Pourquoi le TER Centre s’arrête en gare de Rambouillet ?

Jacques Bouffard

icon-email

Vous êtes nombreux à vous demander pourquoi la ligne dessert la gare de Rambouillet, voici une réponse qui je l’espère répondra à vos attentes.

Nous savons que les trains de la ligne sont occupés à leur maximum entre Versailles Chantier et Rambouillet. Si nos trains s’arrêtent en gare de Rambouillet, il s’agit d’abord d’un besoin pour certains de nos clients qui travaillent dans les Yvelines.

Ensuite, il s’agit aussi d’un accord entre les Autorités Organisatrices des Régions Centre et Ile-de-France, permettant ainsi aux Rambolitains d’emprunter les trains TER Centre.

Il m’est arrivé d’entendre des phrases « dures » à l’encontre des Rambolitains, je tiens à dire que je ne cautionne pas ces propos, et que toutes personnes ayant un titre de transport valide à pleinement sa place à bord de nos trains.

8 commentaires pour “Pourquoi le TER Centre s’arrête en gare de Rambouillet ?”

  1. fred28

    Ouf merci pour ce post.
    Je prends le train de Nogent-le-Rotrou à Rambouillet et je dois dire que sans un arrêt à Rambouillet je ne vois pas comment je ferai ….

  2. cadencement_pypé

    Dans le 78, il n’y a pas que Rambouillet sur la ligne du TER, il y a aussi Versailles Chantiers avant Paris. Idem pour Gazeran juste avant Rambouillet. Un TER traverse plusieurs departements. Pourquoi il ne s’arreterait pas a Rambouillet ?
    C’est la meme chose dans le 77 sur le trajet Paris – Montargis (45) ou Sens (89) : les TER font une halte a Melun, Bois-le-Roi, Fontainebleau et encore qques gares avant de sortir du 77.

  3. NKR

    Dit autrement, et sans les précautions diplomatiques de M. Bouffard, le STIF paye (assez cher, d’ailleurs) pour que le TER Centre desserve Versailles, Rambouillet et Gazeran. Sans ce financement du STIF, il n’y aurait certainement pas autant de trains entre Paris et Chartres. On peut comparer avec la ligne Paris – Troyes (où il n’existe pas d’accord entre STIF et Champagne Ardennes): à l’heure de pointe, c’est un train par heure, et 16 trains par jour ouvrable. Il est vrai que Paris – Troyes, c’est sensiblement plus long que Paris Chartres, mais l’écart est quand même significatif.

  4. Bonjour NKR,

     

    Je vous remercie de ces éléments, aussi je ne peux me prononcer en lieu et place des Autorités Organisatrices que ce soit la Région Centre ou le STIF.

     

    Il s’agit d’accord entre les deux parties que SNCF est chargée de mettre en œuvre.

     

    Cordialement

  5. Olipiv

    A ce propos, un controleur hier soir m’a spécifié que les personnes descendant a Rambouillet (dans le sens Paris Chartres) étaient tolérés dans les TER Centre !!!!!!

    Drôle de façon en interne de voir les clients de la SNCF…

  6. D28

    Le STIF paye assez cher … ! Il serait intéressant de connaitre la réalité de cette affirmation !

    Effectuant quotidiennement, l’A/R Chartres/Montparnasse, ma réalité est qu’avec ses nouveaux arrêts, c’est :
    – minimum 20 minutes de transport de plus par jour
    – des conditions de voyage dégradés (voyage debout, non respect d’autrui, téléphone, baladeur, déchets, dégradations, …)

    Sans vouloir stigmatiser, la grande banlieue, je ne peux que constater qu’une partie de ses habitants manque sérieusement d’éducation ou en a oublié toute notion. Le plus souvent ce sont des jeunes mais il n’y a pas qu’eux !

    Puisse que je parle de propreté, que pensez de la certification tant valorisée par la SNCF ?
    Il n’est pas rare, de monter dans une rame qui sort de sont stationnement nocturne en gare de Chartres sans qu’elle est été nettoyé pendant la nuit.

    Pour conclure, avec la mise en œuvre des nouveaux horaires et surtout avec les arrêts à Rambouillet et Gazeran, c’est « l’enfer sur terre » au quotidien.

  7. Mauguin-Vincent

    Pourtant lorsqu’il y a eu des problèmes de train en 2016 les agents sncf ont demandé au rambolitaint de ne pas prendre le train. Ils leur est même arrivés de mentir en indiquant que le train ne s’arreterait pas à Rambouillet( pour être sur que l’on ne monte pas à bord).

    Je n’ai pas oublier aussi certaines personnes qui ont insulté et poussés certain personne dans ces trains lors qu’ils ont su que nous étions de Rambouillet et donc leur prenions « leur » place dans le train. Cela m’a énormément choqué à l’époque.

    • Pascal Gaucher

      Bonjour,
      Il s’agissait là d’une mesure exceptionnelle étant donné que seulement 7 allers retours par jour circulait au delà de Rambouillet en raison du talus effondré à Epernon.
      Les Euréliens n’avaient donc aucun autre choix que d’emprunter ces trains alors que le Ligne N circulait quasi normalement.
      Nous avons même mis en place, avec le soutien de Transilien, des directs Paris-Rambouillet, preuve que nous ne négligeons pas notre clientèle dans cette gare.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles