Retour sur le CLAD du 20 Octobre

Pascal Gaucher

Pascal Gaucher

icon-email

Bonjour à tous,

Je vous propose aujourd’hui de vous faire un résumé des échanges s’étant déroulés lors du Comité de Ligne, d’Animation et de Développement.

Comme chaque année, la Région Centre, en tant qu’Autorité Organisatrice ayant compétence sur les transports ferrés régionaux, a organisé le CLAD des Lignes Paris-Chartres-Le Mans et Chartres-Courtalain.

Cette réunion publique s’est déroulée le lundi 20 Octobre, animée par Mr Bodin, Vice-Président en charge, notamment, des transports en Région Centre, et en présence de représentants de RFF, de la SNCF et de techniciens de la Région.

Côté public, l’AUPACHA était représentée, ainsi que la Fédération Nationale des Associations d’Usagers (FNAUT). Mme la Député Maire, Laure de La Raudière et Mr Daniel Guéret, Conseiller Régional et Premier Adjoint au Maire de Chartres en charge du projet de Pôle d’échange multimodal de la gare de Chartres étaient également présents. Le reste de l’assistance était composé de voyageurs, utilisateurs réguliers des lignes concernées.

Voici, tout d’abord, la présentation des résultats diffusée par la SNCF :

CLAD 20 10 2014 PCLM CH-CSP V3

Voici maintenant un résumé des échanges ayant eu lieu entre les participants.

  • Présentation des travaux à venir par RFF

Les prochains services annuels seront impactés par les mêmes plages travaux qu’en 2014. Ces travaux sont positionnés de nuit et en semaine afin de ne pas péjorer la circulation en journée. Des intervalles de 6 à 7 heures sont nécessaires ainsi que certains weekends « coup de poing » (PEM Versailles, travaux PMP, PEM de Chartres …). Le 862451 étant placé dans cette période réservée aux travaux, il pourra être impacté dans les mois ou années à venir. Les weekends sont déjà prévus pour 2015 et ne sont pas placés lors des grands départs ou pendant la période estivale.

  • Quels sont les objectifs assignés à la SNCF dans la nouvelle convention ?

Ponctualité en fin de parcours (PFP) : objectif à 92% sur l’ensemble de la Région Centre pour 2014 (soit un point de plus qu’en 2013) et une augmentation prévue d’un point d’ici 2017.

Trains supprimés : un volume de trains supprimés à ne pas dépasser est fixé avec baisse prévue chaque année. Des pénalités sont fixées en cas de dépassement de ce volume.

• Sous compositions en pointes : idem que pour les trains supprimés

Avec 95,3% de PFP moyenne à fin septembre 2014, la ligne PCLM se situe au dessus de l’objectif régional. RFF précise également que le nombre de sillons demandés en heures de pointe a considérablement augmenté ces dernières années et que le temps de parcours calculé peut varier selon le moment de la journée entre deux points selon la fréquentation de la ligne.

  • Les Toilettes à bord des TER2NNG et des Régio2N

Le problème de la disponibilité des toilettes à bord des TER2NNG est souligné. Un travail est en cours sur les TER2NNG avec des résultats encourageants (http://maligne-ter.com/nogent-paris/pour-que-les-voyageurs-ne-soient-plus-dans-le-besoin-nous-avons-toilette-nos-processus/). La mise en service de nouvelles voies de vidange à Chartres, plus longues et équipées d’installations innovantes et neuves, seront un plus car cela permettra de traiter d’avantage de rames.

La Région Centre précise que le cahier des charges qui a été donné à Bombardier fait état d’une réelle demande quant à la fiabilité des toilettes des Régio2N.

  • La fréquentation des trains hors pointe

Les usagers soulignent des problèmes de capacité sur les trains hors pointe, notamment le 16762, y compris le week-end. Un manque de place pour les bagages qui empiètent sur les sièges est également souligné pour certains trains le weekend. Le choix du matériel le plus capacitaire possible (nouvelles rames Régio2N) a pour but de répondre à ces problèmes.

  • Les sous compositions en pointes

L’AUPACHA déplore les sous compositions en pointes pour des raisons de maintenance.

SNCF répond que ces sous compositions font aussi l’objet de pénalités et qu’il peut arriver qu’elles soient choisies, en cas d’aléas, plutôt que de supprimer des trains.

  • Le nettoyage des rames au Mans

Un représentant de la FNAUT affirme que les rames en crochets courts au Mans ne sont pas nettoyées. La SNCF certifie qu’aucune économie n’est faite sur ce sujet et que ce signalement va faire l’objet de vérifications.

  • Le remplacement des corails

L’AUPACHA aimerait savoir si les rames corails sont amenées à disparaitre. La Région Centre répond que plusieurs scénarios sont envisagés et travaillés avec la SNCF. Des marchés sur le neuf sont actuellement ouverts, ce qui n’est pas toujours le cas. Le prolongement des matériels plus anciens dépend donc des opportunités d’achats.

  • Les Régio2N

L’AUPACHA comprend le choix de la volumétrie des futures rames mais regrette l’absence de tablettes et les 5 places de front qui pourraient contribuer à une « RERisation » de la ligne PCLM.

Les voitures des Regio2N sont plus larges et offriront plus de confort que les trains RER. Des poubelles à tri sélectif seront installées sur les plateformes et les espaces bagages semblent raisonnables par rapport à l’usage quotidien envisagé de ces rames. Les emplacements vélo sont de quatre par rame.

  • Le stationnement à La Villette St Prest

Une pétition des usagers de la gare de La Villette St Prest déplorant le manque de place sur le parking de la gare (induisant des stationnements sauvages nuisibles pour les riverains) et l’absence de parking deux roues est remise à la Région Centre en séance. Un abri deux roues sécurisé a été récemment installé par Chartres Métropole.

  • Les billets valables 7 jours et les contrôles

L’AUPACHA regrette la réduction de la durée de validité des billets à 7 jours et le fait qu’il soit impossible de se faire rembourser sur automate. Les contrôles sont jugés insuffisants dans les trains en retard ou en sous composition. Enfin, un usager malvoyant fait remarquer que rien ne permet de distinguer un vrai contrôleur d’une autre personne (pas de carte en braille par exemple).

La SNCF précise que cette mesure s’inscrit dans la lutte anti fraude au niveau national et que plus de 80% des voyageurs achètent ce type de billet sept jours avant de voyager. Les conditions de SAV n’ont pas changé par rapport aux titres précédents valables 61 jours. La lutte anti fraude se doit d’être variée et c’est ce qui est privilégié. Les contrôleurs ne sont pas toujours bien reçus à bord en cas d’aléas mais aucune contre indication n’est faite à ne pas contrôler certains trains. Le sujet de la reconnaissance des contrôleurs n’a pas été envisagé et une réflexion peut être menée sur le sujet.

  • Le respect d’autrui à bord des trains

L’AUPACHA fait état de plusieurs remontées d’incivilités à bord des trains de la part d’usagers :

• Non respect des places prioritaires PSH

• Bagages sur les sièges

• …

La Région Centre va réfléchir avec la SNCF sur une campagne de communication.

  • L’avenir de la 1ere classe

L’AUPACHA aimerait savoir quelle est la position de la Région Centre quant à l’avenir de la première classe.

La Région Centre confirme la possibilité d’avoir une classe unique à terme, les Régio2N étant d’ailleurs un matériel « mono classe ». Des discussions sont en cours avec la Région Pays de Loire et une modification de la Convention pourrait être envisagée.

24 commentaires pour “Retour sur le CLAD du 20 Octobre”

  1. olipiv

    Rien sur les arrivées tardives Versailles Chantiers et sur les difficultés pour prendre les trains de la défense ….

    On ne doit pas vivre dans le même monde …

  2. Erik

    Désolé mais sur tous ces sujets seuls celui de la sous composition en pointe et sur les wc évoquent quelque chose de concret pour moi. Je note que sur les retards chroniques et les couacs à répétition il n’y a rien. Qui sont ceux qui représentent les voyageurs ? Comment sont ils désignés? Sont ils bien représentatifs?

  3. Abonné_SNCF

    Le respect d’autrui à bord des trains . . . C’est un problème de société.

  4. Fred

    Et, attention, le problème des toilettes: C’est la faute du constructeur, pas de la SNCF… Et c’est à la région de faire en sorte que ça fonctionne mieux sur les nouveaux trains: ahahahahaha!!!
    Les TER sont sales, les banquettes ne doivent pas souvent être aspirées, c’est un fait! Mais ça vient du manque de civisme de la part des clients!
    Les temps de trajet ne seront pas raccourcis, la SNCF est très satisfaite comme ça. D’ailleurs les statistiques montrent que la ponctualité s’améliore… Et puis les temps de parcours sont du ressort de RFF…
    Les « correspondances » avec le Transilien à Rambouillet et Versailles-Chantiers: IL N’Y A PAS DE CORRESPONDANCE EN ILE-DE-FRANCE!
    Pour conclure la SNCF assure une très bonne qualité de service, elle respecte les engagements de qualité fixés avec la région: Bravo et merci!!!

    • Pr LORIEBAT

      Ah vous avez remarqué, vous aussi, que c’était rarement de la faute de la SNCF ! Ou de quiconque, d’ailleurs. Très pratique cette dispersion des responsables, ça permet de rejeter systématiquement le problème sur un autre acteur. Le pompon étant le motif « Présence de personnes sur les voies » alors que l’incident originel est une panne de train, ou plus drôle encore « Affluence exceptionnelle de voyageurs » quand le train précédent a été supprimé !

  5. Abonné_SNCF

    Les sous compositions en pointes

    Pour un voyageur qui n’arrive pas à monter dans un train, une sous-composition en pointe est subie comme une suppression.

    50% de capacité = 20 à 25% de voyageurs qui restent à quai !

  6. Erik

    Magistral couac de production ce matin. Le train de 8h22 vers Paris depuis Rambouillet est parti à 8h41. En cause ? Les feuilles. Et des consignes de rouler à 10 kilometres heures entre Gazeran et Rambouillet par mesure de sécurité. Ce week end était calme et sans vent. Des tonnes de feuilles sont tombées subitement ? Des voyageurs venant de Le Mans ou Chartres peuvent nous dire quand ils ont rencontré des conditions climatiques telles que le train était en danger de rupture d’adhérence? Les affichages ne confirment pas et semblaient indiquer que le probleme était en région centre. Mais c’est peut etre du pipeau comme tout le reste pour masquer d’autres problemes ou revendications non connus du public.

    • Bruno

      Non pour la chute des feuilles.
      Elles sont tombées massivement ce matin entre 7h et 8h.
      En effet l’Express de 6h52 et le semi-direct de 6h57 n’ont quasiment pas de retard à l’arrivée à Montparnasse (juste les 5 minutes habituelles).

  7. cadencement_pype

    Parfaite illustration qu’il est plus facile de faire de pompeuses reunions que de passer a l’action concrete et ameliorer le quotidien des usagers de la ligne TER.

    6 ans que j’empreinte chaque jour cette ligne de TER pour aller a la Defense, 6 ans de degradation du service, surtout depuis le candencement. Ca coute moins cher de faire de la reunionite que les travaux d’entretien, de maintenance sur le materiel roulant et les installations …

    150 ans de rails, 150 ans de feuilles mortes l’automne et 150 ans que la SNCF redecouvre ce pb. Au fait, meme sur le plat a 160 km/h, le train risque de faire une sortie de rails ? Pas d’ESP pour eviter la sortie ? Combien de rampes a 5 ou 10% sur la ligne jusqu’au Mans ? Qu’est ce que ca va etre avec neige et verglas sur les rails … Va falloir sortir les chaines et clous … Mais comment font ils au Canada et en Suede avec les trains qd les feuilkes tombent ou qd il y a de la neige ?

    Ce matin a Rambouillet le top ! TER de 9h19 avec 20′ de retard au guichet contre 10′ officiellenent sur l’ecran … A force de prendre les usagers pour des neuneus avec toutes ces explications a la « mord moi le noeud », ces derniers vont se rebeller un jour et virer le grand incompetent au somnet de la SNCF. Faut il rappelzr que les citoyens dans ce pays sont les vrais souverins et non ces guignols qui nous dirigent ?

  8. Chris

    Bonjour,

    Vu qu’apparemment les chiffres sont très bons, il ne faut pas s’attendre à une amélioration dans les années à venir, et pourtant…
    Je prends le train sur cette ligne depuis des années, et les conditions de transport ne font que se dégrader depuis la mise en place du cadencement : augmentation des temps de parcours, trains qui arrivent rarement à l’heure prévue, très grande difficulté pour avoir une correspondance à Versailles.
    Prenant le train de 7h22, qui est censé arriver à 8h09 à Versailles afin que je puisse prendre une correspondance à 8h13 pour aller à Massy via le RER C, mais cette correspondance est déjà difficile en temps normal, depuis quelques semaines, elle est impossible.
    Sur le RER C, à 8h15 ce n’est plus l’heure de pointe, donc il faut attendre 30mn à Versailles.
    M. GAUCHER je vous propose donc de venir attendre 30mn avec moi à Versailles car le train est à l’heure… à 4mn près.
    Mais ces 30mn perdue à cause de la SNCF, il faut bien que je les récupère.
    Toujours concernant ce train de 7h22, qu’elle est la cause de son retard de 8mn du jeudi 20 novembre, car radio SNCF à Versailles disait que la circulation était fluide sur le réseau TER, alors que même le train suivant avait le même retard.
    Pourquoi la SNCF minimise les retards ? Un train qui arrive à 8h24 au lieu de 8h09, comme ce matin 24 novembre, a 15mn de retard et non 10mn comme indiqué sur le site TER CENTRE.
    Et si on veut éditer un bulletin de retard, il est inscrit « Incident en cours d’identification », alors qu’à Versailles, radio SNCF disait qu’il fallait respecter les distances de sécurité entre 2 trains.

    A Versailles, il y a une grande affiche disant qu’il n’y a pas de petites incivilités. Il serait bon de rajouter : il n’y a pas de petit retard, pas de petite suppression de trains.

    Et pour finir, j’ajouterai que la communication est vraiment très mauvaise : tant que le train n’a pas 15mn de retard, à l’intérieur il est très rare d’avoir une information, comme à Versailles.

    Merci d’avance pour votre réponse

    • Erik

      Oui peut on savoir ce qu’il s’est passé sur la ligne TER centre le 24 novembre entre 7h et 8h ?
      Cela devait étre grave. Les trains ont subitement pris 20 à 25 minutes de retard avec des consignes de rouler à 10 km heure entre Gazeran et Rambouillet selon les infos données à la gare de Rambouillet. Les feuilles sont tombées d’un coup sur nos trains de pointe? Un vortex dans les yvelines juste sur nos trains?

  9. Fred

    Non, la SNCF ne compte pas comme ça: Un train qui devrait arriver à 9h53 selon la fiche horaire mais qui arrive en fait à 10h14 a 15mn de retard! Ma montre doit avancer…

  10. Fred

    À moins que ça ne soit les 5mn de retard qui ne comptent pas: 9h53 – 10h14 ça fait 21 mn de retard auquel on soustrait 5mn59 » qui ne comptent pas… Donc ça doit faire 15mn… Voilà!

  11. olipiv

    Je suis d’accord:

    IL N’Y A PAS DE PETITS RETARDS !

  12. Erik

    Heureusement qu’il nous reste l’humour n’est ce pas? Et ce soir, recouac. Avec un train bloqué à SQY. C’est le bazar à PMP. C’est vrai qu’il n’y a qu’une voie à SQY.
    A demain pour le nouveau couac du jour.
    Cela meublera le blog. Et cela fera des souvenirs.

  13. cadencement_pype

    A croire que la SNCF est en train de faire un concours du plus gros couac de la semaine. Elle est bien partie ce soir pour y parvenir.
    J’invite Mr Pepy et Mr Gaucher a prendre pendant un mois le train sur le trajet Chartres La Defense matin et soir. Ils verront peut-etre la galere des usagers au quotidien ….

  14. Pascal Gaucher Pascal Gaucher

    Bonjour à tous,
    Tout d’abord concernant le 24/11, il s’agit d’un enrayage important au niveau de la gare de Pontgouin, signalé par deux trains circulant chacun dans un sens de circulation différent.
    Dans ces cas-là, nous limitons la vitesse des trains sur une portion de voie afin d’éviter une impossibilité de s’arrêter (enrayage) ou de redémarrer (patinage).
    Les répercussions concernent donc, par effet « boule de neige », tous les trains de la ligne (choix de conserver ou pas l’ordre des trains selon les retards, réutilisation des rames, départ d’omnibus devant des semi-directs …).
    Je suis d’accord avec vous, il n’y a pas de petits retards et ceux-ci ont des incidences sur votre voyage.
    Les chiffres que je vous donne correspondent à des objectifs négociés en fonction des aléas quotidiens d’une ligne sur laquelle se croisent environ 850 trains par jour en semaine à Versailles Chantiers avec des voies qui ne sont pas toutes utilisables dans les deux sens et des itinéraires qui se croisent sans cesse.
    Ceci explique également le comportement des agents de cette gare qui ont une forte pression quant au respect de la régularité au départ.
    Pour finir, cher cadecement-pype, vos propos ne respectent pas la courtoisie que chacun se doit de respecter lorsqu’il écrit sur un blog … mais je vais revenir sur ce sujet à la suite de votre commentaire sur les paniers fraicheurs.

  15. cadencement_pype

    il faut vraiment provoquer pour obtenir une reaction.

    Mr Gaucher, faites comme moi et d’autres usagers, emprunter cette ligne matin et soir pour aller travailler ou rentrer chez vous. Je passe les pbs de la ligne U pour aller sur la Defense. Les pbs de TER sont de plus en plus frequents. C’est une galere. Si vous avez un employeur qui ne tolere pas les retards, vous etes menaces de licenciement. Si vous avez des enfants a recuperer le soir, qui va vous les gardez si vous etes en retard ?

    Est ce que la SNCF est courtoise qd les pbs et retards sont a repetition et qd elle laisse poireauter sur les quais ou dans les halls des usagers bloques ? Ne soyez pas etonne que des usagers mecontents manquent de courtoisie a partir du moment ou la SNCF en manque aussi.

    Vous subissez a votre niveau les consequences d’une politique nefaste decidee en haut lieu. Vous comme les agents dans les gares etes en premiere ligne pour subir les exasperations des usagers qui resultent de cette politique d’entreprise. Ce n’est pas les hauts dirigeants les plus exposes. Vous etes un subordonne qui doit l’appliquer. Vous pouvez en souffrir. Utilisez ce que vous permet le code du travail pour creer un rapport de force interne et faire inflechir cette politique qui mene droit dans le mur ….

  16. Erik

    Comme promis, voici le couac du jour (3èm jour d’affilée). Arrivée en gare du Ter centre de 8h50 à …9h01. Après ralentissements devant VC et en amont de Paris.
    Pour info des voyageurs indiquent que le train en panne hier s’est échoué à st Cyr vers 19h. Pourquoi tant de temps pour relancer le trafic ? Puisqu’on quitté Paris que vers 20h55 ? Et cette panne d’hier soir n’était pas prévisible? Des gens disent que le train se trainait depuis paris en faisant un bruit bizarre.

  17. GUIZMO

    oui en effet j’étais moi-même dans ce train resté en rade à St Cyr. Le train se trainait en effet depuis Paris MP. C’est à peine si nous avons été informés de notre devenir ; pas d’annonce pour nous indiquer si nous étions pris en charge par un autre train. Tous les voyageurs sont descendus, voyant défiler les trains omnibus pour Rambouillet : quel désastre !

  18. Erik

    Et la série continue : couac hier soir et ce matin ( 19h39 départ PMP et 8h départ Rambouillet ) avec deux 4 voitures soir et matin à la pointe! Debout sur 40 minutes c’est moins cher? Pour la sncf oui mais pour nous non.

    Et bientôt couac et grève début décembre. Si quelqu’un compte sur nous pour sauver le service public va falloir changer de stratégie non?

    • Pascal Gaucher Pascal Gaucher

      Cher Erik, ce n’est pas moins cher pour la SNCF puisque nous paierons des pénalités à La Région Centre en cas de sous composition, comme en cas de supression.
      Nous cherchons à assurer tous les trains avec moins de matériel disponible en ce moment, à cause des enrayages nécessitant le passage de certaines rames en reprofilage d’essieux et des machines BB8500 qui nous causent bien des soucis en période hivernale (comme le ferait une voiture plus ancienne par rapport à une neuve).

  19. Erik

    Re-couac ce soir (donc c’est du non stop depuis lundi). 40 minutes de retard sur les trains au départ de Paris à 19h. A demain pour la suite.

  20. Erik

    Arrivée à Paris à 8h50 on arrive quand même en retard à à quai à 8h53 à cause d’un gros ralentissement devant Vaugirard.
    Mais pas de couac ce matin!
    Il faut dire qu’ on avait des contrôleurs sur quais à rambouillet.

Commentaires fermés