Incognito

Pieds sur les sièges – non respect interdiction de fumer, de cracher – usage d’instrument sonore, bruit, tapage - mendicité – dégradation de matériel – non port du masque …

Pascal Reynaud

Pascal Reynaud

icon-email

Nous sommes tous agacés par ces incivilités importunant nos voyages ou nos passages en gare. Nous avons parfois même un sentiment d’injustice, en voyant que les auteurs de ces infractions jouent « au chat et à la souris » avec les contrôleurs et les agents de la sûreté ferroviaire.

Pour les endiguer et les combattre, il est primordial de s’adapter à ces comportements en imaginant de nouvelles méthodes de contrôle.

C’est ce que fait TER Sncf, en expérimentant le contrôle en civil.

Testée dans un premier temps depuis décembre sur l’axe Saint Etienne / Roanne, cette méthode sera peu à peu déployée sur l’ensemble des lignes de l’étoile stéphanoise.

Nicolas, Responsable de l’expérimentation « contrôle en civil », nous explique le déroulé d’une opération :

Possédant les mêmes habilitations juridiques qu’un contrôleur en uniforme, mais bénéficiant d’une formation spécifique, les agents en civil se répartissent dans une voiture, tels des voyageurs lambda.

Après un temps d’observation du climat à bord, au signal du coordinateur d’opération les agents s’identifient auprès des voyageurs en portant un brassard. Le contrôle peut alors commencer, avec bien sûr l’objectif de cibler les incivilités, mais aussi de vérifier les titres de transport.

Cette nouvelle méthode de contrôle vient en complément des opérations de lutte anti-fraude « conventionnelles ».

Elle vient également renforcer l’éventail de mesures mis en œuvre par TER Sncf en matière de sûreté (vidéoprotection dans les trains et les gares, drones de surveillance des emprises, caméras piétons).

 

D’avance nous vous remercions pour vos retours et commentaires que nous espérons nombreux.

7 commentaires pour “Incognito”

  1. Juliette

    Les incivilités certes et aussi le port du masque ?
    Merci

  2. Marc L

    Bonjour M. Reynaud,

    Merci pour cet article. Je suggère de déployer ces contrôles en soirée après 20H et le samedi après-midi sur les trains de et vers Part Dieu, je pense que les agents y trouveront de la substance sur le plan incivilités… je les évite désormais car ils deviennent zones de non-droit.

    En gare aussi pour éviter les traversées sauvages de voies, sport à la mode.

    Bien cordialement.

  3. PatriceB

    Très très bonne idée ! Ce n’est pas un mauvais investissement, vous vous y retrouverez !

  4. Luca

    Bonjour,

    Problème de sécurité hier dans le 7h54 en partance de LPD vers SEC….

    Vers 8h on reçoit une annonce dans le train préenregistré : « ce train est terminus merci de descendre prends plus de voyageur… Le message classique » certains se lèvent pour quitter le train croyant qu’il a été supprimé… Sauf qu’il était en train de manœuvrer et boom grand coup sans prévenir… Ça peut faire tomber des gens…
    Le portent s’ouvrent, les.gens descendent, et là on entends l’annonce sonore « attention à la manœuvre du train …  »

    Ça serait bien de faire plus attention…

    Il faudrait aussi revoir les annonces sonores à stchmond… Gros décalage surtout sur l’attention au passage d’un train… ça a été signalé plusieurs fois…

    • Pascal Reynaud Pascal Reynaud

      Bonjour Luca

      Même s’il n’a pas eu de conséquence, au sens de l’exploitation ferroviaire, ceci constitue un évènement sécurité à la suite duquel une enquête sera réalisée.
      Je vous remercie pour votre signalement.

      Cordialement.

  5. Luca

    Bonjour,

    Une des horloges du quai de Givors canal est ouverte, il faudrait la réparer avant que la pluie ou le vent l’achève…

    • Pascal Reynaud Pascal Reynaud

      Bonjour Luca
      Merci pour votre vigilance. Le service concerné a été informé et dépêchera un collaborateur sur place, dans la journée.

      Comme Luca, n’hésitez pas à nous faire part de vos constats dans les gares ou expériences de voyages à bord de TER.
      Cordialement.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles