Infos travaux: mois de novembre

L’État, la Région Auvergne Rhône Alpes et SNCF Réseau participent ensemble à un vaste programme de modernisation du réseau. L'objectif est de fiabiliser et moderniser le réseau existant ainsi que de vous assurer plus de confort et de régularité.

Corinne BAYET

Corinne BAYET

icon-email

Ce qu’il faut retenir des programmes travaux pour le mois de novembre. Vous trouverez les dernières affiches.

Ligne 06: Clermont-Ferrand-Vichy-Roanne-Lyon

Du samedi 30 octobre au lundi 01 novembre 2021. Des travaux en gare de Lyon-Part-Dieu entraînent une modification du plan de transport (création de la voie L). Voici l’affiche

Du samedi 13 au dimanche 14 novembre 2021: Voici l’affiche

Du 15 au 26 novembre 2021 (lundi à vendredi). Des travaux entre Roanne et Clermont-Ferrand modifient la circulation des trains. Une substitution routière est organisée. Voici l’affiche

Ligne 11: Clermont-Ferrand-Thiers

Du 22 novembre au 03 décembre 2021 (lundi au vendredi). Des travaux de maintenance impacteront les trains en milieu de journée. Voici l’affiche

Ligne 14: Clermont-Ferrand-Moulins-Sur-Allier

Du 03 au 12 novembre 2021 (du mardi au samedi). Le TER n°873 351 St Germain des Fossés de 05h38 sera origine Vichy soit: 06h00. Voici l’affiche

Du 15 au 26 novembre 2021 (du lundi au vendredi). Des travaux entre Roanne et Clermont-Ferrand modifient la circulation des trains. Une substitution routière est organisée. Voici l’affiche

Ligne 65: Clermont-Ferrand-Aurillac

Du mardi 02 au jeudi 04 novembre 2021 Voici l’affiche

Du 15 novembre au 03 décembre 2021 (du lundi au vendredi): Voici l’affiche

Ligne 80: Clermont-Ferrand-Brioude

Du 15 novembre au 03 décembre 2021 (du lundi au vendredi). Des travaux de maintenance Voici l’affiche

Ligne 84: Clermont-Ferrand-Volvic

Du mardi 02 au vendredi 05 novembre 2021. ces travaux impacteront les trains en milieu de journée. Voici l’affiche

Pour en savoir plus je vous invite à aller sur le site TER Auvergne Rhône Alpes ou d’appeler ALLO TER au 09 69 32 21 41 (appel non surtaxé)

8 commentaires pour “Infos travaux: mois de novembre”

  1. Emmanuelle BOUTERIGE-BRIVADY

    Bonsoir, nous sommes le 27/10/2021 il est 17h49 en gare de Vertaizon, pour une arrivée à Lezoux….. Il y a peut-être une avarie, mais le conducteur du train a-t-il toujours un micro pour nous tenir au courant ? Merci
    Bien à vous.
    Emmanuelle

    • Corinne BAYET Corinne BAYET

      Bonjour Emmanuelle
      J’ai transmis votre message au responsable de cette ligne. Effectivement, le conducteur qui est à l’arrêt en gare peut traiter un incident technique et il est prévu qu’il réalise une annonce aux voyageurs. Merci.

  2. Alain

    Bonjour,
    Le train de 14 h 48 à destination de Brioude, entre Clermont et Issoire.
    Les deux voitures sont bondées. Dans celle où je suis installé, il y a une quinzaine de personnes debout. Plusieurs personnes ont des valises dont la taille est compatible avec les portes bagages qui sont vides, mais ils sont indifférents au fait que des gens soient entassés dans le couloir juste à côté d’eux. Sur les sièges en vis à vis, un type à posé ses pieds (avec chaussures), sur le siège d’en face, mais il reste indifférent lui aussi, et bien sûr personne n’ira se risquer à lui dire quelque chose. J’espère qu’au prochain arrêt, le contrôleur changera de voiture pour venir mettre un peu d’ordre. Mais je suppose qu’il n’y avait pas de contrôleur, une fois de plus, dans ce train. Quand il y a des contrôles, maintenant ça se passe dans le souterrain. Barrage de 15 contrôleurs et 3 ou 4 policiers. Ca crée une certaine tension (surtout quand on est à 3 mn du départ du train), et gène le flot des voyageurs dans le souterrain. Ensuite, c’est la jungle. Ce que j’ai décrit plus haut, je suppose que ça se voit sur la surveillance vidéo, depuis qu’elle est en service. Alors est-ce que ça intéresse réellement quelqu’un à la SNCF, la dégradation des rapports sociaux dans les trains ?

    • Corinne BAYET Corinne BAYET

      Bonjour Alain,
      Vous nous faites part de plusieurs sujets, et merci. Vous témoignez ici d’incivilités qui perturbe votre trajet: des sièges occupés par des bagages, des parties centrales de trains surchargés alors que des places sont libres aux extrémités…… Le chef de bord ne peut pas être présent en permanence derrière chacun. Vous savez évidemment que les incivilités rencontrées et subies dans le train sont de même nature que celles que l’on rencontre en dehors de la SNCF dans la vie de tous les jours. Je pense que c’est aussi à chacun de se rendre compte de la nuisance qu’il cause à autrui. Le bien vivre ensemble dans les transports, que ce soit à bord des trains où dans les gares est l’une de nos missions. Nos équipes de contrôle sont très sensibles aux règles à appliquer. Le deuxième sujet que vous évoquez est celui des contrôles de sorties . Ces opérations sont menées avec notre équipe de la Surveillance générale, la SUGE. Pourquoi mettre en place ces opérations? La lutte contre la fraude prend une place de plus en plus importante. Mais lutter contre la fraude, c’est aussi vous assurer une meilleure sécurité et éviter des incivilités dans nos gares et nos trains.

    • Alain

      Bonsoir, merci pour votre réponse. Qui ne serait pas d’accord avec l’idée que c’est à chacun de se prendre en charge ? Vous dites que le chef de bord ne peut pas être derrière chaque passager, mais en l’occurence, dans la majorité des trains que je prends quotidiennement, les chefs de bord ont été supprimés. De ce fait, si les sieges sont sales parce qu’une partie des usagers n’a pas de sens civique, est-ce que la SNCF doit s’en décharger sur la responsabilité de l’ensemble des passagers ? Je ne pense pas, et j »y verrais une forme de mépris.
      Sur les contrôles que vous dites « de sortie » mais qui ont lieu à 90 % à l’entrée, je vous disais dans mon précédent message qu’ils n’empêchaient pas les incivilités (qui ne sont pas automatiquement liées à la non possession d’un billet) une fois le barrage franchit.
      Autre dérive de la suppression des chefs de bord, l’expérience que j’ai eu il y a 2 ans d’un contrôle des billets, très agressif, effectué par des policiers du rail, très irrespectueux des passagers. C’est pour moi une variante du sentiment que donnent ces barrages, une petite armée qui fait face aux usagers (je considère encore la SNCF comme un service public alors je n’emploie pas le mot « clients »), dans une relation qui ne prend plus la forme du respect.

  3. Alain

    Je me relis et m’aperçois que je me suis mal exprimé. Les valises condamnent des sièges qui restent donc innoccupés. Il est même devenu courant qu’une très grosse valise condamne trois sièges, quand son propriétaire est installé sur un des fauteuils en vis à vis.

  4. Coquelicot

    Bonsoir,
    Je viens de m’apercevoir que je n’ai plus accès au blog sur l’application assistant sncf.
    J’utilise la ligne st germain des fosses/moulins sur allier.
    Je vous remercie par avance pour votre retour.
    Cordialement

  5. Nono63

    Bonjour Madame,
    Je m’étonne du manque d’informations concernant l’actuel mouvement social, que j’ai appris tout à fait fortuitement bien qu’étant abonné aux alertes SMS.
    Hier le train 873361 a été supprimé sans crier gare… J’ai essayé de me renseigner via ce blog et via le compte Twitter SNCF TER AURA mais ce compte se focalise manifestement sur le trafic en région lyonnaise… Tout comme les récents SMS d’alerte reçus… Ce matin toujours aucun affichage pour nous informer des perturbations en gare de Riom ; on nous renvoie vers l’appli et le site… dont certaines fonctionnalités sont en panne depuis plusieurs jours ! (je pense en particulier à la section « prochains départs », qui est fort utile lors de perturbations)
    Voilà des années que je prends le train, les mouvements sociaux sont certes monnaie courante mais nous étions en général bien tenus informés… jusqu’à présent ! Que se passe-t-il ? Un retour à la normale peut-il être espéré bientôt ? Merci par avance pour vos réponses…
    Cordialement

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles