Le Premier Ministre a annoncé lundi soir 27 décembre une nouvelle série de mesures pour contenir les contaminations par la COVID 19, parmi lesquelles l’interdiction de consommer des boissons et aliments dans les transports collectifs, y compris les transports longue distance, à partir du lundi 3 janvier 2022 et pour une durée de 3 semaines (soit jusqu’au dimanche 23 janvier 2022 inclus).

Revoilà la Fête des Lumières

Annulée en 2020 à cause de la pandémie, la Fête des Lumières revient à Lyon cette année. Découvrez ci-après ce que Sncf TER vous propose pour que vous puissiez profiter de cet évènement magique et spectaculaire.

Pascal Reynaud

Pascal Reynaud

icon-email

La Fête des Lumières se déroulera les mercredi 8 et jeudi 9 décembre de 19h à 23h et les vendredi 10 et samedi 11 décembre de 20h à minuit.

Des trains et autocars supplémentaires :
En complément des circulations habituelles, des circulations TER supplémentaires seront mises en place du 8 au 11 décembre 2021, au départ des gares lyonnaises (Lyon Perrache – Lyon Part Dieu – Lyon St Paul) pour les lignes de Valence, St Etienne, Roanne, Annecy, Mâcon, Bourg-en-Bresse, Grenoble, Brignais, L’Arbresle, Lozanne et Annonay.

Une offre promotionnelle TER Illico EVENEMENTS Fête des Lumières :

Cette offre permets d’obtenir 50% de réduction sur le tarif normal pour l’achat d’un billet TER aller ET/OU retour au départ d’une gare d’Auvergne-Rhône-Alpes (y compris Macon, St Amour, Chauffailles et Genève via Bellegarde) à destination de Lyon (Lyon Part Dieu, Lyon Perrache, Lyon Jean Macé, Lyon Vaise, Lyon Gorge de Loup, Lyon St Paul).

Afin de préparer au mieux votre visite de l’évènement, retrouvez toutes les informations utiles depuis le lien suivant :

https://m.ter.sncf.com/auvergne-rhone-alpes/loisirs/evenements/fete-des-lumieres

13 commentaires pour “Revoilà la Fête des Lumières”

  1. PATRICK LAURENCON

    c est honteux de faire greve pendant les vacance de noel il faudrait que le derigeant de la sncf
    qui dssoule les syndical c est eu x qu il fout la merde .

  2. client SNCF42

    un billet sur la fête des lumières qui n’intéresse personne, par contre rien sur les grèves répétées. Bienvenu dans le monde « j’en fait le moins possible » de la sncf…

  3. Marc L

    Bonjour M. Reynaud, êtes-vous là ??

    Je souhaiterais juste savoir si :

    1. la grèves autour de StE doit continuer dans les prochains jours, alors que le préavis est finalement annulé au plan national à partir de demain et si oui à quoi elle est due, Je ne la conteste pas mais on a quand même le droit de savoir pourquoi et pour combien de temps, histoire de s’organiser,

    2. je peux me faire rembourser la part d’abonnement mensuel TER de Bellevue à Chx vu qu’il n’y a quasiment aucun train qui dessert Bellevue depuis lundi (les rares prévus ont été soit supprimés soit en retard…)

    Cordialement.

    • Marc L

      Bonjour,

      Et allez, ça continue ! Encore ce samedi, alors que tout est censé être rentré dans l’ordre, on n’a que des cars (ou pratiquement) sur Roanne, Montbrison et surtout Le Puy. Que se passe-t-il ? Est-ce que cela va durer encore des jours ?

      On dirait vraiment qu’à part Lyon, les lignes stéphanoises n’intéressent plus ni le TER ni la région. Au moindre problème, tout est sur route. Il n’y a qu’à fermer ces lignes et les convertir définitivement en cars puisqu’elle vous gênent tant, avec des temps de parcours X 2, la pollution, les bouchons et accidents. Vous ferez de belles économies et tout le monde sera content, d’abord la région autoproclamée « la mieux gérée de France » puis les actionnaires. Les usagers et l’environnement, déjà bien mis à mal, continueront à trinquer mais ça c’est un autre problème…

    • Pascal Reynaud Pascal Reynaud

      Bonjour Marc,
      La couverture médiatique dont a bénéficié la levée du mouvement social national a quelque peu masqué la situation locale. Plusieurs préavis régionaux, revendiquant entre autre l’amélioration des conditions de travail des personnels roulants, courent actuellement.
      Notre offre commerciale étant fortement dégradée sur l’étoile stéphanoise, nos concepteurs des plans de transport font le maximum pour en atténuer les conséquences, y compris en mettant en œuvre de la substitution routière.
      Même si nous espérons au plus vite retrouver une situation normale, je ne sais vous indiquer aujourd’hui une date de fin de ce mouvement revendicatif.

      Cordialement.

  4. Marc L

    Bonsoir M. Reynaud

    Je vous remercie pour votre réponse. Effectivement aucun média ne s’intéresse à cette grève qui perdure. A partir du moment où c’est local, il n’y a plus personne.

    Je suis exceptionnellement en télétravail cette semaine, mais tout le monde n’a pas cette possibilité…

    J’espère que, compte-tenu de l’offre réduite notamment sur les lignes « secondaires » de l’étoile stéphanoise, nous aurons un remboursement au moins partiel d’abonnement. Que les usagers de ces lignes ne soient pas eux aussi considérés comme secondaires…

    Bien cordialement.

  5. Debrose

    Bonsoir Mr Reynaud
    Je viens vous faire part de mon extrême mécontentement sur la situation que je vis actuellement c’est-à-dire l’absence de train quasiment tout le mois de Décembre sur la ligne ROANNE – SAINT ETIENNE.
    Alors, oui, il y a un service minimum de cars mais si j’ai fait le choix de prendre un abonnement de train c’est que les horaires proposés convenaient à mes contraintes de travail ce qui n’est pas le cas des cars (horaires non adaptés et fréquences beaucoup plus réduites)
    De plus à l’heure où l’on nous demande de participer au bien-être de la planète en réduisant nos émissions de CO2, je suis contrainte de prendre ma voiture pour pallier aux difficultés auxquelles vous m’exposez.
    Ce qui me met encore plus en colère, c’est qu’aucune communication n’a été faite sur les raisons de ces suppressions de trains.
    Et lorsque je fais le calcul du coût financier de la situation,
    – J’ai payé mon abonnement pour le mois de décembre soit 60.10 euros
    – Frais d’essence supplémentaire sur la période de grèves soit 90 euros.
    J’ai donc beaucoup de réticences à renouveler mon abonnement pour les prochains mois car le surcoût financier n’est pas moindre.
    Je fais donc appel à votre compréhension et votre empathie pour témoigner à mon égard d’un geste commercial.
    M. DEBROSSE

    • Pascal Reynaud Pascal Reynaud

      Bonjour Madame Debrosse,

      Je suis conscient de la situation que vous avez rencontré et regrette les désagréments qu’elle a occasionné. Je transfère votre réclamation au service clients afin qu’il instruise votre dossier.

      Je profite de cet échange pour rappeler la démarche pour nous faire parvenir vos remarques et réclamations, via le formulaire en ligne disponible depuis le lien suivant : https://formulaire.secure.force.com/TERformulaire?region=FR-ARA&origin=SITE_TER

      Pour toute demande de remboursement, joindre une copie du billet ainsi qu’un RIB.

      Cordialement.

  6. Marie-Pierre CEBIN

    Bonjour, je viens faire part de mon mécontentement. Utilisatrice régulière sur la ligne Firminy-Lyon Perrache, des trains sont trop régulièrement supprimés à la gare de Grigny le Sablon. Déjà ce lundi 3 janvier train de 7h39 supprimé. Ce matin train de 9h39 supprimé. Le pire c’est qu’il est passé sans s’arrêter. Pourquoi devons nous subir tous ces problèmes récurrents. Surtout que nous n’avons pas de solution bis dans ces cas là.

    • Pascal Reynaud Pascal Reynaud

      Bonjour Madame,
      Les éléments dont je dispose montrent effectivement la suppression du train 886265 mercredi 05/01 (9h39 à Grigny le Sablon), due à une défaillance de l’engin moteur. A l’inverse, aucun de nos outils de suivi n’indique une suppression du train de 7h39 (886257), lundi 03/01. Je détiens en revanche une information relative à un retard du train suivant, s’arrêtant habituellement à 7h54 à Grigny, qui avait 20mn de retard lundi.
      Je regrette les conséquences fâcheuses de ces aléas, contre lesquels nos équipes travaillent en permanence.
      Cordialement.

  7. client SNCF42

    La SNCF va nous souhaiter une bonne année 2019 en spécifiant « veuillez nous excuser pour ce retard »….

  8. Luca

    Bonjour,

    Sauf erreur de ma part, je n’ai toujours pas eu de réponses concernant mon commentaire du 26 novembre 2021 à 15:58 sur le billet service annuel 2022….

    Cordialement,

    • Pascal Reynaud Pascal Reynaud

      Bonjour Luca,

      Les différents transporteurs présents sur la plateforme de Lyon Part Dieu, ne disposant pas de quais dédiés pouvant permettre l’installation à demeure de systèmes de contrôle automatique, les opérations avant embarquement se font en cohabitation et en partageant l’espace.
      C’est ce qui se passe lorsqu’à l’occasion d’un accueil/embarquement, le flux des clients pour un train à destination de St Etienne est orienté vers la rampe d’accès aux quais pendant que l’escalator est réservé aux clients d’un autre train (TGV ou Ouigo).
      Votre post de novembre exprime votre irritation vis-à-vis de cette organisation, et nos équipes font le maximum pour en atténuer les désagréments. Néanmoins cette configuration permet le bon déroulement des procédures de sécurité et de contrôle, et ainsi assure un départ à l’heure.

      Votre autre interrogation portant sur l’habilitation des contrôleurs Ouigo, je vous précise que ces agents réalisent leur mission en application des prérogatives suivantes :
      – seuls les voyageurs ayant un billet Ouigo valide peuvent accéder au quai,
      – l’accès au train est refusé 5mn avant le départ.
      Les agents de contrôle sont assermentés pour pouvoir constater toute infraction aux règles définies.

      Cordialement.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles