Travaux entre Epernon et Chartres

Pascal Gaucher

Pascal Gaucher

icon-email

Je trouve enfin le temps pour vous faire le point promis depuis hier …

Les travaux d’Epernon

Je me suis rendu personnellement hier sur le chantier lors du point presse avec TF1, BFM TV et L’Echo Républicain.

Tout d’abord je tiens à vous rassurer, les travaux se passent bien et les prévisions d’indisponibilité de la voie 2 ont été revues à la baisse par SNCF Reseau.

Selon les conditions météorologiques (pluies n’interrompant pas le chantier), nous pourrions de nouveau rouler voie 2, avec limitation de vitesse, d’ici le milieu de la semaine prochaine.

Suites aux travaux préliminaires de déblaiement (environ 500 m3) et les études réalisés la semaine passée, pour déterminer comment reconstituer le talus, et l’assèchement de celui-ci, le gros œuvre a pu débuter hier matin côté talus.

Auparavant, côté voie 1, nous avions déboisé partiellement afin de créer un fossé d’écoulement d’eau, relié directement à un passage existant sous la voie. Ceci afin d’éviter au maximum que cette situation ne se reproduise en cas de fortes pluies.

IMG_4926-2

Un nouveau poteau caténaire a également été implanté côté voie 1 pour remplacer celui que nous avons sectionné près de l’effondrement. La caténaire devrait y être raccordée dans les jours à venir (travaux de nuit ou lors des interruptions de circulation en journée ou week end).

20160607_044814-2

Pour ce qui est du talus, celui-ci a été aplani et sa base a été creusée, puis renforcée afin d’y accueillir les supports du futur ouvrage.

image

Ces supports, appelés gabions ont commencé à être posés hier matin. Ces gabions, sorte de cages métalliques remplies de pierres et pesant chacun 3,5 tonnes, seront l’assise du futur talus et permettront également le drainage de celui-ci.

image

Au total, 20 gabions, venant de Bourgogne seront posés, 9 devaient l’être hier en fin de journée.

image

L’ensemble de ces travaux est aujourd’hui chiffré à 1 million d’euros par SNCF Reseau.

La situation à ST Piat

Une géomembrane a été posée hier, les travaux de finitions auront lieu dans la nuit de jeudi à vendredi.

image

 

image

 

12 commentaires pour “Travaux entre Epernon et Chartres”

  1. FranckL

    Merci à vous pour toutes ces informations.

  2. Céline RENAULT

    Merci à vous pour ces informations. Bon courage

  3. TER_Z26500

    Merci à vous pour toutes ces informations. Je vous souhaite un bon courage et une bonne fin de journée !

  4. Kromozome

    Merci pour ces infos detaillees 🙂

  5. Pr LORIEBAT

    Merci M. GAUCHER.

    Voilà qui est rassurant.

    Les spécialistes ont-ils identifié d’autres endroits fragiles ou fragilisés sur la ligne ?

    Cordialement.

    • fguillon

      Je rebondis sur la question de Mr Lonsdale.
      Un géologue/hydrologue a t il statué sur la source de ces infiltrations catastrophiques? Le plateau des marmousets sur lequel s’appuient les voies est une couche d’argile sur du grès et du sable dit de fontainebleau qui regorge probablement d’eau de surface infiltrée. Elle doit nécessairement sortir quelque part. Le percement de la poche d’eau aura t il durablement prévenu tout problème y compris sur les parties de talus adjacentes, visiblement infiltrées elles aussi?
      Merci

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonsoir fguillon,
      Dans les travaux parallèles à la réfection du talus et de la voie, nous avons également creusé un fossé plus grand à la base de la partie boisée, relié directement à un petit souterrain prévu pour l’écoulement des eaux.
      De plus, les gabions utilisés pour refaire le talus ont des propriétés drainantes.

      Mais vous avez l’air de vous y connaître beaucoup mieux que moi 😊

    • Pr LORIEBAT

      fguillon est connaisseur 😉

      Ce qui me fait peur, c’est que l’on puisse entrevoir le bout du tunnel pour le milieu de la semaine prochaine, après deux semaines de dérangement, et que l’on n’ait pas anticipé des problèmes de ce type ailleurs.

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Bonsoir,
      Non, pas à ma connaissance.
      Mais vu la configuration des lieux à Epernon et la hauteur de la voie, je pense qu’il eut été difficile de prévoir qu’un tel événement puisse arriver à cet endroit.

  6. Jacko

    Ce reportage permet de mesurer effectivement l’ampleur des travaux.sans oublier l’étude. Merci ça permet d’avoir une vision plus réaliste de la situation et merci également des réponses apportées sur les fils de conversation. Cordialement.

  7. saintpiat

    Bonsoir, fguillon invoque la science dans son post et je m’en réjouis. Par ces temps d’acculturation et d’obscurantisme galopant, le retour des « humanités » est salutaire. Cependant, sachons les utiliser avec sagesse : en l’occurrence, il ne semble pas nécessaire de mobiliser les sciences de la Terre sur l’incident d’Epernon. En se fiant sur les pertinentes informations délivrées par Pascal Gaucher et sur les observations faites lors des passages sur la ligne, il semble bien qu’il s’agisse d’un dommage en pied de talus, sans rapport avec un éventuel désordre du sous-sol. Un bon géotechnicien fera une analyse pertinente de l’affaire. Sans doute s’agit-il d’un phénomène dit de « renard », avec une infiltration d’eau en partie amont du talus, l’orifice entrant pouvant être de quelques centimètres. La pression et le volume d’eau qui pénètre ainsi ressort brutalement, lorsque la pression est suffisante, en arrachant d’énormes quantités de matériel. Phénomène classique d’effondrement des digues fluviales. Le remède dans ce cas consiste à bien entretenir les ouvrages et assurer la bonne évacuation des eaux de pluie. Voilà. Et bon courage aux agents qui bossent durent sur la voie.

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Merci saintpiat et fguillon pour vos analyses et ces précisions très détaillées.
      Je découvre avec grand intérêt que ce phénomène porte un nom et je pense que nous avons su créer les conditions d’évacuation nécessaires à ce que cela ne se reproduise pas à cette endroit.
      Je pense réutiliser à l’avenir cette connaissance que vous nous apportez pour raconter ce qui nous est arrivé. 😊

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles