Retour sur la soirée du 26 juin

Hier soir, la circulation de vos trains a été perturbée en raison des fortes chaleurs et de divers incidents. Revenons sur ce qui s'est passé.

Ludivine Mantin

Ludivine Mantin

icon-email

Vous êtes plusieurs à m’avoir fait vos retours sur la soirée d’hier et je vous en remercie.

Je vous propose de revenir sur le retard du train de 18h37 au départ de Paris Austerlitz (14067).

Hier suite à une panne votre train express à destination de Tours via Orléans et Blois a été bloqué à la sortie de Paris Austerlitz, un peu après Bibliothèque François Mitterrand.

Plusieurs centaines de personnes ont du patienter près de 3h dans cette rame surchauffée.

Lors de ce type d’incident, il faut généralement 30 minutes pour effectuer les constatations et prendre une décision.

Cette incident va prendre des proportions plus importantes car des clients sont descendus dans les voies.

Nous avons pu ramener les clients jusque Paris Austerlitz avec les clients de la rame du Paris Bourges de 18h58 (3917) bloquée juste derrière le 14067.

Ces clients ont pu emprunter le train Paris Orléans prévu à 20h25 (14073) retenu spécifiquement pour cet incident ou celui de 22h55 (14079).

Le train 16835 au départ d’Orléans vers Tours à 21h46 a été retenu 3h pour assurer les correspondances.

Et le 3917 effectuant normalement Paris Bourges a été acheminé au départ des Aubrais pour que les clients vers Bourges puissent l’emprunter.

En terme de prise en charge, nous avons acheminé de l’eau sur le 14067 en panne. Et à priori le 14079 de 22h55 a été avitaillé en gare de Paris Austerlitz.

Voici toutes les informations que j’ai pu récolter. Est-ce que cela correspond à votre vécu ? Je me doute que cela a du être très difficile avec la chaleur actuelle !

 

39 commentaires pour “Retour sur la soirée du 26 juin”

  1. Navetteur45

    Ludivine.

    Merci pour ce retour qui est inexact sur certains points.
    En réalité, il y a eu peu d’informations sur la première phase (30 premières minutes)… le CDB était plutôt jeune et plus tard a indiqué en passant que c’était la première fois qu’il devait gérer un problème de ce type.
    Je pense que le manque d’expérience a été un paramètre important dans la suite des événements.

    Ensuite, personne de la 14067 n’a été ramené à PAZ à temps de prendre le 20h25.
    On a été de retour vers 21h20… et ce qui est le plus décevant est qu’aucun départ n’a été organisé avant le 22h55.
    C’est d’autant plus regrettable que le 22h55 a été en retard de 20 minutes en raison de présence d’ouvriers de maintenance proche de la voie en milieu de parcours !
    Bilan : quasiment 5 heures de retard ce qui est incroyable pour une panne de locomotive à 200 mètres de BFM…

  2. Gavé!

    Bonjour
    Deux inexactitudes inacceptables :
    -voyageurs débarqués sur un demi quai, SUR ORDRE des agents, avec de gros manquements de sécurité ;
    -revenus à PAZ, APRES le départ du 20h25. Il eut été sympa de le faire attendre 15 petites minutes.. donc TOUT LE MONDE sur le 22h55.
    Bref, tout va bien, chère commissaire du peuple..

  3. Bc29

    Ludivine
    Vous allez aussi devoir ouvrir un sujet sur la panne entre Orléans et tours.. heureusement que nous allons avoir un plateau repas . Pour moi ce sera des pates et du poulet. Je cours sur ultra marin de vannes ce week-end….

    • Benoit S.

      BC29 bon courage pour ce week-end, avec la canicule? Pour avoir subi quelques retards cette semaine, j’avoue que j’espère pouvoir me reposer enfin ce week-end et me contenterai de petits footings avant 7 h.

    • Stéphane Ascoët

      Si c’est Vannes en Bretagne dont parle bc29, les températures sont un peu plus raisonnables là-bas(même si c’est une des villes les plus chaudes de la région!)

  4. Stéphane Ascoët

    Ayant échappé à cette gabegie, j’aimerais comprendre de la signification concrète de cette phrase énigmatique: « Nous avons pu ramener les clients jusque Paris Austerlitz avec les clients de la rame du Paris Bourges de 18h58 (3917) bloquée juste derrière le 14067. »

    En tous cas, il me semble à cette lecture que c’est encore un dysfonctionnement absolument inacceptable.

    • Benoit S.

      Très bonne question Stéphane car j’étais dedans et je ne vois pas quoi ils parlent. Ils ont surement mis des bus à dispositions ben non, des RER ben non plus, certains ont fait le trajet à pied (je peine à croire que c’est la SNCF qui a organisé la rando), d’autres par le métro (à l’initiative de chaque client).
      Ludivine va compléter sa rubrique écrite sans éléments factuels.

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Stéphane Ascoët, je parle des clients des trains 14067 et 3917.

  5. Benoit S.

    Non cette explication ne nous convient pas car inexacte, les clients du 14067 ont été invités à rejoindre la gare d’Austerlitz par leurs moyens donc pas par le RER C bloqué car personnes sur les voies (peut-être le transfert du train en panne dans un RER). Nous somme quelques une à avoir pris la ligne 14 jusqu’à gare de Lyon puis traversée du pont. En gare de Paris Austerlitz cette gare parfait ben rien, comme d’habitude sauf que le 20.27 avait un départ décalé à 20.45. Ok peut-être pour nous attendre….Puis découverte du train en panne pour Austerlitz donc départ à 21.15….avec vitesse réduite bien sur. On nous annonce des repas à l’arrivée et bien non pas aux Aubrais à la descente du train, peut-être fallait-il attendre 30 mn qu’ils se préparent mais en tout cas à 22.30 ils n’étaient pas disponibles ni sur le quai, ni dans les marches, ni dans le hall. Et aucun sms, reçu non plus. Comment se fait-on rembourser de cette soirée pitoyable qui fait suite à la veille et prépare le lendemain?
    Dans l’attente d’une vraie explication avec des gens de terrain et non des bruits de couloirs des dirigeants de la SNCF visiblement tous en vacances (seule explication crédible).

  6. Benoit S.

    Ce soir départ en vacances et canicule autant dire gros problèmes en prévision puisque les décideurs de la SNCF sont en vacances nous l’avons subi toute la semaine et qu’habituellement le vendredi midi beaucoup d’agents d’Austerlitz sont en RTT. Pensez donc à remplir vos bouteilles d’eau avant d’arriver à la gare la soirée va être longue.

    • victorien45

      Bonjour,
      J ai le même pressentiment pour ce soir,
      Le matin c est top, mais dès que la pointe du soir arrive c est Waterloo.
      Bonne journée

    • Stéphane Ascoët

      Quand on prend le train à Austerlitz, il faut s’attendre à finir par se retrouver à Waterloo 🙂

  7. franckv45

    Bonjour,

    Je suis censé prendre le train de 9h35 ce matin (les aubrais – paris) mais je n’arrive pas à le reserver…. il est indiqué sur les panneaux virtuels des gares mais je sens l’entourloupe. Y a t il des suppressions de trains ce matin (en + de ceux prévu dans l’affiche « canicule ») ?

    Merci

    Franck

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Franckv45, c’est un bug des systèmes, je viens juste d’obtenir l’information… et trop tardivement pour vous. Comment avez vous fait ?

  8. eric

    bonjour
    je découvre avec effroi le nombre restreint de trains en circulation cet a-m ( PAZ=>les Aubrais )…pourriez vous confirmer svp ?
    pas de 15h27,16h27, 16h53, 17h07…!!!
    merci

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour eric, c’est une panne informatique si on peut dire, Tous les trains Rémi Express sont absents des bases de vente/info voy. Les seuls trains ne circulant pas sont ceux indiqués sur l’affiche info trafic canicule.

    • eric

      ok merci Ludivine…je préfère des trains non affichés mais qui roulent plutôt que des trains affichés mais qui ne roulent pas 🙂

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      oui moi aussi 🙂

  9. sylvain

    Bonjour Ludivine,

    J’imagines que c’est la même chose pour les trains de la semaine prochaine. Car plus de direct entre Orléans et Paris à partir du 1er juillet, aussi bien sur l’application que sur le site OUI.
    Bonne journée.

    Sylvain

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Sylvain, oui, j’espère que les équipes vont trouver une solution au plus vite !

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Tout est revenu à la normale Sylvain. Bonne continuation

  10. Leonce

    Bonjour,

    J’étais dans le 14067.
    Ludivine, je me permets de faire part de mon vécu. Vécu qui diffère par rapport aux informations qui vous ont été transmises :
    Les gens sont descendus, non pas sur les voies, mais sur le quai désaffecté se trouvant après BFM (endroit où le train est tombé en panne)
    Les gens sont descendus sur ce quai désaffecté au minimum 1 heure après la panne. Cela parce que la clim était en panne et que le train était chauffé à blanc. Car jusque-là, il ne se passait rien. Si une décision claire et précise avait été prise dans l’heure qui a suivi l’incident, on n’en aurait pas été là.
    Donc ce n’est pas absolument pas le fait que des gens soient descendus sur ce quai désaffecté qui a fait prendre des proportions plus importantes.
    C’est plutôt un manque patent d’efficience au niveau de la prise de décision, dans l’heure qui a suivi l’incident.
    Le contrôleur faisait ce qu’il pouvait mais d’après ce que j’ai vu et entendu, il semblait totalement lâché par sa hiérarchie.
    A environ 20H40 (soit 2 H après l’incident), décision a été prise par cette hiérarchie de faire descendre (cette fois-ci de manière officielle) tous les passagers (du 14067) sur ce même quai désaffecté.
    Cela dans le but de rependre un train pour nous ramener à… Austerlitz.
    Nous sommes restés environ 45 min debout sur ce quai désaffecté avant que le train n’arrive (je précise qu’il y avait des personnes âgées, et des femmes enceintes).
    Nous sommes arrivés à 21H45 (environ) à Austerlitz.
    Aucun agent n’était présent sur le quai. Seule la police ferroviaire était là pour sécuriser… les agents ! (qui étaient absents…. Ça en serait presque risible si ça n’avait pas été aussi grave).
    Les agents que j’ai vus, étaient enfermés dans leur bureau central et la plupart des voyageurs ont alors été frappé à la porte de ce bureau central pour leur demander de faire un minimum d’annonces.
    De mon point de vue, la police ferroviaire a été à la hauteur pour faire tampon entre les passagers qui cherchait de l’information (après plus de 3 heures de galère) et des agents murés dans leurs locaux.
    Il a fallu attendre le train de 22H55 (voie 15) pour pourvoir repartir. Ce train, qui était à quai durant plusieurs heures, était chauffé à blanc et donc l’air était irrespirable dedans. La loco n’est arrivé qu’aux alentours de 22H15.
    Petite précision concernant le ravitaillement : à ma connaissance, il n’y a aucun ravitaillement en eau à bord du 14067 (ou alors je ne l’ai pas vu, ce qui pourrait être possible).
    Le ravitaillement a eu lieu lors du retour à Austerlitz et c’est la police ferroviaire qui, pour une partie, en a fait la distribution.
    Voilà.
    D’où ces questions :
    Pourquoi aucune décision pertinente n’a été prise dans l’heure qui a suivi l’incident ?
    Les passagers qui sont descendus sur le quai désaffecté ne doivent pas servir d’excuses. Ils sont descendus bien plus tard et cela justement du fait qu’il n’y ait eu, dans l’heure, aucune décision de prise et que d’autre part le train était chauffé à blanc, faute de clim.
    Pourquoi la hiérarchie du contrôleur ne l’a pas aidé plus rapidement ? On était à quelques dizaines de mètre de BFM et quasiment en face du QG. Il a fallu attendre 2 H pour voir d’autres agents arrivés. J’ai vraiment eu le sentiment que le contrôleur s’était senti bien seul.
    Pourquoi ne pas avoir affréter un train de remplacement plus rapidement ?
    Pourquoi l’avoir fait pour repartir vers Austerlitz (sachant qu’aucun train ne nous attendait avant celui de 22H55) au lieu qu’il continue son chemin vers Tours ?
    Pourquoi lors du retour vers Austerlitz, vers 21H45, il n’y a pas eu d’agent pour nous accueillir et peu de messages d’annonces ?

    Cordialement.

    • MRLR41

      Je rejoins totalement votre ressenti. C’est aussi ce que j’ai vécu. Une jeune contrôleur de bonne volonté mais totalement lâché par sa hiérarchie. Un train de 20h25 pour Orléans qui n’étais Plus là quand nous sommes arrivés à Austerlitz. Un accueil par la police ferroviaire sans annonce haut parleur de la part de vos collègues avant un moment. La rame de 22h55 surchauffée quand on nous l’a indiqué. Mais notons que cette fois nous avons vu les plateaux repas et les bouteilles d’eau! Personnellement j’ai mis 5h30 à rejoindre Blois, perdue ma journée de travail du lendemain car dormir 3 heures après une telle galère n’était pas possible. Et bien sûr, en dehors d’excuses dites du bout des lèvres nous n’obtiendrons rien, Mode de calcul oblige !

    • Benoit S.

      J’ajouterai juste puisque la SNCF est la seule société apte à ce niveau de qualité, que si un évènement similaire se passe demain, il sera géré de la même manière voire pire car aucun retour d’expérience n’est fait pour aucun retard quoi que prétendait un responsable de blog il y a quelques années. La SNCf à l’instar de la gare d’Austerlitz est juste parfaite selon un sondage interne.

    • Stéphane Ascoët

      Le quai en question est celui de l’ancienne gare Massena, remplacée au début des années 2000 par BFM.

      Dans le prolongement de ce que dit Leonce au sujet du QG situé juste en face, je suppose de diffuser dans les cours d’école la devinette suivante: « quel est le comble de l’incompétence ferroviaire? Laisser deux trains bien remplis arrêtés en pleine canicule au niveau d’un technicentre et ne pas savoir quoi faire ».

      Je ne comprends pas non plus pourquoi le train pour Bourges est parti d’Austerlitz alors qu’il était possible de deviner qu’il serait immédiatement bloqué.

      Par contre, quand je suis arrivé dans le 14079, qui était le train que j’avais prévu de prendre(mais j’ai soupçonné quelque chose de bizarre quand je l’ai vu affiché bien plus tôt que d’habitude et sans filtrage sur quai), je n’ai pas trouvé qu’il y faisait spécialement plus chaud que d’habitude(c’est à dire trop chaud, oui, mais comme d’hab quoi…) et je pense que beaucoup de passagers se sont débrouillés autrement car il n’était pas très rempli(moins que le lendemain par exemple).

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Leonce, merci pour votre partage. Je le transmets. Bonne journée

    • Benoit S.

      Ludivine, la non information par sms, la non distribution des repas en gare des Aubrais pour ceux qui étaient initialement dans le 18.57 et sont partis avec le 20.27 partis à 21.15 et les non prises de décision pour une raison que vous allez bientôt nous communiquer, vous transmettez aussi?

  11. Vauxion

    Vos récits de mercredi soir témoignent à nouveau de la colère qui gronde chez nous tous, usagers réguliers de cette ligne.

  12. BRIANTO

    Bonjour,
    Le témoignage de Léonce correspond le mieux à mon vécu.
    Je rajouterai, qu’au départ d’Austerlitz, un retard de 10 minutes a été annoncé à cause d’un problème électrique. Je suppose donc que la locomotive n’était pas fiable. D’autre part , je suis descendu sur le débris de quai suite à l’annonce du chef de bord.
    Je confirme avoir été étonnée par la présence importante de la sécurité SNCF à notre arrivée à Auster. et l’absence d’agent à notre service. La distribution de boissons et de repas consistait à se servir dans des cartons et packs d’eau posés sur le quai et dans le train…. Arrivée, épuisée, chez moi à 1h15 du matin, vous vous doutez que je n’étais pas en état de reprendre le train. Conséquence: une journée de salaire perdue.

  13. Tama

    Bonjour. Concernant les trains supprimés ou retard du jeudi 27 juin 2019, comment peut-on demander le remboursement? Je n’arrive pas à trouver la page pour la réclamation. Mon train était le numéro TER 16828. Merci d’avance.

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour, si vous êtes abonné, vous pouvez bénéficier de la garantie train Rémi et donc de la La garantie ponctualité:

      Si plus de 15% des trains de votre ligne sont supprimés ou en retard de plus de 10 minutes au cours du même mois, Rémi rembourse 30% de votre abonnement. Vous êtes informé par voie d’affichage, mail ou courrier.

      Si vous êtes un voyageur occasionnel, vous pouvez bénéficier de la Garantie Ponctualité Rémi Express. Toutes les informations sont sur le site TER.

  14. BBHome

    Votre réponse du 1er juillet à Tama ne couvre pas le cas (de jeudi soir) où le train arrive aux Aubrais et n’en repart pas. Pour ce même cas, comment peut-on rester sans information pendant une heure et sans solution de secours proposée par les contrôleurs, qui nous disent qu’il vaut mieux se trouver une solution tout seuls. QUELLE INDEMNISATION ?

  15. Dominique

    Pitoyable, désespérant et honteux.
    Une si mauvaise gestion est caractéristique de la gare d’Austerlitz et, bien entendu, aucune excuse de la part du directeur de cette gare.
    Dominique.

  16. VoyageurInformé

    Bonsoir Ludivine
    De retour de congés, j’avoue être passée au travers de tous ces problèmes et la canicule
    Pour autant je m’interroge avec le changement vers REMI, yatil des répercussions sur le traitement des voyageurs en cas d’incident, est-ce que un correspondant REMI est contacté pour une prise de décision ou prise en charge ou quelque chose ?
    Dans ce cas extrême est-ce que REMI à prévu un geste commercial pour les abonnés rescapés du 14067 ?
    Nous en revenons toujours au même sujet, le geste
    Eh oui comment REMI impose une régularité ?
    Quels sont les axes sur lesquels la SNCF s’engage ?
    Quels sont les leviers pour REMI ?
    Quelles sont les attentes pour REMI ?
    Pouvez-vous traiter du sujet dans un billet dédié ?
    Pour continuer sur les incidents de la semaine dernière, jeudi et vendredi ne sont guère des exemples, train supprimé le matin ou le soir selon le jour, retard du à des problèmes électriques ou de repos conducteur
    Bref est-ce que quelqu’un a oublié que nous utilisons le train pour travailler sur Paris
    Bref en plus de la canicule semaine très chargée pour la SNCF, donc pour REMI, non ?

  17. eric

    Incroyable…
    ma fille prend le train de 6h05 aux Aubrais pour un entretien à Mulhouse ; elle à sa correspondance à Paris Est à 7h54…pas de chance , le 6h05 accuse un retard de 25 minutes à l’arrivée à Austerlitz…ma fille court pour espérer monter dans le 7h54…arrivée sur le quai, devant le TGV à 7h52, elle se voit refuser l’accès par des personnels SNCF pointilleux…le TGV part 2 minutes après !
    2 autres voyageurs orléanais en compagnie de ma fille , dépités eux aussi de devoir reporter leur voyage…les agents SNCf n’ont rien voulu savoir !
    DEPUIS QUAND LA SNCF EN EST A COMPTER LES RETARDS A LA MINUTE PRES ???
    Habitué des retards quotidiens se chiffrant en dizaines de minutes, je trouve cet excès de zèle hautement déplacé…

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour eric, je comprends que cela a du être compliqué pour votre fille ! Les agents SNCF ont appliqué la règle pour que le train parte à l’heure. Il faut savoir que les portes se ferment 2 min avant le départ du train.

    • eric

      Bonjour Ludivine , oui je connais cette procédure…mais dans la mesure ou le retard initial est du fait de la SNCF, j’aurais espéré un peu de mansuétude ! ( ce n’est pas comme si ma fille avait eu une panne de réveil !)

  18. Benoit S.

    Une semaine après les données ont pu être collectées donc pouvons-nous savoir enfin
    – pourquoi l’application n’a pas fonctionne en n’informant pas les clients par SMS?
    – pourquoi a-t-il fallu un tel temps pour prendre une décision alors que le train était en région parisienne et non perdu en pleine Beauce
    – pourquoi les clients du 18.57 qui ont du prendre le 20.27 parti à 21.15 n’ont pas eu droit à un repas alors que 20 mn avant l’arrivée aux Aubrais la CDB nous a confirmé que ce serait le cas
    – quelle décision ont été prise suite à cette soirée pour que les situations de crises soient enfin gérées?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles.