Plan de transport du 19 au 23 avril :

Paris Orléans Tours

Orléans Tours

Paris Etampes Orléans

Plan de transport du 24 au 25 avril :

Paris Orléans Tours

Orléans Tours

Paris Etampes Orléans

Plan de transport du 26 au 30 avril :

Paris Orléans Tours

Orléans Tours

Paris Etampes Orléans

COVID-19 – mesures commerciales mars 2021

Suite aux dernières annonces et le confinement en IDF, voici les mesures mises en places.

Ludivine Mantin

Ludivine Mantin

icon-email

À la suite des annonces gouvernementales du 18 mars 2021 et principalement du confinement en IDF, des mesures d’après ventes particulières sont mises en place jusqu’au 18 avril 2021 sur le périmètre Rémi.

Ces mesures s’appliquent uniquement pour les titres dont l’origine et la destination est une gare située en Ile de France donc votre ligne Paris Orléans Tours entre dans cette mesure.

Billets Rémi (non utilisés):

Vous avez pris un billet simple qui normalement est non remboursable. On vous rembourse jusqu’à la veille pour les billets achetés avant le 18 mars.

Si c’est un billet Flash ou Flash + : rendez-vous auprès du service client Contact Rémi Train

Si c’est un billet Rémi Découverte plus : rendez-vous au guichet s’il s’agit d’un billet papier sinon auprès du service client Contact Rémi Train

Pour les billets remboursables, on vous remboursera sans compter la retenue de 10% soit au guichet pour les billets papiers, soit en ligne directement sur le site sans passer par le service client.

Abonnements Rémi :

Hebdomadaires :

Ils sont non remboursables

Mensuels :

Les calendaires (du lundi au dimanche) : non remboursables

Les glissants sont remboursables seulement s’ils ont été acheté entre le 15 et le 19 mars 2021. Rendez-vous au guichet ou auprès de contact Rémi train en envoyant le titre original au prorata des jours non utilisés au delà du 19 mars 2021.

Annuels :

Ils sont non remboursables

Autres mesures en cours :

Le billet solidaire étudiant

Nous proposons toujours la gratuité sur le trajet domicile- lieu d’études sur le réseau Rémi pour les étudiants qui se déplacent pour les cours et les examens en présentiel sur présentation d’un justificatif de cours ou d’examen. Cette mesure est applicable jusqu’à la reprise des cours en présentiel.

Attention cette mesure n’est pas applicable pour les lieux de stage.

Gratuité pour la vaccination COVID pour les plus de 75 ans et les personnes atteintes de pathologies munies d’ordonnances

Cela fonctionne uniquement sur le trajet domicile lieu de rendez-vous de vaccination en Région-Centre Val de Loire.

 

24 commentaires pour “COVID-19 – mesures commerciales mars 2021”

  1. Benoit S.

    Bonjour concernant la gratuité pour vaccination, lorsqu’on est suivi sur Paris et que le service nous a contacté par téléphone pour nous proposer un rendez-vous quelle pièce peut-on montrer pour justifier de sa bonne foi au controleur à l’aller? (au retour on aura un justificatif fourni à la vaccination donc moins d’inquiétude).

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Benoit S., pour le retour en effet pas de soucis. Pour l’aller, est-ce que vous avez un certificat de votre médecin qui demande la vaccination ? car ce document fonctionne sinon est-ce que vous pensez que le centre qui va vous vacciner peut vous envoyer un justificatif de rendez-vous ?

    • Benoit S.

      Bonjour Ludivine, compte-tenu du contexte, il me semble difficile de pouvoir obtenir avant d’y aller un document, les personnes qui gèrent sont vraiment la tête sous l’eau et je ne me sens pas leur ajouter mes contraintes administratives. Je pense que je vais payer un billet abonnement échu (abonnement acheté en janvier pour ne pas perdre l’ancienneté) et pensait contacter un service SNCF pour me faire rembourser en fournissant les pièces justificatives. Au vu du comportement de certains contrôleurs lu sur ce blog, je ne tiens pas à me prendre une prune et entendre qu’elle n’est pas remboursable après. Savez-vous quel service je peux contacter après coup?

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Benoit S., normalement (comme vous êtes trop jeune ;-)), il me semble que pour les personnes atteintes de maladies à haut risque de formes graves, il faut avoir une ordonnance pour venir se faire vacciner ? C’est ce document qui est demandé à l’aller, même s’il n’y a pas la date du rendez-vous.

    • Benoit S.

      Je vais faire simple, je suis suivi sur paris, je n’ai pas l’ordonnance, le RDV m’a été proposé par téléphone (donc sans ordonnance). Merci de me dire quel service pourra gérer cette situation manifestement non prévue.

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour Benoit S., la mesure de gratuité proposée par la Région Centre-Val de Loire demande une ordonnance médicale qui prouve que vous avez besoin de vous faire vacciner. Je viens de vérifier la mesure, attention je n’avais pas fait vu cette mesure est valable dans un des centres de vaccination situé à proximité d’une gare située en Région Centre-Val de Loire.. Donc pour Paris, vous ne bénéficiez pas de cette gratuité ni à l’aller ni au retour. J’en parlais dans cet article.

    • Benoit S.

      merci le problème est donc réglé billets forfait échus. La tournure de phrase est telle qu’on ne sait pas si le « en Region Centre Val de Loire » s’applique au domicile, au trajet ou au lieu de vaccination. Vous avez fait donc une interprétation différente de la mienne. Merci et bonne journée.

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Benoit S., oui en effet vous avez cette possibilité si vous êtes dans les 2 mois qui suivent votre dernier abonnement mensuel historique.

  2. T

    Et pour le billet solidaire étudiant, pour les examens nous avons des justificatifs, mais pour les cours, nous avons rarement des justificatifs, car on nous demande de prévenir directement le professeur concerné, donc je n’ai pour ma part ni liste d’inscription, ni autre justificatif. Et en demander serait ridicule car vraiment très peu de monde va en présentiel ! (5 ou 6 personnes sur 40). Dans ces cas là, je dit quoi au guichet ?

  3. TerCentreEnPéril

    Et quid des abonnements ? Parce que ce sont les usagers qui sont titulaires de ces abonnements qui sont les plus pénalisés, mais ce sont les mêmes qui restent non remboursés…
    Un jour, les usagers en auront ras-le-bol de payer leur abonnement sans qu’il soit remboursé intégralement dans des cas exceptionnels comme celui-ci, et ils iront vraiment saisir 60 millions de consommateurs…
    Sachant que cette association obtient très souvent gain de cause et de manière rétroactive, je pense que le calcul nb usager concerné X nb mois concerné = SNCF en faillite…

    • Peha

      Hello, je pense que c’est dû au fait que le gvt ait pris la décision en « milieu » de mois pour 4 semaines, si on va comme ça jusqu’au mois de mai, ça voudra dire que tout le mois d’avril aura été « blanc » en voyage pour des gens en TT 5j/semaine (comme moi)

      en préventif, j’ai suspendu l’abonnement pour mai et vu la souplesse qu’on a pour suspendre nos abonnements … je l’aurais fait pour le mois d’avril, mais on ne peut pas, pas merci la SNCF et ils ne proposent rien pour le faire alors que si on ne paie pas, l’abonnement est bien suspendu 48h après pour non paiement, je me demande si on nous prend pas pour des imbéciles 😀

  4. NC45

    bonjour Ludivine ,
    Jusqu à quelle date peut on se faire rembourser de l abonnement mensuel ?
    Merci

  5. Dominique

    Bonsoir Ludivine
    Merci pour ces informations même si je ne suis pas concerné : j’ai un abonnement mensuel en cours et je fais les trajets Les Aubrais-Paris 4 fois dans la semaine, avec des contrôles à bord réguliers.
    J’espère donc que l’offre de trains ne sera pas trop réduite prochainement.
    Bien cordialement.
    Dominique.

  6. bodo

    Bonjour,
    Suite à vos réponses Ludivine, si je comprends bien aucune mesure pour l’abonnement optiforfait ligne chateaudun- paris austerlitz.
    Je rappelle que je suis prélevée depuis janvier 2021 car impossible de suspendre entre les annonces tardives du gouvernement et la rigidité pour suspendre le 14 au lieu du 10 pour le mois suivant.cela ne sert à rien.
    C’est abusif…
    Je demande à ce que les voyageurs dans le même cas que moi demandent le remboursement des mois prélevés

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      bonjour bodo, vous ne pouvez pas être remboursé, il faut que vous fassiez la démarche de demander la suspension comme je vous l’expliquais tant que vous ne savez pas si vous allez réutiliser votre abonnement. C’est à voir avec votre employeur également pour anticiper. Nous avons des clients qui voyagent malgré le confinement, nous n’avons aucun moyen de savoir à posteriori si vous avez voyagé ou pas. Si vous ne voyagez plus depuis janvier, vous aviez la possibilité se suspendre à minima pour février et mars…quitte à prendre des abonnements mensuels et hebdo si vous devez revoyager du jour au lendemain en attendant la réactivation de l’annuel.

    • TerCentreEnPéril

      Non Ludivine, c’est tout le contraire.
      Il faut que SNCF fasse l’effort, et expliquez leur bien, SVP, que de nombreuses autres sociétés de transporteurs font déjà l’effort d’accepter de manière provisoire les annulations au-delà de la date limite.
      Quand on lit votre phrase : « C’est à voir avec votre employeur également pour anticiper », voici l’interprétation claire des usagers (en majuscules, pas pour hurler, mais parce que sur le blog, les fonctions « gras »/ »italique »/ »souligné » restent inexistantes à ce jour) : LA SNCF REMERCIE VIVEMENT LES USAGERS AFIN QU’ILS SORTENT LEUR BOULE DE CRISTAL ET ANTICIPENT LES DECISIONS GOUVERNEMENTALES DEUX MOIS AVANT CHAQUE CONFERENCE DE PRESSE, EN L’ABSENCE D’ANTICIPATION ET AVEC TOUS LES REMERCIEMENTS DU MONDE, LA SNCF ENCAISSERA L’ARGENT DES USAGERS TELLEMENT ELLE EST EN DIFFICULTE ET EN FAILLITE…
      Je soutiens Muriel Bodo et tous les usagers qui vont la suivre dans les démarches d’opposition de prélèvement et de demandes de remboursement intégral des mois non consommés, et les incite même à faire appel dans leurs démarches tant aux associations d’usagers qu’aux associations de consommateurs.
      En effet, désolé de vous le dire brut de décoffrage, Ludivine, mais la SNCF ne respecte pas l’obligation envers ses usagers d’application de mesures exceptionnelles en situation exceptionnelle, contrairement à de nombreuses autres compagnies de transporteurs (même Transilien et RATP réalisent cette application exceptionnelle via IDFM, et pourtant Transilien dépend aussi de SNCF)…

    • Peha

      Pour avoir fait le mécanisme en octobre d’opposition, le support téléphonique dit qu’ils comprennent mais c’est pas eux qui gèrent, donc opposition fait, 15j après notification de demande de remboursement et non prise en compte de ma demande au vu de la situation, de la non souplesse etc

      nous sommes bons qu’a payer et savoir anticiper les décisions du gvt, c’est assez hallucinant, surtout quand on voit qu’ils arrivent à repousser de 4j l’échéance (wow)

      bref, et pareil pour la reprise de l’abonnement, on pense pouvoir avoir de la « souplesse » sur un forfait 100% numérique sauf que la SNCF est encore en 1890 mais par contre, étrangement, pour les navigo, c’est faisable, à ne rien comprendre

    • Rory

      Bonjour Ludivine,
      En fait, @bodo ne peut pas suspendre son abonnement. Pas dans le sens « technique » c’est à dire que cet usager doit parfaitement connaître la procédure de suspension mais simplement parce qu’il est quasiment impossible de prévoir 15 à 20 jours à l’avance si notre employeur requiert notre présence sur place ou non. J’ai moi même expérimenté ces difficultés en mai/juin 2020 juste après le premier confinement. Comment savoir le 1er mai si notre employeur aura besoin de nous en juin ? Les processus d’ouvertures des bureaux sont très complexes et dépendent souvent de plusieurs personnes. Par ailleurs, le processus est encore plus compliqué lorsqu’on travaille pour un groupe, dans ce cas la décision doit venir de la direction du groupe vers les bureaux. Il est fort possible que l’employeur de @bodo lui ai indiqué en décembre (peut être à mi-décembre vu qu’il y avait la période de Noël et l’An après) que sa présence serait requise en janvier. Donc son abonnement n’a pas été suspendu en janvier, finalement il s’est avéré que sa présence n’a été requise qu’une ou deux fois, pour des causes diverses (je ne sais pas, problème organisationnel, manque d’espace, cas contact aux bureaux… ?). En janvier, on a pu lui annoncer que les bureaux allaient rouvrir en février, or ce n’a pas été le cas et ainsi de suite. Jusqu’aux dernières annonces du 18/03 où là son employeur lui a demandé de rester en télétravail, sauf qu’on ne peut suspendre qu’au 14/03 pour avril….
      Malheureusement tant que la SNCF ne pourra rebondir sur ces annonces, @bodo je vous conseillerai de prendre effectivement un abonnement mensuel. De fait vous pourrez le prendre du jour au lendemain, c’est un peu plus cher et ça nécessite de se déplacer en gare mais au moins vos prélèvements seront suspendus. Pour ma part, c’est l’option que j’ai choisi, mon abonnement annuel est suspendu depuis 1 an maintenant et ponctuellement, si besoin, je prends un abonnement mensuel…

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Exactement Rory, c’est ce qu’il faut faire car dans cette période il est difficile de s’organiser. Et en effet, nous avons pu reculer la date de suspension mais ce n’est pas encore optimal en terme de délai, je le sais.

  7. bodo

    Bonjour,

    Dans ces conditions pour avril je fais opposition au prélèvement.
    Il ne faut pas exagérer avec une annonce le 18 et le 14 date butoire piur suspendre
    Et juste pour info, l’employeur attend les directives du gouvernement donc on ne s’en sortira pas si la sncf ne fait pas d’effort pour assouplir le système des prélèvements

    Autre point la carte à puce optiforfait mémorise forcément les trajets sinon à quoi sert le passage de la carte sur au lecteur des controleurs

    • TerCentreEnPéril

      Simplement pour vérifier si les jeux fonctionnent. Si c’est vert, OK, on peut jouer à Tetris dans le train, si c’est rouge, il faut réinstaller Candy Crush Saga…

    • Ludivine Mantin Ludivine Mantin

      Bonjour bodo, comme vous l’a dit Peha, je ne vous conseille pas de suspendre votre prélèvement. En effet, vous serez en situation de non paiement et le prélèvement se présentera à nouveau le mois suivant.

    • Stéphane Ascoët

      J’espère que non! Nous n’en avons pas été informés!

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Si vous déposez un commentaire pour la première fois, un message sera envoyé à l'adresse indiquée. Pour que votre commentaire soit publié, vous devrez cliquez sur le lien de confirmation qui se trouve dans l’email. NB : si ce message n’apparaît pas dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne se trouve pas par erreur dans votre courrier indésirable (spam). En renseignant votre mail, vous acceptez notre politique sur les données personnelles.