Plan de transport du 23 au 27 novembre :

Paris Orléans Tours

Orléans Etampes Paris

Tours Orléans

Retour sur la soirée du vendredi 13 novembre 2020

La circulation de vos trains a été fortement perturbée vendredi 13 novembre en soirée suite à la demande de secours du 14053 à 16h15.

Ludivine Mantin

Ludivine Mantin

icon-email

La panne du 14053 :

Vendredi 13 novembre, le train 14053 déclenche une alerte radio (déclenche l’arrêt de tous les trains dans la zone) à 16h15 suite à un début d’incendie sur sa locomotive. Le train s’ arrête alors  en pleine voie près de la gare de Toury dans le sens Paris Orléans.

Il s’agit d’une avarie du moteur électrique de la locomotive qui a déclenché un début d’incendie qui a rapidement été maitrisé. Le conducteur et le cadre traction envoyés sur place ont immédiatement réalisé un premier le diagnostic pour estimer les possibilités de roulage du train.

Une enquête va bien sûr être menée sur la machine qui sera suivie par l’atelier de St Pierre des Corps dont elle dépend. A ce stade, il peut s’agir d’un defretage (casse moteur) mais seule l’expertise pourra le démontrer.

Ce train était composé de 9 voitures avec 196 voyageurs à bord. Nous avons immédiatement cherché  une solution  pour  évacuer en toute sécurité  les voyageurs . Deux  responsables opérationnels, le Chef Incident Circulation, une équipe de 3 agents SUGE ainsi que la gendarmerie et le contrôleur du train ont acheminé les voyageurs du 14053 sur environ 1500m sur les pistes qui  longent les voies vers la gare. Nous avons mobilisé 4 cars qui ont pu les pendre en charge en gare de Toury.

A 18h05, nous avons pu faire partir les bus pour les Aubrais avec les clients présents dans le 14053.

Aucun autre train voyageur n’était resté bloqué sur la ligne, seul un train Fret était resté bloqué à proximité.

Le 14053 était arrêté sur une zone où la plateforme n’a qu’une seule voie en sens impair de Toury vers Orléans. Nous ne pouvions donc pas faire passer d’autres trains. Impossible d’utiliser les voies de service car elles sont actuellement prises pour la réalisation des travaux que vous connaissez actuellement sur votre ligne (travaux qui permettront ensuite de circuler indifféremment sur les voies dans les 2 sens) .

Le conducteur et le cadre traction sur place après différents essais et mises en sécurité de la locomotive ont constaté que le système de bogie n’était pas HS et donc que le moteur n’était pas bloqué. Il était donc possible de refouler (faire reculer la rame ) pour la positionner un peu plus en amont (plateforme à 2 voies impaires) et ainsi permettre de faire passer les trains au départ de Paris. Mais le temps de mener ces actions, nous avons préféré proposer d’autres solutions pour les clients en attente à Paris Austerlitz. En effet, la voie n’a pu être dégagée que vers 22h30. Nous avons profité de la nuit avec les équipes sur place pour ensuite évacuer le matériel HS et limiter l’impact sur les circulations du week-end.

Prise en charge des clients des trains retenus au départ de PAZ

Nous ne pouvions plus faire partir de trains entre Paris Austerlitz – Orléans – Tours vendredi soir.

Cela représentait environ 6 TER en comptant en moyenne 200 voyageurs par train.

Nous avons donc proposé les solutions suivantes :

Clients pour Tours: Nous leur avons proposé d’aller sur Paris Montparnasse pour emprunter le TGV 8321 (19h29). Environ une centaine de clients sont allés à Paris Montparnasse.

Clients pour Bourges : Nous avons détourné le 3917 via Nevers (une fois l’accident de personne à Paris Sud Est terminé).

Clients pour Orléans : Nous avons incité les voyageurs à emprunter le Transilien ligne C jusqu’à Etampes où nous avions mis en place des bus qui sont arrivés à Etampes aux horaires suivants : 

2 bus de 59 places arrivée avant 20h

2 Bus de 59 et 71 places pour 20h40

2 bus de 63 places à 21h

2 équipes SUGE se sont rendues à Etampes pour accompagner les clients. Nous avons estimé qu’il y avait environ 300 clients concernés.

Enfin nous avons réservé 2 chambres d’hôtels pour 2 clients qui n’avaient pas entendu les annonces, notre objectif étant de ne pas laisser de clients sans solutions.

Nous tenions à nous excuser et à vous remercier pour votre patience dans l’attente de la mise en place de toutes ces mesures de prise en charge dans un contexte sanitaire particulier mais aussi face à un incident rare.

 

33 commentaires pour “Retour sur la soirée du vendredi 13 novembre 2020”

  1. T

    Une bien bonne explication. Merci, il fallait au moins ça pour faire passer ce « bazard » de vendredi

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour T, en espérant que votre retour n’a pas été trop compliqué, bonne journée

  2. Dominique

    Bonsoir Ludivine et merci pour ce retour.
    Situation rare en effet et je compte sur vous pour nous communiquer le résultat de l’expertise.
    Globalement, en dépit du temps d’attente, la SNCF a été en mesure de prendre en charge les passagers mais la confusion et l’énervement auraient pu être évités en gare d’Austerlitz si un agent (j’ai communiqué les nom et prénom à Oriane) n’avait pas annoncé que tous les voyageurs devaient aller à Montparnasse !!!
    Merci à vous, Oriane et aux équipes mobilisées.
    Bonne semaine.
    Dominique.

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Dominique, oui je comprends que cela a du être perturbant, merci à vous bonne journée

  3. Jer45

    Bonsoir. Oui, bien géré et arrivée en car sur Orléans bien faite. En RETEX, pensez à comptabiliser les passagers à PAZ avant de les envoyer en RER. Nous étions ainsi inquiets de savoir si les bus seraient assez nombreux. Ça a tenu, mais tout juste. En période deconfinée, nous aurions sans doute attendu le retour des premières rotations

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Jer45, en effet en période déconfinée il nous aurait fallu beaucoup plus de bus…je ne sais pas si on aurait pu mettre en place cette solution.

  4. Patd5

    La pagaille aurait été évitée si l annonce des différentes solutions avait été faite dans les trains ou sur les quais. En fait la plupart des voyageurs dont je fait partie sont restés à Paris ou ont trouvé seuls une solution. Et heureusement pour la SNCF car il n y aurait pas eu assez de cars à Etampes pour Orléans. Et aucune info non plus sur le blog pour dire que la SNCF avait prévu une solution pour les voyageurs naufragés. Merci Ludivine de m indiquer si la SNCF a prévu de me rembourser ma nuit d hôtel de ce vendredi 13 catastrophique.

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Patd5, dans ce type de cas, je ne peux pas vous renseigner sur le Blog sur lequel j’interviens en journée et plutôt à froid, jamais en direct sur une situation perturbée car ce n’est pas le rôle du Blog. Il faut vous tourner vers Twitter qui intervient tôt le matin ou tard le soir. Pour votre nuit d’hôtel, il faudra vous tourner vers le service client mais je ne sais pas si cela pourra être pris en charge à posteriori. Les mesures de prises en charge sont proposées sur place.

  5. Toufik

    Bonjour ,
    je me permet de vous rappeler qu’on est plein crise sanitaire et que la suppression de deux ou trois trains se répercute sur le 4eme, bien sur je ne vous apprends rien jusque là, ce que je souhaite juste comprendre est comment vous vous permettez de transformer ce 4eme train à 7 RAMES habituellement à un petit à deux RAMES,
    cette histoire s’est passé aujourd’hui, dans le sens Orleans _ Paris à 11 h30, j’ai des videos de voyageurs entassés et debout dans les couloirs et issues de secours du train, un malaise est survenu chez une des clientes qui a payé un billet comme tous les autres voyageurs, et un des médecins a eu du mal à aller la secourir, elle a finis son voyage allongé sur le planché et a été prise en charge par le SAMU 75 dès son arrivée à Austerlitz,
    personnellement , je m’attends à des clusters dans les trains avec l’air conditionnée, mais avec ce type de comportement non responsable, je crois que la catastrophe n’est pas loins,
    cordialement,

    PS, je garde les vidéos et photos prises pour les publier en cas de cluster SNCF Orléans,

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Toufik, en effet il y a eu affluence dans votre train. Pour vous expliquer, nous effectuons des comptages actuellement dans les trains pour nous adapter au mieux à l’affluence voyageur inhabituelle avec le reconfinement. C’est encore différent de ce que nous avons connu au 1er confinement. La semaine dernière nous avons compté entre 60 et 110 clients dans ce train. C’est pour cela que nous avons décidé de changer sa composition. Sauf qu’hier il y avait finalement beaucoup plus de voyageurs que la semaine passée. Nous avons donc décidé de le repasser en unité multiple aujourd’hui pour ne pas que cela se reproduise pas. Je vous remercie pour votre retour. Bonne journée

  6. Pierrr B.

    7 rames ?
    2 rames ?
    Quest-ce que vous voulez dire ?
    Ce n’est pas clair du tout.🤔
    Cela ne veut rien dire.
    En essayant de décrypter je déduis juste que le train de 11h28 au départ d’Orléans a été beaucoup plus court que d’habitude. C’est cela ?
    Donc en gros, au lieu d’avoir un train composé d’une locomotive et de voitures Corail, par exemple de 9 voitures (c’est ce que l’on appelle une rame), cas fréquent sur la ligne, vous avez eu un train beaucoup plus court et assuré soit avec une locomotive + 6 voitures, soit avec des automotrices habituellement engagées sur Orléans – Tours ?
    S’il y en a une, la capacité est de 220 places, s’il y en a deux, la capacité est de 440 places, soit l’équivalent d’une rame Corail de 6 voitures.
    A moins que ce matin il y ait eu exceptionnellement énormément de monde, d’où votre message, ce qui me surprends tout de même vu le niveau de trafic actuel.

    • TerCentreEnPéril

      Pierre, sauf si 7 rames = ex-Corail et que 2 rames = nos automotrices de Tours/Orléans 😉

    • Pierre B.

      TER Centre en péril vous avez bon pour les automotrices de la ligne Orléans – Tours mais pas pour les Corail où pour un train, une rame c’est l’ensemble des voitures, quel que soit leur nombre, mais sans la locomotive. On dira ainsi « une rame de 6 voitures » ou « une rame de 9 voitures ».
      Quand il y a la locomotive on parle de « train ».
      Et donc pour les automotrices on dira « ce train est composé de deux rames » pour évoquer par exemple deux éléments de la série Z 21500 accouplés, car que vous connaissez fréquemment sur la relation Blois – Tours que vous empruntez régulièrement il me semble.
      Je sais c’est compliqué tout cela.
      Et on peut donc comprendre que Toufik se soit un peu mélangé les pinceaux et qu’au premier abord j’ai donc eu un peu de mal à décrypter ce qu’il voulait dire hormis le fait que le train était bondé.

    • TerCentreEnPéril

      Non non, Pierre, je parlais bien de 7 rames dans le sens du terme utilisé par Toufik. Effectivement, 7 rames doit se lire alors 7 voitures + la loco ou un train composé de 6 voitures + la loco (et là on retombe à 7 au total), bien vu sur la terminologie 😉

    • TerCentreEnPéril

      Presque Pierre, je fais la plupart du temps Orléans/Tours, mais il m’arrive de faire parfois du Orléans/Blois ou du Tours/Blois (raisons parfois professionnelles, parfois personnelles…) 😉

  7. MarionL

    Bonjour,

    C’est scandaleux ! Et votre fierté face à la façon donc vous semblez avoir héroïquement sauvé les gens avec des… Bus de 59 places hahaha que l’on pouvait prendre en gare d’Austerlitz après déjà plusieurs heures d’attente ? Non non bien sûr il fallait se taper le RER C et jusqu’au bout du bout pour partir entre 20h et 21h mais arriver à quelle heure au bout du compte à la maison ?

    Vos mettez en avant deux personnes à qui vous auriez payé une nuit d’hôtel n’ayant pas écouté les annonces, parce que  » vous ne laissez pas les gens sans solution » bravo houra la sncf ! Mais il fallait y être pour voir le monde qui était là. Il est évident que beaucoup ont trouvé des solutions par eux même.

    Pour ma part lorsqu’après plusieurs heures d’attente en gare on a annoncé qu’aucun train ne partirait et de se rapprocher des agents, j’ai tenté mais ( photos à l’appuie) il y avait tellement de monde que ce n’était pas si simple d’atteindre un agent, de plus, comme de nombreux usagers l’ont souligné, nous sommes en plein confinement, nous craignons pour notre santé dans les trains et en gare. Je n’ai donc pas été informée non plus de la mise en plus de bus… À étampes hahah.

    J’ai donc pris sur moi de contacter ma famille sur Paris afin d’être hébergée, le lendemain le premier train était annulé j’ai donc pour ma part pu calculer un retard de 16heures par rapport à l’horaire auquel je devais arriver à Orléans le vendredi soir.

    C’est scandaleux.

    Aussi vendredi j’ai pu constater que de nombreux trains étaient supprimés progressivement avant la suppression de tous. Je me demande donc, lorsqu’un train est supprimé suite à un retard important. Comment comptabilisez vous cela dans le pourcentage des retards du mois ?

    Merci

    Et bon courage à tous !

    • Monteno

      Marion ne vous attendez pas à ce que la garantie ponctualité de la région soit mise en place car je suis persuadé qu’un tour de passe passe SNCF va intervenir pour faire sauter cet engagement en argumentant sur la situation sanitaire exceptionnelle …
      Vu tous les retards en ce moment et annulation il serait bien que Ludivine nous éclaire sur ce point .
      Est ce toujours en vigueur pour les résultats ponctualité du mois et éventuellement le déclenchement d’une réduction sur notre prochain abonnement ?

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour MarionL, les trains supprimés en « opérationnel » c’est à dire au dernier moment alors qu’ils étaient prévus dans le plan de transport sont comptabilisés dans le calcul Poncualité.

    • TerCentreEnPéril

      A titre informatif, les bus qui se substituent aux trains omnibus sont toujours affrétés à la gare d’Étampes, gare limite car il y est possible de faire une correspondance avec le RER C notamment.
      En cas de situation perturbée, les bus devant être affrétés en urgence, la plupart du temps, c’est le système de service des bus omnibus qui est mis en place, pour éviter de saturer Paris inutilement si le RER C peut amener les usagers à Étampes. En effet, les cars affrétés sont pour la plupart des cars Perron, venant des dépôts du secteur (Cars d’Orsay/Transdev Rambouillet/et secteur de Dourdan/Étampes Albatrans dont les rotations sont assurées par les équipes des Cars d’Orsay et de Transdev Rambouillet).

    • Pierre B.

      TER Centre en Péril vous confondez les cars de remplacement pour travaux pour les trains omnibus Paris – Etampes – Orléans et les cars de substitution pour des cas exceptionnels tel que l’incident de vendredi ou les cars utilisés pour remplacer les directs que l’on a en milieu de journée en semaine et le week-end.
      Jamais vu des cars des sociétés dont vous parlez.
      Habituellement on a des cars de chez Dunois ou Fraizy et parfois, très rarement de Simplon ou d’autres sociétés pour les cas exceptionnels tels que le interruptions longues comme les week-ends « POLT » 4 ou 5 fois par an.

    • TerCentreEnPéril

      Pourtant, il me semblait bien que Perron ait la limitation Étampes, ce qui permet la priorité lorsque les cars ne partent pas d’Austerlitz… ???

    • MarionL

      Merci pour vos réponses.
      Ludivine pourriez vous préciser quel est le temps comptabilisé pour un train supprimé ?
      Exemple : au delà d’une heure de retard j’ai pu constater que les trains étaient souvent supprimés, combien de temps de retard compte-t-on pour ceux là dans la mesure où ils avaient déjà un certain retard et que les voyageurs de ces trains accusent parfois un retard encore supérieur à celui qui était affiché avant de la suppression.

      En effet Monteno c’est bien cela que je crains ! Mais sait on jamais ^^

      Merci et très bonne soirée à tous.

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour MarionL, pour la garantie TER on calcule avec les trains qui ont plus de 10 minutes. Dans le cas d’un train supprimé au dernier moment, il est compté comme ayant plus de 10 minutes si on veut. En fait on ajoute ces trains et on regarde si on a plus de 15% des trains qui ont eu plus de 10 minutes de retard, est ce que je suis claire ? parce que par écrit c’est pas forcement évident 😉

    • Stéphane Ascoët

      MarionL je suis d’accord sur certaines choses mais sur d’autres vous êtes un peu sévère. Et pourtant je l’ai été aussi dans le fil de la semaine dernière, et je suis par contre entièrement d’accord avec Jer45. Il aurait peut-être été plus long de faire venir les autocars sur Paris? Être hébergée chez votre famille me semblait être le choix à faire par civisme pour se conformer au message « veuillez différer votre voyage si possible ».

      Pierre et TerCentreEnPéril, je n’ai vu aucune des compagnies que vous citez, en tous cas le parc avait l’air assez ancien. L’autocar derrière l’immense Ivecobus à deux essieux arrière semblait être un FR1. Le mien (arrivé plutôt à 21h20 que 21 heures, correspondant effectivement à de mystérieux horaires de TERs pour Orléans indiqués sur l’écran devant la gare) était du même fabricant, mais d’un modèle plutôt destiné au public scolaire, et dans une livrée bretonne(35) « Hervé ». Je suppose qu’il ne venait pas de si loin mais qu’il s’agit plutôt d’un manque de mise à jour de celle-ci suite à un rachat. En même temps, le conducteur ne connaissait effectivement pas le chemin dans Toury pour atteindre la gare, heureusement qu’une jeune femme fort sympathique au premier rang l’a aidé! Je n’ose imaginer le temps que ça aurait pris de desservir toutes les gares comme cela avait été annoncé au début(mais j’aurais préféré cela au fait de laisser éventuellement des gens sans solution ni information toute la nuit en pleine Beauce, espérons que ça n’a pas été le cas).

      ZTER 21500 en US Lundi sur le Paris-Fleury de 16h30, distanciation par conséquent non respectée.

      Au sujet des compensations financières suite aux retards, vu le peu de trains en circulation, les horaires semblent être globalement respecté et donc peu de chances qu’il en y ait une. À noter qu’on me propose le remboursement du mois de Novembre alors que je travaille…

      Ludivine, votre article est bourré de fautes… je préférais les explications de Pierre. Effectivement, la solution mise en place aurait été inimaginable avec la fréquentation pré-pandémie d’un Vendredi soir.

  8. Toufik

    Bonjour à tous et à toute,
    Je me suis effectivement mal exprimé, il faut lire voiture et non Rames, merci pour vos remarques.
    Nous somme partis avec le 11h35 des aubrais vers Paris hier avec un mini train pour faire court en sachant d’avance qu’il y a une grosse affluence sur ce train :
    – pas d’autre train avant 17h35
    – suppression de 10h54, du 9h35 et peut être même du 8h37 (pas sur pour ce dernier).
    Affluence est probablement un terme peu leger pour expliquer là situation car les voyageurs étaient collés les uns aux autres.
    Et puis notez bien qu’une jeune dame (qui aurais pu être vous) a finis à l’hôpital.
    T

    • TerCentreEnPéril

      Effectivement Toufik, en temps normal, c’est une rame Corail qui assure la mission, mais il peut arriver dans certains cas d’avoir deux rames automotrices comme hier pour cette mission.

    • TerCentreEnPéril

      Le 8h37 circulait bien hier, ainsi que les cars de substitution à 12h45, 13h45 et 15h30…

  9. Jer45

    Je confirme que il fallait avoir de la chance pour avoir des infos. Un type est passé avec un HP et un message en micro de PAZ ensuite. Aurait mérité d être répété et accompagné par du personnel en gare. Comme d’habitude, les abonnés absents de PAZ sont la source de bien des maux. Un bon jalonnement, des quais vers le RER, aurait prix 10 PAX à tout casser. Je n ose imaginer comment on gererait une catastrophe en gare..

  10. Dominique

    Ludivine,
    Bonsoir,
    Merci pour vos retours et le passage suivant m’intrigue : « Dans le cas d’un train supprimé au dernier moment, il est compté comme ayant plus de 10 minutes si on veut. En fait on ajoute ces trains et on regarde si on a plus de 15% des trains qui ont eu plus de 10 minutes de retard ».
    Pourquoi « si on veut » ? Les trains supprimés au dernier moment rendent rarement un service aux usagers….donc ils devraient être systématiquement comptabilisés.
    Faut-il comprendre qu’ils sont pris en compte uniquement s’ils contribuent à passer la barre des 15 % ?!
    J’avoue que cela ne contribue pas à la clarté du mode de calcul de cette garantie TER 😁
    Bien cordialement.
    Dominique.

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonsoir Dominique, vous voyez je n’ai pas été claire 😉 « si on veut » c’est une manière de parler mais en effet en me relisant c’est pas clair. Je reformule : un train supprimé en dernière minute et un train ayant plus de 10 minutes de retard entrent systématiquement dans la garantie TER 🙂

    • Benoit S.

      @Dominique pour compléter, un train qui est supprimé en amont (pour cause de travaux par exemple), ne rentre pas dans les retards car comme il est supprimé il n’arrive pas en retard et ne rentre pas dans ces stats même s’il est signalé. En exagérant à peine, à raison d’un train par jour et qui arrive à l’heure à la place de la trentaine ?(désolé je ne me rends pas compte sur une journée) et bien le résultat sera satisfaisant pour la SNCF car les retards ne sont en plus pas pondérés par le nombre de personnes des trains. Mais comme tout est parfait rien ne changera.

  11. 606angelique*

    Bonsoir Ludivine,

    Lu votre RETEX mais RIEN de RIEN sur la ième gestion catastrophique des usagers en gare de PAZ puisque si j’ai bien compris il n’y a plus de personnel sur place…dans ce genre de situation, cela ne peut se gérer à coup de SMS sur les réseaux sociaux…Question : la SNCF dispose-t-elle d’un contrat avec une ou plusieurs sociétés de cars ou bien les contacte-t-elle ponctuellement en cas de difficultés sérieuses ??? Si le RER C a toujours circulé, pourquoi ne pas en avoir informer les voyageurs dès 16h30/17h en gare de PAZ avec bus à la clé pour terminer le voyage…Rassurée sinon au moins que l’ensemble de ces trains soient bien décomptés dans les stats de novembre… Cdlt, ABM

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour 606angelique*, merci pour votre retour. Il y avait du personnel sur place mais peut-être pas assez visible ou accessible au vue de la situation. La SNCF travaille avec plusieurs compagnies de cars qui répondent en fonction de leurs possibilités à l’instant T. Par exemple, pour le vendredi 13 nous avons travaillé avec 3 compagnies de cars. Nous avons pu orienter vers le RER C et Etampes, dès que nous avons eu la garantie que nous avions bien des cars avec chauffeurs.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles.