que Ludivine est absente donc j’espère que l’un d’entre vous pourra m’aider.

    Je dois faire un aller les Aubrais Paris vendredi 2 novembre.
    Je pensais prendre le train en fin de matinée ou début d’après-midi.
    Lorsque j’ai voulu regarder les honoraires samedi, aucun train n’apparaissait…
    Mais aujourd’hui ils y sont tous…
    Ce n’est pas un week-end POLT donc je vous avoue que je suis perdue…
    S’agit-il d’un bug de l’appli?

    Pourriez-vous m’indiquer si les trains fonctionnent normalement vendredi ?

    Merci d’avance

    • Usager41 dit :

      Bonjour.
      En effet, il y a des travaux jusqu’au 30 novembre entre Paris et Orléans qui modifient la circulation ou l’interrompent selon les jours.
      Cependant, en ce qui concerne le 2 novembre, il n’y a aucune modification sur les trains en circulation.
      Bonne journée.

    • Vivi dit :

      Merci beaucoup !
      Bonne journée à vous également

  21. Matthieu dit :

    Bonsoir,

    pour ma part j’ai bien reçu le SMS prévenant de la grève du 24/10

    Par contre je ne reçois pas de SMS indiquant les trains en retard. Je reçois en revanche régulièrement des SMS m’indiquant qu’un problème technique perturbe la diffusion des informations (quasiment chaque jour…)

    Est-ce qu’il peut être fait en sorte que la réinscription au système d’alerte (si c’est bien ça le problème) soit faite automatiquement, à chaque fois que nous transmettons notre attestation employeur en gare?

    Merci

    • Ludivine Mantin dit :

      Bonjour Matthieu, la réinscription est désormais automatique. Il faudra juste vous signaler lorsque vous souhaiterez être désinscrit. Cela a été demandé et entendu par le groupe de clients participants aux groupes miroirs.

  22. Marié V dit :

    Le blog est en en pause, mais pas la SNCF qui persévère dans la médiocrité. Mais la persévérance est une qualité mon bon Monsieur ! Depuis deux jours le 860502 arrive en retard ! Une énième fois, quelques minutes de retard se transforment en plus 15 / 20 mn à l’arrivée au travail !

  23. catheline dit :

    Bonjour,

    J’aimerai connaitre SVP les weekends POLT sur l’année 2019, avez vous les dates?

    Merci

  24. Marié V dit :

    Comment une énième fois, manifester son exaspération et garder son calme ! Vendredi soir, départ prévu à 19 h 35 pour le 860521, + 10 mn annoncées pour sortie tardive du dépôt. Il est 20 h 00, le train part à peine pour avarie de porte ! Tiens, vous rappelez vous la soirée du 15 octobre sur le même train ? Cette fois-ci la porte a été condamnée, ce qui ne semblait pas être possible le 15 ! Que va nous dire cette fois-ci le service chargé des relations voyageurs, car les excuses désormais … Y a-t-il réellement une volonté d’amélioration ? A quoi servent ces tracts déposés sur les banquettes « Vos voyages au cœur de nos préoccupations » et d’écrire : « Votre expérience et vos témoignages vont nous aider à agir au plus près de vos attentes» ? Vœux pieux ! Ce soir, Madame MANTIN c’est moi qui perd mon temps, et c’est la 4e fois cette semaine ! Au fait, + 25 mn à l’arrivée à destination …

  25. Marié V dit :

    Dois-je (dés)espérer de lire des réponses à notre exaspération plutôt que des remerciements à ceux qui servent le blog ?
    Encore ce soir des sorties tardives du dépôt …

  26. Marié V dit :

    860521, départ à l’heure ! Joie de courte durée, depuis un peu avant Savigny sur Orge, au ralenti. Il est 20 h 08 nous devrions être à Etampes, on passe Bretigny. Enfin une explication du cdb, retard à cause d’un train de fret extérieur à la SNCF (et de bien préciser surtout) stationné à Brétigny ! Etampes + 14 mn ! 20 h 27 je devrais être à destination ! Arrivé à destination avec + 10 mn !
    On doit continuer à rester calme, bien sûr ! En plus, selon l’appli ce train aura rattrapé son retard à Orléans ! Donc un satisfecit pour la SNCF ! En attendant, j’ai encore perdu mon temps ! Vivement décembre 2019 …