Complément d’info aux articles « … Service annuel 2021 » et « Vos documents horaires »

Proposé par l'association ADTLS, le présent article décrit la nature de son travail, notamment ses propositions et les échéances contribuant à un changement de service.

Pascal Reynaud

Pascal Reynaud

icon-email

Suite aux nombreux commentaires et interrogations concernant les horaires du Service 2021, il m’a paru opportun de répondre favorablement à la demande de l’association ADTLS, me proposant de diffuser sur ce blog, l’article suivant que l’association publie parallèlement sur son site.

Le service annuel

Dans le domaine ferroviaire, les horaires changent une fois par an. Il y a aussi un deuxième changement, à l’été, mais la plupart du temps, ces changements sont minimes. Les horaires durent donc un an, c’est pourquoi on parle de service annuel (SA). Le SA se travaille plusieurs années à l’avance, au moins deux, parfois plus.

Sur notre étoile stéphanoise comme partout en France, les infrastructures composant le Réseau Ferré National sont la propriété de l’État. Il en confie la gestion à SNCF Réseau.

La Région est l’autorité organisatrice des transports régionaux (hors TGV).

A ce titre, elle finance et organise le service TER, elle décide du nombre de dessertes, de la fréquence des trains. Elle achète le matériel roulant, propose une gamme tarifaire selon le profil des voyageurs. Elle choisit les opérateurs, routiers et ferroviaires, des autocars et trains régionaux.

En Auvergne Rhône-Alpes, par la mise en œuvre de la convention 2017 – 2022, l’exploitation actuelle des TER est confiée à SNCF Mobilités.

Les demandes de l’ADTLS

Lors d’une réunion de travail avec la SNCF, nous avons exposé nos propositions. Rejoignant souvent des demandes d’utilisateurs, enregistrées par la SNCF. Notre objectif étant d’aboutir à des modifications intéressantes pour tout le monde, avec un impact se voulant limité sur la desserte.

L’ADTLS travaille un projet ambitieux conjointement avec la Fédération Auvergne-Rhône-Alpes des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT), que nous présenterons aux candidats aux élections régionales de juin prochain. La FNAUT, dont l’ADTLS est membre, estime que les choix importants doivent se décider au niveau politique.

 

Conscient de la nature de la ligne St-Étienne/Le Puy, à voie unique dans le tunnel de la Croix de Lorme puis au-delà de Firminy (cela veut dire que les trains des deux sens empruntent la même voie, nécessitant des points de croisement dans des gares), les changements que nous avons proposés en 2019 pour le SA 2020 furent les suivants :

Le matin

  • Repositionnement plus tardif du premier train Bas/Châteaucreux, horaire d’arrivée actuel 06h40, arrivée souhaitée vers 07h40 avec correspondance sur le train de 07h50 pour Part-Dieu. Décalage des trains encadrants et des trains croiseurs sur la voie unique pour permettre ce nouvel horaire.
  • Ajout des arrêts au Chambon Feugerolles, à La Ricamarie et à St-Étienne le Clapier sur le train venant du Puy et arrivant à Châteaucreux à 07h10 sans perte de temps supplémentaire, ce train étant déjà très lent entre Firminy et Châteaucreux (stationnement de plusieurs minutes à Bellevue et à Carnot).
  • Ajout d’un arrêt à Fraisses sur le train arrivant à Châteaucreux à 08h10 afin que cette halte soit desservie en permanence, même lorsque les TER pour Bas ne circulent pas (à Noël et pendant la période estivale).

Le soir

  • Prolongement jusqu’à Firminy du train qui arrive à Châteaucreux à 17h56, en provenance de Perrache, afin de régulariser le cadencement du soir. Ce changement implique de retracer d’autres trains (par exemple réutilisation de la rame à revoir).
  • Découlant de la demande précédente, repositionnement du train pour Bas de 18h06, afin de le mettre en correspondance avec un train arrivant de Part-Dieu pour créer une desserte symétrique à celle du matin. Décalage de certains trains encadrants et croiseurs pour permettre cette modification sur voie unique.
  • Ajout d’un arrêt à Fraisses sur un train du soir à destination du Puy afin que cette halte soit desservie en permanence, même lorsque les TER pour Bas ne circulent pas.

Changements validés par la Région et par la SNCF

Le matin

  • Repositionnement plus tardif du premier train Bas/Châteaucreux : proposition rejetée pour des raisons techniques.
  • Ajout des arrêts au Chambon Feugerolles, à La Ricamarie et à St-Étienne le Clapier sur le train venant du Puy et arrivant à Châteaucreux à 07h10 : proposition refusée.
  • Ajout d’un arrêt à Fraisses sur le train arrivant à Châteaucreux à 08h10 : proposition acceptée.

Le soir

  • Prolongement jusqu’à Firminy du train qui arrive à Châteaucreux à 17h56 : proposition rejetée pour des raisons techniques.
  • Repositionnement de 17h50 à 18h05 du train pour Le Puy, la SNCF ayant reçu des demandes visant à rendre ce train un peu plus tardif. L’impossibilité de prolonger le train venant de Perrache amène à ajouter Le Clapier, La Ric et le Chambon à ce train, pour maintenir une desserte de ces arrêts à la demi-heure en pointe.
  • Découlant de la réponse précédente, repositionnement du train pour Bas de 18h06 : proposition acceptée partiellement. Le train est bien repositionné plus tardivement, ce qui permet un aller-retour plus tardif jusqu’à Bas, mais nous aurions souhaité un départ à 19h20 pour permettre la correspondance avec l’arrivée de Part-Dieu à 19h10, ce que ne permet pas le départ arrêté à 19h12.
  • Ajout d’un arrêt à Fraisses sur un train du soir à destination du Puy : proposition acceptée. L’arrêt est ajouté sur le train de 18h05.

Conclusion

  1. Le premier train de Bas est trop matutinal, son remplissage est faible. Dommage qu’il ne puisse pas revenir à un horaire plus proche de la pointe.
  2. Nous ne comprenons pas ce refus d’ajout des arrêts sur un train lent. Nous avions pourtant bien exprimé notre accord sur le fait que les trains du Puy n’avaient pas vocation (sauf exception) à desservir l’Ondaine et qu’à cet horaire, il s’agissait bien d’arrêts techniques découlant de l’impossibilité d’accélérer la marche de ce train et de le mettre au temps moyen de 16 ou 17 minutes lorsqu’on ne marque que les arrêts à Bellevue et à Carnot.
  3. Prolongement du train venant de Perrache jusqu’à Firminy : dommage, le cadencement reste imparfait. L’ajout d’arrêts sur un train pour Le Puy ne satisfera pas la clientèle auvergnate.
  4. Repositionnement du dernier train pour Bas : il faudrait vraiment créer cette correspondance avec une arrivée de Part-Dieu. Ces fonctionnalités existaient il y a longtemps.

Pour l’ADTLS (Améliorer les Déplacements et les Transports en Loire Sud)

Olivier Crespy

2 commentaires pour “Complément d’info aux articles « … Service annuel 2021 » et « Vos documents horaires »”

  1. Marc L

    Bonjour M. Reynaud,

    Merci pour cet article et cette publication.

    J’en reviens au train de Bas partant à 19H12 : par deux fois déjà il a attendu quelques minutes et a donc permis la correspondance avec le train arrivant de Part Dieu à 19H10, notamment hier 13 janvier où il est parti à 19H21. Cela ne poserait donc pas problème, a priori, de pérenniser ce départ un peu plus tardif afin d’assurer une correspondance intéressante et très demandée, qui contribuerait par ailleurs à remplir – et rentabiliser – davantage ce train qui accueille entre 2 et 5 voyageurs par trajet…

    Par ailleurs, peut-on escompter avoir enfin un écran « départs » qui fonctionne à Bellevue ? Cela fait 2 bons mois qu’il est HS…

    Enfin, attention aux pickpockets à Châteaucreux ! Hier soir vers 19H, un type s’est collé à moi à 3 reprises dans la gare et sur le quai pour essayer de voler le contenu de la poche arrière de mon sac-à-dos. Il a raté son coup car je me suis aperçu à temps de son manège mais une seconde de plus et… Comme il n’y a personne à cette heure dans la gare, soyez d’autant plus vigilants.

  2. Justine

    Bonsoir,

    Merci pour ces informations qui ne font que renforcer mon désarroi de voir le train de 17 h 59 à Bellevue disparaître et laisser les usagers dans les intempéries, lorsqu’il y en a (j’intègre le froid), sur le quai de Bellevue qui est devient comme Carnot une gare fantôme. Lorsqu’on termine notre journée à 17 h 30, il est impossible d’attraper un train plus tôt que ce soit pour Le Puy ou Firminy. Et que fait-on si le train 889975 venait à être supprimé pour X raisons ? Il n’y a plus le bolide Bas/Châteaucreux ! Et je ne parle même pas des usagers souffrant d’un handicap et qui ne peuvent pas forcément se rendre à Firminy pour attraper un train qui s’arrête sur Saint Étienne.
    Bref, je vais continuer de ronger mon frein et croiser inlassablement les doigts pour que mes trains ne soient pas supprimés.
    Bonne soirée,
    Justine
    Usagère de la SNCF au départ d’Aurec

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles