Pré-alerte grève 24 septembre 2019

Retour sur la panne du 14059 du vendredi 17 mai 2019

Vendredi 17 mai, en soirée, une panne a peut-être impacté votre voyage sur la pointe de soirée. Je vous propose de revenir sur cet incident.

Ludivine Mantin

Ludivine Mantin

icon-email

Il est 17h40 lorsque le train Rémi Express 14059 fait une demande de secours voie 1 entre Epinay sur Orge et Ste Geneviève des Bois. Le conducteur tente de dépanner avec l’aide du pôle d’assistance conduite. En parallèle, une locomotive de réserve Intercités stationnée en gare de Paris Austerlitz est envoyée avec un conducteur de réserve pour  lui porter secours.

Afin de ne pas péjorer le trafic, les circulations passent toutes par la voie 1bis. Les trains de la ligne C sont tous rendus directs afin de permettre un maintien quasi normal du plan de transport. Le 14076 est supprimé et 10 TER sont touchés (3917, 14061, 14063, 14065, 14067, 14071, 14073, 14081, 860517, et 860519).

Le train 14059 ne peut pas repartir (production d’air impossible). À son bord, nous comptons environ 980 voyageurs dont des enfants et 3 personnes mal voyantes. Il fait chaud dans le train, la rame n’étant plus climatisée. Une évacuation des voyageurs n’est pas possible au vue de l’emplacement de la rame.

Plusieurs options pour acheminer les voyageurs  de Brétigny vers Orléans :

  • Il est imaginé dans un premier temps de recevoir le train à Brétigny et manœuvrer la locomotive de secours pour tirer le convoi jusque Orléans. Cette option n’est pas réalisable car nous n’avons pas d’agent de manœuvre sur place à Brétigny.
  • Seconde option, il est imaginé de refaire montrer les clients sur Paris Austerlitz afin de les prendre en charge et de les acheminer sur Orléans. Solution extrêmement longue en terme de temps, les clients seraient arrivés à Orléans vers minuit.
  • Autre solution, une rame de la ligne C, avec un conducteur Transilien, pour acheminer les clients de Brétigny à Orléans. Cette solution est mise en place car elle permet d’acheminer les clients le plus rapidement possible.

Un transbordement en gare de Brétigny est donc décidé, avec la pousse de la rame en panne par la locomotive de secours envoyée plus tôt.

La pousse de la rame en panne est effectuée à 30km/h jusque Brétigny. L’ensemble du convoi arrive à 21h00. Le transbordement, ainsi que l’avitaillement en eau, est réalisé avec l’aide des agents TRANSILIEN. La rame part de Brétigny à 21h40. Nous avons pu distribuer des plateaux repas en gare des Aubrais et d’Orléans vers 22h30 à l’arrivée du train.

5 commentaires pour “Retour sur la panne du 14059 du vendredi 17 mai 2019”

  1. TerCentreEnPéril

    Merci pour ces explications Ludivine.
    Par contre, vrai ou faux : en principe, le matériel Transilien (sauf pour aller en maintenance) n’est-il pas, lorsqu’il est commercial ou en dépôt, censé rester uniquement sur son périmètre Transilien IDF ? De même pour les ADC ?
    Ce cas de circulation en rame et personnel Transilien (sauf le CDB qui dépend de TER) n’est-il pas exceptionnel et rare ?
    Comment se décide cette situation d’urgence à caractère particulier ?

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour TerCentreEnPéril, oui vous avez raison c’est exceptionnel. Cela entre dans des négociations entres les activités TER et Transilien.

  2. victorien45

    Ainsi que le cheval qui faisait du stop entre angerville et toury. Qui se montrant trop insistants a provoqué un arrêt des trains pendant quelques minutes

  3. caraf

    Bonjour,
    2h30 pour tenter de réparer et pour envoyer une loco de secours ça fait un peu long non ?? Pourquoi la loco de secours n’est pas arrivée plus tôt sachant qu’elle avait était demandée : »En parallèle, une locomotive de réserve Intercités stationnée en gare de Paris Austerlitz est envoyée avec un conducteur de réserve pour lui porter secours. »
    Comme d’habitude, le temps de réaction de la SNCF est plus que lent……..

  4. Benoît S.

    Le 18.37 reste à quai ce soir pour raison s…. Inconnues. On nous annonce une réutilisation du matériel alors que train et loco sont à quai. On laisse partir le 18.57 pour finalement nous annoncer un autre problème à 19.00. Mais nous sommes au pays des bisounours aucun client n’a dévie de famille ou vie professionnelle le soir. Heureusement que la Sncf débute et nous écoute. Aucun SMS reçu je pense que je l aurai demain pour m annoncer un retard probable. Un voyageur usé par autant de mépris.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles.