Plan de transport du 23 au 27 novembre :

Paris Orléans Tours

Orléans Etampes Paris

Tours Orléans

Un été entre balades et visites grâce à l’offre pour les abonnés annuels !

Pierre B., contributeur de ce Blog mais également abonné Rémi annuel, a profité de l'offre de l'été pour voyager. Grâce à son abonnement annuel Rémi, il avait accès à tous les TER en France gratuitement en juillet et en août.

Ludivine Mantin

Ludivine Mantin

icon-email

Cet été, les titulaires d’un abonnement annuel Rémi ont pu exceptionnellement voyager sur toutes les lignes TER en France durant la période estivale. C’est le cas de Pierre B. qui voyage quotidiennement sur la ligne Orléans – Paris.

Bonjour Pierre, je vous laisse vous présenter ?

Oui, je suis conducteur de bus à Paris, dans le quartier des Gobelins.

Par ailleurs passionné de trains, j’écris des articles dans la presse ferroviaire depuis 1990 environ, avec notamment des tests de matériels roulants ou des sujets historiques, liés par exemple à l’histoire des différentes lignes. J’ai par ailleurs un site internet, même si je manque de temps pour le mettre à jour de façon régulière : www.connaissance-du-rail.com (c’est ce qui m’a permis par exemple d’avoir une invitation pour la présentation des nouvelles rames de notre ligne l’autre semaine).

J’ai effectué des trajets quotidiens sur la ligne entre 2010 et 2013 puis depuis décembre 2015.

A l’origine j’étais en abonnement mensuel puis je suis passé en abonnement annuel vers 2011 je crois.

Pourquoi ce changement d’abonnement ?

L’abonnement annuel me semble plus rentable car on paye un peu moins cher et il n’y a pas de soucis pour son utilisation, par exemple pour jongler entre les pass mensuels et hebdomadaires. Et pour les éventuelles remises et remboursements suite à des mesures commerciales telles que les retards, les grèves ou plus récemment le coronavirus, il n’y a rien à faire, cela se fait automatiquement.

Cet été, vous avez décidé de bénéficier de l’offre pour les abonnés annuels, racontez nous vos aventures !

Tout d’abord, grâce à l’offre j’ai parcouru au total 10 859 km, avec toutefois deux trajets en TGV pour lesquels j’ai utilisé les points qui me restaient sur ma carte Grand Voyageur (Paris – Bordeaux et Luxembourg – Paris), plus un trajet en Intercités (Toulouse – Les Aubrais) pour lequel j’ai acheté un billet à 38 €. J’ai enfin dépensé 3,50 € pour le trajet transfrontalier entre Thionville et  Luxembourg. Donc 41,50 € pour près de 11 000 km, je pense que c’est une bonne affaire !

En juillet, pendant mes congés, j’ai plutôt effectué des trajets majoritairement situés en Région Centre-Val de Loire ou dans des régions limitrophes pour faire des balades avec mon fils qui a lui utilisé l’offre à 29 € destinée aux jeunes.

Il y a eu par exemple une sortie à Paris, une autre à Chantilly, une journée pour aller voir le musée des blindés à Saumur, Tours et Angers, plus des courts trajets entre Orléans, Beaugency et Blois pour faire des balades sur la Loire à Vélo, avec par exemple aller en train et retour en vélo ou vice-versa.

En août, mon fils étant avec sa maman, j’ai fait de plus grandes balades, parfois de deux jours, lors de mes journées de repos.

Celles-ci ont principalement concerné des sorties avec l’un des nounours du quartier des Gobelins, pour lesquels je prends des photos pour alimenter leurs pages Facebook et Instagram. Le but a été de rencontrer les fans provinciaux, grâce à l’offre de la SNCF, ou d’aller faire des balades, pour lesquelles le nounours s’est en quelque sorte transformé en office de tourisme.

 

Cela m’a conduit par exemple jusqu’aux Sables-d’Olonne, à Nantes, Agen, Toulouse, dans les Combrailles chez un ami dans le nord de l’Auvergne, à Lyon, Dijon, ou encore Luxembourg, Caen, Maubeuge et Calais.

Église Saint Pierre – Caen
Place Bellecour – Lyon

Vous avez pu tester différents types de matériels, pouvez vous nous en parler ?

Pour le confort des trains, j’ai à peu près essayé tous les types de matériels TER circulant actuellement en France.

J’ai emprunté plusieurs fois les rames Regio2N comme l’Interloire dont j’apprécie assez moyennement la qualité de roulement et le confort.

Je préfère nettement les rames Régiolis d’Alstom, surtout en version améliorée Coradia Line, qui sont à mon humble avis de meilleure qualité et où il y a notamment bien plus d’espaces pour les bagages. J’ai eu aussi des autorails plus anciens, notamment de la série X 73500 des années 1990, qui vieillissent très bien et sont plutôt confortables à part le bruit généré par le système de climatisation. Les rames de type AGC de Bombardier par contre pêchent toujours par leur médiocre qualité de roulement. J’ai enfin eu une rame Corail entre Paris et Maubeuge. Mais elle m’a paru en moins bon état que celles que nous avons sur Paris – Orléans.

Voici quelques clichés pris lors des voyages de Pierre :

Comment se sont déroulé vos déplacements ?

Peu de retards à signaler à part une grosse frayeur à Rennes où le train pour Angers était en panne. Je me suis inquiété de pouvoir ensuite rentrer sur Orléans avec l’Interloire, car c’était la dernière correspondance de la journée.

Heureusement les agents de la gare de Rennes ont été super efficaces pour recenser les voyageurs en correspondance et on a eu le droit d’emprunter le premier TGV en partance pour Paris.  Je suis donc rentré via la capitale avec au final un retard qui n’a pas excédé 20 minutes par rapport à mon horaire initial.

Par contre, cela est constant partout, très peu de contrôles, dans seulement environ 10 % des cas. Même dans le TGV entre Paris et Bordeaux je n’ai pas été contrôlé.

Merci beaucoup Pierre pour votre partage, et à très bientôt sur notre fil de discussion !

 

 

6 commentaires pour “Un été entre balades et visites grâce à l’offre pour les abonnés annuels !”

  1. Chris

    Sympa mais j’avoue pour ma part être contente d’arrêter dans quelques jours les trajets quotidiens….on profite mieux en congés, moins de stress.

    • Benoit S.

      @Chris Bonne chance pour la suite 🙂

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Chris, si vous avez envie d’évasions par la suite, il y a des cartes Rémi qui peuvent vous faire découvrir la région et le train d’une autre manière qu’au travers de vos trajets quotidiens. N’hésitez pas à me demander 😉 Bonne journée

    • chris

      Merci.

      @Ludivine, je pensais reprendre la carte week-end ou escapade, je ne sais plus le nom actuel. Pas celle remi car ce serait pour prendre le TGV surtout.
      J’ai entendu à la radio, une nouvelle offre en construction avec un nombre de trajets à pouvoir prendre via une sorte de forfait pour la ligne. Vous connaissez ? Car moins de forfait avec le télétravail…..

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour chris, vous avez plusieurs possibilités, je ne suis pas spécialiste des cartes SNCF Voyages mais je vais essayer de vous renseigner au mieux 🙂 Il y a la carte Liberté valable 1 an (en promo en ce moment à 299€ au lieu de 399€). Elle vous donne 60% en 2ème classe sur le tarif du jour le mois cher, et 40% en 1ère. Plus vous réservez tôt, moins c’est cher. Pour l’amortir, il faut quand même voyager un peu 😉
      Sinon la carte avantage week-end, à 49€ et vous avez 30% de réduction sur le tarif du jour. Pareil plus vous réservez tôt, meilleur sera le tarif. Cela vous donnera une réduction sur Rémi en correspondance avec le TGV ou L’Intercité.
      Avec ces 2 cartes, vous aurez des réductions pour les accompagnateurs adultes ou enfants.
      A vous de jouer 🙂

    • chris

      Merci Ludivine.

      La carte liberté intéressera plutôt ma sœur qui avec le télétravail prend le TGV toutes les semaines. et je pourrais donc bénéficier de réduction en l’accompagnant de tant à autres… moi, je pense que la carte week-end sera mieux pour moi.
      C’est gentil de m’avoir donnée les possibilités.

Répondre à Chris Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles.