Rendez-vous en gare de Valence-Ville le 22 novembre

Mes collègues et moi-même vous proposons une rencontre en gare de Valence-ville le lundi 22 novembre.

Christelle Rives

Christelle Rives

icon-email

La situation sanitaire actuelle ne nous a malheureusement pas permis de nous rencontrer depuis un long moment. Pour y remédier, je vous propose une rencontre en gare de Valence-ville, le lundi 22 novembre, à partir de 6h, autour d’un café.

Je vous accueillerai avec mes collègues de l’équipe commerciale de la gare. Ce temps d’échange nous permettra de faire connaissance, et d’aborder différents sujets : vos habitudes de voyage, vos attentes, vos préoccupations, vos suggestions. Et d’échanger également sur les offres et services du TER.

Par ailleurs, comme vous l’avez certainement vu, l’espace de vente de la gare a été repensé pour mieux vous accueillir. Cet échange sera aussi l’occasion pour vous de partager votre perception de ce nouvel espace de la gare.

5 commentaires pour “Rendez-vous en gare de Valence-Ville le 22 novembre”

  1. Aurélie LADAVIERE

    Bonjour,
    Je me permets de vous contacter car j’emprunte quotidiennement le TER 886112 au départ de Saint Clair les Roches à 8h20. Nous avions en générale 6 voitures ce qui permettait à chacun de voyager confortablement en respectant autant que possible la distanciation. Mais lundi dernier et de nouveau ce lundi, nous avons été obligés de nous entasser (et le mot est faible) dans 3 voitures et ce matin rebelotte le train n’est composé que de 3 voitures. Pouvez-vous nous indiquer la raison de cette suppression de matériel et le temps que cela va durer ?
    Merci d’avance.

    • Christelle Rives Christelle Rives

      Bonjour Madame,

      La situation est très difficile au niveau du matériel actuellement , et ce sur tout le périmètre Aurà.

      Les difficultés rencontrées sur différents types de matériel ( comme les Z2 et le parc 24500) génèrent une situation très tendue avec des problèmes d’entretien.

      Un cumul d’événements externes ( enrayage, patinage) crée des soucis techniques qui nous imposent un passage en centre de maintenance plus intense.

      A cela s’ajoute dans les technicentres une pénurie de pièces critiques qui retarde le processus de réparation des rames. La situation sanitaire liée au contexte « Covid » n’arrange pas la situation. En effet, dans les centres de maintenance on constate un taux d’absentéisme plus important que d’habitude.

      Pour faire face à ces difficultés, nous répartissons au mieux notre matériel en réduisant les capacités, afin d’éviter des suppressions de trains.

      Nous mettons tout en œuvre pour que cette situation ne perdure.

      Je vous présente nos excuses pour les désagréments et la gêne occasionnés par cette situation.

      Je reste à votre disposition et je vous prie d’agréer mes respectueuses salutations.

  2. Alexis

    Bonjour,

    Les nouveaux horaires 2022 ont été mis en ligne sur le site internet TER.
    Les évolutions sont assez décevantes avec de nombreuses correspondances supprimées à Valence qui pénalisent les relations entre Lyon et le sud de la Drôme.
    Ces correspondances avaient été imposées en 2021 (suppression d’une partie des directs Lyon-Avignon et Lyon-Marseille), mais étaient optimisées en gare de Valence, ce qui était au final assez correct.

    Ainsi, dans le sens Avignon – Lyon :
    – Arrivée à Valence d’un train à 11h34 quand le train pour Lyon est parti à 11h25
    – Arrivée à Valence d’un train à 14h34 quand le train pour Lyon est parti à 14h30 (4 minutes seulement !)

    Et dans le sens Lyon – Avignon :
    – Arrivée à Valence d’un train à 9h23 quand le train pour Avignon est parti à 9h13
    – Arrivée à Valence d’un train à 12h25 quand le train pour Avignon est parti à 12h05
    – Arrivée à Valence d’un train à 15h23. Le train pour Avignon part à 15h25 (trop court pour une correspondance)
    – Arrivée à Valence d’un train à 16h32 quand le train pour Avignon est parti à 16h25

    Cette situation est-elle due à des travaux ? Est-elle amenée à évoluer ? Ne pourrait-on pas envisager de rétablir des trains plus directs ou a minima remettre ces trains en correspondances ?

    Cordialement,

    • Christelle Rives Christelle Rives

      Bonjour Monsieur,

      Je vous remercie pour votre analyse .

      Vous soulevez dans votre commentaire une problématique qui reflète de la difficulté d’avoir des trains inter-régionaux.

      Le plan de transport est sous la responsabilité des Régions politiques.

      Chaque autorité organisatrice souhaite légitimement offrir une desserte plus pertinente sur son périmètre afin de satisfaire au mieux ses voyageurs.

      Desservir le plus de gares possibles sur un axe répond à la demande des Régions, ceci pour satisfaire leurs voyageurs péri-urbains respectifs, mais bien sûr la durée du parcours s’en ressent et ne permet pas toujours d’avoir des correspondances sur les gares intermédiaires entre les deux Régions.

      En qualité de prestataire, nous travaillons à trouver un équilibre sur les périmètres respectifs, en évitant des temps d’attente de correspondance trop courts ou trop longs en gare de Valence ville.

      Ces horaires sont bien les horaires nominaux et ne prennent pas en compte les phases Travaux.
      Les phases Travaux seront données au fil de l’année avec des affiches Travaux.
      L’évolution des horaires dans les années à venir sera le résultat des discussions entre les Régions PACA et AURA.

      Je vous prie d’agréer Monsieur mes respectueuses salutations.

  3. Alpaddict

    On le constate d’année en année, les Régions ne ciblent que le périurbain et délaissent les trajets inter-régionaux ou intercités rapides. On le voit aussi dans les matériels achetés par les régions, au confort sommaire (essayez de ranger un bagage dans une Z24500). Les TER IC Lyon-Marseille finiront par disparaitre, remplacés par des omnibus… alors qu’il n’y a pas besoin d’être un génie pour voir le potentiel de cette liaison sur un axe densément peuplé et au bord de l’asphyxie sur les routes.
    On peut aussi remercier l’Etat, qui en dehors de ses grandes annonces, est le grand absent dans le ferroviaire en France.

    En ce qui me concerne, les correspondances pour Grenoble-Montélimar n’ont pas été trop affectées, bien que certains trajets sont plus longs. Mais pour faire Grenoble-Miramas ça devient de plus en plus en compliqué 🙁
    Sur ce type de trajet, ça relève presque du militantisme que de prendre le train !

    Pour finir sur une note optimiste, de mon expérience personnelle je ressens des efforts notables de la SNCF sur l’info et la régularité.

    Bonne continuation à Christelle pour ce blog !

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles