44

La convention TER, qu’est-ce que c’est ? Comment ça marche ? par Oriane Nicole

Vous y faites souvent référence dans nos échanges : la convention TER. Elle a été révisée cette année (lors du premier semestre) et plusieurs changements vous concernent directement.

Ma collègue Oriane Nicole a travaillé sur cette convention (avec beaucoup d’autres personnes évidemment). Elle nous présente ici les lignes essentielles de cette nouvelle convention.

Bonjour Oriane, qui es tu ?

Je suis la responsable des relations clients et Institutionnelle sur le secteur Nord de la ligne Paris Orléans Berry depuis juillet.

Avec mon équipe, on est en charge de suivre le respect de nos obligations conventionnelles dans les gares (information voyageurs, propreté, état des équipements…). En fait, je suis le contact privilégié des clients, et leur porte d’entrée vers l’entreprise SNCF et/ou vers la Région Centre-Val de Loire.

C’est dans ce cadre là d’ailleurs, que tu me fais part, Ludivine, des remontées des utilisateurs du blog.

Pourquoi as tu souhaité présenter la Convention TER ?

Le sujet a souvent été repris sur le blog et lors des rencontres TER. Lors de mon ancien poste, j’étais en charge du suivi de la convention et j’ai donc participé aux échanges avec la Région Centre-Val de Loire lors de la « revoyure » (terme un peu barbare pour dire « révision » en fait) qui s’est terminée sur le 1er semestre de l’année.

Les voyageurs se posent de nombreuses questions sur cette « revoyure » et sur ce qui a changé pour eux. Elle a été l’occasion d’intégrer également les trains ex-Intercités qui sont sous la compétence de la Région Centre-Val de Loire depuis le 1er janvier.

Peux-tu nous expliquer en quoi consiste la Convention qui lie la SNCF à la Région Centre-Val de Loire ?

En fait, la convention est un contrat entre un donneur d’ordre (la Région Centre-Val de Loire) et un opérateur industriel (SNCF). Et ce contrat définit les rôles et missions de chacun.

La région Centre-Val de Loire, en tant qu’Autorité Organisatrice, décide de l’ensemble des services : arrêts et horaires des trains, niveau de service dans les gares et dans les trains, tarification. Elle contrôle le niveau de réalisation des services via des enquêtes et verse à SNCF une contribution financière.

Côté SNCF, on assure un certain nombre de missions avec une priorité absolue systématique : la sécurité. On est en charge de la production de l’ensemble des circulations demandées par La Région. Après attribution par SNCF Réseau des sillons (tracés horaires) bien sûr.

Notre mission consiste aussi à exploiter l’ensemble des gares, à assurer la maintenance des matériels, installations et équipements (avec SNCF Réseau, le gestionnaire d’infrastructure). Enfin, on est en charge de l’accueil et de l’information des voyageurs. Ça comprend aussi la mise en œuvre d’opération commerciales, etc. Enfin, il y a les missions liées à la lutte anti fraude.

Concrètement qu’est ce qui a changé cette année dans la revoyure de la convention pour les voyageurs ?

Je vais parler seulement de ce qui change pour les voyageurs. Comme tout contrat, des modalités ont pu évoluer. Mais elles restent transparentes.

  • L’indemnisation des clients : on a maintenant une application de la garantie TER à l’ensemble des abonnés. Donc ça comprend les abonnés des trains ex-Intercités depuis le 1er juin 2018. Pour rappel, c’est la convention qui définit les modalités d’application : « Pour les abonnés mensuels ou annuels (hors Abonnés Scolaires Règlementés), dès lors que plus de 15 % des trains de la ligne TER sont supprimés ou accusent un retard de plus de 10 minutes (hors plan de transport adapté), l’abonné se voit rembourser l’équivalent de 30% du montant de son abonnement. Les remboursements se feront sur la base d’une observation mensuelle de la ponctualité à 10 min et des trains supprimés. Pour les occasionnels, la garantie G30 continue à s’appliquer pour ceux empruntant les trains ex-Intercités. »
  • La gamme tarifaire : maintien de la gamme tarifaire ex-IC jusqu’à la mise en place de la nouvelle gamme tarifaire régionale.
  • La réfaction guichets : en cas de modification des horaires de guichets en gare (modifications non validées par la Région) nous payons des pénalités si la situation n’est pas rétablie dans les 48h.
  • La lutte anti-fraude : la Région souhaite mieux piloter SNCF sur la lutte anti fraude. Ça passe par deux objectifs : un objectif de moyen (nombre de trains traités par un contrôle renforcé à bord et embarquement). Et un objectif de résultat (taux de fraude en diminution d’un point par an).

Une autre évolution est la mise à jour des objectifs conventionnels fixés par la Région même si ces objectifs n’ont pas d’incidence pour vous mais permettent de calculer les pénalités dues par SNCF à la Région Centre-Val de Loire. Je ne rentre pas dans les détails des points de pénalité, mais si ça intéresse les clients d’en savoir plus, je pense que tu pourras les renseigner Ludivine.

Merci Oriane pour toutes ces infos. Je précise que je reviendrai plus dans les détails sur la lutte anti-fraude, dans un nouvel article.

Peut-être avez vous d’autres questions ? Besoin de précisions ? Je vous propose de les regrouper ici et d’y répondre avec l’aide d’Oriane dans un prochain article.

 

Partager cet article :

44 commentaires pour "La convention TER, qu’est-ce que c’est ? Comment ça marche ? par Oriane Nicole "

  1. MRLR41 dit :

    Bonjour Ludivine
    Pour votre retour dans dix jours j’ai cette question : combien de temps à l’avance seront communiqués les nouveaux tarifs pour les abonnés en 2019? Personnellement une hausse des tarifs signifierait un déménagement direct à PariS! Et ça ne sera pas de gaieté de cœur… J’espère comme beaucoup une baisse mais ne soyons pas naïfs! La seule évolution tarifaire possible est tjs vers l’augmentation!

    • PierreB. dit :

      Dans un message, Ludivine avait mentionné (laissé échappé par mégarde ?) la date du 1er septembre 2019 pour la mise en place de la nouvelle grille tarifaire.
      Qu’est qu’il y aura dedans ?
      Mystère ?
      Rien ne filtre, alors que la région et la SNCF connaissent certainement déjà les grandes lignes de ce qui nous attend.
      A priori, la seule chose à peu près sûre sera la perte des avantages de la carte Grand Voyageur.
      Mais même si à titre personnel les points accumulés me petmettent parfois d’effectuer un trajet en train gratuitement, cela reste tout de même très secondaire.
      Et comme les responsables transport de la région ne semblent pas être particulièrement compétents, je crains le pire car ils risquent de se faire facilement berner par la SNCF.
      Nous ne sommes malheureusement pas dans la région Grand-Est où les alsaciens, qui ont repris les rênes de la nouvelle région élargie, améliorent peu à peu les dessertes sur la plupart des liaisons.

    • MRLR41 dit :

      Personnellement les avantages Grand Voyageur ne sont pas si secondaire que ça pour moi vu le montant investi tous les mois dans mon abonnement.450 euros le forfait mensuel pour avoir un seul direct le matin, et deux en fin d’après-midi, sans parler de la qualité de service qui s’effrite un peu plus tous les ans, j’aurai tendance à prendre très mal la perte de ce seul avantage si derrière la politique tarifaire n’est pas revue à la baisse. Mais effectivement, je crains que nous soyons perdants à tous les niveaux quand elle arrivera. Avec un peu de chance d’ici là, j’aurai trouvé ma mutation en région centre, et pourrait abandonner ces trajets! Et ce sera sans regrets!

    • victorien45 dit :

      Bonsoir,
      Je les apprécie aussi, il y a certes les billets mais il y a aussi d autres réductions qui sont accessibles via ces points.
      C est un avantage que j apprécierait de conserver, on verra bien ce que le futur va réserver.

    • Ludivine Mantin dit :

      Bonjour MRLR41, à ce jour je n’en ai aucune idée… Ce n’est pour moi pas une évolution tarifaire mais une nouvelle gamme de produits. Après vous êtes abonné forfait ? C’est un abonnement national et pas propre à la région TER Centre Val de Loire…alors je m’avance un peu mais je ne pense pas que cela change grand chose pour vous…

  2. Jean-Pvilippe dit :

    Bonjour,

    Pourquoi depuis quelques mois, il n’y a plus qu’un contrôleur dans les trains sur la ligne Orléans-Paris ? En début d’année ils étaient au moins 3 ou 4 par voyage.

    Cordialement

    • PierreB. dit :

      Pour faire des économies.

    • Ludivine Mantin dit :

      Bonjour, la règle est 1 train avec 1 Agent commercial de Service Train appelé plus communément « contrôleur » (sa mission principale est alors l’accompagnement sécuritaire du train, la prise en charge des voyageurs, le contrôle…). Sur certains trains maintenant il n’y a plus de contrôleurs systématiquement (cela dépend du type de matériel roulant, ce sont sur les modèles les plus récents). Vous pouvez en voir plus en effet lorsqu’il y a des groupes de contrôles chargés eux de faire uniquement de la vérification des billets.

    • Usager41 dit :

      C’est cela, 1 ASCT (Agent de Service Commercial Train), sans cet ASCT, pas de circulation, et avec, circulation. Mais pas d’obligation quant au nombre de contrôleurs (hors ASCT CDB de mission) dans le train.

  3. Breit dit :

    Bonjour,

    Vous parlez de contrôle renforcé parce que que vous êtes en incapacité de systèmatiser le contrôle à bord ? Les CDB ne veulent plus contrôler les trains?, ce n’est pas dans leur mission ?

    Contrôle renforcé ne veut pas dire contrôle systématique !!

    Aujourd’hui, les fraudeurs sont dans la gestion du risque, la fréquence des contrôles avoisinant le néant, ils ont encore de beaux jours devant eux !

    Merci de mettre à disposition la convention.

    • Usager41 dit :

      Un CDB PAZ/ORL (via ETP) m’avait récemment annoncé que les CDB veulent bien faire des contrôles, mais qu’assurer des contrôles et les départs des arrêts dans des trains où le rythme est de 5min à 100km/h puis arrêt et ce ainsi de suite entre Orléans et Etampes, comme entre Orléans et Blois, Blois et Tours (on parle des trains omnibus) ou Orléans et Bourges/Argenton, ce n’est pas impossible, mais pas non plus facilement gérable (le CDB tombe sur une personne à verbaliser, le temps d’assurer le départ, le resquilleur s’échappe)…
      Il faut plus de moyens avant de demander à un seul agent par train de faire toutes les missions (sinon, on pourra

    • Usager41 dit :

      Un CDB PAZ/ORL (via ETP) m’avait récemment annoncé que les CDB veulent bien faire des contrôles, mais qu’assurer des contrôles et les départs des arrêts dans des trains où le rythme est de 5min à 100km/h puis arrêt et ce ainsi de suite entre Orléans et Etampes, comme entre Orléans et Blois, Blois et Tours (on parle des trains omnibus) ou Orléans et Bourges/Argenton, ce n’est pas impossible, mais pas non plus facilement gérable (le CDB tombe sur une personne à verbaliser, le temps d’assurer le départ, le resquilleur s’échappe)…
      Il faut plus de moyens avant de demander à un seul agent par train de faire toutes les missions (sinon, on pourra demander au CDB d’être aussi l’agent de maintenance, l’aiguilleur, l’ADC, l’agent commercial et l’agent de nettoyage dans le même train, et ce pour l’ensemble de son planning, auquel cas le 1er train de service de chaque agent sera le seul à circuler en mettant 24h entre le départ et l’arrivée…).

    • JMa dit :

      usager41, j’ai pris le TER Orléans-Nantes ce lundi, et malgré les multiples arrêts, la contrôleuse est passée 4 fois contrôler les billets dans ma rame, en prenant soin de ne pas redemander aux personnes déjà contrôlées.
      Comme quoi, tout est possible…

    • Usager41 dit :

      @JMa, attention, il y a une grande différence : sur la ligne Orléans – Nantes via Tours, il y a un arrêt en moyenne toutes les 20mn (sauf St-Pierre-des-Corps/Tours, le tronçon équivalant alors au temps de parcours d’un trajet en train pour Les Aubrais/Orléans). Sur l’axe Orléans – Paris via Etampes, il y a un arrêt en moyenne toutes les 5min. Le problème est facilement identifiable, un CDB ne peut pas contrôler plus d’un wagon en 5min, et comme dans ce genre de trains, les placements de sortie ne sont pas les mêmes pour toutes les gares, les voyageurs changent aussi de wagon assez souvent. Il n’y a donc matériellement pas vraiment de possibilité d’exercer le contrôle voyageur.

    • victorien45 dit :

      Bonsoir,
      Cela m arrive d’être contrôlé entre cercotte et paris en prenant le toute gare bien que les trains s’arrête très souvent.
      Demain j expérimenté le Orleans-Bourges en toute gare.
      Bonne soirée
      Victorien

  4. Benoit S. dit :

    Bonjour,
    vous nous demandez toujours si nous avons des questions ou demandes de précisions, nous vous transmettons ces questions mais on en attend toujours les réponses. comme il avait évoqué de refondre ce blog pour qu’il soit plus lisible, ne serait-il pas optimal d’y positionner une rubrique qui regrouperait toutes les questions en suspens. il y aurait enfin un suivi et quand les réponses tardent des relances, ce serait un peu plus constructif de proposer aux gens de leur interdire l’accès au blog sous prétexte qu’ils font un suivi eux.

    • Usager41 dit :

      Mouais, sauf que si Ludivine ne répond pas, c’est peut-être qu’elle n’a simplement pas les réponses mais qu’elle relance les services concernés…

    • chris dit :

      d’accord avec Benoit S, ce serait plus lisible et même les réponses en attente. Il est très difficile de suivre ce blog mais il me semble que la refonte du blog fait partie des nombreux chantiers en réflexion…..

  5. Usager41 dit :

    Remarque pour Orianne : serait-il possible en cas de suppression du 860515 départ 16h15 de PAZ (omnibus dès Etampes) de prévoir un service de bus de remplacement entre Etampes et Orléans (a minima un service direct d’Etampes à Boisseaux, de Boisseaux à Château-Gaillard, de Château-Gaillard à Chevilly, de Chevilly à Orléans) ? En effet, dans les gares concernées, en l’absence du 860515, comme le 860517 ne dessert pas ces gares, les voyageurs se retrouvent à attendre environ 2h que le 860519 daigne arriver (s’il n’est pas en retard ou supprimé lui aussi…) ?
    Il suffirait de demander un car et un autocariste de réserve à Rémi, comme cela ce serait résolu (ou un agent SNCF/autocariste, avec un car TER…).

  6. Raphael dit :

    Bonjour. J’ai reçu un mail sur les travaux de novembre, mais le lien ne fonctionne pas. Quelqu’un a-t-il le bon lien ?

    https://cdn.ter.sncf.com/medias/PDF/centre_val_de_loire/20181027%2020181130%20Tours-Orl%C3%A9ans-Paris_tcm56-206804_tcm56-206803.pdf

  7. PierreB. dit :

    Bonjour
    J’ai une petite question concernant le blog.
    Serait-il possible d’avoir une fonction qui permette, par exemple pendant 5 ou 10 minutes comme sur le site du magazine photos Chasseur d’Images, de corriger un message ?
    Car on a beau faire attention, on laisse régulièrement passer des fautes ou des erreurs.
    Je pense notamment au fait que lorsqu’on se sert d’un smartphone pour envoyer un message, le correcteur intuitif fait souvent des siennes et sans que l’on fasse attention, change un mot par un autre, rendant ainsi les messages difficilement compréhensibles.
    De plus, comme j’ai des gros doigts, j’ai tendance à appuyer sur les mauvaises lettres sur le clavier tactile de mon téléphone et du coup je fais des erreurs.
    Je crois d’ailleurs que je ne suis pas le seul dans ce cas.
    Merci d’avance d’étudier cette proposition.
    Pierre

  8. Pif dit :

    Bonjour,

    Une seule question concernant la convention :

    *Pourriez-vous nous donner la liste des trains qui entrent dans le calcul de la performance de la ligne PAZ/ORL/TOURS?

    Merci

  9. ab45 dit :

    Train 14063 Paris Austerlitz > Orléans départ 17h55 surchargé. Aucune place libre (accessible en tout cas tellement il y a de monde dans les couloirs et entre les compartiments).

  10. PierreB. dit :

    Bonjour.
    J’ai une question pour la responsable relations-clients de la ligne :
    Ce matin, le train 14038 est aprti d’Orléans avec la première voiture circulant les portes ouvertes !
    Le contrôleur a isolé la voiture en question en gare des Aubrais.
    Le train a donc pris 5 minutes de retard (rattrapé ensuite) et sur l’appli SNCF il a été mentionné que ce retard était dû à des « travaux sur les voies ».
    Je voudrais savoir quelle est la raison de cet énorme mensonge par rapport à ce grave problème de sécurité ?

    • PierreB. dit :

      Pour information, la réponse à ma question intéresse beaucoup un journaliste du Parisien avec qui je suis en contact…

    • PierreB. dit :

      Bonjour.
      Alors, quelle est la réponse ?

    • PierreB. dit :

      Je n’ai toujours pas eu ma réponse.
      Je vois le journaliste du Parisien ce lundi.
      Que vais-je lui dire ?
      Que le responsable relations-clientèle de la ligne refuse de répondre aux questions des clients ?
      Je pense qu’il va apprécier…

    • PierreB. dit :

      Alors cette réponse ?
      Cet après midi je dirai donc au joienaliste du Parisien que la responsable relations clientèle de la ligne, qui a visiblement des choses à cacher, refuse de communiquer avec les clients, ce qui est un comble !

    • Ludivine Mantin dit :

      Comme je l’avais annoncé le 19 octobre, je ne pouvais assurer les échanges sur le blogs pendant mes congés de la Toussaint.
      Prenant connaissance de vos messages à mon retour de congés, voici ce que je peux apporter comme information suite à vos interrogations :
      – L’événement que vous signalez sur le train 14038 est exceptionnel et a nécessité les mesures conservatoires immédiates mises en place par le contrôleur. En parallèle, une expertise a été lancée pour en connaître l’origine.
      – L’écart d’information sur la cause du retard (5 minutes), annoncée comme relevant de travaux sur les voies, s’explique par le fait que dans la même période, des travaux programmés sur les voies généraient également des ralentissements et des retards. Cette information – reprise par l’application, signalait donc un retard prévisible du aux travaux programmés et non pas le retard inopiné attribuable à la porte défaillante. Votre remarque nous permet de progresser sur notre réactivité à afficher l’information sur nos retards à prévoir et leur(s) cause(s). Je vous remercie sur ce point et je vous invite à signaler également ce type d’écart sur l’application SNCF.
      J’espère que ces éléments d’information pourront répondre à vos interrogations. Je reste à votre disposition pour apporter tout élément complémentaire.

    • PierreB. dit :

      Bonjour Ludivine.
      Merci pour votre réponse.
      Je sais bien que vous étiez en vacances et en l’occurrence je m’adressai à votre collègue Oriane Nicole qui est responsable des relations clients et qui en votre absence est donc, par définition, chargée de répondreaux questions des clients, puisque c’est son métier, chose qu’elle n’a pas faite…

    • Ludivine Mantin dit :

      Bonjour PierreB, Oriane en effet aurait pu vous répondre mais elle ne va systématiquement sur le Blog pendant mon absence. Elle est intervenue pour apporter une information sur le tram Les Aubrais Orléans en urgence mais ne peut pas assurer mon remplacement. J’ai découvert votre message hier malheureusement… Je vous souhaite une excellente journée même si ce matin la circulation est difficile suite aux incidents caténaires aux Aubrais et à St Pierre des Corps… 🙁

  11. Breit dit :

    Vous nous parlez d’une convention dont nous n’avons jamais vu la couleur.
    Je pense avoir suffisamment de capacité intellectuelle pour en prendre connaissance et l’interprèter mais faut-il encore qu’elle soit diffusée.

    J’ai passé l’âge des cours de lecture.

    Merci de mettre un lien vers la convention

    • Chris45 dit :

      La convention mise à jour est sur le site du conseil régional centre val de Loire
      Ma région et moi/une chance pour tous/transport/convention TER centre-val de Loire 2014-2020.

      Le chemin n’est pas très intuitif, mais c’est bien la convention remise à jour avec intégration des ex intercité qui est en ligne

  12. PierreB. dit :

    Il semblerait que nous ne soyons pas sortis de l’auberge au niveau des retards.
    Les nouvelles rames automotrices Regio2N fabriquées par Bombardier et qui doivent arriver sur notre ligne d’ici deux ou trois ans ne semblent pas faire preuve d’une fiabilité exemplaire.
    Ainsi vendredi soir, l’Interloire Orléans – Nantes, qui est assuré avec ce type de matériel, est une nouvelle fois tombé en panne, ce qui s’est traduit d’un retard de 2h30 à l’arrivée.
    Déjà au mois d’août dernier, il y avait eu un gros soucis avec une caténaire arrachée à Blois, un retard fleuve de plus de 4h et un gros bazar.
    Et depuis, ce matériel a été source de plusieurs incidents.
    Cela n’augure donc rien de bon…

  13. VoyageurInformé dit :

    Bonsoir Ludivine
    Quid des horaires à partir du 8 décembre
    Lorsque je recherche le soir je ne trouve que le 14067 départ 18h32
    Pas de 14061
    Et le matin pas de direct 14038 absent
    Je n’ai trouvé qu’un train à 6h21 et il s’arrête à toutes les gares intermédiaires entre amboise et Orléans
    Ce qui m’inquiète
    Un départ beaucoup plus tôt et seulement 9 minutes de correspondance
    Est-ce que les horaires seront visibles à la dernière minute pour nous faire avaler la pillule
    Merci

    • PierreB. dit :

      Bonjour Voyageur Informé.
      Comme d’habitude, tous les horaires n’ont pas été rentrés dans la base de données pour les achats de billets.
      De ce fait, des trains manquent encore à l’appel.
      Mais à priori, à quelques minutes près, on conservera globalement les mêmes horaires.
      Pierre

    • PierreB. dit :

      Voyageur Informé, je viens d’aller faire un tour sur le site des chemins de fer suisses : http://www.cff.ch, qui sont toujours à la pointe dans ce domaine.
      Là, vous cliquez sur « Horaires ».
      Puis vous cliquez sur « Horaire personnalisé » dans la nouvelle fenêtre en bas à droite.
      Ensuite, vous cliquez sur « composez votre horaire ».
      Vous remplissez alors les cases avec la gare de départ, celle d’arrivée, la périodicité et la plage horaires souhaités, vous renseignez votre adresse mail et on vous indique alors que vous recevrez votre horaire personnalisé dans les 3 minutes et sans aucune publicité de leur part (ce qui est vrai).
      En fait le mail arrive immédiatement et là miracle : on a les horaires pour l’année 2019 !
      Je viens de faire le test pour Paris – les Aubrais.
      En mettant une plage horaire de 00:00 à 24:00 h tous les jours de la semaine, j’ai donc pu avoir une vue d’ensemble de ce qui nous attend à partir du 8 décembre (hors travaux multiples et variés).
      En gros, peu de changement, hormis les TER omnibus de la Beauce qui le soir voient tous leurs départs de la capitale avancés : 15h59, 17h12, 18h12 et 19h28.
      Donc pour résumer, quand vous cherchez des horaires, y compris pour la France, il faut aller sur le site des chemins de fer suisses et non sur celui de la SNCF !
      Et chaque année c’est pareil, les horaires sont toujours publiés d’abord sur le site des CFF, puis seulement ensuite, à la dernière minute, sur celui de la SNCF.
      En espérant avoir pu vous être utile.
      Pierre

    • Usager41 dit :

      Exact, si je ne me trompe pas, certains trains (Intercités devenus TER notamment, comme le 14038) ne sont pas encore ouverts à la vente.
      Il faut attendre entre début et mi-novembre pour avoir la liste des trains précis, et une communication doit être faite vers mi-novembre pour les fiches horaires.

    • VoyageurInformé dit :

      Bonsoir
      Merci pour toutes ces précisions

    • Ludivine Mantin dit :

      Bonsoir VoyageurInformé, tous les horaires ne sont pas encore stabilisés. Il peut encore y avoir des modifications sur les sillons définissant l’horaire définitif jusqu’en milieu de mois. Nous avons l’obligation de vous fournir les fiches horaires avec les horaires définitifs le 25/11 au plus tard. C’est pour cela que pour l’instant tout n’est pas affiché dans les systèmes de vente. J’espère vous avoir rassuré 😉

  14. PierreB. dit :

    Donc pour Amboise – Paris on aura bien, pour les trains directs, hors horaires spéciaux pour travaux :
    – le 14038 le matin avec un départ d’Amboise à 6h40 pour une arrivée à Paris-Austerlitz à 8h23
    – le 14061 le soir avec un départ de Paris-Austerlitz à 17h34 pour une arrivée à Amboise à 19h22
    – le 14067 le soir avec un départ de Paris-Austerlitz à 18h32 pour une arrivée à Amboise à 20h18.

    • Usager41 dit :

      Attention, il peut y avoir des adaptations de plans de transport en raison des fêtes de fin d’année, du 22 décembre 2018 au 6 janvier 2019.
      De plus, « hors horaires spéciaux » s’entend aussi pour grèves et intempéries.

  15. Benoit S. dit :

    Bilan semaine 43
    un large tendance à perdre des minutes de trajet aller comme retour en toute discrétion, aucune excuse dans le train, aucune à l’arrivée. Les clients découvrent à l’arrivée en gare. La SNCF n’a toujours pas oompris que notre vie ne s’arrète pas à notre trajet dans ses trains. une nouvelle régression dont on se passerait bien surtout compte-tenu du nombre d’outils temps réels mis à sa disposition, il est juste dommage que ceux-ci ne soient pas utilisés.

  16. Cede dit :

    Si certains sont intéressés, la convention est disponible sur le site de la région

    http://www.regioncentre-valdeloire.fr/files/live/sites/regioncentre/files/contributed/docs/transport/convention/Convention-TER-RCVL-2014-2020.pdf

    Ça vaut le coup de la lire, puisqu’on y découvre, à l’article 32 : « SNCF Mobilités s’engage à mettre en place un contrôle systématique à bord des trains accompagnés », s’engager et contrôle systématique, c’est des plus précis, et pas ce qui est fait sur les TETR (nos trains, anciens TET aussi appelés intercités)

    A l’article 14.2, il est expliqué ce qui doit être fait pour les situations perturbées, curieux de voir les preuves de recherches de solutions par car pour le mardi 7…

    Cédric