Pass Sanitaire à bord des trains

Applicables à partir du lundi 09 août, voici les modalités d'accompagnement des voyageurs pour la vérification du Pass Sanitaire en gare et dans les trains.

Sabrina da Costa

Sabrina da Costa

icon-email

Quels trains sont concernés par l’obligation du Pass Sanitaire ?

Cette obligation concerne les TGV, les Intercités et les trains longue distance internationaux au départ de la France (excepté les Eurostar). Cela représente environ 750 trains circulant chaque jour, et environ 400 000 voyages/jour.

Les trains TER et Transiliens ne sont pas concernés. Il n’y aura donc pas de contrôle du Pass Sanitaire sur la ligne Paris Bercy-Montargis-Nevers.

Quand débutera cette obligation ?

Le Pass Sanitaire sera obligatoire à partir du lundi 9 août.

Quels voyageurs sont concernés par l’obligation du Pass Sanitaire ?

Tous les voyageurs de plus de 12 ans empruntant un des trains concernés seront soumis à cette obligation. Pour les voyageurs de 12 à 17 ans inclus, cette obligation s’appliquera uniquement à partir du 30 septembre.

Comment sera vérifiée l’obligation de Pass Sanitaire sur les trains concernés ?

Le dispositif de vérification sera massif, et pourra avoir lieu partout et à tout moment du voyage : essentiellement à quai à l’embarquement, mais aussi à bord, ou à la descente du train. En amont, et afin de faciliter leur voyage mais également de rassurer les voyageurs, la SNCF mettra en place une information pratique systématique des voyageurs, par des SMS et mails de rappels lors de l’achat du billet et avant leur voyage notamment. La vérification des Pass Sanitaires se fera par un flashage du QR code via l’application TousAntiCovid Vérif ou par la vérification visuelle pour les justificatifs sans QR codes. La lecture du pass sanitaire permettra de savoir si celui-ci est valide ou non. Aucune donnée issue de la vérification ne sera conservée.


L’application Tous Anti Covid Vérif permet de vérifier les Pass Sanitaires :
• Couleur verte : le pass sanitaire est valide et le voyageur peut voyager ;
• Couleur rouge : le voyageur n’a pas de Pass Sanitaire lui permettant d’accéder au train. Il peut échanger son billet ou se le faire rembourser sans frais.

Conformément aux règles fixées par le Gouvernement, le non-respect de la détention du Pass Sanitaire fera l’objet d’une interdiction de monter à bord lors d’une vérification à quai et pourra entraîner une amende de 135€ si ’opération de vérification a lieu à bord.

Qui vérifiera le Pass Sanitaire ?

Les vérifications à quai seront assurées par des agents SNCF de nombreux métiers de l’entreprise :
agents d’escale, contrôleurs (ASCT), équipes de sûreté (SUGE), ou volontaires de l’information, qu’ils soient salariés SNCF ou prestataires, et pourront bénéficier de l’appui des forces de l’ordre. Les vérifications du pass sanitaire à bord seront assurées par des équipes spécifiques composées de contrôleurs (ASCT) avec des agents de sûreté (SUGE) ou par les forces de l’ordre.

La pièce d’identité sera-t-elle vérifiée avec le Pass Sanitaire ?

Il n’y aura pas vérification de la pièce d’identité avec le Pass Sanitaire par des agents SNCF. Le projet de loi adopté indique que la vérification du Pass Sanitaire « ne s’accompagne d’une présentation de documents officiels d’identité que lorsque ceux-ci sont exigés par des agents des forces de l’ordre ».

Le port du masque restera-t-il obligatoire ?

Le port du masque reste obligatoire dès l’entrée en gare, à quai et à bord de tous les trains SNCF tout au long du trajet, et la levée de cette obligation n’est pas à l’ordre du jour. Le pass Sanitaire est une incitation à la vaccination, la sécurité sanitaire des voyageurs et des agents repose sur un protocole sanitaire, avec notamment le port du masque obligatoire. Tous les trains continuent par ailleurs bien entendu d’être nettoyés et désinfectés quotidiennement.

Quel dispositif est mis en place en gare ?

Les personnels dédiés à la vérification du Pass Sanitaire seront identifiés par une chasuble bleue ou un brassard reprenant la charte « En train tous responsables ».

Pour anticiper les contrôles en amont des portes d’embarquement et pour faciliter les opérations dans les gares les plus fréquentées, les voyageurs qui le souhaitent auront accès à un service mobile de pré-vérification du Pass Sanitaire avant la porte d’embarquement. La pré-vérification se fera auprès des facilitateurs mobiles en gare identifiables à leur chasuble bleue. Une fois cette opération de pré-vérification réalisée, les voyageurs en règle se verront apposer un bracelet en papier à usage unique sur le poignet leur permettant de passer les portes d’embarquement en scannant uniquement leur billet.

Faudra-t-il venir plus tôt en gare pour prendre son train ?

Pour les trains concernés par l’obligation de Pass Sanitaire, l’embarquement pourra être légèrement ralenti en cas de vérification, aussi il sera conseillé d’anticiper son arrivée en gare.
Depuis le début de la crise sanitaire, la SNCF anticipe déjà chaque fois que possible l’affichage de
la voie du train 30 min avant le départ, soit 10 min plus tôt que la normale, afin de faciliter la
circulation des voyageurs.

Quelles sont les conditions d’échange des billets en cas de test COVID positif ?

Pour les passagers empêchés de voyager en raison d’un test Covid positif avant leur départ, SNCF Voyageurs permettra un échange ou remboursement sans frais de leur billet jusqu’à la dernière minute (et jusqu’à 1h30 avant le départ pour OUIGO). Toutes ces informations sont à retrouver sur la page dédiée sur OUI.sncf.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.