Plan de transport du 01 au 05 mars 2021 :

Paris Orléans Tours

Tours Orléans

Paris Etampes Orléans

Plan de transport du 06 et 07 mars 2021 :

Paris Orléans Tours

Paris Etampes Orléans

Carnet de bord #34

Au programme de ce carnet de bord :
- Gratuité déplacement vaccination COVID 19
- Mesure commerciale pour les étudiants
- Garantie TER décembre 2020

Ludivine Mantin

Ludivine Mantin

icon-email

Gratuité déplacement vaccination COVID 19

A compter du 20 janvier 2021, la Région Centre-Val de Loire offre la gratuité du transport en train et car Rémi (dont le transport à la demande), aux personnes qui se rendent depuis leur domicile dans l’un des centres de vaccination de leur secteur.

Vous êtes concerné si :

  • Vous avez plus de 75 ans.
  • Vous êtes atteint d’une pathologie qui vous expose à un haut risque face à la COVID 19 avec une ordonnance.

 Voici les centres de vaccination à proximité d’une gare :

https://www.centre-val-de-loire.ars.sante.fr/ou-se-faire-vacciner-en-region-centre-val-de-loire

Pour être en règle auprès du contrôleur:

  • À l’aller : présentez une pièce d’identité pour justifier de votre âge ou une ordonnance médicale. Si vous avez pris votre rendez vous sur Doctolib, présentez également votre confirmation de rendez-vous.
  • Au retour : présentez votre certificat de vaccination.

Mesure commerciale pour les étudiants

Le billet solidaire étudiant, qui permet de voyager gratuitement pour se rendre en cours avec un justificatif de l’établissement est toujours valable jusqu’à nouvel avis.

Garantie TER décembre 2020

La garantie TER du mois de décembre 2020 ne s’enclenche pas sur votre ligne.

Si vous êtes abonné sur la ligne Paris-Etampes-Orléans, lors de la chute de la poutre sur les voies en décembre nous avons pu maintenir qu’1 A/R par jour en train. Vous êtes plusieurs à m’avoir demandé lors de notre rencontre à bord lundi si quelque chose était prévu pour cette période car certains n’ont pas pu utiliser leur abonnement pendant ces 15 jours. La chute de la poutre n’entre pas dans le cadre de la garantie TER  mais je vous invite à écrire au Centre de Relation Client :

Contact Rémi Train
BP40625
37206 TOURS Cedex 03

Il faudra joindre votre RIB et l’original de votre abonnement. Les demandes de remboursements seront traitées au cas par cas.

 

22 commentaires pour “Carnet de bord #34”

  1. T

    Bonjour, je reviens sur les billets étudiants. Je pense que je vais reprendre le train plus régulièrement, donc avec le justificatif de l’université que nous avons recu et une pièce d’identité et carte d’étudiant, nous pouvons voyager gratuitement vers et depuis l’établissement, mais il faut donc prévoir de prendre autant de billets que de fois où on se deplace ? C’est à dire imaginons que je doive me déplacer lundi mardi mercredi et jeudi, je dois prendre le vendredi d’avant mes 8 billets au guichet ?

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour T, oui en effet il vous faudra un billet pour chaque trajet. Comme vous le précisez, je vous confirme que vous pouvez anticiper vos achats.

  2. Nat4569

    Bonjour ,
    Concernant la garantie TER pour décembre… nous avons quand même eu beaucoup , beaucoup de retard et des trains supprimés…?

  3. Maxence D

    Bonjour,
    Je reviens aussi sur les billets solidaires étudiants : je souhaiterais savoir si on peut prendre un aller-retour pour une semaine à l’avance ou on doit prendre le billet le jour même du départ ? Car une semaine sur deux on me dépose en voiture et j’arrive le lundi à 16h et mon train est à 16h 12 et pourvu qu’il y a du monde au guichet et je raterai mon train et je ne souhaiterais pas en prendre un autre car sinon ça va me faire arriver tard à mon internat où est mon établissement universitaire.

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Maxence D, vous pouvez anticiper votre achat en précisant bien la date du voyage 😉

  4. MarionL

    Bonjour,

    L’information de décembre vient confirmer définitivement le fait que cette garantie (qui est une obligation légale) n’est pas respectée.

    Dans la mesure où, dès le moindre incident, on nous met en place un plan de transport supprimant de nombreux trains, ceux-ci ne peuvent pas être comptabilisés comme supprimés ou retardés. Nous avons pu le constater encore la semaine dernière avec l’incident du 11 janvier. Immédiatement nous avons pu voir la publication d’un plan de transport pour la semaine et un pour le week end.

    Trois trains circulent sur une ligne dont l’abonnement de seconde classe coûte 393euros ? Non non vous ne voyez pas le problème, c’était prévu par le plan de transport !
    On vous oblige à arriver en retard au travail ou plusieurs heures en avance alors que vous payez 393euros pour le mois ? Non non vous ne voyez pas le problème, c’était prévu par le plan de transport.

    Comme cela a été dit à plusieurs reprises depuis le second confinement. Des plans de transport sont publiés, certes à l’avance en respectant le délai légal, mais limitant fortement le trafic habituel sans pour autant que les abonnements coûtent moins chers. Il semble pourtant évident que trafic réduit = coûts réduits = prix de l’ adonnement réduit ?

    On nous propose de faire des réclamations ? Comme si nous ne perdions pas suffisemment de temps entre les retards, les trains supprimés, les journées à rallonge en conséquence des trains supprimés.. Non pardon des plans de transport prévus à l’avance réduisant fortement le trafic.

    Pour décembre vous saviez pertinemment qu’avec tous les problèmes rencontrés, malgré le plan de transport qui vous permettait encore une fois d’échapper à la garantie, il fallait faire un geste !

    Sachant que pour le mois de décembre vous avez mobilisé l’argument du problème sur un chantier Vinci (qui n’en était d’ailleurs pas un !) mais il n’y avait pas que ça ! Sur mes trajets j’ai noté des retards importants le 1er, le 3, le 7, le 8 matin et soir(olalala le 8 au soir on s’en souviendra aussi !), le 10 matin, le 10 soir, le 11, le 14, le 17, le 18, ensuite j’étais en vacances donc je ne peux pas me prononcer. Mais cela fait tout de même onze trajets retardés sur dix-huit jours, malgré le plan de transport et le fait que seulement trois trains roulent sur la ligne.

    Alors demander aux personnes de faire des réclamations, par courrier, à affranchir avec nos sous, sans être sûrs d’être remboursés, et en précisant que les remboursements se feront au cas par cas, c’est tout simplement inadmissible. Je pense que nous avons tous, à minima, été impacté de la même façon, il semble donc normal que nous soyons tous dédommagés de la même façon, sans avoir besoin, de devoir se plaindre, comme je le fais ici ! Simplement parce que vous savez que les usagers de la ligne sont malmenés et que cela aurait fait du bien à tous d’avoir, pour une fois, la démonstration qu’un constat est fait de votre part concernant les conditions dans lesquelles nous voyageons souvent.

    Je tiens à préciser que ce message, s’adresse essentiellement aux personnes qui prennent la décision d’appliquer ou non la garantie, et non directement à Ludivine Mantin qui est, nous le savons, notre seule intermédiaire directe.

    Bon courage à tous. Merci pour la lecture.

    Cordialement,

    Marion

    • Monteno

      Bonjour à tous
      Entièrement d’accord avec Marion.
      Quel respect du client … N’importe quel commerce proposerait un geste car le service proposé durant les travaux de décembre n’était en aucun cas en rapport avec l’offre normalement affichée lorsqu’on achète à plein pot notre abonnement…
      Cette garantie TER a toujours une bonne excuse pour ne pas s’enclencher…. OK … mais un geste commercial ne pourrait il pas se mettre en place ????
      INADMISSIBLE

    • TerCentreEnPéril

      Dans d’autres régions, même si la garantie ne s’enclenche pas, les directions arrivent à prévoir parfois, au vu des événements sur une certaine longueur, un dédommagement spécial pour tous les clients au vu des importantes difficultés rencontrées.
      Et ici ? Non. Sauf que 15 jours de perturbations en décembre avec la poutre du chantier Vinci, parce que certes, ce sont les lignes Orléans/Paris express et omnibus et Vendôme/Châteaudun/Paris qui étaient principalement concernées, mais les correspondances Orléans/Tours, Vendôme/Tours, Orléans/Vierzon/Limoges, Orléans/Vierzon/Bourges, Bourges/Montluçon, parfois ratées, parfois mal préparées, parfois supprimées, parfois qui n’attendent pas le train en retard, parfois de longues attentes, personne à la SNCF n’en tenait compte…
      Sauf qu’en janvier, on remet ça avec le défaut d’alimentation électrique à Orléans, qui a lieu le 11 janvier au soir, et le fil Twitter qui balance l’énorme et mensonger « ce défaut d’alimentation électrique survenu hier n’a pas d’impact sur la circulation de vos trains ce matin » avant de se rendre compte 20mn après que c’est totalement l’inverse, l’impact aura lieu toute la journée.
      Sauf que, pour l’emprunter régulièrement le soir, sur 5 jours de circulation du lundi au vendredi, l’Interloire (860012) a la semaine dernière un taux de ponctualité avoisinant 0% (retard conséquent le lundi, défaut d’alimentation électrique, retard conséquent le mardi, panne d’un train sur l’autre moitié du parcours avant Tours, retard conséquent le mercredi, défaut d’alimentation électrique sur l’autre moitié du parcours avant Tours, retard conséquent le vendredi, le train était lui-même en panne à Tours, et pour le jeudi, carrément suppression du train soi-disant en panne)…
      Sauf que, quelque part, la SNCF a une obligation de résultat, acheminer les voyageurs à l’heure, et une de moyens, par tous les moyens que ce soit (prévoir un train et un ADC de réserve, prévoir des cars de substitution, etc…), et que quand ni l’un ni l’autre ne sont satisfaits, comme par hasard, les chiffres de ponctualité permettent quand même d’éviter d’indemniser les usagers, comme cela SNCF ne payera que les indemnités à la région.
      Sauf que, pour une entreprise qui se doit d’être transparente, SNCF a bien communiqué sur le chantier VINCI en décembre, car cela n’était pas du fait de l’entreprise SNCF, mais rien quant à l’alimentation des sous-stations électriques encadrant celle de Saran en maintenance, parce que SNCF sait que l’entreprise doit se reprocher quelque chose…
      On se rappelle tous Brétigny, les rapports officiels « c’était qu’un boulon », quelques temps après le rapport officiel non établi par SNCF « ah non, pas un boulon, tous les boulons », et la SNCF qui répond « on promet d’être transparents sur les prochains grands incidents »… Bah non, on promet, mais on fait pas, et pas d’article sur l’incident de la semaine dernière…
      Quant à la proactivité que vous décriviez du fil Twitter, le 11 au soir, 0, le 12 au matin, 0 (parce que dire aucun impact puis changer d’avis, c’est pas proactif), le 11 au soir, ah si, pour une fois, il y a eu des infos sur les changements d’arrêts des trains, le 13 au matin, rappeler simplement un plan adapté que tout le monde connaît, bah non c’est 0, le 13 au soir, 0, le 14 au matin, 0, le 14 au soir, 0, le 15 au matin, 0, le 15 au soir, c’est la Saint Rémi, mouais, on vous dit en passant que la circulation est interrompue sur l’axe Paris/Orléans, mais pas d’infos sur les impacts, pas de prolongement de la session d’info, c’est 0. 10 sessions de fil Twitter en 1 semaine, 1 seule session proactive, limite le résultat d’un petit club de Nationale 1 jouant face au PSG (un petit 9-1 pour le PSG…).
      Ce n’est pas un carnet de bord du vendredi, un article disant que 3 trains partiront des Aubrais et pas d’Orléans (d’ailleurs, le fil Twitter en avait fait état de bien +), une distribution de tickets de tram uniquement si le train voit son parcours modifié de dernière minute, ou autre, qui vont changer ce qu’on demande.
      Ce que les usagers demandent :
      – Une indemnisation au vu des derniers mois catastrophiques, des plans de transport dont on promet que 100% des trains circuleront en heures de pointe, ce qui a été strictement faux, et dont on ne tient absolument pas compte des contraintes que les usagers ont (on n’a pas assez de ressources blablabla, mais ça coûtait quoi de laisser les deux trains 14030 et 14032 le matin, et de sacrifier un autre train plutôt en heures creuses ? Et ça coûtait quoi de distribuer exceptionnellement pour toute la durée d’absence du 14040 des tickets de tram pour permettre aux usagers d’aller prendre le 14038 aux Aubrais, vu que là aussi, c’est la faute de SNCF).
      – Distribuer des tickets de tram pour toutes suppressions, y compris prévues dans les plans de transport, d’arrêts à Orléans, ou faire détourner des trains pour aller à Orléans et aux Aubrais.
      Quand SNCF reverra sa feuille de route sur ce point, on pourra en reparler…

    • TerCentreEnPéril

      Tiens, d’autre part, même si à Blois, ce service est suspendu actuellement, j’en profite pour reparler de ce point.
      Il n’y a pas que les usagers venant d’Orléans qui ont besoin de ce service du soir, ceux venant de Tours aussi. Sauf que personne n’est capable de s’asseoir autour d’une table pour parler des horaires, du coup, la correspondance, pour les 3 départs du lundi au samedi, est assurée pour les trains venant d’Orléans. Mais pour les trains venant de Tours, ils arrivent de 3 à 15mn après les départs des correspondances…
      Blois est une ville qui, compte tenu de sa taille, n’a pas beaucoup de bus, mais a mis un système en place justement pour celles et ceux qui travaillent loin. Sauf que ce système n’a AUCUN EFFET si SNCF ne fait pas en sorte que LA CORRESPONDANCE SOIT ASSUREE DANS LES DEUX SENS DE CIRCULATION….
      Donc, les horaires sont les suivants, tous les ans, version annuelle et estivale, départs de Gare SNCF à 20h30/21h30/22h30. Êtes-vous capable d’assurer des sillons dès à présent dans les 2 sens de circulation pour que TOUS les trains de TOUS les sens de circulation puissent avoir cette correspondance ?
      Et quand un train est en retard, risquant de faire rater cette correspondance, êtes-vous capable soit de prévenir le chef de gare pour qu’il aille prévenir le conducteur du service pour le faire attendre, soit de prendre en charge les frais de taxi des clients concernés ? Parce que c’est encore une fois SNCF qui reste fautive…

    • T

      Quelles belles plaidoiries… Je suis d’accord avec vous tous mais je ne suis pas sur qu’on fasse bouger les lignes créées par des personnes… Mais est ce bien des personnes, est ce bien des gens qui vivent, des fois vu leur manque d’infos, de courage, de débrouillardise, on se le demande…, est ce des gens qui prennent le train ? Est ce des gens qui se font suer à organiser leur journées par rapport au train, est ce des gens qui doivent revoir leur organisation tous les 3 4 matin à cause des imprévus ? La seule vraie qualité de tous ces gens c’est qu’ils n’ont aucune mauvaise conscience, mais aussi qu’ils n’ont jamais l’impression d’être ridicules… Ludivine ne fait pas parti de ces gens, vous vous efforcez de calmer les humeurs sur ce blog, mais malgré votre bonne volonté, vous n’avez pas parfois l’impression qu’on tourne en rond ? Qu’on se répète et que rien ne change ? Certaines touches de votre clavier ne sont elles pas plus abîmées que les autres, genre la touche 0, comme 0 problème, 0 rembousement, 0 info ? Ce ‘n’ est pas de votre faute Ludivine… Mais je pense que tous ces pavés ne vont encore servir à rien… C’est le principe de la Sncf… Vivement l’ouverture à la concurrence, je doute que ça puisse être pire…

    • Shane

      Bonjour,

      Je trouve qu’à titre exceptionnel la Région et/ou SNCF aurait dû permettre la Garantie TER pour le mois de décembre, au vu de l’incident de la poutre et des dérangement pour les voyageurs (avec report sur Bercy et allongement du temps de parcours).
      Certes, je ne suis plus un abonné, mais en tant qu’ex-abonné, je trouve cela déplacé de ne faire aucun geste.

      De plus la communication de la SNCF (mais aussi de la presse) sur cette incident c’est surtout focalisé sur le RER C, alors que les trains IC et TER étaient aussi concernés, à oui c’est vrai PAZ n’a pas de TGV donc pas intéressant pour la presse… 🙁

      Dans la presse (locale IDF) justement, on apprends aussi que IDF Mobilités à fait une demande à Vinci Construction de prendre en charge l’indemnisation pour les clients RER C (et aussi partiellement RER D).
      A lire ici : https://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/poutre-sur-les-rails-les-usagers-du-rer-c-pourraient-etre-indemnises-17-01-2021-8419627.php

      Pourquoi la Région CVDL qui est l’autorité organisatrice, ne fait pas la même demande auprès de Vinci pour les clients abonnés REMI ?

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Shane, je transmets. Bonne journée

  5. Mélanie L.

    Bonjour,

    Je me suis présentée au guichet ce matin afin d’obtenir un billet solidaire étudiant pour la journée, comme je le fais depuis le mois de décembre.
    A ma grande surprise, on a refusé de m’en faire parce que la ligne n’apparaît pas sur leur logiciel. J’ai donc montré cet article, mais on a refusé de trouver une solution.
    Je me retrouve donc à payer 2 billets alors que je ne le devrais pas.
    J’ai déjà rencontré le problème en décembre, j’ai donc demandé le remboursement qui n’a jamais eu lieu jusqu’au jour d’aujourd’hui. Je vais encore devoir me passer de ce remboursement je suppose, puisqu’on va me répondre que la SNCF n’y est pour rien, comme la première fois ..

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Mélanie L., quelle est votre ligne ? à quelle gare vous êtes vous présentée ? Aviez vous bien votre justificatif scolaire lors de l’achat ?

    • Mélanie L.

      Aujourd’hui j’ai pris le train à Chartres pour aller jusqu’à la Gare Montparnasse. Mais il en est de même pour la gare de Fleury puisqu’une personne qui est dans la même promotion que moi n’a pas pu obtenir de billets solidaires aujourd’hui non plus.
      Au guichet, ils demandent un justificatif (carte étudiante), ce que j’ai fais. Puis ils m’ont dit qu’ils ne pouvaient rien faire et que je devais acheter un billet au tarif normal.

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Mélanie L., je suis étonnée, hier en gare d’Orléans plusieurs clients ont pu obtenir leur billet. Après il faut un justificatif de l’établissement. Je vais faire remonter les différents retours.

    • Mélanie L.

      C’est ce qu’ils m’ont dit au guichet. Jusqu’hier il était possible d’en avoir. Aujourd’hui, ce ne serait plus possible apparemment.
      Ou serait-il possible de faire une demande de remboursement afin d’être sûr d’être remboursés ? Étant donné que ma demande de décembre n’avait pas aboutie
      Merci beaucoup pour votre action

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Mélanie L., je viens d’avoir l’info, il y a un bug technique aujourd’hui, on arrive pas à délivrer les billets solidaire. Je contacte Chartres voir s’ils peuvent faire un remboursement ou s’il faut passer par le service réclamation. Je reviens vers vous au plus vite !

    • Mélanie L.

      Je vous remercie !!

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Mélanie L., vous pouvez passer au guichet à Chartres ce soir ou demain pour vous faire rembourser. Si vous ne pouvez pas, pour simplifier, je vais vous envoyer sur votre mail le numéro de portable d’une collègue pour prendre rendez-vous afin de vous faire rembourser. Excellente soirée

  6. Monteno

    Bonjour Ludivine, qu’entendez vous par JUSTIFICATIF DE L’ETABLISSEMENT ?
    La carte étudiant seule est-elle suffisante ?
    Pour votre information, l’université de Tours refuse de délivrer des attestations même pour d’éventuels controles de police… Ils indiquent que la présentation de l’emploi du temps sur le portable est suffisant au cas où….
    Il sera donc difficile à ces étudiants d’obtenir un document personnel…
    Merci d’indiquer le genre de document (et les éléments qui doivent apparaitre sur le document..) qu’il serait nécessaire pour obtenir ces billets afin que les étudiants ne se cassent pas le nez aux guichets et doivent en dernier ressort mettre la main à la poche pour voyager en règle et ne pas s’aventurer ensuite dans d’éventuelles démarches de remboursement aléatoires et fastidieuses…
    Je pense que cela serait utile à tous

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Monteno, la carte étudiante n’est pas suffisante mais l’emploi du temps présenté en plus sera accepté.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles.