Plan de transport du 28 et 29 novembre :

Paris Orléans Tours

Orléans Etampes Paris

Tours Orléans

Plan de transport du 30 novembre au 4 décembre :

Paris Orléans Tours

Orléans Etampes Paris

Tours Orléans

Des nouvelles rames et un nouveau centre de maintenance !

Hier, 25 août 2020, la Région-Centre Val de Loire, SNCF, élus, presse, clients ou encore associations ont pu assister à l'inauguration des nouvelles rames Régio2N et au lancement des travaux du futur centre de maintenance d'Orléans.

Ludivine Mantin

icon-email

Depuis 2015, avec la loi NOTRe, les Régions sont pilotes de la mobilité. L’État leur a ensuite transféré la compétence pour les transports interurbains et scolaires (auparavant compétence des départements) et enfin depuis  2017, elles ont la compétence pour les trains d’équilibre du territoire.

Notre Région est donc devenue, le 1er janvier 2018, l’Autorité Organisatrice des dessertes longues distances (anciens Intercités) entre Paris-Orléans-Tours, Paris-Montargis-Nevers et Paris-Bourges Montluçon.  Avec ce transfert, elle a obtenue de l’État 480 millions pour le renouvellement des rames et la création d’un centre de maintenance à Orléans.

Inauguration des nouveaux trains Régio2N

La Région Centre-Val de Loire a présenté la 1ère des 32 nouvelles rames OMNEO Premium/ Régio2N hier en gare d’Orléans.

Elle a commandé ces trains auprès de Bombardier Transport France pour un coût de 460 M€. Elles sont sur 2 deux niveaux et seront mises en circulation de manière progressive sur les lignes Paris-Orléans-Tours, Paris-Bourges-Montluçon et Paris-Montargis-Nevers à partir de 2020, et jusqu’en 2022. Elles viennent en remplacement des rames Corail qui dataient des années 70.

Le confort à bord

La Région a commandé les rames auprès de Bombardier dans leur version Premium, la version la plus confortable. Chaque rame comporte 370 places. Les sièges sont larges déjà en seconde mais encore plus en 1ère (+15cm).  Elles sont dotées de liseuses, d’écrans d’informations, de prises électriques et USB. Par la suite, la réservation des places sera possible et le wifi pourra être activé. La climatisation est auto régulée.

La 1ère classe

Comme je le disais précédemment la différence entre la 1ère et la seconde est la largeur des sièges et la place pour les jambes. Ensuite vous aurez de la moquette au sol pour un espace plus cocooning et calme ainsi qu’une décoration un peu différente.

Espace 2ème classe

L’accessibilité

Les portes sont larges et accessibles de plain-pied.

Un espace est adapté pour accueillir deux voyageurs en fauteuil roulant.

Maxime, élu de la mairie de Chaingy était présent lors de l’inauguration et a pu partager son avis sur l’accès et l’espace PMR.

A bord de la rame, directement sur la plateforme, les agents SNCF ont accès à une rampe amovible qui permet rapidement de prendre en charge une personne à mobilité réduite. Nous l’avons utilisé lors du départ en gare d’Orléans. Notre client a trouvé cette possibilité d’accès pratique, il me précise que c’est important de simplifier au maximum les accès pour les personnes à mobilité réduite et que l’idéal est d’avoir la rame au niveau du quai pour ne pas avoir à solliciter de l’aide et d’être au maximum autonome :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À l’arrivée à Blois, ce fut plus simple car l’écart avec le quai était minime. Dans ce cas, une petite rampe se déploie directement de la rame (en jaune sur la photo):

A bord, le client a apprécié « d’avoir des toilettes de taille adaptée », il approuve la présence d’une barre pour se tenir, la possibilité de garer son fauteuil et y rester, ou de pouvoir s’asseoir sur un siège du train. A noter qu’il y a un bouton SOS pour contacter le conducteur en cas de problème.

 

Les vélos

Vous avez la possibilité de placer jusqu’à neuf vélos à bord (par rame).

PierreB. voyageur quotidien entre Paris et Orléans était présent et a pu tester les espaces avec son vélo. Vous le connaissez sûrement si vous suivez le Blog 😉

Comme vous le voyez sur cette photo, pas besoin de soulever son vélo pour monter à bord.

Après un petit virage, vous avez accès à l’espace dédié :

A bord, il faudra lever son vélo pour l’accrocher, c’est la phase la plus complexe 😉 :

Pierre B. partagera ses impressions et ses conseils directement avec nous dans les commentaires de cet article. Merci à lui d’avoir joué le jeu !

Enfin, vous avez de grands espaces bagages répartis sur l’ensemble de la rame :

Vous avez aussi un espace au dessus de vos têtes mais plus pour des petits sacs ou manteaux. Par contre vous avez de la place sous les sièges pour les sacs plus imposants ou petites valises.

Un nouveau centre de maintenance à Orléans

Pour accueillir ces nouvelles rames, la Région Centre-Val de Loire construit un nouveau centre de maintenance.

Hier la 1ère pierre a été posée symboliquement sur le site d’Orléans Québec pour marquer le lancement de ce centre qui sera dédié aux rames OMNEO Premuim Régio2N.

De gauche à droite :  Richard Ramos, Député du Loiret, Pierre Pouessel, Préfet de la Région, Jean-François Bonneau, Président de Région, Jean-Pierre Farandou, Président de la SNCF et Charles-Eric Lemaignen, vice président Orléans Métropole.

Actuellement la flotte de rame régionale est entretenue sur les sites de St Pierre des Corps mais aussi dans les Régions IDF (Montrouge, Trappes, Villeneuve et Masséna), Pays de la Loire (Nantes) et Bourgogne Franche-Comté (Nevers).

Ces sites ne sont pas pas adaptés à l’arrivée des nouvelles rames OMNEO Premuim Régio2N. Pour leur entretien, la Région a donc financé à hauteur de 70 millions d’€ (dont 20€ de l’État) la construction du centre de maintenance sur le site dit « de Québec » à Orléans.

Dès le mois de septembre, la nouvelle rame sera mise en circulation, n’hésitez pas si vous l’empruntez à partager vos impressions ! 🙂

Pour terminer un grand merci à Pierre pour le partage de ses photos !

 

40 commentaires pour “Des nouvelles rames et un nouveau centre de maintenance !”

  1. chris

    A tester. Je suis assez sceptique sur la différence entre la première et la seconde. J’appréciais la première pour les places individuelles même en dehors de la crise sanitaire. Après revenant simple occasionnel à partir d’octobre, je prendrai la seconde. Il faudrait sans doute revoir la différence de prix entre les deux classes à mon avis, simple suggestion.
    C’est bien la moquette car en période de grève ou de forte influence cela permet un repli assis sur celle-ci. 🙂

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour chris, merci pour votre retour. Si vous avez besoin de conseils pour les tarifs les plus adaptés à vos nouvelles habitudes de voyages à venir, n’hésitez pas ! 🙂

    • YLH

      Je suis moi aussi dubitatif quant à cette première à 4 sièges de front, au lieu de trois avec accoudoirs larges dans les Corail.
      Je me console en me rappelant que pour des raisons budgétaires, notre employeur nous fait désormais voyager en seconde…

  2. Pierre B.

    Bonjour.
    Ecrivant des articles pour la presse ferroviaire, j’ai donc pu bénéficier d’une invitation à la pose de la première pierre du nouveau centre de maintenance et à la présentation de la nouvelle rame hier après-midi, où nous avons effectué un aller-retour jusqu’à Blois.
    Dans les messages qui suivent, je vais donc vous donner mes premières impressions concernant ces rames.

  3. Pierre B.

    Commençons par les accès.
    La rame comporte des voitures à deux niveaux, séparées par de courtes voitures à un seul niveau où se trouvent à chaque fois deux doubles portes.
    Celles-ci sont assez larges (bien plus que dans nos Corail actuelles) et à 55 cm au-dessus du rail.
    Il n’y a donc pas de marche pour monter, surtout si la gare est équipée de quais hauts. Et même si elle est dotée de quais bas comme les voies 14 à 21 de Paris-Austerlitz, on monte facilement à bord, en tout cas bien mieux que dans les voitures Corail.
    Par contre ensuite, pour accéder aux salles voyageurs, il y a systématiquement des marches (sauf pour la partie de la voiture d’extrémité aménagée pour les voyageurs à mobilité réduite).
    Et l’escalier d’accès à la salle supérieure est plutôt étroit.

  4. Pierre B.

    Vélos et toilettes
    Les espaces vélos et les toilettes qe situent sur lzs courtes voitures à un seul niveau séparant les voitures à deux niveaux, entre les portes d’accès extérieures.
    Il y a donc trois toilettes auxquelles font face trois emplacements à vélos permettanr d’accueillir trois vélos chacun.
    Une rame a donc une capacité de 9 vélos fort logiquement cette capacité est portée à 18 vélos si deux rames sont accouplées et 27 vélos quand il y a trois rames.
    L’accès depuis l’extérieur est bien plus facile que dans une voiture Corail.
    Par contre, on le voit sur la photo, les crochets sont peu pratiques car très hauts et avec peu d’espace entre le crochet et le plafond.
    Ce n’est vraiment pas idéal et ce le sera encore moins s’il y a déjà des vélos à côté.
    De plus le crochet est très gros et cela est galère avec les rayons des roues. Il faudra faire attention pour éviter la casse en accrochant ou en décrochant son vélo.
    On pourrait largement mieux faire sur ce point.

    • Paulina

      Pourrait-on peut être faire installer des crochets (plus fins) fichés sur les côtés, c’est à dire sur la paroi verticale du train, comme sur les Corails ? Les crochets actuels sont trop gros comme le dit Pierre B et ils sont fichés sur le « plafond » du train, qui est très haut. Les personnes qui font 1m60 comme moi galètent !! C’est franchement mal conçu et compliqué quand on a un vélo de plusieurs kg. En mettant des crochets plus bas et fichés comme sur les Corails, cela faciliterait grandement les choses pour les cyclistes. Est-ce qu’il y a une possibilité de faire remonter cela ? Merci Ludivine, et bonne journée.

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Paulina, je vais le faire remonter au correspondant matériel. Bonne journée

    • Stéphane Ascoët

      Il serait interressant de remonter cette critique et d’autres pour les futures rames! Peut-être en écrivant à la région, dont les élus sont si soucieux de ne pas être éjectés aux prochaines élections

  5. Pierre B.

    Qualité de roulement
    Soyons clairs, ce n’est pas le point fort de ces nouvelles rames.
    Entre nous, il vaut mieux être à l’étage inférieur qu’au niveau supérieur.
    Je suis actuellement dans une rame similaire sur l’Interloire Nantes – Orléans et je peux vous dire que l’on ressent le passage de tous les appareils de voie (aiguillages si vous préférez).
    On est quelque peu secoués et ces secousses sont ressenties bien plus fortement à l’étage supérieur.
    La rame étant autorisée à 200 km/h, des amortisseurs supplémentaires ont été rajoutés et dans les salles on peu voir des barres verticales installées pour améliorer la stabilité.
    Hier on n’a pas roulé à 200 entre Orléans et Blois (on s’est même plutôt traîné), mais je n’ai pas vraiment senti de différence par rapport aux rames non équipées de ces dispositifs spécifiques.
    En tout les cas, qualité de roulement est souvent inférieure à celle de nos voitures Corail actuelles (même si sur ce point cela dépend en partie de la qualité de leur entretien).

  6. Pierre B.

    Aménagements seconde classe.
    Les sièges, sont de meilleure qualité que ceux équipant les rames Interloire que l’on voit Orléans et Nantes, dont le dossier est trop droit et qui sont très durs.
    On ne retrouvera pas le moelleux de nos voitures Corail mais ce n’est pas non plus la catastrophe des rames Interloire.
    Je préfère cependant ceux des rames « Coradia Liner » d’Alstom.
    Chaque siège dispose d’accoudoirs individuels.
    Bon point, l’espacement entre les sièges est plus grand que celui de nos voitures Corail classiques où l’on a tendance à avoir les genoux dans le siège de devant. On a donc de la place pour ses jambes.
    Entre chaque siège on trouve deux prises de courant et des ports USB.
    Il y a aussi un repose pieds mais qui est inutilisable si la tablette est abaissée sauf à avoir les genoux dans la dite tablette.
    Attention pour celui qui s’installe près de la fenêtre.
    Si vous n’y prenez garde, en vous levant, vous allez vous cogner la tête contre le porte-bagages qui n’en n’est pas un. Cela m’est déjà arrivé et cela s’est produit pour la dame qui essaye d’y ranger son sac à mains que l’on voit sur la photo.
    A ce propos, rien ne rentre ou presque dans ces portes bagages, même un sac à dos de petite taille ou un sac à mains un peu volumineux.
    A part une veste, ils ne servent donc pas à grand chose.
    A noter qu’il n’y a pas de crochets pour les dites vestes ou manteaux sur les parois.
    Pour les bagages, il faut de contenter des racks situés en bout de voiture au niveau de l’escalier d’accès à l’étage supérieur.
    Pas pratique car surveillance quasi-impossible et surtout ils ne sont pas assez grands ni assez nombreux.
    Cela ne va pas être triste lors des départs en week-end ou en vacances.🙁

  7. Pierre B.

    Aménagements de première classe
    Autant le dire tout de suite, les sièges sont les mêmes qu’en seconde classe.
    On a donc toujours quatre places de front.
    Plus de places individuelles comme dans les Corail.
    La seule différence se situe dans le pas des sièges, bien plus grand qu’en seconde classe (Ludivine les 15 cm supplementaires ne sont pas en largeur mais en longueur🙂) et dans la moquette qui remplace le sol en plastique des secondes classes.
    Pour le coup je me demande si cela valait la peine de conserver des premières classe dans nos trains, choix que n’a pas fait la région Hauts-de-France par exemple.

    • chris

      Merci Pierre B pour ces retours.

      Plus qu’à tester. Aucun intérêt pour le première classe donc.

      De mémoire, la configuration des nouveaux TER Occitanie me semble meilleure avec plus d’espace mais sans doute moins de places assises…. Je peux pas dire pour le confort. Je l’ai pris sur un court chemin.

    • Pierre B.

      Chris en Occitanie ils ont des rames à deux niveaux Regio 2N autour de Toulouse avec un aménagement régional basique.
      Sinon, ils ont aussi des rames Régiolis Alstom, à un seul niveau, donc moins capacitaires, qui ont une meilleure qualité de roulement er plus d’espaces pour les bagages. Si c’est ce type de matériel que vous avez emprunté, effectivement, même en aménagement régional, ces dernières rames ont un espace généreux pour les jambes.

    • chris

      @PierreB : A un niveau avec effectivement davantage d’espace dans l’Aude. D’ailleurs , petite parenthèse, pour un passionné de trains, cela doit être sympa la portion après Narbonne en direction de Perpignan entre Terre et Mer pour les photos.

    • Pierre B.

      Oui.
      C’est très sympa du côté de Port-la-Nouvelle et de Leucate-la-Franqui.
      J’y avais d’ailleurs fait des photos en 2001.
      Par contre il faut faire attention à la Tramontane qui peut parfois souffler très fort.
      Et au-delà de Perpignan, la secltion côtière entre Argelès-sur-Mer et Cerbère, via Port-Vendres et Banyuls-sur-Mer, est magnifique.🙂

    • victorien45

      Je confirme au réveil du train de nuit cela a son charme.

  8. Pierre B.

    Remarques diverses
    Les sièges étant plus larges que ceux des rames Interloire, j’ai remarqué que couloirs de circulation à l’intérieur des voitures sont plutôt étroits.
    J’ai demandé au président de la région s’il envisageait une évolution dans les dessertes avec notamment le rétablissement de trains directs entre les villes moyennes du Val de Loire et Paris, mais il m’a dit que rien n’est prévu dans ce sens à court terme et que l’on va donc rester dans le statu-quo dans ce domaine au cours des prochaines années.
    Sinon rien à voir, mais je l’ai entendu dire à l’un de ses amis qu’il avait l’intention de se représenter aux prochaines élections régionales.

    • YLH

      Merci Pïerre pour ce compte rendu.
      Je suis rassuré pour les assises, les versions Interloire ne sont en effet pas terrible.
      Pour le reste, j’abonde dans le sens de notre camarade du blog TransportRail,
      le nombre de trains commandé est limite:
      32 rames L (110 mètres et 370 places), alors que les première négociations État/Région laissaient espérer 36 rames, qui auraient pu éventuellement être en XL (135 mètres 430 places) comme celles de nos voisins normands.
      On se consolera en se disant que 3 rames (330 mètres / 1110 places) auront presque la capacité du 14036 / 14063 à 15 voitures Corail avant passage à 12 voitures, tout en optimisant l’utilisation des voies longues (1, 2 et 3) en gare d’Orléans.
      Et si la région Centre copie les normands et rajoute des rames à la commande initiale, on peut espérer un plus grand nombre de trains longs à 3 rames en heure de pointe.

  9. Pierre B.

    Bonjour.
    Une remarque que je n’ai pas mentionnée hier : les vitres des nouvelles rames laissent beaucoup moins passer les ondes des réseaux des téléphones mobiles que les voitures Corail.
    Il semblerait que cela vienne des vitrages, plus hermétiques et c’est problème lié à ce matériel qui n’a pas été résolu à ce jour.
    Il est donc beaucoup plus difficile d’avoir accès à internet dans le train, faute de captation des réseaux 4G et même 3G.
    Même pour les appels (mais là on ne s’en plaindra peut-être pas), le réseau passe très mal.

    • victorien45

      Pierre,
      c’est aussi surement pour cela que l’on va nous proposer le wifi dans la rame un peu plus tard.

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour vistorien45 et PierreB., oui en effet, c’est un sujet identifié entre Paris et Chartres également. Il y a une fine particule métallique entre le double vitrage. En effet, c’est pour cela qu’il faudra arriver au wifi.

    • Marc Talbot 45

      Bonjour Ludivine,

      J’ai l’impression que vous ne mesurez pas l’usage intensif du télé-travail intensif dans les trains de cette ligne matin et soir pour les milliers de navetteurs qui se rendent quotidiennement à Paris. Cela fait près de 10 ans maintenant que cet usage s’est généralisé sur notre ligne grâce aux connexions 3G puis 4G, et nous sommes donc très nombreux à démarrer et terminer notre journée de travail dans le train avec un laptop ou une tablette. Une connectivité rendue médiocre par ce nouveau matériel nous empêcherait donc de mener à bien nos activités professionnelles, ce qui serait une régression cinglante pour ces nouvelles rames face aux Corail actuels.

      Je ne peux pas croire que cette malfaçon criante n’ait pas été détectée lors de la conception de ces trains, et qu’une résolution du problème via la mise en place d’un wifi robuste et stable ne puisse être réalisée d’ici la livraison des rames en 2022.

      Presque anodin à côté du problème sus-cité, la livrée de ces nouvelles rames avec ce jaune fade (vomi ?) n’a vraiment rien d’engageante, on se demande bien quel bureau graphique a pu pondre un tel résultat. La SNCF nous avait pourtant habitués par le passé à des lignes plus agréables pour ses nouveaux trains (rénovation Corail comprise)…

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Marc Talbot 45, si vous le pouvez, la nouvelle rame Régio2N va circuler sur les trains 16809 , 14048, 14047, 16836 du mardi au jeudi à partir du 15 septembre.Peut-être pourrez-vous vous faire une idée précise de la rame et de la connexion à bord ?

    • Stéphane Ascoët

      Ouf, ce sont des trains que je ne prends pas !

      Pour l’esthétique, hélas, l’époque Roger Tallon est bien révolue, et paix à son âme…

      Je me disais tout de même ce matin que la mode depuis des années de ne plus bien différencier les couleurs des premières et secondes est bien pénible

  10. victorien45

    Bonjour Ludivine et Pierre,
    Est ce que les sièges sont légèrement inclinables comme dans les voitures a compartiments des voitures corail ?
    J’espère que les amortisseurs et sièges sont un peu plus efficaces que sur les rames qui vont a latour de carol car c’est par moment difficile sans minerve
    (douleurs au dos quand sa tape un peu fort).
    Bonne soirée
    Victorien

    • Pierre B.

      Bonjour Victorien.
      Sauf erreur de ma part les sièges ne sont pas inclinables.
      Ou alors je naipas trouvé la commande correspondante.
      Comme je l’ai dit plus haut, la qualité de roulement n’est pas le point fort de ces rames, particulièrement en salle haute où l’on ressent plus fortement le roulis.
      Pour avoir depuis le début de l’été pas mal de rames Régio 2N de Bombardier et Régiolis d’Alstom (rames à un seul niveau), j’avoue avoir une nette préférence pour ces dernières, surtout en aménagement « Coradia Liner », qui est un peu l’équivalent « Premium » des Bombardier, que ce soit pour l’espace offert aux jambes, la qualité de roulement ou le confort des sièges.
      De plus, pour ceux installés près des fenêtres, il n’y a pas la grosse proéminence, également présente dans les Corail, qui empêche de mettre ses jambes comme on veut.

  11. Ghislain

    Pauvres de nous, c’est vraiment le nivellement par me bas ces nouvelles rames… J’espère qu’on aura encore les voitures Corail quelques années de plus…

  12. Cirilo

    Bonjour,
    J’aimerais avoir des précisions sur les possibilités de réservation dans les rames. Serait-ce le même bazar qu’il y a quelques temps ?

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Cirilo, la réservation est une possibilité donnée sur ce matériel mais nous ne savons pas si elle sera activée à ce jour.

  13. NC45

    Bonjour Ludivine,

    Pouvez vous nous donner plus d informations sur le wifi ? Sera t il disponible dès le lancement ? Gratuitement ?
    Est ce que locus pouvez aussi nous confirmer les infos sur la réception 4g ? 1 filtre a été mis ? Pour quelle raison ?

    Merci
    Cdlt

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour NC45, il n’y aura pas le wifi pour l’instant, à l’inauguration ils ont annoncé 2022 (date de fin de livraison de toutes les rames) . C’est vrai que le wifi sera important car l’épaisseur des vitres ne favorisera pas la 4G d’après ce que j’ai compris.

  14. Cede

    Bonsoir,

    Petite précision, et sauf erreur (ou changement du calendrier de livraison par Bombardier) la livraison des 5 premières rame a lieu en 2020, mais les suivantes ne sont pas attendues qu’à partir de début 2022.
    Objectif : disposer des premières rames avant les élections régionales (et oui… Un élu n’a jamais d’arrière pensée quand il signe quelque chose…)

    Cédric

    • Marc Talbot 45

      Au vu des régressions annoncées (confort moindre, 4G brouillée, porte-bagages inexistants), pas sûr que ces nouvelles rames soient franchement un argument électoral pour l’actuel exécutif régional…

      Je me souviens d’un article où certains responsables dénonçaient le choix « low-cost » de la Région lorsqu’elle s’est tournée vers Bombardier plutôt qu’Alstom pour se doter d’un nouveau matériel roulant…

    • Stéphane Ascoët

      Ghislain, Marc Talbot, etc. content de vous lire hélas c’est trop tard, elles sont commandées et tout est lancé pour les accueillir… Entièrement d’accord Marc, je n’avais pas su qu’il y avait eu une polémique entre élus! Après bon, le modèle concurrent Alstom est à peine mieux hein…

  15. TerCentreEnPéril

    Bonjour Ludivine.
    Rame en circulation sur le trajet 16803 6h36 au départ d’Orléans. D’ailleurs, en même temps, rappel, les annonces de cette nouvelle rame ne doivent pas remplacer les CDB, qui, me semble-t-il, doivent continuer au moins les annonces au départ, à l’arrivée, et en arrivée/départ de Blois et St-Pierre… Ce qui, pour aujourd’hui, n’a pas été totalement le cas (notamment pas d’annonce au départ de Blois, à l’arrivée à St-Pierre et à l’arrivée à Tours).
    Sinon, le matériel est bien, sauf quelques détails :
    – la couleur trop criarde et moche (jaune ou vert, on ne sait même pas trop…).
    – cette rame ne sait pas faire la distinction entre REMI et REMI EXPRESS. Ainsi, ce matin, quand le départ du REMI a eu lieu, l’annonce nous a souhaité la bienvenue… à bord d’un REMI EXPRESS, qui ne semble pas être la bonne appellation.
    – les sièges sont très serrés, voire pour les plus grandes tailles, les pieds sont dans l’espace du voisin et la tête dans le plafond…
    – à la différence des autres trains, dont les annonces ont été révisées, ce train ne comporte étonnement pas les annonces spécifiques COVID-19.
    Bonne journée.

  16. Cede

    @TerCentreEnPéril,vous savez, la rame sait très bien ce qu’elle fait.
    L’état à financé le renouvellement des rames REMI Express… Pas des rames REMI / TER.
    La trouver sur un trajet REMI ne doit sans doute être que provisoire, pour assurer la formation des agents et le deverminage avec voyageurs de la rame.
    D’ailleurs, les couleurs, c’est justement pour illustrer le thème REMI Express, différenciant par rapport à REMI.
    Car si les rames sont affectées à REMI, on est pas prêt de les avoir sur Paris…

    • TerCentreEnPéril

      Le problème, c’est que, lors qu’une voyageuse a demandé au CDB de vendredi matin ce qu’il en était, il nous a certifié que ce nouveau matériel devait d’abord venir à partir du mois d’octobre sur nos lignes TER et occasionnellement en REMI Express, en attendant la livrée de nos propres nouvelles rames TER amenées à remplacer celles en circulation…

    • TerCentreEnPéril

      Bon, c’est officialisé sur la page du « fil de la semaine » par Ludivine, pour Paris, les nouvelles rames n’arriveront qu’en 2021…
      Avant, c’est cantonné à Orléans/Tours… 😉

  17. Joshua D.

    Bonsoir,
    Quand ces trains vont t’ils atteindre Paris ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles.